When Walgänger is wild cat...

(maniaco-dépression)
Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

When Walgänger is wild cat...

Message par Waldgänger » 28 oct. 2011, 13:35

Lorsqu'une femme qui est une collègue de travail me prend les hanches pour pouvoir circuler dans un espace réduit de travail pourquoi je me braques?

Non, ce n'est pas parce que je n'aime pas que l'on pénétre dans ma bulle psychologique comme l'expliquait la caissière...

Je suis un ancien catholique malgré mon âge et c'est après avoir fait le choix mûrement réfléchi de ne pas avoir d'enfant que j'ai perdu ma virginité après mes 21 ans en me mettant sur le "meat market" et travaillant dans le public dans le milieu de la restauration et des bars l'offre ne manquait pas!

Le hic c'est que les femmes dans la vingtaine ont beaucoup à se prouver dans leurs sexualités ce qui en fait des enfants dans leurs tendresses et cela fut très paradoxal pour moi...

Ma bipolarité a débuté après mes 25 ans et toute la relationnel avec les femmes a été interrompu jusqu'à ce mois de septembre. J'aborde maintenant la quarantaine ainsi que les femmes dans ce groupe d'âge. Je ne me suis pas braqué quand cet collègue de travail ma pris les hanches à deux mains car elle fait partie d'un groupe de femme que je peux autoriser à me toucher, ce qui n'est pas le cas pour toutes les femmes...

C'est grâce à une amie que j'ai compris le sentiment que j'ai vécu au travail, je m'ennuie d'être touché physiquement par une femme, je ne souffre pas non je m'ennuie de cette réalité. Si je ne souffre pas c'est que je ne pas vécu cette réalité auparavent car les femmes dans la vingtaine sont en quête de leurs identités sexuelle et elles sont des enfants dans leurs affection. Du moins pour celle que j'ai connu!

Quand je demande à ma psychiatre de pouvoir rencontrer un psychologue et que mon argument est d'avoir la nécessité de discuter de mon vide de relation de couple dans la dernière décennie de ma vie et qu'une thérapie cognito-comportemental me serait peut-être utile... Elle me répond que la thérapie cognito-comportemental est pour résoudre un problème de comportement et que pensez différemment n'est pas un problème de comportement. De plus lors de cet rencontre elle m'a dit avec complicité: -Je ne suis pas un gars d'annonce de bière! ;)

Alors ne commettez pas l'erreur de m'inclure dans la comportement moyen d'un mâle, je suis un waldgänger et je suis hors-norme...et encore à être apprivoisé!!! :)

Catnip
Messages : 202
Enregistré le : 16 juil. 2010, 15:18

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Catnip » 28 oct. 2011, 14:56

Waldgänger a écrit :Le hic c'est que les femmes dans la vingtaine ont beaucoup à se prouver dans leurs sexualités ce qui en fait des enfants dans leurs tendresses et cela fut très paradoxal pour moi...
Waldgänger a écrit : car les femmes dans la vingtaine sont en quête de leurs identités sexuelle et elles sont des enfants dans leurs affection. Du moins pour celle que j'ai connu!
N'importe quoi... Garde tes expériences pour toi au lieu de généraliser le comportement des femmes dans la vingtaine. La majorité des usagers de ce site essaient de faire tomber les préjugés et les tabous que la société porte sur la maladie mentale, l'homosexualité, la criminalité et j'en passe... Alors pourquoi coller une image aux femmes dont elles n'ont pas besoin?
Waldgänger a écrit :Quand je demande à ma psychiatre de pouvoir rencontrer un psychologue et que mon argument est d'avoir la nécessité de discuter de mon vide de relation de couple dans la dernière décennie de ma vie et qu'une thérapie cognito-comportemental me serait peut-être utile... Elle me répond que la thérapie cognito-comportemental est pour résoudre un problème de comportement et que pensez différemment n'est pas un problème de comportement. De plus lors de cet rencontre elle m'a dit avec complicité: -Je ne suis pas un gars d'annonce de bière! ;)
Ce n'est pas d'une TCC ou d'une analyse que tu as besoin mais d'un(e) sexologue.
A first visit to a madhouse is always a shock. -Anna Freud

