Écritures en folie - Étincelle

(maniaco-dépression)
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par Gentleman » 13 mars 2015, 21:05

gêne toi de faire revivre ce post alors la coureuse :)

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par feemystere » 15 mars 2015, 10:35

Gentleman a écrit :gêne toi de faire revivre ce post alors la coureuse :)
Oui j'adorerais te lire!!!! :idea: :D
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

La Coureuse
Messages : 42
Enregistré le : 13 mars 2015, 20:43

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par La Coureuse » 20 mars 2015, 10:17

Bonjour,
Je me lance, je ne me suis pas censurée. :roll: V Comme de l'écriture automatique mais j'ai ajouté la ponctuation après. On écrit pour être lu, alors voilà mon texte. Peut-être aurez vous du plaisir à me lire, mais je n'en demande pas tant. J'espère surtout que certains s'y retrouveront, comprendront les non-dit les sous-entendus le psychotique. J'ai écrit beaucoup... c'est loin à lire :? à vous de me dire! Ca me fait peur de me confier, d'écrire trop de mauvais souvenirs, mais j'espère bien m'en libérer un peu...

J'hésite encore... et si c'était mieux de ne faire comme si de rien n'était? De ne pas rouvrir une porte que je voudrais fermée à jamais? Le rationnel dit une chose l'autre partie le contraire ;) Mais je n'essaie pas, je ne saurai jamais. Peut-être suis-je maintenant assez forte pour confronter mes démons? En tout cas je l'espère!
---------------------
Le miroir est devenu trop grand
J'y retrouve la demie égarée
Éventée de tout bord tous côtés
----------------------------

Si je suis unique mon corps est trop lourd, mon esprit éperdu de grandeur et mon coeur qui les relie n'en finit plus d'aimer. Je me sauve au pays des fées, je marche longtemps et longtemps je me perds. La vue est un sens pas une maladie. Mon nez flaire de l'arnaque mais qui suis-je pour le dire? Je n'ai rien que dans le coeur une envie de mourir, non plutôt de chasser. La guerrière se lasse vite, elle préfère les lignes droites, les détours lui font peur, trop de loup garous en chemin. Ils l'ont épié ridiculisée déshabillée pour un plaisir malsain qui lui a fait mal, mal de mensonges et de tracasserie

Le corps est malade, ça déteint sur l'esprit. Il vaut mieux fuir, mais point de sortie les tourneurs en rond n'ont pas été ravagés. Ils ont péri dans les souvenirs. La honte au cœur, aussi forte que l'amour, un amour libre et gratuit. Tout est gratuit en ce monde si on sait l'ouvrir. Mes hauts qui ne vont jamais assez haut et les bas qui vont vraiment très très bas. Peter Gabriel ne l'a pas dit, son double oui. Emprisonnée dans ma tête des loops et des loops à rendre fou. La folie existe. Diminuée, j'ai été écartée, tiraillée, influencée. Le sport, c'est pas la solution, c'est comme écrire sauf que la liberté est chèrement acquise. Les sans le sou travaillent fort pour qu'Alandin les sauve. Jasmine s'en fout, elle exhibe son nombril, elle le veut plat sans tâche. Les fesses en haut. Kundera me l'a dit : celles qui ont la tête en l'air n'auront pas de prétendants juste une routine et des écarts de conduite si la pression monte trop.

Toujours les films et les parole des autres qui reviennent. Ma créativité en laisse. Il faut s'élever davantage, c'est en haut que créer devient facile. On y va pas seul,trop dangereux pour les nains. Les miens ignorent tout, le beau l'irréel, la lumière, le néant, le bien être d'être enfin débarrassée du matériel. La chute est toujours trop dure. Charriée d'un bord à l'autre, la corde est mince et l'écart est permis, mon doc me l'a dit. Elle sait écouter et trancher dans le juste. Le zen n'est pas rien, il n'est que perception

