se suicider et entraîner des innocents avec nous

Iris
Messages : 14
Enregistré le : 19 mai 2010, 11:54

se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par Iris » 25 mai 2010, 11:25

triste... trop triste et difficile à comprendre.

Vous vous doutez peut-être que je fais allusion ici du père qui a causé 2 accidents et entraîné la mort d'innocents.

Je ne le juge pas. Tout ce que je veux dire, c'est que cela m'affecte beaucoup. À quel point ont peux tous souffrir et nous amener à commetre des actes qui peuvent, malheureusement, être irréparable.

Dans mon cas, il m'est déjà arrivée de vouloir tuer mes enfants pour ensuite me suicider. Parce que pour moi, selon moi, je ne voulais pas qu'ils vivent cette foutu vie. Je ne voulais pas qu'ils souffrent. Et comme je n'étais plus capable de supporter le vie... c'était la seule solution. C'est pourquoi je me suis retrouvé à Pinel.

Aujourd'hui, la mort est toujours présente. Mais mes enfants sont maintenant à 16 et 18 ans... Je me dis qu'ils n'ont plus besoin de leur mère et que ce n'est pas grave que je ne sois plus là. Aussi, je me dis que je n'ai pas le droit de décider pour eux quand à la vie. Ils ont maintenant tous les outils pour vivre leur vie à leur façon.

Mais vraiment... j'entend les gens juger dans les médias ou autour de moi, et cela me fait mal pour cette personne. Oui c'est horrible ce qu'il a fait. Non, il n'avait pas le droit sur la vie des autres. Mais parfois, nous avons des lunettes qui font qu'on ne voit plus clair. Je ne veux pas excuser le geste du monsieur.
Mais je ne veux pas le condamné non plus. Tout ce que je veux dire, c'est que c'est un acte incompréhensible et va bien au-delà de toutes raisons.

Qu'en pensez-vous?

Mes pensées vont à toutes ces personnes mortes et à leur entourage

Iris

nincha
Messages : 7
Enregistré le : 24 mai 2010, 22:40

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par nincha » 25 mai 2010, 11:53

tout arrive pour une raison, mais il est mal pensé de tuer des enfants. se suicider est un choix, mais il faut consulter avant qu'il ne soit trop tard. si la vie en décide autrement, c'est que la vie en décide autrement.

Iris
Messages : 14
Enregistré le : 19 mai 2010, 11:54

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par Iris » 25 mai 2010, 14:03

Humm... je trouve cela trop facile, nincha, de mettre le tout sur la vie comme si elle avait un pouvoir. Mais en même temps, je comprend ce que tu veux dire. Se suicider est un choix personnel, c'est vrai. Mais lorsqu'on est rendu là, c'est qu'on est plus capable d'aller chercher de l'aide. En tout cas, dans mon cas, lorsque je suis en crise et que des voix me dicte de me faire mal et de me détruire... elles sont tellement forte que je me retrouve incapable de faire quelque chose pour m'aider.

Il n'était pas dans la même situation... il ne semblait pas malade.

Comme mon frère, il y a maintenant 18 ans. La même chose que ce monsieur. Sa femme l'a laissé subiltement, il a fait un focuss là-dessus. Elle était la femme de sa vie. Ils avaient 3 enfants. il a laissé les enfants en vie. Mais comme le monsieur, le suicide n'était pas dans sa personnalité. Sur 7 enfants (de mes parents), il est celui qui semblait le plus sain et heureux !!! Cela a été un véritable choc pour moi et j'avoue que 18 ans plus tard, j'ai encore de la misère à accepter cette mort subite et injuste.

Tout arrive pour une raison... Je cherche encore la raison! Une de ses enfants s'en est mal sortie... les autres, c'est mieux. Mais... quoi qu'il en soit, cela laisse des traces.

Iris

Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par Jeff » 25 mai 2010, 14:17

Bonjour Iris,

tu as donné une réponse pendant que j'écrivais. Je te laisse ma réponse tel quel. Ton sujet suscite beaucoup de choses et je vais sûrement revenir plus tard.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tellement pas facile de ne pas juger Iris.

Même si il souffrait et était suicidaire, il a entraîné volontairement dans la mort son fils de quatre ans et entraîné dans la mort deux jeunes qui passait par là et qui n'avait rien à voir avec son histoire.

