hommage à la maladie bipolaire

(maniaco-dépression)
Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

hommage à la maladie bipolaire

Message par kayaka »

:D C'est un peu gaga comme texte...Mais le sens y est et je voulais vous le partager...C'est ma vision actuellement...Peut-on parler d'acceptation...Peut-être...Selon mon psy je suis sur la voie de la guérison...Retour au travail en vue possible...Voila

Aujourd'hui j'ai le goût de rendre un hommage à ma maladie...Les gens qui ont eu le cancer disent qu'ils ont grandi grâce à lui...Alors pourquoi pour nous ce serait différent???


Tu es venu me visité il y a déjà quelques années et l'annonce de ta venu a fait l'effet d'une bombe :oops: . J'avais très peur de toi :cry: Il faut dire que tu n'était pas très présentable :roll: ...Un vrai visage à 2 faces: hypocrite et surnoise, joyeuse et honnête...Tu étais à la fois attirante et-ou répugnante...

Et lentement j'ai commencé à t'apprivoiser...

Petite coquine, tu m'en a fait voir de toute les couleurs...Vraiment...Je t'ai détesté pour tout les moments de grandes déprime que tu m'a fait vivre...Tu m'a amené dans mes grandes profondeurs et tu m'en a fait bavé...Je t'ai enguelé, je t'ai ignorée, je t'ai détesté. Tu m'a fais vivre l'impuissance, le découragement et l'angoisse. Tu m'a prit une partie du contrôle que j'avais de moi-même et ce qu'il y avait de plus important pour moi: mon cerveau. Tu m'a obligé à faire confiance...Je n'avais pas le choix...Tu m'a également mis dans des situations embarassantes car je ne savais pas quoi faire de toi...En contrepartie belle maladie tu m'a amené dans ce qu'il y a de plus intense, de plus beau. Sans toi je n'aurais jamais vécu ces grandes émotions et tous les grands projets que j'ai fait n'auraient pas vu le jour..J'ai tellement aimé ces moments que j'aurais parfois le goût de les revivre...Mais je sais que la descente serait encore plus grande par la suite donc je m'abstient...

Belle maladie, tu m'a donné la chance de rencontrer des gens extraordinaires. Tu m'a donné la chance d'affronter mes plus grandes peurs et de me mettre en contact avec mes ressources. Et sans toi je n'aurais jamais pensé que je les possédais.

Aujourd'hui je veux te dire que je t'aime et que j'accepte de continuer avec toi...De toute facon je n'y peut rien..Par contre comme il m'est difficile de suporter tes hauts et tes bas tu me pardonnera de prendre une médication afin que tu sois plus sage...compte d'ailleurs sur moi pour te ramener à l'ordre...Et je me ferai également un devoir de poursuivre mes démarches afin de t'encadrer dans le chemin qu'est ma vie...Je commence à te connaitre tu sais depuis le temps....Et de cette facon peut-etre pourrons-nous faire bon ménage ensemble...Merci de ta présence...

Kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.
Catnips

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Catnips »

kayaka a écrit :Aujourd'hui j'ai le goût de rendre un hommage à ma maladie...Les gens qui ont eu le cancer disent qu'ils ont grandi grâce à lui...Alors pourquoi pour nous ce serait différent???
Je crois pas qu'il faut nécessairement être malade pour grandir. Il suffit qu'une expérience (positive ou négative) pour en apprendre davantage sur nous. Rendre hommage à une maladie, à mon avis c'est un peu poussé. Je vois ça d'une façon très négative. C'est comme si je me réveillerais à chaque matin en me disant ''Bonjour bipolaire, contente de te revoir''. Quand je lis ton texte, je me sens comme si je suis malade et pour la vie... Marié avec la bipolarité, pour le meilleur et pour le pire. Je vois aussi ça comme mes futurs expériences seront liées à la maladie. Un échec dans mes étude = bipolaire. Une dépense exagérée = bipolaire. Une soirée trop arrosée dans un bar = bipolaire.
kayaka a écrit :Sans toi je n'aurais jamais vécu ces grandes émotions et tous les grands projets que j'ai fait n'auraient pas vu le jour..J'ai tellement aimé ces moments que j'aurais parfois le goût de les revivre...Mais je sais que la descente serait encore plus grande par la suite donc je m'abstient...
Sans la maladie tu aurai vécu des expériences différentes qui selon moi, tu en aurai aussi appris sur toi. Des expériences autant positives que négatives. Tes intérêts seraient différents que ceux que tu as aujourd'hui ou ceux que tu avais il y a quelques années. Rien t'empêche aujourd'hui de revivre certaines expériences que tu as aimé mais les vivre d'une différente façon. Bref, ton vécu serait différent.

C'est rien contre toi, c'est mon opinion et ne le prends pas personnel. Il faut éventuellement arrêter de penser à la maladie et l'oublier un peu afin de pouvoir continuer notre vie où nous l'avions laissés. Il faut apprendre à s'écouter sans inclure le trouble bipolaire. Malade ou pas malade c'est ce que l'humain doit faire. S'écouter, mettre ses limites, combler ses besoins... Nous allos chercher ce que l'on peut avec ce que nous avons. Il faut accepter notre personnalité telle qu'elle est car s'est ce qui nous définis. Forcément on nous ramène toujours à la maladie à cause de nos médocs et notre suivis médical mais il y a un moyen ''d'oublier'' que nous sommes ''malade'' et de poursuivre notre chemain dans un sentier mieux adapté pour nous.

