Trouble de la personnalité limite

Avatar du membre
coccinelle32
Messages : 192
Enregistré le : 06 avr. 2013, 23:01

Trouble de la personnalité limite

Message par coccinelle32 » 21 avr. 2013, 16:09

Bonjour! J'ai pensé à créer un post qui parlerait du trouble de la personnalité limite (borderline). Je partagerais ici un peu de mon vécu, des vidéos, des infos et des documents concernant ce trouble.

Coccinellexx
Coccinellexx


Avatar du membre
coccinelle32
Messages : 192
Enregistré le : 06 avr. 2013, 23:01

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par coccinelle32 » 21 avr. 2013, 16:56

Voici mon témoignage:

Je suis née le 19 août 1980 à 6h28 du matin. Tout c'est bien déroulé à l'accouchement mis à part que j'ai eu le cordon ombilical pris autour de mon cou, mais rien de grâve.

Je suis la première enfant née du côté de ma mère. On m'a dit qu'en général, j'étais un bon bébé. 2 ans et quelques mois plus tard, soit en novembre 1982, mon frère et un de mes cousin sont nés à 1 jour d'intervale.

Je ne me souviens plus de comment j'étais avant 2 ans, mais j'imagine bien que je devais être la ''vedette''. Tout à commencer à la naissance de mon frère...

Ayant perdu l'attention de tous, je me suis mise à réagir en m'en prenant à mon frère; apparement je l'aurais déjà mordu, faute de ne plus avoir toute l'attention sur moi.

À l'école primaire, je me souviens d'avoir été une enfant très gênée qui avait peur de s'exprimée. Déjà toute petite, j'avais de la difficulté à l'école. On disais que j'étais lunatique, que j'avais beaucoup de difficulté à suivre les consignes d'ordre académique. J'étais très polie avec tout le monde et je n'ai jamais chercher d'ennuie, mais déjà, je me sentais à part des autres.

Plus les années passaient, plus mes notes étaient médiocres.

À l'âge de 8-9 ans, J'ai commencé à subir de l'abus sexuel venant d'un ami à mes parents. Cela à durer jusqu'à ce que j'ai 12 ans. Par la suite, je me suis faite une amie qui était vraiment plus jeune que moi. Mais moi, j'en avait rien a cirer de l'âge! Même si je pouvais passer pour sa gardienne, cette amie, qui était mature pour son âge, je l'aimais bien car c'est comme si ont était au même niveau.

Vers 13-14 ans, j'ai eu une rébellion contre mes parents. L'entrée au secondaire fut très ardue. De l'intimidation, oh que j'en ai vécu à cette époque! Je gardais tout en dedans ce mal être et lorsque j'arrivais à la maison, tout sortait. Mes parents ne pouvaient pas croire que je me faisais intimider, juste de la manière comment j'agissais à la maison. Donc, cela devenais infernal, un cercle vicieux sans sortie! De la douleur à l'école et à la maison. Une amie d'enfance est revenue dans le portrait, et elle devint ma meilleure amie. Nous étions tout le temps ensemble. C'est avec elle que j'ai fais mes premiers mauvais coups, comme appeler sur des lignes de rencontre pour rigoler.

À 15 ans, j'ai eu mon premier amour. Un gars qui tout comme moi était la cible d'intimidateurs. Certe, j'ai eu au par-avant d'autres petits flirt mais rien de sérieux. J'ai eu ma première relation sexuelle complète avec lui à 16 ans, car je n'étais pas prête avant.

À 17 ans, étant donner que j'ai décrocher du secondaire, j'ai voulu reprendre mes études aux adultes. C'est cette année là que j'ai appris la triste nouvelle du décès de Marie-Soleil Tougas, mon idole d'enfance. Malheureusement, j'ai décrocher de l'école aux adultes après quelques mois. J'ai quitter la maison pour partir en appartement avec mon chum. C'étais mon époque de la liberté! J'ai appris à voler de mes propres ailes. J'étais jolie, j'avais de beaux et long cheveux blond. J'ai toujours été mince. J'ai eu envie de faire de la photo. Sur une ligne de rencontre, j'ai trouver un photographe qui as pris des photos de moi. C'étais du temps ou la télésérie Diva jouait. Je rêvais d'être mannequin!

