MERCI

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

MERCI

Message par abano » 04 sept. 2019, 05:18

A suivre :P :P :P

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 04 sept. 2019, 06:03

APPRENONS A DIRE MERCI

M E R C I

Un adjectif, un pronom, et un adverbe
pour un mot de cinq lettres comme les doigts de la main.

Aujourd'hui , M E R C I CL---, à Toi qui m'accompagne sur le terre, les mers et les airs.

Ton Amour pour moi n'a pas eu la violence d'un effrayant basculement
Sinon d'un RENOUEMENT.

Comprendre la souffrance d'une femme que l'on aime,
en deuil d'un homme qu'elle aimait ,
n'est pour personne une chose aisée,
pour quelqu'un rompu comme toi à glaner
des perceptions en série à travers l'Œil d'une Caméra.

Tu ne savais plus que faire de l'Emotion qui te submergeait
pris entre le trouble de la poussée intérieure
et la peur inconsidérée de mon éloignement

En brisant par une parole superfétatoire
la sérénité de notre Confiance mutuelle.

Mais, conscient que cette MORT était en train de m'arracher à moi-même
Tu trouvas ce courage de m'écrire à l'encre, les plus belles lettres d'Amour
Que l'on m'ait adressées durant cette douloureuse période.

Comme si l'encre pouvait aborder avec plus de simplicité
les vérités premières de la VIE et de la MORT
en mesurant les volumes de nos ÂMES

A l'Aune de cette EAU-FORTE.

Une Eau qui n'a rien de commun avec ces alcools mélangés
que l'on trouve dans la fabrication clandestine des réseaux de rencontre
et c'est pire encore quand le trafiquant y mêle l'esprit-de-bois.

suite

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 04 sept. 2019, 06:34

Il s'agissait pour TOI de retrouver ma personne entière
car la force du Géant me tirait à lui
et il était inconcevable qu'il en fût autrement
pour un couple qui vécut des années lumineuses.

Il était pour moi semblable à l'athlète qui prend possession du monde
en se moquant tour à tour des épreuves quotidiennes
comme seul peut le faire l'Astre à l'horizon du matin,

En nous permettant d'entrevoir des reliefs dans un monde désaxé
où la routine de la pub, de l'info et du Sexe Léger
use nos perceptions jusqu'à la corde.

J'ai fait valser les milliers d'archives de mes écrits personnels
et relégué l'outillage des mots à une simple fonction d'Intendance.

Animiste à temps complet, je collai l'OREILLE
au bois, à la terre, à la pierre, à la feuille,

Mais, qu'était ce donc cette toute puissance
pour tenter de percer de la sorte,
le COEUR de toute chose?

SINON , LE RÊVE FANTASTIQUE
AUX COULEURS DE LA MORT?

Comme des billes sur des feuilles de papier
j'ai fait rouler les lettres de l'Alphabet
pour les ramener à leur SOURCE:

-leur Intégrité Native
-leur densité
-leurs Sonorités

leur couleur et tout ce qui peut les apparenter
à la véritable nature qui les Conçut.

Je lis peu de Romans, n'éprouvant pas de fascination
pour l'Imaginaire d'un Autre, parce que
je porte encore en moi des terres à explorer.

j'ai une préférence pour les ouvrages scientifiques
vis à vis desquels je garde encore mon Libre Arbitre.

Et puis, le décor pétrifié a fini par s'animer doucement
en retrouvant sa secrète respiration
dans l'opulence des sons, des couleurs, et des senteurs,


de ces Iles perdues dans l'immensité du pacifique
qui forment l'ARCHIPEL de l'AMOUR . :P

suite

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 06 sept. 2019, 04:51

:P M E R C I

Je n'emploie pas le possessif mon et je ne suis pas : sa
car des êtres humains qui ne se possèdent pas eux mêmes, comment
pourraient-ils "devenir" la possession d'un autre?

la philosophie ne s'apprend pas, et si on persiste à dire qu'elle s'apprend, alors excusez moi du peu,
elle n'est plus que simple matière littéraire et le professeur de "Français" peut l'enseigner comme il le fait avec les textes littéraires… mais c'est oublier.. bien sûr,
la levée de boucliers!

