Arrêt de traitement

(maniaco-dépression)
An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 27 juin 2018, 07:28

Je dors mal malgré le médicament pour. C'est étrange, je suis réveillée je me lèverais à 1h du matin mais j'ai de la misère à sortir de mon lit quand vient le temps le matin, douleurs physiques surtout et fatigue, oui mais un coup debout pouf, disparue.

Je ressens un bref mais intense coup de barre en début d'après-midi aussi mais je ne m'endors pas pour me coucher le soir. Je vais au lit et fini par mais je resterais debout plus tard, genre très tard.

Généralement, je ne me sens pas fatiguée du tout sauf à ces deux moments.

Et je ressens de l'irritabilité par moment. Je la sens montée. Je porte attention et fais attention. Je suis certainement plus impatiente par fois mais j'essaie de contrôler pour pas exploser. C'est difficile. Ce serait bien plus facile de céder mais je m'en voudrais et je pourrais blesser les gens que j'aime alors je ne cède pas.

:)

Izaza
Messages : 545
Enregistré le : 25 sept. 2017, 20:30

Re: Arrêt de traitement

Message par Izaza » 28 juin 2018, 09:02

Bonjour an-ne! Souvent je me demande comment ça irait si j’arrêtais la médication, là mani me fait peur un peu car c’était Pas très beau... :roll: la dépression c’est pas mieux... mais je me demande si maintenant étant consciente de la maladie je serais plus en mesure de gérer...? :?: c’est Pourquoi j’aime bien te lire , continue de nous tenir au courant! À plus!

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 28 juin 2018, 19:12

Merci. Oui je vais continuer de noter ici. C'est comme un journal.

Là j'ai une migraine et j'ai de la difficulté à formuler des idées mais merci. ♡

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 05 juil. 2018, 08:30

Je dois prendre un traitement, je ne dors pas vraiment et je perds le contrôle tranquillement des mes idées qui méchappent et je pourrais faire des choses que je regretterais. Même si je me sens vraiment vraiment bien, ça pourrait venir à un trop gros prix.

Par contre, il n'est pas question de cocktails et de geler ci et ça et ci et ça. L'humeur point.

Beaucoup de symptômes sont dûs, ou du moins amplifiés, selon nos situations dans la vie et beaucoup sont contrôlables voir effaçables lorsque l'on est honnête avec-nous même et qu'on travaille sur nous, qu'on affronte et fait les changements nécéssaires dans notre vie.
Toutes les couleurs de nos personnalités ne viennent pas de la maladie et avant de mettre quelque chose que je vis sur le dos de celle-ci, je vais toujours me questionner et faire le point sur ma vie voir si quelque chose dedans ne peut pas expliquer ceci ou cela, ce qui est la majorité du temps, le cas.

Revivre
Administrateur
Messages : 273
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Arrêt de traitement

Message par Revivre » 05 juil. 2018, 13:54

Bonjour An_ne,

J'ai pris connaissance de vos messages et je souhaite simplement prendre le pouls concernant votre inquiétude quant à vos idées qui s'envolent et la peur de faire quelque chose que vous regretteriez...J'aimerais savoir à quoi vous faisiez référence exactement car je tiens à m'assurer de votre sécurité.

Merci de me donner des nouvelles rapidement car vous avez déjà mentionné des idées suicidaires par le passé, c'est donc important de les soulever si elles réapparaissent, vous pouvez aussi me joindre directement aujourd'hui jusqu'à 17h au 514-529-8766.

Vicky Chicoine, Intervenante

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 05 juil. 2018, 16:48

Merci de vous inquiéter mais je vais beaucoup, beaucoup, vraiment trop bien pour comprendre et avoir un quelconque commencement de début d'idée suicidaire. :mrgreen:

Je parle surtout que je sens mon raisonnement logique fuire et suite à ça, j'arrive à une conclusion de non-sens que je dois laisser mon boulot, je me sens beaucoup trop importante dans le monde et invincible qu'il n'est le cas en réalité, j'ai des bouffées de bonheur euphorique intenses qui me font rire tout seule, je me sens observée et je suis persuadée que c'est le cas, JE PARLE BEAUCOUP TROP et je ne suis pas capable de ne pas même si j'aimerais me la fermer, je peux m'emporter soudaienement beaucoup trop pour pas assez, ça va vite dans ma tête.

:lol: :mrgreen:

Alors je dois ralentir et étouffer tout ça avant de ne plus raisonner et de faire des choses regrettable qui vont me faire tomber dans une dépression insurmontable. J'ai dépensé beaucoup $$$ par pulsion depuis 1 an et demi, c'est récupérable mais c'est ça, faudrait que ça arrête là :mrgreen:.
Je me sens vraiment beaucoup très bien, je flotte mais ça commence à être vraiment risqué et ça me fait rire! Ahahah :lol: :lol:

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Arrêt de traitement

Message par 3.14R » 05 juil. 2018, 17:01

C'est quoi ton plan de match An_Ne?

Ta stratégie pour vaincre?

Les actions que tu vas poser pour ne pas laisser la maladie te détruire plus que ça?

;)

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 05 juil. 2018, 18:01

Je ne suis pas détruite, au contraire!!?

Depuis 6 jours, j'ai fait des appels, parlé à des professionnels et trouvé une psycho-éducatrice spécialisée en santé mentale et commencer une thérapie avec, avant c'était une travailleuse sociale mais elle était trop généralisé ça ne convenait pas à ma situation, je commence l'Épival demain et revoit mon psychiatre la semaine prochaine comme ça, si le médicament m'écrase trop, on pourra réajuster tout de suite.

Je suis plutôt fière de moi. De l'écoute que j'ai de moi et de la connaissance de mon honnêteté envers moi-même aussi et de mes limites.

Où as-tu lu que je suis détruite?

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Arrêt de traitement

Message par 3.14R » 05 juil. 2018, 18:26

Salut An_Ne,

je n'ai lu nul part que tu es détruite, tu n'en parle pas et je ne t'accuse de rien. Sois sans crainte.

Je parlais de la maladie bipolaire en général. On sait qu'elle nous détruit le cerveau de manie en dépression en manie en dépression en manie etc... Ça prends plus de meds stabiliser quelqu'un qui a fait 10 manies que si elle en a fait qu'une. C'est ce que j'ai appris au cours de mon parcours dans l'univers bipolaire. Alors j'ai utilisé cette expression de façon à marquer le pas sur la maladie. On la laisse pas faire. On se laisse pas avoir.
An_Ne a écrit :
05 juil. 2018, 18:01
Je suis plutôt fière de moi. De l'écoute que j'ai de moi et de la connaissance de mon honnêteté envers moi-même aussi et de mes limites.
Je lis ce que tu partages sur le forum et je trouve aussi qu'il y a de quoi être fière de ton attitude. Tu as pris quelques risques mais tu sembles les calculer. Je souhaite que tu trouves rapidement ce dont tu as besoin pour continuer à t'épanouir.

J'ai hâte de te lire

An_Ne
Messages : 308
Enregistré le : 14 mars 2018, 09:43

Re: Arrêt de traitement

Message par An_Ne » 05 juil. 2018, 18:48

Ooo merci beaucoup!

J'avais mal interpreté, je l'ai pris personnel un peu. ;)

Répondre