la quête de sens

ardens
Messages : 1717
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:44

Re: la quête de sens

Message par ardens » 05 nov. 2011, 11:40

Salut Pascale, si tu veux prendre le temps d'écrire ce tu as envie d'écrire, écris le. Ceux que ça intéresse le liront. Moi je fais parti de ceux que ça intéresse.

Surlaroute
Messages : 339
Enregistré le : 28 mai 2010, 14:57

Re: la quête de sens

Message par Surlaroute » 05 nov. 2011, 12:32

J'aime bien te lire et je suis en plein dans ce genre de questionnement, entre autres. Enfin, je n'ai jamais réussi à mettre ce questionnement en second plan dans ma vie. Cela m'a toujours énormément préoccupé. Je trouve chanceuses les personnes qui sont capables de mener une existence, métro, boulot, dodo, famille, sans trop se poser de question ou faire d'anxiété ou de dépression. Moi je me débats encore avec ce sentiment d'absurdité.

Voilà!

Surlaroute

Avatar du membre
EXILDAOT
Messages : 224
Enregistré le : 26 mars 2010, 18:36
Localisation : Shawinigan
Contact :

Re: la quête de sens

Message par EXILDAOT » 05 nov. 2011, 20:02

c'est là où je bloque. :shock:

je n'ai que 30 ans mais mon vecu est quand meme assez particulier.

le fait d'etre moi, d'etre toujours dans ce corps, d'avoir été le meilleur dans tellement de domaines, d'avoir été une cible à ecoeurer dans mon enfance, d'etre si unique et de m'en rendre compte, de ne jamais avoir trouvé l'amour, d'etre aussi souple ou encore d'etre aussi fucké (dans le bon et le mauvais sens), d'avoir passé par des tentatives de suicide, d'avoir été attaqué dans la rue par des inconnus, d'etre aussi special, de vivre une vie aussi difficile mentalement, d'etre de la race humaine au lieu d'etre un hippopotame ou une autre creature inutile...

bref, tout ca n'a pas le choix de m'amener à me poser des questions sur le sens de ma vie.

je ne sais même plus quoi croire.

parce que je suis toujours moi et personne d'autre, ca me decourage. pourtant, je sais tellement ce que j'ai à faire pour etre heureux. j'en suis juste incapable avec ce cerveau et ce corps là.

à cause de tout ca, je me demande toujours si la vie est bien reelle.

comme dit plus haut dans mon message, mon vecu me porte à me demander si la vie n'est qu'un simple rêve ou un monde imaginaire..

j'ai même de la difficulté à croire en vous tous (ce qui est en dehors de moi). est-ce que vous existez vraiment? qu'est-ce que ce qui est en dehors de moi va devenir quand je serai mort?

suis-je le seul à etre conscient?

parfois, je me prends pour dieu ou son fils tellement c'est special dans ma tête.. tellement je me sens different. c'est assez grave là. :shock:

il y a des fois oû j'aimerais etre quelqu'un d'autre et ne pas avoir conscience de tout ca. je me dis que si j'etais un insignifiant, je n'aurais peut etre pas à me poser toutes ces questions qui m'empechent d'aller de l'avant. mais la spiritualité me fascine et ca sera toujours comme ca.

ma conclusion par rapport au sens de la vie, c'est que dans le fond, la creation passe par soi-même et notre responsabilité est de s'y ouvrir librement..(je l'ai dejà dit sur ce forum)il faut en profiter car la vie peut etre vraiment belle dans la serenité. il n'y a pas grand chose d'autre que l'on peut faire.. mais cette serenité, il savoir aller la chercher et ce n'est pas facile.


je ne saurai probablement jamais la verité tant que je serai en vie et je ne serai jamais serein à me poser toutes ces questions. en me demandant sans cesse pourquoi je suis là.


le fait de ne pas croire (je n'ai pas de religion precise) fait en sorte que je n'ose pas faire d'efforts et je ne suis pas capable de profiter de ce cadeau que peut etre la vie. je suis donc bloqué. j'ai frappé un mur.
:roll:
.