A bord, CL---, m'enlace en resserrant doucement son étreinte, pourtant je ne risque pas de me perdre : Nous ne voyageons pas sur une ville flottante,

et puis, j'ai les cartes en main et l'itinéraire

Et pourtant, tout se passe en moi comme si le but du voyage m'était inconnu.

Personne de l'Equipage restreint, ne soupçonne ce qu'en réalité je traverse, car rien ne jaillit à l'extérieur de mon indicible chagrin.


D'un autre côté , je suis déjà arrivée car je ne peux pas posséder l'A B S O L U en cette vie.
C'est la raison pour laquelle en dépit des ivresses de la TRAVERSEE, JE VOYAGE DANS LES TENEBRES.

Et pourtant, je le POSSEDE déjà l'A B S O L U par le DON qui m'a été fait à la Naissance de ce Sourire
qui est le "mien".
: il existe et "m'attire de nombreuses personnes;
Et , dans ce sens, je suis déjà arrivée et je demeure dans la lumière.

Mais, comme il me faut aller loin pour te trouver TOI L'A B S O LU!
A l'instant précis, je ne peux converser qu'avec TOI, et je ne peux m'arroger ce ridicule droit
d'amener aucun Être Humain dans la Matière solide où je demeure dans la Réflexion de la lumière.
ou plutôt dans tes TENEBRES, qui me ramènent fatalement et à ma condition d'Exilée, et au questionnement primordial de base de la philosophie:

"ET POURQUOI D'ABORD SUIS-JE ASSIS EN CE LIEU "?( un véritable chapelet d'énumérations s'ensuivrait inévitablement, mais à chacun ses réponses.)

la parodie se risque seule:
Et pourquoi d'abord CL---, et moi, serrés tout - contre- nous , Sommes là en ce lieu?
TROIS MOTS POUR DIRE TELLEMENT DE CHOSES QU'IL FAUT ABSOLUMENT ENTENDRE.
c'est ici qu'intervient la notion d'Oreille A B S O L U E .
l'ai-je ou ne l'ai-je pas?

L'A B S O LU
Je ne peux expliquer à personne Tout ce qu'il me faut souffrir pour ta JOIE!
Tout ce qu'il me faudrait perdre pour te gagner
A quelle distance il me faut aller pour t'atteindre
Ni quelle MORT est ma VIE en TOI.,,, avec mes mots aussi mal placés dans la phrase puisque les ERUDITS eux-mêmes ne les comprennent pas.

Bien Evidemment, parce-que je n'en sais rien moi-même.

JE VOUDRAIS QUE CE FÛT LA FIN, JE VOUDRAIS QUE CE FÛT LE COMMENCEMENT? MAIS ALORS, SANS AUCUNE DE CES QUESTIONS LA.

Et MERCI CL--- de m'étreindre encore tout contre toi.

a suivre d'ici peu j'espère,
MERCI

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 09:08

MERCI A B


Je fis la connaissance de AB au Québec

Il possédait le regard clair et scrutateur et le goût prononcé de l'empoignade philosophique,
chose rare chez une personne dotée comme lui d'une solide formation d'Economiste.

Il avait l'Art de mettre en évidence un détail négligeable ou imperceptible pour les autres,
auquel il redonnait un poids et une valeur;

Il était engagé dans la vie sociale et ne comptait pas ses heures de bénévolat dans des associations.

et, nous apposâmes le plus naturellement du monde nos signatures au bas d'un
parchemin, mais le plus important :
Nous nous aimâmes d'un Amour véritable
et c'est pourquoi notre Amour est invaincu.

suit

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 09:28

suite MERCI A B

Hélas, la félicité de cette union qu'on nous enviait tant, ne dura que quelques années;

victime d'un accident cérébral diagnostiqué tardivement à l'hôpital, en France,
il en garda de lourdes séquelles.

Alors, conscient de son état, il me proposa sans ambages de "refaire" ma vie.
comme je m'obstinais dans mon refus de satisfaire une telle demande,
il me menaça en des termes qui présageaient le pire pour lui.

et il me faut reconnaître que dans ces moments là il avait la stature d'un géant
par rapport à ses exigences volontaires d'héroïsme moral. :P

Mon être alors, se déchira en un conflit.. que je pressentais quand même possible à réconcilier.

