Juste pour le fun II

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Juste pour le fun II

Message par Gentleman »

Salut Jeff

j'ai presque été le premier a te répondre,en écrivant le docteur Mailloux en blague,quelqu'un la fait a ma place et je suis surpris de voir que tu as que des bon mots pour lui et tant de haine pour tout les autres.Je sait que certain on été suivi par lui ici sur ce site,mais moi personnelement je ne voit aucunement est ou son intelligence dans ces agissements,quand tu est rendu que tu soupconne que une telle a subi un viol et le dit en public dans une télé-réalité,proclame que les noirs sont moins intelligents parceque il est tomber sur un sondage qui le dit,est en cours et perdu ses droits de pratique parceque il prescrivait des doses massives de médicamenst a des enfants,se permet d'envoyer promener plein de monde,et j'en passe ,ce ne sont pas des fait essagérer par les médias mais bien réel.

Pouquoi pasla chroniqueuse du journal de Montreal Louise Deschatelets un coup partie en tant qu'expert en psychiatrie.? :P

Gentleman
Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Juste pour le fun II

Message par Jeff »

@Gentleman

Salut Gentleman,

ma haine envers le système psychiatrique est basé sur le fait que c'est écrit, que ça compte réellement dans ta vie et ce, de manière majeure dans mon cas. J'ai été insulté de manière bien pire que les propos à Tout le monde en parle et ce, en étant directement visé et de manière officielle.

Regardez la réaction hystérique autour des propos blessant du doc Mailloux. Nous, les patients, jamais personne en parle de toute les insultes qu'on essuient. La psychiatrie est hypocrite. Elle insulte à outrance certains patients en cachette et réprimande sévèrement un membre qui se comporte de la même manière en beaucoup moins grave quand la personne visé n'est pas psychiatrisé.

Juste pour le fun. Quel aurait été la réaction du monde si le doc Mailloux aurait dit que les noirs étaient des malades mentaux? Est-ce qu'ils auraient monté au barricade vous pensez? Pis nous autres sacrament, c'est pas grave peut-être de se faire traiter de malade mentaux pour le restant de notre vie de manière officiel et certifier? Ah oui, j'oubliais, nous c'est pas grave parce que c'est vrai(!). On peut nous chier dessus, on n'est plus des humains. C'est politicaly correct.

Le doc Mailloux insultent au sus et au vue de tout le monde. Il n'est pas hypocrite. De plus, c'est juste des commentaires, il n'y a rien d'officiel là-dedans et le préjudice est 1 millions de fois moindres, surtout s' ils s'attaquent à des groupes de personnes ( ex: les dames de Ste-Anne, les lâches, les noirs ).

Je partage totalement ton opinion à l'effet que moi aussi j'ai du mal à comprendre ses agissements sachant qu'il s'expose à des problèmes. Je ne suis pas entiché plus qui faut au trash même si par boutte je peux me laisser embarquer par l'aspect spectaculaire. Je serais d'accord si mettons l'appelant serait arrangé avec la station de radio. L'important, c'est que l'appelant ne prennent pas les propos directement au premier degré. Faut dire Gentleman, que peut-être le monde qui appelle à la radio sont moins gênés que la moyenne et que pour eux, c'est pas plus grave qui faut?

En étant aussi libre dans ses propos, cela amène un pendant positif. Ça nous permet d'avoir un regard différent sur le monde. Ça nous permet d'apprendre un paquet de choses qu'on ne saurait pas si tout le monde était politicaly correct. Ce type d'individu amène du dynamisme et empêche certaines magouilles de se faire en cachette.

Je vois beaucoup plus d'aspects positifs d'avoir un doc Mailloux bavard, qu'un M. Mailloux sur sa ferme.

Je trouve que ce type a beaucoup a apporter mais j'avoue que ça peut être long avant de vraiment l'apprécier. C'est la caractéristiques des gens à l'esprit riche et hors normes. Évidemment, je ne suis pas au courant comment il traite ses patients dans ses dossiers. J'espère qu'il se retient plus du crayon que du micro.

Je trouve que lorsqu'on va plus loin que le personnage controversé. On y trouve vraiment quelqu'un qui a fait beaucoup pour sa société et ça, faut vraiment pas le perdre de vu, car c'est ça le plus important.

