Vivre seule

Emjie
Messages : 28
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:18

Vivre seule

Message par Emjie » 21 févr. 2010, 12:49

Bonjour,
Avec la nouvelle structure du forum, je me demande parfois si j'ai toujours ma place ici. Je me défait d'une dépression depuis plusieurs mois, mais ça me laisse maintenant avec d'avantage de hauts que de bas et l'impression que l'étiquette ne me colle plus vraiment. N'empêche, j'ai décidé de me faire une petite place ce matin parce que je veux partager la solitude que je ressens en ce moment.

Il s'est passé beaucoup de choses dans ma vie depuis les 5 derniers mois. J'ai vécu des moments difficiles, mais des moments très libérateurs aussi. Je suis maintenant célibataire et plus à l'aise avec la chose que je ne l'aurais cru. Je vis dans un nouvel appart qui correspond bien à ce que je suis. Je découvre les arts. Je vis plein de choses positives, mais de temps en temps comme aujourd'hui, je trouve la solitude pesante. Mes semaines sont occupées, j'ai des amis à qui parler, je me sens soutenue en cas de besoin, mais la fin de semaine c'est autre chose. Je suis la seule célibataire de mon entourage et la fin de semaine est souvent réservée aux activités de couple.

À moins que j'ai planifié la chose, je me retrouve donc à ne pas trop savoir quoi faire. Mes travaux d'appart sont sur la finale alors je suis moins occupée de ce côté-là. Bien sûr, j'ai toujours les tâches habituelles d'entretien, mais encore... Je fais de la peinture, des courses, je relaxe, mais en bout de ligne, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose. J'ai besoin de partager ce que je fais, ce que je vis.

C'est étrange parce que je ne ressens pas l'urgence d'avoir un chum, mais je voudrais bien des amis célibataires! Je rêve d'une gang de monde qui se rassemblent pour passer de bons moments.

Je me suis libéré de quelques amitiés depuis mon déménagement. Je pense que c'est pour le mieux, même si la solitude me fait parfois douter. J'ai choisi d'éloigner les gens qui avaient une résonance négative. Le seul hic, c'est qu'en attendant, il y a moins de gens autour de moi et que ma solitude paraît plus grande. J'ose croire que cette situation est temporaire. Il y a des moments qui me pèsent et d'autres qui passent trop vite. Cette fin de semaine est de la première catégorie.

Ma sortie de fin de semaine a été annulée et c'est en partie pour ça que je me sens seule. Ça faisait quelques semaines que j'y pensais. Je suis déçue et j'ai l'impression tenace, même si fausse, de ne pas compter pour les autres. Je m'ennuie, je me sens pathétique et ça me met en colère.

Sur un autre ordre d'idée, je vis une bizarre de situation avec une "amie" qui n'entre probablement plus dans cette catégorie vu son silence. J'étais prête à la laisser aller, mais c'était avant qu'elle ne m'écrive, avant que je ne me livre à mon tour pour préserver ce qui restait de notre amitié. Depuis, le silence de sa part et la colère qui gronde en moi. Cette fichue impression de ne pas être respectée. Je sais que le respect part de soi et c'est ça que je travaille, mais j'ai du mal à lâcher le morceau, à passer à autre chose. La colère en moi est grande. J'ai essayé plein de façons de la déverser de façon saine, mais ça ne semble pas marcher. La blessure de rejet fait mal, même si j'ai moi-même initié la chose. Elle continue d'être officiellement mon "amie", mais ça me démange de la supprimer de mon carnet d'adresse. Je ne sais pas quoi faire. Je ne suis pas capable de laisser couler. Plus le temps passe et plus je me sens insultée et plus j'ai envie de la blesser à mon tour. Et ma raison me dit que ce n'est pas sain, alors je garde ça en dedans et ça m'énerve.

Ça ne me perturbe pas tant que ça d'habitude, mais devant des moments de solitude, ça devient très irritant.

Enfin bref, voilà ce que j'avais envie de dire.

Pure
Messages : 62
Enregistré le : 16 févr. 2010, 10:06
Localisation : Montréal

Re: Vivre seule

Message par Pure » 21 févr. 2010, 17:56

Salut Emjie,

Je comprends très bien ce que tu vis. Vivre de la solitude est ce qu'il y a de plus difficile. Mais vaut mieux passer du temps de qualité avec des gens qui en valent la peine qu'avec quelqu'un avec qui tu n'es pas bien. Tu dois te respecter.

J'ai plusieurs amis et connaissances. J'ai fait le ménage de ceux qui me respectent et de ceux qui ne me respectent pas. Tu dois t'aimer assez pour faire ça. Tu auras franchi un grand pas si tu le fais.