Et si on se rencontrait le lien se ferait fort, attirant, destructeur. Les tonka n'en viendraient pas à bout, le Zyprexa n'ont plus. Toute une communauté en liesse. Imaginer le vacarme, le partage, l'allégresse. Ça serait dangereux, des humains en transe qui se parlent sans parler, qui se voient les yeux fermés, extérieurs à eux-mêmes, mais tous présents dans une dimension que les autres ne connaîtront jamais. J'aimerais qu'ils le sachent, ils sont proches mais jamais en moi. Ils verraient le surréel et leur vision changerait. De vulnérable à magicienne et enfin je ne serais plus la seule à vivre le mystérieux. l'incroyable. L'impossible rêve pour que lui le sente. Le père deviendrait âme légère, il verrait mon immensité, ma lumière trop forte pour le monde des humains, trop vite pour l'attraper. Un monde où je serais libre de le choisir encore et encore et lui de me voir enfin.

Et vous, vous comprenez entre les lignes les coupures vous les sentez. Vous savez le mal et le bien, ils n'ont que des nuances trop importantes pour eux, pour nous les couleurs existent et elles peignent le quotidien et effacent nos lendemains

La Coureuse
Messages : 42
Enregistré le : 13 mars 2015, 20:43

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par La Coureuse » 20 mars 2015, 10:24

Ah oui, j'ai oublié... Pour terminer mon texte...

Mes anges me rattraperont, ils sont à la fois dans mon corps, dans mon cœur et dans mon esprit. La Vie me suit partout.

étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par étincelle » 07 avr. 2015, 21:47

Hey bien, c'est la coureuse qui me l'a dit, écrire des lignes qui rimes créer aussi des espaces interlignes et tout aussi plein de sens!

Voilà que me prend l'ennuie et l'envie de revenir pour vous lire et vous écrire et voilà que mon post est en renaissance en ce printemps fleurissant ...oui oui! Ça s'en vient! Je fais de la germination dans ma maison en attendant les premiers bourgeons de la saison...

Alors je te lis, je souris, je respire...et j'apprécie ! Et j'ai envie de te dire ...comme la meilleure psychiatre qui est la mienne me la dit : ta création peut être ta folie, mais elle n'est pas nécessairement ta maladie...bref, une création saine, libertaine...

J'ai eu le même passage et c'est justement mes écrits sur ce post qui m'ont mené (entre autre : soutien , connaissance de la maladie et bon cocktail assidu de la médication) ...à l'équilibre que je m'efforce d'entretenir...

Une dose de routine, mais oh que oui une place à exprimer ta créativité. Si celle-ci éveille trop tes sens et les emporte...et t'emporte...peut-être mettre de côté le temps de faire quelque chose de + encadré...

Il y a tant de chose à créer...et de milles façon...peut être un projet concret comme une pyrogravure qui sent bon le bois...un dessin non-linéaire qui te permet une création + globale et tout aussi nourrissante et extériorisante...

Puis tranquillement si écrire te fait...sentir...alors voilà le post où tu as le droit d'exprimer tout ton "toi" sans jugement tant que cela reste dans le respect. Alors ouvre toi! Je te lirai avec plaisir !

J'ai le goût de repartir des thèmes alors tu tombe très bien! Si tu as des choses à proposer c'est super ! Pour l'instant si tu n'es pas sure, j'ai le goût de te suggérer de réapprivoiser ton écriture, de mettre en mots constructivement tout ce brouhaha psychotique, véridique, loufoque et chaotique, mystique et cinématographique !! Je crois vraiment que ça peut être "thérapeutique", et on te suivra !

Tk, moi me semble que je recommence à avoir une tite passe poétique et slamique ! Pis je sais que ma folie me fait des petits clin d'oeil mais comme M. Rumpelstintskindans "Once upon a time" dit : "nourrit la folie et la folie se nourrit de toi"...alors je ne la nourrit pas mais j'accepte qu'elle est là quelque part, dans moi certainement, et aussi autour de moi. Toutefois, je reste groundée ...et cela me permet aussi de réapprivoiser mon penchant pour l'art et la création...c'est possible ;)

On s'en rejase certainement!