Je connais pas toute ses démêlés avec le collège des médecins et je ne peux pas vraiment commenter. Cependant, ça ressemble à un coup monté pour s'en débarrasser sur ma première impression. Les reproches sont extrêmement diversifiés. On dirait qu'ils ont passé au peigne fin toute sa fin de carrière pour en retenir que les points négatifs et le transformer en incompétent.

C'est clair qu'un individu ayant ce type de personnalité ne tiendra jamais la ligne de partie et ça, il le paye.

@Catnips

J'ai encore brouillé les cartes. :(
Ben... c'est parce que même si les thérapeutes sont gentils, :P
il me traite en suivant le fil conducteur introduit par le premier pas fin. :? :roll:
Moi... pas content. :evil:

Je vais les rebrasser et te
demander d'en pigé une, peut-être si t'es fine. :P

Bon voyons voir les cartes déjà jouées.

- Expert médico-légale.
- Psychiatres des services publiques.
- Travailleuse sociale.
- Psychanalyste.
- Ergothérapeute.
- Infirmières.
- Nutritioniste.
- Étudiante en psychologie.

Je dois trouver la carte qui va guérir ma maladie. Je préfère une carte pas encore pigée mais je peux prendre une carte déjà connue. C'est pas trop grave. :roll:

T'as pas le droit de prendre le joker tout de suite, ce serait de la triche. :evil:

Si tu ne sais pas quoi prendre. Je vais proposer un choix.

P.S. Merci pour tes éclaircissements.

Jeff
Catnips

Re: Juste pour le fun II

Message par Catnips »

Jeff a écrit : @Catnips

J'ai encore brouillé les cartes. :(
Ben... c'est parce que même si les thérapeutes sont gentils, :P
il me traite en suivant le fil conducteur introduit par le premier pas fin. :? :roll:
Moi... pas content. :evil:

Je vais les rebrasser et te
demander d'en pigé une, peut-être si t'es fine. :P

Bon voyons voir les cartes déjà jouées.

- Expert médico-légale.
- Psychiatres des services publiques.
- Travailleuse sociale.
- Psychanalyste.
- Ergothérapeute.
- Infirmières.
- Nutritioniste.
- Étudiante en psychologie.

Je dois trouver la carte qui va guérir ma maladie. Je préfère une carte pas encore pigée mais je peux prendre une carte déjà connue. C'est pas trop grave. :roll:

T'as pas le droit de prendre le joker tout de suite, ce serait de la triche. :evil:

Si tu ne sais pas quoi prendre. Je vais proposer un choix.

P.S. Merci pour tes éclaircissements.

Jeff
Salut Jeff,

Je ne comprends pas où tu veux en venir avec tes cartes et ton joker mais comprends surtout que tu n'aimes pas tes intervants et que souhaiterais avoir un suivis différent. Jeff, tu es quelqu'un d'intelligent, tu connais tes besoins et tu sais ce que tu veux. Alors pourquoi tu ne lâche pas tout ces interventions pour aller vers quelque chose qui te conviendrais mieux? Rien t'empêche de recommencer à zéro. Un médecin de famille peut faire autant la job. Même si ce n'est pas un suivis à la semaine, je suis persuadée que tu es capable d'aller chercher les ressources qui t'aiderais à mieux avancer. ;)

Catnips

P.S. Je ne suis pas une étudiante en psycho!
Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Juste pour le fun II

Message par Jeff »

J'aime mes intervenants. C'est parce qu'ils sont enlignés sur l'expertise de départ et ça me fait pomper. La première expertise est la plus importante. Les autres, c'est juste des wagons de train. J'aurais beau étirer le voyage autant comme on peut, si la direction ne correspond pas à la destination, oublier ça, je vais trouvé le temps long si je me trouve pas quelque chose à faire.

Les intervenants n'ont pas de pouvoir. Ils doivent suivre un protocole. C'est vraiment un système. C'est complètement aberrant. C'est incroyable.