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Waldgänger » 28 oct. 2011, 16:09

N'importe quoi... Garde tes expériences pour toi au lieu de généraliser le comportement des femmes dans la vingtaine. La majorité des usagers de ce site essaient de faire tomber les préjugés et les tabous que la société porte sur la maladie mentale, l'homosexualité, la criminalité et j'en passe... Alors pourquoi coller une image aux femmes dont elles n'ont pas besoin?
Je ne garderai aucunement mes expérience pour moi puisqu'elle me définissent et certaines personnes, autre que toi, à qui je tiens utilise ce forum donc tu m'en vois désolé pour ton amour propre mais c'est non!

Que la généralisation des femmes dans la vingtaine que tu prétend que j'exprime n'existe que par l'interprétation de ta lecture de mon écrit car je termine une de mes phrases par...du moins pour celle que j'ai connu. Et qu'il ne s'agissait pas des fonds de tiroir mais de jeunes femmes, universitaire pour la plupart attirés surtout par l'idée d'un drop out scolaire, n'ayant même pas son secondaire trois mais qui pouvait aisément les "clencher" dans leurs champs d'études respectifs!

Por ce qui est de l'homosexualité, pas plus tard que hier un collègue de travail homosexuelle m'a avoué avoir eu un "kick" sur moi cela m'a fait sourire et je n'ai pas péter une fuse, ni senti menacé ou vexé de ces propos.

Que le préjugé le plus tenace dans notre société concerne la sexualité et qu'un homme qui n'en a pas est considérer encore plus bas qu'un homosexuel autant par les hommes que par les femmes et qu'il suffit de regarder le nombre de femme abordant la vingtaine avec des problème d'image de leurs corps ou offrant celui-ci pour avoir de l'affection de peluche car elle ne sont pas encore des femme mature pour comprendre qu'elles sont pour la plupart dans un no man's land!!

Pour ce qui est de la sexologue?

Je n'ai pas de problème d'identité sexuelle!
Je ne suis pas attiré par les petits garçons, les petites filles, les animaux...!
Je ne suis pas un fétichiste même si l'imaginaire sexuelle est présent dans ma cervelle!
Que cela ne me prend pas 10 minutes pour me satisfaire et ronfler par la suite!
Pourquoi consulter une sexologue quand faire l'amour entre 2 et 4 heures constitue un exercice sain pour moi et ma partenaire que cela m'énergise un maximum au point de pouvoir diminuer de moitié mes heures de sommeil quand je fais l'amour! C'est tu un criss de problème sexuelle que d'être attentif, démonstratif et performant au lit et de réellement en ressentir les effet pendant plusieurs jours?

Mais de faire une fellation sans trop le désirer et d'avaler en finale parce que c'est que "tout le monde fait" ça c'est un criss de problème de bien des femmes dans la vingtaine que j'ai connu!!! Pour ça elle devrait consulté un sexologue pour apprendre leurs limites à elles et cessez de suivre le foutu troupeau d'aveugle!!!

Et personnellement tu te braque sur un élément fichtrement secondaire de mon écrit alors ton n'importe quoi n'en est pas un, cela m'apparaît plus comme une réaction épidermique de tes problèmes personnelles!

Bonne journée malgré tout mais la gamelle que tu me sers sent l'avariée!

Catnip
Messages : 202
Enregistré le : 16 juil. 2010, 15:18

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Catnip » 28 oct. 2011, 16:44

Tu as besoin d'un(e) sexologue pour tout les posts sur la sexualité et les relations amoureuses que tu as écris dans cette section. Tu seras, aussi, que les sexologues font plus que ce que tu as mentionné... De plus, tu semble avoir un sérieux problème avec les femmes dans la vingtaine... Peut-être qu'un(e) sexologue pourrait t'éclaircir sur la sexualité des femmes dans la vingtaines!?!? C'est vrai que le divan règle aussi les traumatismes.

Problèmes personnelles? Non... loin de là!