Souffrant, il voulait la communiquer en faisant souffrir le plus possible les autres. Il a tué trois personnes et ruiné la vie des entourages.

À la limite, ça regarde la personne qui veut se suicider, mais c'est totalement inacceptable qu'une personne ayant fait le deuil de sa propre existence, se tape un trip de destruction. Ça fait toujours des gâchis hors de l'entendement.

C'est malheureux de constater le sort d'enfants entre les mains de quelqu'un au prise avec de telle souffrance. Ces innocentes victimes payent sans qu'on puisse faire quoi que ce soit. Même la mère n'a pu empêcher le drame.

Une des pires affaires c'est quand c'est juste un des deux parents qui perd la carte et s'en prend aux enfants avant de se suicider laissant l'autre parent dans une vie ruiné psychologiquement. Difficile de faire plus mal que ça...

Jeff

keytek
Messages : 206
Enregistré le : 14 févr. 2010, 09:06

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par keytek » 25 mai 2010, 16:10

Bonjour,

Il y a deux sortes de suicide et bien oui. Le premier est celui qui se fait sur un coup de tête, sans penser, parce que nous ne trouvons pas de lettre d'explications du geste... et qui est souvent causé par des effets secondaires des antidépresseurs qui ne sont pas appropriés aux patients ou c'est pour un cris "Au secours" qui souvent est manqué...

Le deuxième est celui dont il y a une préparation, une lettre est préparée et trouvée près du malade. Ça a été réfléchi depuis longtemps. Souvent par des paroles, le malade crie mais n'est pas entendu... Lorsque le malade porte le geste avec un enfant c'est vraiment dans le but de faire mal à son ex-conjointe et c'est là qui est vraiment triste dans toute cette histoire. C'est une vengeance, c'est aussi simple que ça qui a été le but de ce geste triste qu'il a porté.

Il a obligé son fils à mourir avec lui seulement que dans le but d'une vengeance... ce pauvre enfant... il n'avait jamais demandé d'être traité de cette façon, c'est une victime... Le papa était malheureusement vraiment malade...

ALP
Laisse au temps faire ce que l'on ne peut faire sans le temps...

Keytek

Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par kayaka » 25 mai 2010, 18:19

nincha a écrit :tout arrive pour une raison, mais il est mal pensé de tuer des enfants. se suicider est un choix, mais il faut consulter avant qu'il ne soit trop tard. si la vie en décide autrement, c'est que la vie en décide autrement.
tout arrive pour une raison, mais il est mal pensé de tuer des enfants. se suicider est un choix, mais il faut consulter avant qu'il ne soit trop tard. si la vie en décide autrement, c'est que la vie en décide autrement.
Nicha...C'est la seule phrase sensée que tu écris depuis ta re-venue... J'espère que t'en a encore d'autre comme ca... ;)

kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.

Avatar du membre
Licorne
Messages : 81
Enregistré le : 14 févr. 2010, 22:20
Localisation : NOTE: Lire Licorne au Masculin

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par Licorne » 25 mai 2010, 19:41

Ouf !

méchant sujet, mais je crois que pour un même geste, le suicide, il y a bien des contextes différents.

Comme un homicide, il y a la légitime défense, et le meurtre pour ne nommée que ces deux types.

On s'entend que dans les deux cas, il y a mort de personne, mais on s'entend très bien que la vrai légitime défense, une personne qui est agressé physiquement et que la seul issu pour ne pas mourir est de tuer sont assayant, là, personne vas jugé.

Pour en revenir au suicide-homocide, il y a meurtre de personne qui voulais vivre mais que l'on entraine dans la mort.

Ce n'est pas un jugement, ces un fait, il y a meurtre, point à la ligne.

Pour avoir moi même visité le gouffre du suicide, je peut dire que même au plus profond de mon état avec antidépresseur non-approprié, et l'esprit complètement embrouillé, jamais, au grand jamais je n'aurais voulu entrainer une personne avec moi, et ce n'est pas une question de maladie ou de psychologie, ces une question d'être profond.

Pour les cas de mère d'enfants, je ne peut pas me prononcé, mais bon, je peux juste dire que je ne comprend pas.

Une personne très en psychose garde un fond de lucidité, et ces cette lucidité qui reste, aussi infime sois-t'il qui fait en sorte que certains geste sont commis ou pas.

Je ne me ferai pas des amis avec mes propos, mais ces sa discuté, et donner sont point de vue.