Je suis ambivalent, j'ai envie de m'en allé mais en même temps, je suis curieux de voir combien de temps ça va leur prendre avant de se réveiller. De toute façon, je dois me donner un certain délais pour vraiment me convaincre que je ne suis pas dans une pause entre deux phases me laissant croire que je suis guéris comme par magie. Au temps que ça prend avant qu'un psychiatre se montre la face, je vais avoir le temps de refaire le test de validation des dizaines de fois à tout les matins de manière obsessive-compulsive pour me rassurer.

- Est-ce que je suis fou? Non 8-)
- Est-ce que je suis fou? Non 8-)
- Est-ce que je suis fou? Non 8-)
.
.
.

J'en reviens pas comment ils sont faciles à convaincre qu'un individu est malade juste parce que c'est écrit sur une feuille. Je peux vous dire déjà que l'expérience de Rosenhan est facile à croire. Le trouble bipolaire est le trouble parfait. Une maladie intermitante. Wow. Je suis vraiment impressionné. Une autre médaille à double face de pet.

Le patient est malade. Il est malade.
Le patient est correct. Il est dans sa phase euthymique donc malade.

Je suis vraiment en train de suivre un cours sur comment enfermer quelqu'un dans une prison psychologique et s'arranger pour qu'il ne puisse jamais s'en sortir. Une méthode très thérapeutique, du jamais vu! Vraiment pas aliénant pour ma part, j'apprécie énormément! :P Laissez-moi étudier encore un peu. :P

Si jamais, je suis vraiment malade, ben, c'est pas plus grave qui faut, je suis habitué d'enduré des souffrances atroces et puis je pourrai aller me pogner le cul sur le B.S.. 8-) Je suis capable d'aller chercher certaines compensations que la vie m'offre sur un plateau d'argent. 8-)

Hmmm, le B.S., est-ce que je leur demande un billet d'invalidité. Ils vont me le donner, c'est sûr. D'autant plus que c'est super dur de se faire engagé en ayant un trouble bipolaire et que j'aime pas chercher du travail. Je pourrais rester coucher toute la journée au lieu de travailler aussi dur. Je vais y penser. 8-)

Ouin, pourquoi travailler aussi dur pour participer et m'intégrer à une société qui ne veut pas de moi. Pourquoi se battre dans le vide? Ouin, vous avez raison, j'exagère parfois, je m'en vais me détendre en mangeant des petits gâteaux Vachon et un bon grand verre de lait. 8-)

Jeff
Catnips

Re: Juste pour le fun II

Message par Catnips »

Jeff a écrit :J'aime mes intervenants. C'est parce qu'ils sont enlignés sur l'expertise de départ et ça me fait pomper. La première expertise est la plus importante. Les autres, c'est juste des wagons de train. J'aurais beau étirer le voyage autant comme on peut, si la direction ne correspond pas à la destination, oublier ça, je vais trouvé le temps long si je me trouve pas quelque chose à faire.

Les intervenants n'ont pas de pouvoir. Ils doivent suivre un protocole. C'est vraiment un système. C'est complètement aberrant. C'est incroyable.
Si tu vois voir à ailleurs, ils ne suivront pas le protocole car tu pourras leur dire ce que tu VEUX. Maintenant, si tu leur balance tout ce qui est inscrit dans ton rapport psychiatrique soit certain qu'on te traitera comme on te traite présentement. Quand on n'aime pas le goût d'un aliment on le jette et on s'assure de ne pas le racheter une deuxième fois.