As-tu des passions, des loisirs, des activités ? Tu dois faire des choses pour toi. Il y a des clubs et des organismes pour tout de nos jours.

Je vis aussi de solitude. Mais j'ai l'intention de m'inscrire dans un club de marche ou quelque chose comme ça. C'est une façon de rencontrer des gens.

Tu peux aller assister à des conférences par exemple sur le sujet de ton choix. Il y a toujours moyen de se faire de nouveaux amis.

Emjie
Messages : 28
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:18

Re: Vivre seule

Message par Emjie » 21 févr. 2010, 21:22

Merci de ton message Pure.

Je pense que je vais viser les activités sociales et essayer de me concentrer sur le positif. Prochainement, ce sera des cours de couture ou de peinture. Je n'avais pas pensé à un Club de marche. J'aime bien l'idée. :)

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Vivre seule

Message par Cabotine » 22 févr. 2010, 00:09

Salut emjie,

Je te comprends très bien car je suis une personne assez solitaire et si dès fois ça ne me dérange pas, à d'autres moments c'est vraiment difficile de supporter la solitude. J'ai plusieurs amis, mais ces derniers mois j'ai fait le ménage car certaines personnes de mon entourage étaient négatives pour moi. Je pense que c'est ce qu'il y a de mieux à faire quand on vit une situation difficile... Parfois, on peut avoir dans notre vie des empoisonneurs, sans le savoir et ces gens-là sucent notre énergie et nous laisse épuisés.. C'est normal qu'après avoir flushé des ''amis'' on se sente plus seuls, surtout si on a fait une dépression, mais vois-tu c'est temporaire.. Il y a toujours moyen de rencontrer du nouveau monde et d'avoir du plaisir à nouveau. Mais ceci dit, c'est aussi vrai que plus on vieillit, plus c'est difficile de se faire des amis.(des vrais) Enfin je trouve.

Pour ton amie, peut-être qu'elle aussi se sent mal vis-à-vis de toi pour une quelconque raison et ça la retient de t'écrire. Tant que tu ne l'aura pas confrontée sur la question tu ne peux pas savoir. Est-ce vraiment du rejet? Tu peut lui poser la question directement ou encore laisser aller les choses. Souvent quand des amis cessent de se parler sans engueulade c'est qu'il y a un malaise mutuel, un sentiment de ne plus être sur la même longueur d'onde ou de n'avoir plus rien à s'apporter l'un et l'autre et que peut-on faire contre ça??? C'est la preuve qu'on change avec le temps et qu'on prend tous des directions différentes... Alors si tu dois faire un boutte toute seule, dis-toi que tu croisera sans doutes de nouvelles personnes à un moment donné.

Je pense que tu as droit à ta place sur ce forum, il ne faut pas nécéssairement être malade pour y participer et si ça peut te faire du bien vas-y fort!
No human

tee
Messages : 97
Enregistré le : 15 févr. 2010, 10:13

Re: Vivre seule

Message par tee » 22 févr. 2010, 08:09

J
Modifié en dernier par tee le 11 mai 2010, 06:28, modifié 1 fois.

Emjie
Messages : 28
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:18

Re: Vivre seule

Message par Emjie » 22 févr. 2010, 19:39

Merci Cabotine. Je me sens comme en écho avec ce que tu racontes, c'est rassurant. :)

J'ai plein de projets et j'en ai entamé plusieurs depuis les derniers mois, mais il y a toujours une petite gêne en moi de le faire seulement pour moi. Je suis à apprendre à me donner de l'importance et j'avoue que j'ai encore du mal à ne pas attendre une certaine approbation. Vivre seule c'est un peu se monter son propre univers. Un univers qui peut être merveilleux, mais on dirait que ce n'est pas suffisant si ce n'est que moi qui le partage. Je ne sais pas si c'est clair. Par exemple, je me suis mise à la danse de salon. :lol: J'adore ça! Je me permets de relaxer, de lâcher mon fou, mais quelque part, j'aimerais bien que d'autres puissent partager ça avec moi. Un peu comme si je voulais qu'ils voient comment je suis réellement, comme si je faisais une pub de moi-même. :P "Voyez, je suis une fille super à côtoyer!" J'ai l'impression que c'est un discours que je me tiens pour mieux l'ancrer en moi parce que j'y crois de plus en plus (noter la petite gêne encore ici)...

J'ai 28 ans et c'est vrai que c'est plus difficile de se faire des amis en vieillissant, pas parce qu'on connecte moins facilement, mais surtout parce que les occasions de rencontrer semblent moins naturelles. L'école c'était vraiment un bon endroit. Dommage qu'à l'époque, je n'étais pas celle que je suis maintenant. *Soupir* je rêve d'avoir des amies de filles avec qui faire des soupers et cie. Des amies qui sont liées les unes aux autres, qui prennent le temps de se voir. Est-ce que j'ai trop vu de films ou si ça existe vraiment?