Edit : J'aime toujours quand les gens sentent le besoin de se justifier à n'en plus finir. Il était simplement question de ta perception que tu as envers les femmes dans la vingtaine et la généralité que tu en fais. J'ai pas besoin de connaître tes performances sexuelles ou que ton collègue d'orientation homosexuelle trippe sur toi.­.. Des justifications inutiles qui détournent le sujet initial.
A first visit to a madhouse is always a shock. -Anna Freud

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Waldgänger » 28 oct. 2011, 17:42

Bonsoir Catnip,

Il exact que je fus très insatisfait de l'affection que les femmes dans la vingtaine m'ont procuré mais de là à consulter une sexologue alors qu'elle ne sont plus sur mon tableau de "chasse" m'apparaît fort inutile. Que ne pas avoir de contact physique avec une femme pendant plus d'une décennie m'a certes mortifié mais je suis du même avis que ma psychiatre, j'ai su garder le sourire, ma bonne humeur pendant toute ces années. Juste par la présence d'amies ces derniers mois mon sourire est plus radieux, faque avec une femme dans ma vie je vais être une bonne annonce pour le dentifrice Crest! :)

Que mon problème n'est pas de faire l'amour à une femme mais d'établir le contact exige de moi un effort de mon estime personnelle. D'être maintenant à 8 livres de mon poids santé ce qui fait que j'ai perdu environ 40 livres depuis que je me suis inscrit sur ce forum me permet plus aisément d'aborder une femme qui va me plaire physiquement et je traîne cette réalité d'embonpoint depuis dix ans. Je suis peut-être spirituel, intellectuel et artistique mais pas assez gentleman au point d'être avec une femme qui ne m'attire pas physiquement. Et la voir veillir, se rider, remarquer la chute de ses seins, ses fesses ne me préoccupe aucunement car c'est naturel et de mon côté je vais vieillir aussi. Je cherche une compagne de vie et pas juste un plan Q.

J'ai signé pour un appartement et je déménage en novembre pour vivre seul ce qui ne fut pas le cas cette dernière décennie et mon estime personnelle est en hausse. Mais une sexologue ne fourni pas de l'estime personnelle, ça se fabrique par soi-même en mettant l'effort qu'il faut. Tous ces messages que j'ai écris sur ce forum me permettent de voir la progression effectué depuis mon inscription sur ce forum et je suis satisfait de mon avancée car cela contraste avec mon inertie des dix dernières années.

J'ai beaucoup de dédain pour les sciences dites humaines, le pragmatisme scientifque de ma psychiatre et l'opiniâtreté de mon recruteur militaire permettent la résolution de conflits et de trouble hors d'un divan cela est plus efficace pour mon estime personnelle et le sujet initial de ce "thread" est l'écrit d'origine de l'émetteur et non ce qu'en pense le ou les récepteurs...

Surlaroute
Messages : 339
Enregistré le : 28 mai 2010, 14:57

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Surlaroute » 28 oct. 2011, 17:47

Je pense que ce que Catnip veut dire, c'est que tu pourrais préciser qu'il s'agit de ton expérience personnelles avec les femmes dans la vingtaine, et non pas une vérité scientifique, vérifiée par tous. En précisant qu'il s'agit de ton vécu, tu pourrais éviter de vexer tout un public lecteur, lectrice, qui pourrait se reconnaître dans tes propos et être vexé avec raison.

papillon70
Messages : 240
Enregistré le : 03 oct. 2011, 12:44

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par papillon70 » 28 oct. 2011, 18:05

salut,

Si je reste sur l'essence même du sujet je dirais que tu n'as pas besoin de l'absolution du psychiâtre pour consulter un psychologue, un sexologue ou tout autre professionnel de la santé qui pourrait selon ta perception t'aider à traverser un noeud qui te mine davantage aujourd'hui.

Bonne route!

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Waldgänger » 28 oct. 2011, 18:48

Bonsoir et merci,

Je parle bel et bien de mon expérience personnelle avec les femmes dans la vingtaine parce que ce pense la société des femmes en général c'est comme l'eau et l'huile avec moi...