Je lui proposai un pacte.
j'étais d'accord mais à la condition de trouver une personne aussi magnanime qu'il l'était lui-même ,pour accepter que sa partenaire puisse prendre soin d'un époux fragilisé.

Et la chance nous sourit en la personne de D lors d'une croisière au Moyen-Orient.

suit

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 09:51

MERCI D

voilà de nouveau un épisode tragique de l'histoire de ma vie.

c'est pourquoi je m'étendrai peu.

Avec D, étions souvent en voyage en raison de sa vie professionnelle,

mais je trouvai encore le temps de travailler,et de me rendre également en Europe auprès de l'Epoux, pour, constamment continuer à le suivre à partir de n'importe quel lieu où je me trouvai.

D m'aima sincèrement, il me le démontra suffisamment et je lui fus fidèle.

Mais il mourut accidentellement …. je traversai une période difficile.
et , conformément à sa volonté il repose en terre Nippone.
MERCI D

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 10:06

suite Merci CL---

Je fis la connaissance de CL--- aux Etats-Unis, par l'intermédiaire d'un marchand d'Art: une des connaissances de mon beau-frère.
Sa spontanéité m'a plu et sa franchise.

Il souhaitait rester en contact avec moi et lorsque je quittai les U S A pour la France,
il fit le premier pas
en m'envoyant de très jolies cartes; avons beaucoup échangé par la suite sur Internet, ou vidéo parfois
parfois, effectivement car,

- j'avais choisi comme une Evidence de rester aux côtés de l'Epoux, et ce,
malgré lui.
A l'écoute de ce qui sera ni poème , ni prose, ni "pamphlet":

-des visions et réflexions quand: ses organes subissent de l'aube au crépuscule, la guerre civile
des cellules.

Une formule de KONRAD me semble toute désignée pour en traduire le drame:

-<<Une aptitude de l'Univers à développer ses formes provisoires.>>

Merci Konrad pour l'Intelligence contenue dans la formule.
suit

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 10:23

A l'opposé, je déplore le pessimisme de KIESERITZKY, lorsqu'il écrit ceci:
<<On n'échappe guère à ce cauchemar Intelligent pourvu d'une logique irréprochable>>

<<passer la frontière, au-delà du langage, où l'anxiété n'a plus cours, où règne un ridicule absolu.>> :roll:

Je comprends bien que sa littérature tourne autour de l'angoisse soulevée par l'inadéquation du langage et du monde.

Mais en même temps j'ose croire que si

LA LOGIQUE, SI AU LIEU D'IRREPROCHABLE S'AVERAIT SIMPLEMENT RAPPROCHABLE
dans un langage commun = ce qui suppose dans une rencontre véritable,
de deux activités, deux manifestations, à priori indépendantes et autonomes:

CELLE DE L'ÊTRE ET DE LA SCIENCE

alors, alors, on y verrait peut-être un peu plus clair dans le cauchemar, peut-être..

l'Être et la Science que tout semble opposer si j'en crois IONESCO:
"par rapport à l'Être la Science n'est rien, par rapport à la science , l'Être n'est rien"
mais il était perspicace IONESCO, ce qui m'autorise à dire que mine de rien il n'a fait que poser la question.

Merci IONESCO
suit

abano
Messages : 85
Enregistré le : 05 mars 2018, 06:12

Re: MERCI

Message par abano » 08 sept. 2019, 10:43

Comme KAFKA, je ne tiens pas le monde de l'ABSOLU , le TOUT, inéluctablement fermé aux hommes.
d'ailleurs les meilleures personnes qui ont nourri les belles heures de l'Histoire des hommes, sont en chacun de nous.

-Ne serait-ce que comme disposition ou composante du Moi.

et l'expression "au delà" du langage signifie peu de chose , puisqu'au final tout est Langage.

L'Intelligence semble échouer quand la personne sombre.
elle a perdu SON Langage( besoin d'une autorisation) .
A ce stade, il conviendrait d'accueillir ses angoisses, avec des mots qui gagnent.

Mais encore une fois je suis du même avis que KAFKA à propos de la Psychanalyse:
elle manque l'Essentiel.

l'ANCRAGE SPIRITUEL (par privation d'une FOI) .
chacun (e) doit pouvoir en déterminer la nature:
Transcendantale, Humaniste ou autre: la Nature, les Animaux ,,,,
:P

suit

Répondre