Pour ce qui est de mon "amie", je ne sais pas encore ce que je veux faire. Je ne sais pas si je projette, mais je pense qu'elle se cherche beaucoup elle aussi. Elle est en dépression depuis un an environ. J'ai songé à l'idée qu'on n'était peut-être rendu ailleurs chacune. Je trouve juste ça dommage de dire au revoir sans au revoir, en laissant l'autre dans l'attente.

Merci tee. Tu parles d'aimer la solitude, qu'il faut l'apprivoiser. Je suis d'accord. Ce n'est pas facile! Je découvre des moments que j'adore et qui me surprennent. Avant de laisser mon copain, j'étais terrorisée à l'idée de me retrouver seule, pas tant à penser que je ne serais pas capable de m'organiser, mais par rapport à cette solitude pesante. La vie a fait que j'ai eu a vivre une sorte d'exode amical en perdant aussi contact avec mon Ex par choix et j'ai pleuré pas mal dans les premiers temps. J'ai parfois le coeur gros encore, mais ça n'a rien à voir avec les premiers temps. Ça m'étonne de voir que pour la première fois, je ne souhaite pas absolument meubler mes pensées avec un futur prétendant, ou le magasiner frénétiquement. Une part de moi a envie d'être seule et croit que c'est ce qui est bon pour moi en ce moment. En tout cas, pour ce qui est des amours.

Reste que l'amitié me manque un peu même si je suis vraiment choyée par rapport aux amitiés qu'il me reste, heureusement! Je trouve ça triste de lire que tu as été blessé souvent en amitié, au point de préférer la solitude. J'espère que tu pourras trouver des gens pour te faire changer d'idée.

Pour ce qui est du petit animal, j'ai déjà une chatte de 6 ans. ;) Une vraie petite peste à ses heures et qui n'aide pas trop mon sommeil ces dernières semaines (un peu pourquoi mon humeur est plus sombre). Elle est adorable et j'apprécie sa présence malgré ses mauvaises habitudes. C'est vrai que ça fait une différence. Elle est dans ma vie depuis que je suis en appart seule (avant mon couple) et ça m'a aidé.

Je vais garder ma petite place si je suis la bienvenue. ;) Ça fait du bien d'avoir des réponses ici... Comme vous pouvez voir, je suis assez verbomotrice quand je m'y mets! Merci encore.

Me Amore

Re: Vivre seule

Message par Me Amore » 23 févr. 2010, 00:11

Je trouve ton sujet bien intéressant...Je suis seule depuis si longtemps que je ne saurais dormir une nuit avec un homme. J'ai plein d'oreillers dans mon lit mais ils sont inoccupés. J'ai appris à vivre seule par défaut. Seule pas complètement avant puisque jusqu'à l'an dernier, j'avais ma fille qui vivait chez moi. Mais je n'avais jamais de sortie au début parce que je n'avais pas d'argent et pas les moyens non plus de me payer la gardienne...et quand ma fille a atteint l'adolescence, j'étais aux études et encore moins d'argent. Donc, je me suis faite une petite vie seule avec ma fille. Je ne le regrette pas car j'ai vécu de bons moments avec elle...mais mes amies ont été un peu délaissées. En même temps, je n'aurais pu aller les voir (payer l'essence et tout...quand tout est calculé) alors c'est par défaut que je me suis un peu isolée chez moi, mais comme j'étudiais tout le temps, ça allait sans trop de problème. Là ma fille est partie, cela fera deux ans déjà l'été prochain, et mes études sont terminées pour le moment...et je n'ai toujours pas d'argent pour sortir. Ce qui me fut le plus difficile fut le départ de ma fille. Je vois mes enfants parfois, leur parle au téléphone parfois mais du reste, je suis seule et trop seule. J'aimerais m'appuyer sur quelqu'un, pouvoir avoir une épaule pour pleurer, des regards de complicité à échanger et entendre le rire aux éclats de quelqu'un qui compte pour moi. Heureusement, il y a le Choeur, l'opérette...etc. et c'est drôle et ça me fait du bien de rire et de partager avec quelques uns...mais là, il se peut que je doive remette en question cette merveilleuse activité faute d'argent car je suis sans le sous et j'ai deux mois d'arrìérage dans mes comptes, c'est l'enfer. Je voudrais continuer mais si je n'ai pas un emploi prochainement, je ne pourrai pas.