Avatar du membre
misstux
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2010, 23:25
Localisation : Baie-Comeau, Québec
Contact :

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par misstux » 25 mai 2010, 20:43

Malheureusement, on voit encore trop souvent une différence de perception entre un père qui commet le geste et une mère qui commet ce même geste. Nous les femmes avons des centres d'aide pour femmes en détresse en masse, mais les hommes, eux, ont peu de ressources, les centres d'hébergements pour pères en difficultés se comptent sur les doigts de la main au Québec, et on commence à peine à en parler de la détresse masculine, et je me souviens d'avoir vu un documentaire su Canal Vie où l'on traitait de ce qui se cache derrière les gestes commis par ces pères qui "pètent un plomb", avec des témoignages qui ont tous rapport à la détresse masculine. Le titre était L'amour qui tue, et je vous donne le lien qui en parle : http://monteregieweb.com/Ma_Vallee/main ... eID=556219" onclick="window.open(this.href);return false;

Je vous donne aussi les liens pour visionner les 10 parties du documentaire sur Youtube :
http://www.youtube.com/watch?v=1UdxUgf26I8" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=rtdh1KFDiT8" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=AwudfOVD_iI" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=O4eylHin9Zc" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=dIMWHDH_j6Q" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=6kQWgq-GpkM" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=TbKcBerdUvY" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=pvhx4EKG8-U" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=0eGbdwDA6X8" onclick="window.open(this.href);return false;
http://www.youtube.com/watch?v=np8XnMl0fy8" onclick="window.open(this.href);return false;

Au niveau des ressources, dans ma région par exemple, nous avons depuis un an un organisme d'aide aux hommes en difficultés, et depuis moins d'un mois, une maison d'hébergement vient d'ouvrir, avec la collaboration avec la maison Oxygène (la seule au Québec) mais déjà, il a dû refuser des pères avec leurs enfants par manque de place, la preuve qu'il y a encore beaucoup d'inéquité, et la branche extrême du féminisme n'aide pas. Et c'est d'ailleurs à cause de cette branche extrême que j'ai beaucoup de difficultés à m'identifier aux féministes, tout comme je ne m'identifie pas masculiniste non plus, qui ont eux aussi une branche extrême, ce qui me fait dire comme citation : "Tout mouvement, quel qu'il soit, a sa poignée d'extrémistes"
Et justement, je n'aime pas l'extrémisme, quelle que soit la cause soutenue.

Je trouve que le féminisme a perdu son âme. Pensez-y ! Pourquoi le féminisme était-il né à l'époque de Casgrain ? Parce qu'il y avait de grandes inéquités entre hommes et femmes puisque ces femmes avaient peu de droits à l'époque ! Aujourd'hui, les femmes ont pratiquement autant de droits, mais il y a eu un effet pervers : nos hommes sont mal en point, et pour eux, trouver de l'aide relève du parcours du combattant ! En quelque sorte, les hommes vivent une forme de discrimination car la "masse" a été conditionnée à "démoniser" ces hommes, ou à les considérer comme "celui qui est tout le temps en contrôle".

Donc pour moi, la vraie égalité n'a pas encore eu lieu. Je reconnais que sur certains points, il reste encore de l'amélioration à faire pour la condition des femmes même ici en Amérique du Nord (notamment l'image corporelle qui est malmenée par la pression des standards de beauté), mais on ne doit pas négliger la condition des hommes non plus, car eux aussi ils peuvent souffrir. et qu'eux aussi ils ont le droit d'avoir de l'aide autant que les femmes.

Demandez à une infirmière qui traite les demandes d'aide au CLSC, elles en ont vu des hommes en difficulté passer dans leur bureau !
Image
Les logiciels que j'utilise sont libres, mais j'aimerais aussi être libre de ma prison mentale qui m'étouffe.