Clau9

Re: la quête de sens

Message par Clau9 » 05 nov. 2011, 21:37

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 06 déc. 2011, 12:04, modifié 1 fois.

lavande
Messages : 446
Enregistré le : 10 mars 2011, 21:54
Localisation : Montréal
Contact :

Re: la quête de sens

Message par lavande » 06 nov. 2011, 08:16

Pas évident a te suivre Pascale! :lol:
on s,Y perds facilement,,,,mais bon questionnements. ;)
"Il ne faut juger personne, sans avoir marché 2lunes dans ces mocassins" Proverbe Amérindien
Image

Lavande

Aramis
Messages : 223
Enregistré le : 25 sept. 2011, 05:57

Re: la quête de sens

Message par Aramis » 06 nov. 2011, 10:04

Bonjour Pascale, tout le monde,

Bravo! C’est très intéressant… Pascale, comme tu écris bien, mieux qu’un livre!
C’est très généreux aussi…

Bravo Exildaot… je crois que tu as bien saisi ce que Pascale veut partager.

Je tente ma chance…

On me parle de créateurs… J’entends, « Dieu le père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre »!
Dieu, je crois qu’il n’existe pas… sauf pour ceux qui y croient!
Selon moi, il y a un Dieu différent pour chaque croyant… il doit y avoir un sacré bordel au Paradis!

Avant je croyais… maintenant que je ne crois plus, ça agrandit le vide!
Et même le faux chemin s’efface… je ne sais plus vers où avancer, impossible de reculer, et demeurer sur place me fait descendre vers le fond!

À mon avis, quand mon corps sera décédé, mon âme mourra en même temps.
Et tout ce que j’aurai accompli mourra avec les mémoires des prochaines générations.

À moins que la stupidité, on pourrait dire la cupidité, de l’humain ne détruise toute la vie avant que tout cela n’advienne!

Aramis

Aramis
Messages : 223
Enregistré le : 25 sept. 2011, 05:57

Re: la quête de sens

Message par Aramis » 06 nov. 2011, 11:26

Bonjour Pascale,

C'est assez difficile de savoir si j'ai déjà vraiment été croyant... c'était compliqué pour moi, même quand j'avais 5 ou 6 ans.

Je ne me retrouve pas autant devant un néant que certains de mes propos ont pu le supposer.

Malgré la fragilité que m'impose ma maladie, je garde espoir!

Je crois en une sorte de morale universelle... basée sur le respect, l'humanité et un juste partage entre le bien et le mal!

D'office, je suis très déçu de ce que je vois autour de moi... l'humain moyen n'est pas si humain que ça!

Je suis allergique au mensonge, aux aberrations et aux inconséquences...

Je suis extrêmement exigeant envers moi-même... et envers les autres, mais je tends à m'humaniser!

Je crois que bientôt ma maladie sera mieux contrôlée, je serai plus lucide... je pourrai répandre ma nouvelle philosophie de vie, que tu auras aidée à faire naître!

Aramis

Aramis
Messages : 223
Enregistré le : 25 sept. 2011, 05:57

Re: la quête de sens

Message par Aramis » 06 nov. 2011, 12:39

Bonjour Pascale,

En effet, comment peut-on séparer le bien et le mal?

Jusqu’à maintenant, en absence de réponse, j’ai choisi comme base qu’il fallait 90% en faveur d’un ou l’autre pour permettre de classer un concept, une idée, un geste, etc.
C’est-à-dire que selon les gens que je rencontre, selon l’interprétation que je fais de leurs propos, je tranche lorsque 90% des gens pensent comme moi!
Je sais qu’il y a une grande marge d’erreur, mais avec 90% ce n’est déjà pas simple…

Dans le doute, je dois me fier à moi-même, c’est là que le bât blesse… mon modèle de base a été Jésus Christ, longtemps j’ai eu la conviction que je devais être aussi bon que lui!
Ainsi, je reviens là où le mal est omniprésent… je peine à trouver la juste règle!