Mon chum travaillais beaucoup et je le voyais peu. Étant éloignée de ma famille et de mes amis, je m'ennuyais beaucoup. J'avais de temps en temps quelques ami(e)s qui venait me voir, mais la majeure partie du temps, je me retrouvais seule. Plus le temps passais, plus je vivais des tensions avec mon chum. J'ai commencer à me rebeller contre lui. J'ai fait des folies.

À 18 ans, je me sent très libre! Enfin, je suis majeure! Mais quelque chose clochait toujours...J'agissais quand même comme une adolescente, voulant sortir faire le fête avec des amis et je m'éloignais de plus en plus de mon chum.

Un jour, j'ai voulu à tout pris avoir de la stabilité. J'ai souhaiter avoir un enfant. Pas longtemps après ma fête, j'ai appris que j'était enceinte. Ce fut le branlebas total. Autant mes parents que la mère de mon chum étaient troublés de cette nouvelle. Mais moi, je me sentais prête.

Ce fut difficile comme grossesse, en particulier vers la fin. J'étais enflée comme ça se peut pas. J'ai pris beaucoup de poids. Mon accouchement fut catastrophique alors je passerai sur ce bout de ma vie.

Moi et mon chum ça n'allais plus du tout. Quand la petite eu 4 mois, j'ai du partir avec elle. Donc, à 19 ans tout juste, je me suis retrouvée à vivre seule dans un petit 3 et demi. Une chance, j'habitais pas trop loin de mes parents qui m'on beaucoup soutenus à cette époque.

De 19 à 21 ans, j'ai vécu toutes sortes de choses... ça serais long à raconter, alors je vais passer ce bout là.

À 21 ans, en octobre 2001 j'ai rencontrer un jeune homme qui est aujourd'hui mon mari. Nous avons eu une petite fille en septembre 2002. On s'est marier le 23 octobre 2004 et on a eu une autre petite fille en décembre 2006.

J'ai maintenant 32 ans. J'ai un mari de 33 ans. Une grande fille de 13 ans, une autre de 10 ans et une petite de 6 ans.

Depuis que je suis jeune adulte, je dois prendre des anti-dépresseur pour contrôler mon anxiété. Mais j'ai appris en juin 2011, diagnostiqué par une psychiatre de l'hôpital que j'ai un trouble de la personnalité limite.

En conclusion, je peux dire que j'ai réalisée certaines choses bien importantes. On vis tous des souffrances. L'essentiel, est d'accueillir nos émotions, même si elles sont parfois souffrantes. C'est le premier pas dans le but d'une guérison. Je vous assure qu'au début, ce n'est pas du tout évident, cela demande beaucoup de pratique et de patience! Nous devons à tout les jours, se fixer des petits objectifs réalisable pour que petit à petit l'on apprenne à être fière de nous.

La vie, ce ne sont pas des flèche qui monte et redescendent brusquement. C'est plutôt fais comme une ligne qui se courbe mais seulement pour mieux prendre son élan. Ce qui a déjà été accompli, n'est pas perdu!! Si on à l'impression de reculer, c'est toujours pour mieux prendre son élan pour continuer!!!

Coccinelle xx
Coccinellexx

petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par petitepirate » 21 avr. 2013, 17:30

Wow! Merci pour ton témoignage Coccinelle!
Belles réflexions en conclusion! Reculer pour prendre de l'élan: I like ;)

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par feemystere » 22 avr. 2013, 22:25

Super idée de post, belle initiative, merci! C'est très pertinent et ça rejoint certainement plusieurs membres.

Très touchant témoignage, merci de ta confiance et du partage surtout =)

Au plaisir de te lire, prend soin de toi et bonne continuation!
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Avatar du membre
coccinelle32
Messages : 192
Enregistré le : 06 avr. 2013, 23:01

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par coccinelle32 » 23 avr. 2013, 13:11

Merci beaucoup!!

Aujourd'hui, ça ne vas pas. Je me sent au bout du rouleau! J'ai épuisé tout mon ''stock'' d'énergie et en plus ma tante Rosie s'en viens (mes règles) :x

Il me semble que je fais de mon mieux et faut croire que ce n'est jamais asser!!! :(

C'est ça qui arrive quand on a un trouble de personnalité limite, humeurs montagnes russes et soit gros high soit gros down...

La souffrance intérieure deviens parfois inssuportable!!! Comme en ce moment, au lieu de me couper, je suis venue parler ici.