Et comme mon psy me dit ''Catnips, je ne te force pas à être assise sur cette chaise... C'est toi qui choisis de rester ou de partir''. Il a raison. C'est moi qui décide de prendre mes médocs ou non. Personne va venir chez moi pour m'ouvrir la bouche et rentrer de force mon Lamictal et mon Seroquel dans ma gorge. Personne me force et me traine jusqu'au bureau de mon psy ou au bureau de mon doc. C'est à moi de voir si tout ça me conviens ou non. Dans le cas où ça ne me conviens pas j'ai le choix d'aller voir ailleurs, de rester ou d'abandonner. La solution est là, il s'agit simplement de s'écouter et d'accorder une importance à nos besoins. Le courage aussi aide!
Jeff a écrit :Ouin, pourquoi travailler aussi dur pour participer et m'intégrer à une société qui ne veut pas de moi. Pourquoi se battre dans le vide?
Qui est-ce qui à dit que tu ne peux pas t'intégrer dans la société? Un bonhomme avec un chemisier qui t'a collé un 55 sur l'axe 5? Sté Jeff, c'était y a 3 ans ça. Il y a beaucoup d'eau qui a coulé sous le pont depuis ta première visite à l'HP. Tu as évolué, grandis, réparé des pots cassés, tu as fais des prises de conscience, tu as changé certaines de tes habitudes. Ton score de 55 sur EGF n'existe plus. C'est toi qui décide si tu veux le garder ou non... Tu serais surpris d'apprendre que eux aussi n'en tiennent plus compte de ton 55. Sté, moi aussi la psychiatrie me fait chier mais à une certain point je m'en fou un peu. Tu sais pourquoi Jeff? Parce que je me connais, je sais ce que je vaut. Mes bébittes, je les connais et je sais sur quoi travailler. L'opinion des médecins, psychiatres, infirmières, psychologues (ok, sauf celle de mon psy :lol:) des travailleurs sociaux me passent 6 pied au dessus de la tête. J'en ai rien à foutre de ce qu'ils pensent. Ils ne sont pas dans mes bobettes pis ils ne voient pas comment j'agis à l'extérieur de leur bureau. Ça sert à rien de leur prouver qui je suis vraiment parce qu'à la fin de la journée je suis juste une patiente pour eux. À quelque part Jeff, je trouve que c'est un problème d'estime de soi de s'accharner autant sur ton rapport psychiatrique. Tu es gentil, intelligent, drôle, ambitieux, curieux, ouvert d'esprit, travaillant, tu as de beaux yeux, tu es déterminé, persévérant. Alors pourquoi prendre en compte l'opinon d'une personne qui ne va jamais aller prendre une tasse de thé avec toi? Tu sais, ton rapport psychiatrique est confidentiel maintenant. Si tu veux une nouvelle job tu vas pouvoir t'en trouver une. La seule et unique obstacle que nous avons c'est les compagnies d'assurances. Pour le reste il n'y a pas de problème en moins que tu écrive que tu es bipolaire dans ton C.V. La question que tu devrais te poser Jeff est la suivante :

Est-ce que le fait de savoir que JE suis diagnostiqué bipolaire m'empêche d'avancer dans vie?

Il est très important ici que tu tiennes uniquement compte du ''JE'', pas de ''ILS''. Seulement le JE... Maintenant, que tu le sois ou non est une autre histoire mais toi tu te bats juste pour ce mot. Alors tu en fais ce que tu veux. C'est pas nécessairement vrai que tu l'es comme ce n'est pas nécessairement faux que tu ne le sois pas. Personne ici est capable de prouver qui est vraiment malade et qu'il va l'être à vie. Par contre, on choisit tous de s'identifier à quelque chose. Si toi tu choisis de croire qu'on te voit comme un bipolaire, que tu es seulement un gars malade, que leurs opinions comptent et t'empêchent d'avancer dans la vie ben c'est à toi à dealer avec ça. Sté y'en a à prendre et y'en a à laisser. Maintenant, c'est à toi de faire ce que tu en veux avec ton rapport psychiatrique. Moi pis toi on a fait la pire erreur qu'un patient pouvait faire : lire notre rapport psychiatrique. Si je pouvais revenir en arrière, je ne le lirais pas. Mais aujourd'hui je sais que le 3 quart des affaires écrit sur ces feuilles de papier est de la merde. Ils ont étudiés des années pour évaluer du monde comme moi et toi et ils ne sont même pas foutu d'écrire mon histoire comme elle devrait l'être. C'est eux qui sont les plus caves, pas moi. Prenez note ici que ce n'est pas des jokes, ils ont tout virés à l'envers et la moitié de mon rapport psychiatrique est erroné... Je ne parle pas de la partie où ils parlent de diagnostiques et traitements mais bien de mon histoire personnelle à moi. C'est à se demander si la fille au MEL m'a vraiment écouté quand je lui parlais. Mais bon, aujourd'hui je m'en fou car en 2008 j'étais une psychotique, narcissique, dépressive et borderline mais aujourd'hui je sais surtout que j'ai un problème ''d'attachement et d'ambivalence'' et que c'est sur ça que je dois travailler. Les médocs, l'HP pis le reste qui vient avec ne peuvent rien faire pour moi et tant mieux, j'ai pas besoin d'eux non plus.