Pourquoi je prends cette décision?
Arrêter de boire et de fumer du cannabis…

Leurs effets positifs ont tari… rapidement j’ai sombré dans leurs côtés sombres!

Je réalise les dégâts…

Je choisis de vivre!

Aramis!

ardens
Messages : 1717
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:44

Re: la quête de sens

Message par ardens » 06 nov. 2011, 13:07

Salut, c'est intéressant de vous lire Pascale et Aramis.
Pour savoir le vrai sens du mot bien il faut connaître le sens de son contraire donc le mal. Comme le haut et le bas.
Les humains ont inventé des mots pour exprimer les contraires. Pour pouvoir se situer dans l'espace.

Dans ma génération nous avons appris que Dieu le créateur du ciel et de la terre était tout puissant et que si nous ne faisions pas ce qu'il voulait nous allions en enfer quand nous mourrons.
Je crois toujours en ce Dieu créateur du ciel et de la terre. Mais le Dieu en qui je crois maintenant. Est un Dieu qui nous laisse vivre nos expériences et qu'il les vit au travers nous.
J'ai parlé dernièrement que j'essayais de changer mes pensées de peur en pensées d'amour. Je disais que ça fonctionnait pour le moment ça fonctionne encore donc je continue l'expérience.
L'amour est le contraire de la peur.

Aramis
Messages : 223
Enregistré le : 25 sept. 2011, 05:57

Re: la quête de sens

Message par Aramis » 06 nov. 2011, 15:23

Bonjour les philosophiques,

J’ai réfléchi… puis j’ai cessé de réfléchir!
J’ai laissé le soleil et le vent me traverser sans encombre…

J’ai ressenti un élément de réponse…

L’être humain possèderait au plus profond de lui-même la capacité innée de discerner le bien et le mal universels.
Mais, les racines de chacun viendraient influencer un débalancement en faveur de l’un ou de l’autre…
Aussi, la multitude d’évènements uniques, vécus par chacun de nous, influencerait notre position dans un sens ou dans l’autre…
De là la difficulté à déterminer la frontière ultime… le point d’équilibre entre le bien et le mal!

Pourquoi mon 90%?
Tu me fais réaliser que c’est assez compliqué…

J’ai constaté à la dure que 100% équivalait à une utopie qui frôle la folie!
J’ai constaté que ma seule parole, souvent exprimée sans tact, n’avait aucun effet sur l’objectif à atteindre. C’est-à-dire, que justice soit faite!
J’ai commencé à demander l’opinion des gens autour de moi… au temps où il y en avait plus, leur perspective par rapport à tel où tel comportement, tel propos, telle attitude…
J’ai pris des exemples concrets, je les ai mis maladroitement sur le parvis…
J’ai recueilli les pour et les contres… sans compter, approximativement, à l’œil, au pif!
J’ai choisi 90%, par insécurité je crois…
J’ai depuis constaté que, derrière mes apparentes frustrations et la dureté de mes propos, il y avait une manière de justice humaine difficilement contournable. Suis-je prétentieux?
Un autre problème vient du fait que je suis trop engourdi pour appliquer les concepts que j’énonce comme mes vérités intrinsèques.

Toutefois, je traverse une période très particulière… assez inattendue!
Il me vient des énergies que je ne croyais plus possibles… avant même que j’aie modifié quoi que ce soit!
Je demeure sur mes gardes… mais là, je sors du sujet!

Oui, je pense comme toi, c’est intéressant de se regarder à travers la philosophie… de s’en parler. Surtout avec une professionnelle…

Questions pour toi, Pascale…
Les compliments qui te sont destinés, est-ce que tu les prends?
Ton humilité serait-elle si grande que celui qui te les donne se sentirait presque mal de les avoir exprimés?

Merci,

Aramis

Répondre