Pour ce qui est de l'absolution de ma psychiatre? C'est un point de vue qui se défend je suis libre de parler de mes problème avec d'autres professionnelles de la santé mais c'est un peu comme les études faut accepter son rôle dans la communication ou la thérapie et pas juste se faire bourrer le crâne.

Pour ce qui est du noeud, des femmes dans mon groupe d'âge au restaurant ou à l'arrêt d'autobus se mettent depuis peu à me parler de la température, j'admet que je suis vraiment rouillé mais d'avoir bientôt mon "Home", mon atelier et de pouvoir me regarder nu dans le miroir sans être déçu de ce que je vois va résoudre une lancinante insatisfaction qui perdurait dans ma vie et d'avoir assez d'estime de soi pour attraper au vol ces ouvertures féminines. Je peux m'autosuffire dans mon affection envers moi-même grâce à mon habitat et la perception que j'ai de moi-même, l'affection de ma compagne à venir va juste me donner le côter féminin de la vie sur cette planète puisque j'attends depuis des lustres de vivre réellement cette réalité de fait!

Donc désolé pour la mésentente si elle a eu lieu mais je parlais de mon expérience personnelle!

Bonne soirée à vous toutes.

Bibine
Messages : 1540
Enregistré le : 28 févr. 2011, 19:07
Localisation : Victoria, C.-B.

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Bibine » 30 oct. 2011, 21:10

Salut

Waldganger, tu peux venir ici parler de tes expériences personnelles... tu as ta place et tu es au bon endroit. ;)

Ce forum est une excellente pratique pour se remettre à être exposé à la diversité des points de vue, des opinions et des divergences qui existent naturellement dans la société, le marché du travail et biensûr les relations hommes-femmes.

J'en conviens, on reçois pas toujours les réponses ou les encouragements qu'on souhaiterait et parfois la moutarde monte un peu de part et d'autre, mais c'est représentatif de la vie de tous les jours et de ce qui se passe quand on se met à refonctionner en société après plusieurs années d'exil.

J'ai allumé sur ce que tu as dit: qu'il suffit de regarder le nombre de femmes abordant la vingtaine avec des problème d'image de leurs corps ou offrant celui-ci pour avoir de l'affection de peluche car elle ne sont pas encore des femme mature pour comprendre qu'elles sont pour la plupart dans un no man's land!!

Ça c'était moi à la début vingtaine, clairement immature affectivement, mais pourtant vivant dans un corps de femme inadapté pour mon âge mental....avec un faible estime en plus! Malheureusement beaucoup d'opportunistes ont trouvé ça pratique.
Pas très original de ma part je sais!

Je voulais dire que je ne suis pas contre quand tu parles des jeunes femmes dans la vingtaine, je comprends ce que tu veux dire car j'ai été ce que tu décris. Je ne crois pas qu'elles soient toutes comme ça, et je crois que (excuse le cru de cette phrase) "chaque torchon trouve sa guénille"...

Ayant été guénille moi même, je pourrais te parler amplement de torchons! Mais dire que tous les hommes dans la vingtaine sont des torchons serait une erreur...même si de par mon expérience personnelle ils sont pas cher la douzaine! :lol:

Je suis d'accord avec le fait que tu n'as pas besoin de demander au psychiatre pour aller voir un psychologue. Si la TCC t'intéresse et pique ta curiosité, vas voir c'est tout. Je pense que tous les chemins sont bons, il n'y a pas de "détours" car on apprend toujours quelquechose en cours route. Et c'est le processus qui compte... souvent plus encore que le but! ;)

Ce que j'aime de ce forum, c'est qu'il est un lieu de liberté d'expression. C'est ce qui me botte de venir ici et c'est ce qui m'a aidé à progresser depuis février. Je ne suis pas la seule qui progresse ici et on le voit tous les jours sur les posts! Je trouve ça génial! :D

Alors continue à venir écrire...c'est une école de la vie! Et cette école-là ben, on a jamais fini, il y a toujours des cours à faire...ou à refaire! :D

Clau9

Re: When Walgänger is wild cat...

Message par Clau9 » 30 oct. 2011, 23:10

:!:
Modifié en dernier par Clau9 le 01 déc. 2011, 21:02, modifié 1 fois.

Répondre