Le trouble de la personnalité schizoïde.

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par Waldgänger » 10 avr. 2013, 00:22

J'ai ce trouble depuis la pré-adolescence mais n'ayant aucun suivi pédagogique depuis l'adolescence j'en ignorais la portée jusqu'à aujourd"hui il est reconnu dans le DSM-IV par la présence d'au moins quatres des traits suivants:

•Le sujet ne recherche ni n’apprécie les relations sociales y compris les relations intrafamiliales proches
•Il choisit presque toujours des activités solitaires
•Il présente peu ou pas d’intérêt pour le sexe
•Il n’éprouve du plaisir que dans de rares activités
•Il n’a pas de confidents en dehors des parents du 1er degré
•Il semble indifférent aux critiques autant qu’aux éloges d’autrui
•Il présente une froideur, un émoussement de l’affectivité

Et mon psychiatre m'a signifier de façon manuscrite que je le suis...

Il est difficile d’entreprendre une démarche thérapeutique avec une personnalité schizoïde, car elle démontre généralement une absence de motivation, due au trouble lui-même. La démarche thérapeutique vise à développer l’empathie de la personne ainsi qu’à réduire l’isolement social en l’amenant à faire des activités de groupe.

Ma psychiatre m'indique calmement la direction donc y'a de l'espoir! :)

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par feemystere » 12 avr. 2013, 15:03

C'est intéressant... J'avais déjà lu sur le sujet dans la dernière année, parce que je cherchais à comprendre mon comportement face à mes relations. Peux-tu m'expliquer/reformuler dans tes mots le dernier point « Il présente une froideur, un émoussement de l'affectivité»?

As-tu des exemples simples mais concrets qui illustrent comment tu le vis au quotidien?

Prend soin de toi et bonne continuation =-)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par Waldgänger » 12 avr. 2013, 15:59

Je vois ces traits comme des échelles que l'on peut graduer et pouvant s'amplifier avec le temps ou diminuer avec de l'adaptation et de la thérapie. Mais pour moi ce n'est pas aussi caricatural...si vous ne riez pas d'une joke plate vous n'êtes pas nécessairement schizoïde... :lol:

Je ne me présenterai pas nécessairement avec le sourire en particulier avec une femme car quand tu te présente avec un sourire et que la femme en question se présentent en précisant qu'elle est marié me laissent assez « médusé » quand ça m'arrive...donc je préfère être un peu iceberg en général au lieu de dire quelques choses de déplaisant quand on juge sans même connaître une personne.

Pour l'émoussement de l'affectivité; je peux par exemple être incapable de prendre ma mère ou ma sœur dans mes bras pour un câlin, je dois faire un effort et cela devient plus cérébral donc moins de tendresse et je ressent un malaise de pas être « vrai » alors je ne fais rien. Par contre avec une femme, une inconnue et qu'il y a un intérêt réciproque c'est vraiment plus facile et je sais depuis fort longtemps qu'il me faut une compagne de vie pour raccrocher mon affectivité avec ma famille!

Persévérante demandait récemment si quelqu'un avait rencontré un prince charmant célibataire...moi de mon côté je recherche une extra-terrestre! :lol:

Je vais essayer de développer davantage mais pour l'instant c'est ce qui me vient en tête!

moimaime

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par moimaime » 12 avr. 2013, 22:48

Wald est-ce que tu connais la différence entre la personnalité skysoide et le skyzo-affectif je ne trouve rien et mon psy m'a dit que j'avais sa en plus je trouvais que j'étais pas mal garni mais y en rajoute à chaque fois je le vois hihihihihi
Ses une joke pas pour le skyzo affectif par contre. Merci d'avance

Kays.

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par Kays. » 13 avr. 2013, 00:13

Le trouble schizo-affectif est un mélange de symptomes reliés à la schizophrénie et la bipolarité. Le trouble de personnalité schizoide est un trouble de la personnalité.

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par Waldgänger » 13 avr. 2013, 06:43

moimaime a écrit :Wald est-ce que tu connais la différence entre la personnalité skysoide et le skyzo-affectif je ne trouve rien et mon psy m'a dit que j'avais sa en plus je trouvais que j'étais pas mal garni mais y en rajoute à chaque fois je le vois hihihihihi
Salut moimaime,

Bravo, tu gardes le moral malgré tout, ce qui est une force incroyable pour s'en sortir! ;)

J'ai trouvé des définitions sur le net concernant le trouble schizo-affectif et comme dit kays il s'apparente à la schizophrénie et la bipolarité par ses côtés dépressifs et de manie. :

•Hallucinations
•Idées délirantes bizarres
•Discours incohérents
•Comportements catatoniques (passivité, inaction)
•Émotions inappropriées ou absentes
•Manque de motivation
•Humeur déprimée
•Idées suicidaires
•Euphorie
•Idées de grandeur
•Hyperactivité

Pour savoir si tu es aussi "all dressed" regarde chaque élément comme une échelle de 1 à 10 et essai d'évaluer la note mais selon les périodes, elle changeront car une humeur dépressive amènera des idées suicidaire mais une phase de manie plus d'hyperactivité et de l'euphorie par exemple.