Pourquoi voudrais-je me couper? parce que je ne m'aime pas et je déteste qui je suis. Parce que j'abandonne souvent ce que j'entreprend. Parce que ma vie est un échec!!

À chaque fois que ça commence à aller mieux, BANG! il y a toujours quelque chose qui viens tout saboter :twisted:

J'ai vraiment envie de tout laisser tomber! J'aurais tant besoin de repos, mais je ne peux me le permettre, les heures passent et je dois assurer!!

Maudit que la vie est tof! certe, il y en a qui vont dire qu'il y a des choses bien plus graves! Je sais et je sympathie pour tout ceux et celles qui souffre, jour après jour.

Je voudrais être en paix, être heureuse! Je ne voudrais pas être riche, mais avoir assez d'argent pour vivre normalement.

J'aimerais être équilibrée et montrer le bon exemple à mes enfants. Je voudrais être une épouse dont le mari est fière!!!

Pour l'instant, il n'y a rien de cela qui arrive et ça me fait vraiment de la peine. :cry:

Malgré le maximum que je donnes, il n'y a rien qui changes.

Je ne sais pas si ça vous arrive de vous sentir comme ça!? impuissant(e)!

Je m'excuse d'être si pathétique! Je suis vraiment dans une très mauvaise passe...

Coccinelle
Coccinellexx

petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par petitepirate » 23 avr. 2013, 15:49

Tu es beaucoup plus puissante que tu ne le crois... tu es d'abord venue sur le forum plutôt que de te couper.
Ne te juge pas si sévèrement...

Tu as raison, la vie est tof. Il y a des journées ou ca va moins bien :(

Un jour à la fois belle coccinelle :)
Je t'envoie de l'énergie et un gros câlin virtuel
Petite pirate xx

Avatar du membre
coccinelle32
Messages : 192
Enregistré le : 06 avr. 2013, 23:01

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par coccinelle32 » 23 avr. 2013, 20:28

petitepirate a écrit :Tu es beaucoup plus puissante que tu ne le crois... tu es d'abord venue sur le forum plutôt que de te couper.
Ne te juge pas si sévèrement...

Tu as raison, la vie est tof. Il y a des journées ou ca va moins bien :(

Un jour à la fois belle coccinelle :)
Je t'envoie de l'énergie et un gros câlin virtuel
Petite pirate xx
Merci petitepirate!! xx

Coccinelle
Coccinellexx

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par feemystere » 23 avr. 2013, 21:59

Je te comprends, moi aussi mes SPM sont forts. D'ailleurs les symptômes se feront sentir à mon tour bientôt... Ce qui m'aide beaucoup à me calmer et ne pas passer à l'action (autodestruction), c'est de me dire que c'est temporaire. La crise finit toujours par passer et à force de faire mon journal de l'humeur, je sais même maintenant combien de jours la crise perdure. Ce qui est plutôt rassurant/sécurisant.

Un autre truc: ne pas garder tout en dedans, en PARLER!!!! En brisant la solitude, tu te défais quelque peu de toute cette souffrance!! Si jamais tu n'as pas d'ami ou de famille sur qui compter, appelle à Revivre, les intervenants sont magnifiques. Si tu es de Montréal, tu peux même te déplacer et en rencontrer un (après avoir appelé bien sûr).

Rappelle-toi tout ce que tu as essayé dans le passé pour te soulager, ce qui fonctionnait et ce qui pourrait bien te faire un grand bien ICI ET MAINTENANT :idea:

Le best, c'est de te tenir dans l'action et te trouver des activités pour te changer les idées. T'occuper le corps et l'esprit.

Prend soin de toi stp et fais de ton mieux, une heure à la fois. Tu es capable. Viens faire ton tour sur le post des Motivations et victoires ;)

Au plaisir de te relire, bisous xx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Nathalie
Messages : 986
Enregistré le : 28 juin 2011, 07:57

Re: Trouble de la personnalité limite

Message par Nathalie » 24 avr. 2013, 07:17

Allo Coccinelle, moi je t'admire d'avoir des enfants et de travailler, tout le monde le dit que c'est difficile, aussi je trouve que tu trouve toujours le moyen de mettre du positif dans ce que tu écris, tu me semble une belle personne, tu as super bien fait de venir te défouler sur le forum, n'hésite pas à la refaire nous sommes là pour te lire. Je vais penser à toi et t'envoyer de belles ondes roses!

Répondre