Dans mon cas, je travaille beaucoup plus sur des éléments qui sont plus problématiques que le trouble bipolaire et borderline ou whatever qu'est ce que j'ai. Exemple, la gestion du stress. Qui n'est pas stressé aujourd'hui et que cela lui empêche de dormir? Qui n'est pas angoissé par son futur? Qui ne vit pas un jour un gros down? Je crois que s'est ça les difficultés de la vie et sur quoi nous devons nous pencher. Que le trouble bipolaire soit là ou non, on vit tous des situations incontournables qui affectent notre humeur, nos choix, nos relations, nos comportements, ect... La vie ne peut pas être parfaite et autre que la stabilité, que recherchez-vous? Même si on l'atteint, est ce qu'on continu à se battre pour la garder tout en passant à côté de certaines expériences qui sont réalisables mais que par peur on les laisse passer? En identifiant nos difficultés, nos forces on peut aller très loin tout en laissant la maladie de côté. La peur est probablement ce qui prend le dessus sur notre vie.

Catnips
Modifié en dernier par Catnips le 16 mars 2010, 13:48, modifié 2 fois.
Flydou

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Flydou »

Wow tout simplement magnifique cet hommage!

On grandit beaucoup en faisant face à la maladie et étrangement ca nous apporte du bon. Moi par exemple sans le diagnostique de bipolaire, je ne serais pas la personne que je suis maintenant. J'ai dû faire beaucoup de travail sur moi et ca m'a changé du tout au tout et pour le mieux! J'avoue quand dans les mauvaises périodes c'est difficile de voir le positif, il faut juste pas désespérer.

Pour ceux et celles qui sont nouvellement diagnostiqués, ne vous découragez pas, le soleil brillera de nouveau!

Flydou
Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par kayaka »

Chérie...Chacun son opinion sur le texte; t'a le droit de pas être d'accord...C'est écrit, c'est dit et tant mieux si ca rejoint quelqu'un d'entre vous...Et pour les autres? j'en ai rien à foutre
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.
Flydou

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Flydou »

On vit tous différemment la bipolarité. Moi je crois qu'un coup qu'on l'a vraiment accepté, on peut voir une part de positif dans ce qui nous arrive. Ca se fait pas en criant ciseaux mais, avec le temps on peut voir le message que nous lance la vie.

Flydou
Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par kayaka »

Flydoo...Je m'excuse pour le dernier message...En fait il était écrit depuis déjà un mois avant que le mette sur internet. Ton commentaire m'a mis en colère mais c'est surtout de la peine que j'ai eu. Je trouve finalement mon texte complètement imbécile, futile et sans valeur. Donc, ne perdez pas votre temps à le lire. Je continuerai de venir sur le forum mais j'hésiterai à l'avenir pour écrire. Je me rend compte que je suis encore trop fragil aux commentaires qui pourraient être fait sur mes texte...

Kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.
Catnips

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Catnips »

J'imagine que ton message s'adresse à moi et non à Flydou.

Comme je t'ai dis, c'est mon opinion. Je ne voulais pas te faire sentir mal, ne le prends pas personnel.
Jeff
Messages : 243
Enregistré le : 13 févr. 2010, 23:37

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Jeff »

J'aime beaucoup la liberté d'expression. J'aime lire ce que le monde pense et je respecte les différentes façons que ça peut être dit.

J'ai apprécié lire le contenue de ce sujet.

Tu sais Kayaka, la pire chose ce n'est pas quand quelqu'un répond quelque chose qui ne fait pas notre affaire, c'est quand personne ne répond.

Même quand une personne répond en opposition à notre point vue, cela prouve qu'elle a été touché par ce qui a été écrit et qu'elle s'est donné la peine de composé une réponse.

Je ne vois pas d'un mauvais œil qu'un message suscite des réactions. Cela rend le forum vivant et c'est ce qui compte à la base.

Si ça peut te rassurer, j'en ai écris souvent des textes qui sortaient bien plus des sentiers battus que ça et je dors très bien. 8-)

Je voulais dire également que l'écriture d'un texte n'est pas nécessairement destiné à être débattu pour savoir si ce qui est dit est bon ou mauvais. Il peut également être perçu comme la transmission d'un état d'âme, d'une ambiance propre à notre sensibilité du moment, tout simplement. Bref, tout le monde peut y trouver son compte et sachant la quantité de manières qu'on peut percevoir un texte, il est utopique de penser qu'on va faire l'unanimité.

T'es trop sévère envers toi-même. Ça me tente pas trop de revenir à un forum animé par des criquets comme s'est déjà arrivé par le passé. :(

Jeff
Avatar du membre
Hibou Profane
Messages : 185
Enregistré le : 08 mars 2010, 16:36

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par Hibou Profane »

C'est vrai, il ne faut pas se taper dessus pour si peu. Quand je lis ton texte, je ne peux m'empêcher de penser que tu étais peut-être en hypomanie quand tu l'as écrit...
Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire la semaine prochaine?
Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: hommage à la maladie bipolaire

Message par kayaka »

Jeff...j'admire ta sagesse :) Je vais tenter de ne pas être un criquet :) Et surtout avoir une meilleure estime de moi-même; belle prise de conscience qui m'a rentrée dedans ouf! En hypomanie? possible; je voulais en discuter avec mon psychiatre que je vois dans une semaine... :?

ciao

kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.
Répondre