4 ans après mon diagnostique je me sens bien

(maniaco-dépression)
petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par petitepirate »

Salut Plexus (et tous les autres),

Ça fait du bien de lire ton témoignage... il y a rien de plus beau que de mener la vie qu'on souhaite! BRAVO!!!! Tu es inspirant :)

Deux choses m'interpellent dans le fil des conversations. Primo, c'est fou comme ça doit être compliqué d'être psychiatre... les médicaments n'ont tellement pas le même effet sur tout le monde. L'épival t'a maintenu dans la dépression, pour moi c'est le contraire (et ça pris moins d'une semaine pour mettre fin à des mois de torpeur)... En même temps, je ne peux m'empêcher d'être d'accord avec Kays, la démarche personnelle de chacun joue aussi dans la balance...

Deuxième point: stabilité relationnelle et bipolarité!!! Je crois que tu touches un point, les personnes bipolaires ont potentiellement des relations moins stables que les gens sans diagnostic?! Pour moi en tous cas, les relations amoureuses, ce n'est pas évident, je crois que je cherche l'intensité et que ça m'amène rien de positif à long terme (je cumule plutôt les relations déchirantes). Sur le sujet, ma psychologue tente de faire valoir que je devrais chercher la stabilité et le calme dans ma relation amoureuse... Cela dit, est ce que l'instabilité amoureuse est reliée au trouble bipolaire ou à des traits de personnalité boderline??? Je vais peut être tenter de trouver des recherches sur le sujet

Bonne nuit les forumeurs
Au plaisir,
Petite pirate.

Kays.

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par Kays. »

Pour ma part, je suis stable dans mes sentiments amoureux (quand j'ai quelqu'un en tête, c'est vraiment cette personne pour un bon moment et je développe des sentiments assez difficilement pour quelqu'un, je n'en ai pas eu beaucoup dans ma vie) et je ne demande rien d'autre que le calme et la stabilité. C'est d'ailleurs la crainte de ne pas avoir de stabilité à long terme qui crée ma peur de l'engagement amoureux, la crainte que ça ne fonctionne pas en bout de ligne. Donc pour moi, je suis pas d'accord, je n'ai pas ce critère.

L'instabilité relationnelle est un critère dans le trouble de personnalité borderline cependant. mais je ne crois pas que ce soit automatique pour les bipolaires, bien que nous soyons plus à risque en quelque sorte.

Kays.

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par Kays. »

Je tiens à rappeler qu'il y a quand même un couple sur 2 qui se sépare ;) Et beaucoup de gens la dedans n'ont aucun trouble de santé mentale.

Plexus
Messages : 178
Enregistré le : 16 août 2010, 06:59

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par Plexus »

...
Modifié en dernier par Plexus le 30 nov. 2018, 19:22, modifié 1 fois.

petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par petitepirate »

Wow! Ça me fait tellement du bien de te lire Plexus.
Merci de nous partager tout ça :)
J'espère un jour que je vais m'accepter davantage et que je vais accepter l'amour d'un homme qui sera bon pour moi.

Continue de prendre soin de toi et de faire preuve d'autant d'humilité, tu es particulièrement inspirante.
Petite pirate x

Plexus
Messages : 178
Enregistré le : 16 août 2010, 06:59

Re: 4 ans après mon diagnostique je me sens bien

Message par Plexus »

Bonjour Petitepirate,

Revivre m'a tellement apporté d'espoir quand je ne voyais qu'un mini étincelle qui m'accrochait à la vie. Le fait de pouvoir communiquer avec des gens qui vivent la même chose ou de pouvoir lire des posts de gens qui s'en sont ''sortie'' ... Même si j'ai l'impression qu'on s'en sort vraiment jamais mais plutôt qu'on s'aide par différents moyens pour atténuer les effets de la maladie...

Tant mieux si tu trouves cela inspirant... Je ne suis pas capable d'évaluer mon degré de bien-être par rapport à ce qu'on appelle les gens ''normaux'' hihih mais je pense que je me tiens à 7.5 - 8 sur 10 si je compare avec le comment je me sentais avant ... Je ne peux pas dire que j'aime la vie, mais contrairement à avant je ne peux pas dire que je l'hais... grosse amélioration... peut-être qu'en vieillissant je vais l'apprécier de plus en plus :-)

Bon courage :-)

Répondre