Alors si tu te connais Jeff, si tu sais ce que tu vaut tu n'as pas besoin de prouver quoi que ce soit à personne. Tout part de la confiance que tu as en toi et l'importance que tu accorde à l'opinion des autres. Moi je te connais et je sais que tu es pas mal plus fort que la moyenne mais je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi après tout ces années que tu te bats encore contre du monde qui en a rien à foutre de toi. Sté, un chapitre ça ne s'efface pas mais l'histoire elle, tu peux continuer à l'écrire à ta manière. Tu creer des propres personnages et tu les décris à ta façon. Comment décrirais-tu le personnage ''Jeff'' dans ton livre? À toi de voir.

Catnips
Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Juste pour le fun II

Message par Jeff »

J'aime bien ta sagesse Catnips. J'entreprend les démarches aussitôt que possible pour arrêter les traitements et signer mon refus de soin. Un beau cadeau que je mérite de m'offrir.

Enfin, c'est fini. La fin d'un cauchemars.

Jeff
Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Juste pour le fun II

Message par Cabotine »

Jeff a écrit :Salut Cabotine,

j'espérais que quelqu'un ne nomme pas le Doc Mailloux. Malgré toute la controverse qu'il suscite, je l'aime bien. Il est franc, direct, intelligent, débrouillard, connait beaucoup de choses. C'est un personnage en soi et j'aime bien les gens qui ont des choses à dire.

Jeff

Désolée alors mais depuis le temps que je participe à ce forum, vous devriez savoir que je ne dis jamais les choses comme il faut et que je ne sais pas fermer ma gueule quand il le faut, qu'est-ce tu veux, je suis habituée à ce que mes propos dérangent plus que d'autre chose.... :evil:

Pour le reste, Catnips a raison: personne ne nous force à aller s'asseoir chez le psychiatre ni à prendre la médication qui va avec. Leurs expertises de merde, moi je me torche avec, ils peuvent bien écrire ce qu'ils veulent, je pense que parfois ils n'en savent pas plus que nous sur notre condition et qu'ils tâtonnent à l'aveuglette.

Mais avant de signer quoique ce soit d'officiel, je te conseille fortement de t'informer de tes droits et de t'assurer que tout ceci restera confidentiel et qu'aucun employeur futur ne peut mettre la main sur un dossier psychiatrique sur lequel il est écrit ''refus des soins''. Pure précaution, mais nécessaire à prendre quand on a pas confiance en ceux qui ont rédigé ledit papier.

Pour en revenir au sujet, personnellement j'aime la controverse et c'est souvent quand on plonge dedans que les squelettes du placard sortent au grand jour. En ce qui concerne la psychiatrie, il est grand temps de faire le ménage car, comme le dit si bien Hamlet: ''Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark'' et ça s'appelle le lobby des pharmaceutiques. Que voulez-vous, money is money et un marché aussi vaste que le domaine psychiatrique ne peut être négligé. Pour se protéger de cela, il faut savoir où aller chercher les informations pertinentes. Oubliez les rapports de recherches financées par les compagnies privées, oubliez les expertises faites par les pharmaceutiques, c'est certain qu'ils ne nous donneront jamais l'heure juste, ils veulent vendre des satanées pilules. Point. Quitte à diagnostiquer des enfants. Allez plutôt voir du côté des expertises gouvernementales ou indépendantes non-affiliées aux grandes compagnies, internet est un merveilleux outil pour ça. Et, bien sûr, prenez la peine de dire à votre psy que vous vous informez aussi à l'extérieur de son bureau. Vous verrez comme ils filent doux après!
No human
Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: Juste pour le fun II

Message par Jeff »

Bonjour Cabotine,

sois assuré que je ne me mettrai pas dans le pétrin. Mon objectif est d'amélioré mon sort mais aussi celui des gens avec qui je compatis. Je sais où que je m'en vais et je suis optimiste tant qu'à mon avenir.