Tuto - Mettre un avatar sur le forum
Mon blog gourmand

Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par Jeff » 25 mai 2010, 22:46

Bonjour Misstux,

c'est intéressant que tu amènes le débat sous un angle homme-femme. En fait, moi j'évite cette angle habituellement. L'égalité homme-femme m'apparaît aussi évident qu'un nez dans un visage. Les trucs comme le statut de la femme, les groupes féministes me fatigue non pas par leurs existences mais par le fait d'en avoir encore besoin en 2010! Les femmes ne sont pas traité comme l'égale de l'homme dans tout les pays malheureusement. Certaines idéologies promouvois la suprématie de l'homme sur la femme! La stupidité n'a pas de limite et franchement, j'ai hâte que cette évidence soit réglé au Québec pour qu'on puisse s'attaquer à des problèmes plus complexes. Dans mon optique, tout courant de pensé qui place les hommes au-dessus des femmes ( ou vice-versa mais j'ai pas trouvé d'exemple ) est intolérable en partant, pas de commission, pas de discussion, rien. C'est ça qui est ça.

Pour en revenir aux hommes en difficultés. J'ai constaté qu'il y' avait énormément de ressources accordés aux femmes et pratiquement rien aux hommes. Pourtant, les hommes se suicident quatre fois plus, ils ont moins d'éducations et ils ont beaucoup moins de modèles masculins à cause du grand nombre de séparation où le père est plutôt en option sans compté le peu de prof masculin à l'école parce que les gars ont peur d'avoir des fausses accusations de pédophilie sur le dos.

Pourquoi si peu de ressource? Premièrement parce que peu de gens le demandent, il n'y a pas de pression politique. Deuxièmement, je pense que c'est un problème tellement profond que même le gouvernement ne peut pas faire grand chose. C'est à chaque homme de se prendre en main. Le rôle de l'homme s'est énormément amoindris. Beaucoup de familles s'en passe maintenant. Avant, il était le seul à travailler, son rôle et sa fierté était de pourvoir à sa famille. Il était valorisé et vraiment essentiel. L'homme est à son plus beau lorsqu'il brave les dangers et difficultés, et apporte de la sécurité à ses protégés.

Aujourd'hui, une femme en moyen peut facilement avoir une famille sans passer par l'homme. L'homme n'est plus essentiel. Échec et mat mon gros par la technologie comme dirait l'autre.

Donc, l'homme doit se réinventer, il doit apporter quelque chose qui dépasse, j'ai l'impression, le fait d'être un simple pourvoyeur. Il doit augmenter ses qualités relationnelles et s'intéresser aux domaines féminins. Je trouve que les femmes se sont beaucoup mieux adaptés aux réalités masculines que l'inverse.

La base du problèmes des femmes étaient d'ordre génétique ( XX ) versus des mentalités sociales stupides. Le problème de bien des hommes n'est pas causé par des préjugés mais causé par une mésadaptation sociale structurelle. Beaucoup d'hommes vivent un vide existentiel, un genre de: «Je sers à quoi?». La motivation est difficile à trouver pour certains hommes dans un monde où ils ne sont qu'optionnels et flushés s'ils ne remplissent pas les critères de la conjointe.

J' imagine que peut être certaines personnes issus de culture prohommes rient des déboires de l'homme québécois et disent: «Voyez ce qui arrivent quand l'homme n'a pas le contrôle». Je pense qu'on est tout de même dans la bonne voie et que les ajustements sont certes difficiles mais qu'on va relevé le défis et s'adapter.

Le monde a tellement changé en si peu de temps...

Jeff

Avatar du membre
misstux
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2010, 23:25
Localisation : Baie-Comeau, Québec
Contact :

Re: se suicider et entraîner des innocents avec nous

Message par misstux » 26 mai 2010, 00:04

Les grands esprits se rencontrent :)
Ou en terme Nux-nerd : Nous voilà entre deux lynx lucides, LOL (by the way, je vais bientôt upgrader ma Ubuntu, mais je sais pas quelle date)

Quant à ton hésitation, c'est comprenable, vu la peur de se faire "flammer" si on est un homme et donc, pour de tels sujets, ça prend une femme pour le dire.

Malheureusement, dans la société, pour reprendre les analogies nerd, ce qu'on a trop tendance à faire, c'est de passer des coups d'antivirus pour virer les saloperies qu'on chope, alors que la meilleure solution reste de devenir soi-même un pare-feu en adoptant de bonnes pratiques telles que ne pas cliquer n'importe où et ne pas télécharger n'importe quoi. On agit à la surface, mais on néglige d'agir à la source, on a peur de mettre les mains dans le cambouis.
Image
Les logiciels que j'utilise sont libres, mais j'aimerais aussi être libre de ma prison mentale qui m'étouffe.

Tuto - Mettre un avatar sur le forum
Mon blog gourmand

Répondre