Bienvenue sur le
Forum la Coureuse !

Étincelle

La Coureuse
Messages : 42
Enregistré le : 13 mars 2015, 20:43

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par La Coureuse » 08 avr. 2015, 11:13

Merci pour tes bons mots! Je serais bien contente que tu me donnes un thème, je voudrais pas juste écrire les mêmes rengaines. J'aime bien l'automatique mais faut pas tomber dans l'hermétique. J'ai besoin de m'évader un peu, mais pas trop, rester groundée, éviter d'aller là-haut... Tentant, mais trop épeurant. Et oui, je me dis moi aussi que la création c'est pas toujours déraison, c'est passion, moisson, fusion. Ça libère l'esprit! Et si je te souffle entre les lignes, vas-tu toutes les revirer pour mieux slammer? J'embarque :)

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par feemystere » 08 avr. 2015, 20:51

Bon retour Étincelle ;)
Au plaisir de vous lire en grand nombre! 8-) :idea: xxxx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par étincelle » 09 avr. 2015, 17:41

Nouveau thème ! En fait pas si nouveau car il était là 2 ans passés je crois : le printemps ...!

Pour la Coureuse je propose ce que le printemps full lumière et renaissant de créativité propose en high...limite au déséquilibre...avec retour sur l'équilibre ...terre qui ground, question d'inaugurer la chaude saison qui viendra en high sain comme pour tout le monde d'ailleurs !

Pour ma part j'ai un petit down en ce moment contextuel à un facteur externe (il faut que je me rappelle desfois que si j'ai envie de pleurer c'est pas nécessairement ma maladie au contraire !)

Alors de la même façon, le high printanier peut être sain ! Bonne écriture ! Moi j'y reviens en fds !!

étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par étincelle » 09 avr. 2015, 18:35

Allongée dans mon bain
À boire ma coupe de vin
Je me muscle 2 doigts...
À travers la mousse
Non pas ceux-là !
Moi j'vous parlais de mes pouces!

Pendant que je vous écris
Pendant que j'ai le moral gris
J'essaie de songer au printemps
Celui qui se fait de plus temps plus présent

Je pense au soleil
Aux bouffées de chaleur qui me réveille
Je pense à mes 5 sens
Qui m'interpelle en permanence

La lune est pleine?
Je dors à peine
Le matin illumine
Pourtant je n'y trouve pas ma bonne mine

J'hiberne toujours
Quelque part où les gens courent
Mon corps est mort ou bien il dort
Alors que tout mon âme se tord

De l'intérieur il frétille
Dans mes rêves il pétille
Crépite d'étoiles filantes et d'aurores boréales
À coups de tornade et de cascades en 3 rafales

Mes rêves me parlent
Un bien pour un mal
Quand j'ai l'impression
De vivre enfin l'expression
De mon être qui crie
Qui crie : enfin ! Vis ta Vie !!

Le printemps s'allume
Il m'éclaire sans brume
Et pour m'y adapter
En toute quiétude et tranquillité
Je fait perdurer en moi
L'interlude du froid

J'ai peur de me réchauffer
Et de ne pouvoir continuer
Mais trève de mélodrame
Je ne suis qu'une solitaire femme
Qui a droit d'être sentimentale
Et tout aussi animale
Sans pour autant que la frénésie
Du printemps
N'appelle à la maladie...
Décidément ...

Étincelle

feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Écritures en folie - Étincelle

Message par feemystere » 09 avr. 2015, 19:20

Ahhh ce poème me rapelle pourquoi j'aimais tant te dire et combien tu m'as manqué! Penses-tu publier un jour? Je veux être la première à posséder ce recueil haha. J'en rêve^^

Tu es mon inspiration, merci d'exister et au plaisir de te relire (sur ce post comme un autre)! xxxx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»

Répondre