Tu sais Cabotine, tes coups de gueules ne me dérangent pas du tout, au contraire, il me rassure. J'aime la liberté d'expression dans la mesure où nous savons ce que l'autre pense. Je respecte beaucoup plus un psychiatre qui m'insulte en pleine face dans le style doc Mailloux que d'un psychiatre qui me poignarde dans le dos dans le silence.

De mon côté, je ne me torche ( sauf au sens imagé ) pas du tout de ce que les psy écrivent sur moi. J'ai comme ben l'impression qu'il manque quelques points sur les i et quelques barres sur les t concernant mon cas. J'ai le soucis du détails pour certaines choses qui me tiennent à cœur. J'aime l'écriture et je suis en train de m'écrire une belle petite expertise à mon goût qui ne me coûte pas une cent. J'aime écrire des scénarios qui finissent bien.

La controverse pour moi est quelque chose qui est intéressante, qui fait vendre, qui porte à réfléchir mais aussi, j'aime bien que ça aboutisse un jour vers une solution juste et équitable car à la quantité de problèmes qu'il y'a à régler au cours d'une vie, il faut classer et terminer les dossiers le plus efficacement possible.

.
Qu'est-ce que tu veux dire par expertises gouvernementales?
.

Pour en revenir au pharmaceutique, je reconnais que les pilules sont un excellent outils pour gérer un mal de vivre. Pour moi, elles représentent un moyen et non une fin.

Actuellement, la plupart des études sont faîtes par les compagnies pharmaceutiques. Je pense qu'elles ne veulent pas se faire poursuivre et qu'elles font très attention pour ne pas abîmer la santé du client et leur image de marque. C'est une des raisons qui explique que les petits comprimés coûtent très cher quand la découverte de la molécule est récente et protégé.

Coût de mon Lamotrogine 100 mg / 2 x jour pour un mois = 63.27$
Coût de mon Lithium 1200 mg / Jour pour un mois = 21.47$
Coût de mon Risperdal 0.25 mg / Jour pour un mois = 16.63$

Total = 101.37$ / mois

Vous allez me dire que ce n'est pas le vrai montant que je paye car j'ai des assurances. Faîtes-vous en pas, tout se paye.

Avec ce 100$ de plus dans mes poches, je suis convaincu que je se serais capable de me faire des petits plaisirs aussi intense que de prendre des pilules dans un verre d'eau.

Un bipolaire comme moi qui a une maladie chronique comme le diabète dépenserait si il était diagnostiqué à 25 ans et décèderait à 75 ans en tenant compte que la technologie, la valeur des médicaments, le coût de la vie et la valeur de l'argent ne changerais jamais:

101.37 * 12 * 50 = 60822$

Donc, il va se privé de deux bonnes voitures neuves au cours de sa vie.

La maladie étant ce qu'elle est, nous n'avons pas le choix de se soigner et on va rouler en minoune. J'ai quand même quelques questions à me poser par rapport à ce 60822$.

1) Est-ce que je suis 100% sûr que je suis atteint d'une maladie chronique et non juste d'une mauvaise passe?

2) Est-ce que je pourrais arrivé à un aussi bon résultat en coupant dans ce montant pour soigner ma maladie, si maladie, il y'a?

3) Pourquoi, lorsque que je me suis présenté devant les psychiatres les premières fois, ils ont sautés aux conclusions extrêmement rapidement après une heure d'entrevue que j'étais atteint d'une maladie chronique au cerveau sans m'avoir faîtes subir aucun test de validé scientifiquement éprouvé? ( la réponse est plus complexe qu'une question de pilules ).

J'ai des responsabilités envers mes concitoyens, les services psychiatriques et les assurances médicaments coûtes une fortune.

Je me dois de m'assurer que mon diagnostique est valide. Si par le plus heureux des hasards, je me rendrais compte que mon épisode était juste isolé et circonstanciel, il va me faire plaisir de voir mon étiquette de malade mental chronique retiré et de laisser ce précieux argent allé à quelqu'un qui est très malade et qui en vraiment besoin.

Je lâche pas la patate.

Jeff
Répondre