Prends soin de toi et garde ton humour précieusement!

Edit: Tu as aussi ceci que j'ai trouvé sur le net mais il est vrai qu'en français il y a peu d'information.

La description du trouble schizo-affectif qui suit est tirée de la section des prospectus éducatifs de Behavioral Family Therapy for Psychiatric Disorders, de Kim T. Mueser et Shirley M. Glynn, publié par New Harbinger Publications, Inc. Deuxième édition, 1999 :


Le trouble schizo-affectif est une maladie mentale grave semblable à la schizophrénie. Il peut affecter tous les aspects de la vie quotidienne : le travail, les rapports sociaux et les aptitudes à s’occuper de soi-même (comme l’hygiène et la toilette personnelles). Les patients atteints du trouble schizo-affectif peuvent présenter un large éventail de symptômes : contacts avec la réalité (hallucinations et délires), humeur (p. ex., dépression marquée), manque de motivation, incapacité de connaître le plaisir et manque de concentration. La nature grave des symptômes de ce trouble oblige les personnes affectées à être hospitalisées à diverses reprises pour recevoir leur traitement. On peut décrire l’expérience du trouble schizo-affectif comme étant semblable « au fait de rêver en état d’éveil »; c’est dire qu’il peut être difficile, pour une telle personne, de faire la distinction entre le réel et l’imaginaire.


Selon moi, le dessin peut-être un excellent exercice de rétablissement si tu aimes les arts?

moimaime

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par moimaime » 13 avr. 2013, 23:02

Merci Wald et Kay ses vrai qu'il y a pas grand chose la dessus mais bon disons que je continue d'être traiter pour ma maladie bipolaire le reste va suivre je présume. Mon psy est assez spécial disons, je le soupçonne de fouiller dans mes candy :mrgreen: Moi en autant que sa aille et que je n'ai plus d’hospitalisation je suis très contente. Encore merci j'adore vous lire.

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par Waldgänger » 14 avr. 2013, 22:11

Un trait schizoïde insoupçonné...la froideur des médecins mais j'ai le common sense de savoir qu'il ne le sont pas tous, loin de là!

moimaime pour les candy dis à t'on médecin que l'halloween est seulement une fois par année!

J'en reparle car il y a des trait schizoïde qui sont léger, modérés et pure, je suis dans la frange léger à modéré. Cela m'handicap mais il y a un processus adaptatif pour palier les manque et résorber dans une certaine mesure ceux-ci.

moimaime

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par moimaime » 14 avr. 2013, 23:36

Hihihi ses sur que je les caches la prochaines fois je vois lui !!!!
Je pense qu'il m'embrouille l'esprit plus que d'autre chose avec ses diagnostiques mais ses qu'il les marques sur mes papier d'assurance ou de régis et après je lui en parle il me dit par exemple pour le skizo-affectif " bien sa fait plus malade" hum hum bien ses parce-que ses moi qui est l'étiquette là. Ses sur que lorsque j'étais très instable s'avais l'air de pas mal tout car s'étais l'enfer. Dans ton texte plus haut il y a une phrase qui m'accroche et qui m'a fais dire non non non pas un autre affaire de plus :oops: mais sa me surprendrais pas jamais deux sans trois :lol: tu disais que tu étais incapable de prendre tes proches dans tes bras moi j'ai toujours été comme sa je n'aime pas ça je ne suis pas à l'aise même avec mon fils que j'aime plus que tout, mon chum parent frère etc je peux tu te dires qu'au jour de l'an je sacre mon camps :lol: :lol: :lol: En tout cas il y a 4 ou 5 à part pour les accolade ma vie était très normale et depuis ce temps je suis rendu bipolaire 1 donc des psychoses des manies des dépressions, plus de mémoire de concentration de l'anxiété, nervosité Alouette ses sur que aujourd'hui ses mieux qu'avant je ne suis plus hospitaliser au 2 mois, mais ses un monde que j'aurais aimé ne jamais connaitre. Désolé des fois je me laisse encore emporté, car des fois sa me fait tellement peur, peur de déconnecter pour de bon je sais pas si sa vous arrives mais j'ai parfois l'impression de marché sur le bord d'un ravin de la réalité et de l'irréel sa coupe le souffle en tabarouette je n'arrive même pas à l'expliquer. Ses peut-être simplement de l'ennui si mon rationnel parle :ugeek: mais bon j'arrête de vous achaler. Merci encore pour ta réponse

IPHIGENY
Messages : 119
Enregistré le : 17 nov. 2013, 19:49
Localisation : Québec

Re: Le trouble de la personnalité schizoïde.

Message par IPHIGENY » 19 janv. 2014, 13:18

N/A
Modifié en dernier par IPHIGENY le 23 juin 2014, 00:04, modifié 1 fois.
J'ai soudain le sentiment étrange d'être en harmonie avec moi-même, tout est parfait en cet instant, la douceur de la lumière, ce petit parfum dans l'air, la rumeur tranquille de la ville. J'inspire profondément car la vie me parait alors si simple.

Répondre