J'ai finalement appris la solitude par défaut...faute d'argent pour me permettre de sortir un peu et suivre les autres. Aujourd'hui quand je veux sortir, je dois me donner un coup de pied...moi qui aimais tant sortir avant...Je me demande si la sortie en vaut la peine, si je ne vais pas dépenser inutilement mes quelques dollars. La vie a fait que je dois tout calculer.
Mais finalement, mis à part mes enfants qui me manquent et parfois une bonne oreille attentive, je ne suis pas si mal seule. Et bien seule dans mon lit. J'ai vendu mon lit KING pour un queen...et j'ai de la place...pour dormir.

Me Amore

Emjie
Messages : 28
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:18

Re: Vivre seule

Message par Emjie » 23 févr. 2010, 19:02

Me Amore, tu soulèves un point important : L'argent. Ce n'est pas tout d'être seul et plein de bonne volonté pour s'activer, trouver des activités pas trop dispendieuses est aussi important. Il y a plein d'activités gratuites ou à peu de frais en ville, mais il y a certaines catégories de sorties qui sont juste trop chères.

Le mois passé, j'ai vécu un gros stress financièrement et j'étais épuisée donc ça a donné une angoisse assez difficile à gérer, et là, ce n'était que temporaire. Je n'imagine pas le stress quotidien prolongé. J'espère que tu te trouveras un emploi bientôt pour remédier à ta situation.

Ça doit être spécial de voir ses enfants partirent de la maison. Je n'en ai jamais parlé à ma mère encore, mais je sens qu'elle aimerait bien qu'on se voit plus souvent. On se parle toutes les semaines au moins. Je suis parti du jour au lendemain dans un moment de crise, ça a du lui faire bizarre. Au moins, elle avait mon père et mon frère encore. Je n'avais pas vraiment pensé à cet aspect, d'apprivoiser la vie seule après avoir consacré tellement de temps et d'énergie pour d'autres. C'est l'occasion de se retrouver j'imagine. Je pense que ça montre que c'est important de se garder son petit univers en marge pour ne pas se retrouver trop perdue après un changement comme celui-là.

Ça me fait rire quand tu parles du grand lit et des oreillers inutilisés. Je détestais dormir avec mon Ex (ronflements, manque d'espace...) alors j'adore mon espace dans le lit. C'est un des aspects de la solitude que j'apprécie. ;)

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Vivre seule

Message par Cabotine » 23 févr. 2010, 20:54

Définitivement d'accord sur cette question! Je suis tout simplement incapable de dormir avec un homme dans mon lit parce que je dors au centre et j'utilise tous les oreillers! L'idée d'avoir un mec qui fait l'étoile dans mon lit tout en ronflant me désespère... Bien sûr ya aussi d'autres raisons qui peuvent motiver mon insomnie :roll: :D

C'est vrai que quand on est habitué à la solitude, c'est très déroutant de se retrouver à deux tout d'un coup. Moi, à chaque fois, ça me déstabilise complètement.. :cry: alors je largue le mec et je me retrouve encore seule. J'en ai pleuré tellement souvent! Mais je crois que c'est possible de trouver des gens avec qui on s'entend bien, qu'on trouve sympathiques et qui sont sur la même longueur d'ondes que nous.

Une fois, je suis allée acheter une chaudière à moppe dans un jean coutu. C'était la veille du jour de l'an et il y avait de la musique traditionnelle qui jouait. Je me suis dirigée vers une employée pour lui demander c'était où et une fois arrivée devant elle, on s'est mises à giguer ensembles tout naturellement sur le beat de la musique! Le pire, c'est qu'elle a eu le temps de m'indiquer la bonne rangée avant qu'on s'en rende compte. :lol: On s'est mises à rire et là j'ai senti une grande complicité, je suis sûre que si j'avais croisé cette fille-là dans un party on serait devenues bonnes copines loll.

Je pense que c'est comme ça que ça commence l'amitié, ça fait juste cliquer et on sait qu'on aura du plaisir à côtoyer cette personne-là. Un feeling comme ça c'est toujours réciproque. Il faut juste trouver le moyen de réunir les bonnes personnes en de bonnes circonstances.
No human

Emjie
Messages : 28
Enregistré le : 15 févr. 2010, 19:18

Re: Vivre seule

Message par Emjie » 23 févr. 2010, 21:33

"L'idée d'avoir un mec qui fait l'étoile dans mon lit tout en ronflant me désespère..." :lol: Tellement! J'adore ta façon de le dire!

Je vais mettre ça dans ma grille de visualisation : "un gars avec qui c'est agréable de dormir" ! :mrgreen:

Je suis certaine qu'on peut trouver des gens avec qui ça clique, même des gars pour du long terme. Je pense qu'il faut cultiver sa propre image pour amener vers soi des gens qui sont bons pour nous.

Répondre