Vous considerez-vous comme fragile?

(maniaco-dépression)
Kays.

Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Kays. » 10 mars 2012, 12:17

Bonjour,

est-ce que cela vous agace lorsque vous révelez sur le Net ou à quelqu'un que vous êtes bipolaire et on assume automatiquement que vous êtes une personne fragile?

Moi ça m'agace parce que oui je suis bipolaire, mais je ne me considère pas comme une personne fragile, je pense être solide et forte....
Je pense avoir assez de solidité émotionnelle, notamment pour que je sois capable d'aller en cours et d'entendre le professeur parler de négligence, d'abus physique, d'abus sexuels, de dépression et de suicide (certains de ces éléments que j'ai moi-même vécu) et d'être capable de rentrer chez moi ensuite et de vaquer à mes occupations. J'ai été élevée par des parents qui ont vécu des choses très difficiles mais qui ont appris à accepter les choses pour lesquelles ils n'avaient aucun contrôle et qui se sont adaptés et je possède cette capacité d'adaptation. Je ne suis pas traumatisée par tout ce qui s'est passé dans ma famille, je suis heureuse, positive, et je suis capable de me projeter dans l'avenir. Mon bagage familial influence aussi mon comportement et je ne me définis pas uniquement par ma maladie. Il y a beaucoup de personnes bipolaires dans la communauté québecoise et dans le monde et beaucoup ont réussi socialement et professionnellement (médecins, avocats, chefs d'entreprise), des carrières où il faut une bonne résistance au stress et ils ont réussi malgré tout, malgré leur maladie... Moi je veux devenir travailleuse sociale, donc aider des gens qui ont des problèmes et il faut de la solidité émotionnelle pour faire ce genre de boulot et je pense en posséder un minimum...

Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Waldgänger » 10 mars 2012, 14:32

Bonjour Kays,

Suis-je fragile parce que je suis bipolaire ou suis-je bipolaire parce que je suis fragile? Je ne suis pas agacé si une personne pense que je suis fragile ou lorqu'elle sait que je suis bipolaire car je ne suis pas que bipolaire et fragile. Il m'arrive de regarder des drames historiques sur les guerres et regarder des hommes se faire déchiqueter par des balles ne m'inspire guère de fragilité mais voir un personnage dans un film être violent envers un animal, je vais m'exclamer de pitié pour la pauvre bête! Pour moi la fragilité est une lentille dans le téléscope de la solidité émotionnel (un télécospe à plusieurs lentilles) et elle est nécessaire pour mieux voir la réalité de ce que nous sommes et de ce qui nous entoures.

Puis-je me permettre d'autres nuits blanches sans tombés en hypomanie certes mais l'habitude ou l'abus me ferait tombé en manie voilà une facette de ma fragilité. Puis-je travailler 7 jours sur 7 pendant 28 jours consécutifs certes mais l'overtime finirait par me briser et me faire retomber en manie, une autre facette de ma fragilité. Puis-je me permettre d'être amère envers le passé et de ressasser celui-ci à longueur de journée certes mais je finirais par retomber en dépression encore une autre facette de ma fragilité. Puis-je cesser ma médication...juste y penser et j'en frémis devant cette fragilité biologique qui est mienne maintenant et ce pour toujours mais suis-je condamner qu'à être fragile ou de cette fragilité, je peux en faire une force et pour paraphraser mon image de téléscope en faire un foyer image qui grandi la vue de ce qui est au loin pour mieux me prémunir...bref la fragilité à ses bon côté et pour faire plaisir à Bibine je citerai un de ses compagnons de lecture:

« Dureté et rigidité sont compagnons de la mort. Fragilité et souplesse sont compagnons de la vie. » de Lao-Tseu

Alors oui le bipolaire que je suis est fragile mais il est normal pour les mortels d'avoir des bouc émissaire pour ne pas reconnaître en eux leurs propres fragilité car à notre époque ce n'est pas "in" d'être fragile et qui voudrait ne pas paraître "in" si ce n'est ceux qui sont justement peut-être plus fragile sans être bipolaire!

Bonne journée Kays,

Wald

Catnip
Messages : 202
Enregistré le : 16 juil. 2010, 15:18

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Catnip » 10 mars 2012, 20:38

Kays. a écrit :est-ce que cela vous agace lorsque vous révelez sur le Net ou à quelqu'un que vous êtes bipolaire et on assume automatiquement que vous êtes une personne fragile?
Salut Kays,

Moi ce qui m'agace le plus dans cette situation c'est à quel point les gens se sentent à l'abris de ''tout'' et qu'ils percoivent les gens atteint d'un problème X, Y, Z, plus vulnérables, faibles et fragiles qu'eux. Pourtant, ça ne prend pas grand chose pour que la vie bascule du jour au lendemain. Personne est à l'abris des imprévus, des pertes, des maladies, des déceptions, etc. Ce qui nous différencie c'est le temps de guérison, le temps qu'on prend pour remonter la pente, le chemin et les moyens qu'on prend pour se remettre sur pied.

Je me souviens d'une personne en particulier qui me voyait comme une ''personne fragile''. Cela me fâchait mais en même temps je me disais ''c'est quand que tu crois fort que tu es le plus vulnérable''. Aujourd'hui, cette personne ne va pas bien et devine quoi? elle ne consulte pas parce qu'elle ne veut pas être une ''faible''. Résultat? Cette personne est en train de tout perdre alors que moi je continue à grandir... Je trouve cela triste mais en même temps je ne peux rien faire parce qu'elle refuse d'accepter ce qu'elle vit.

C'est dommage qu'en 2012 il y a encore des personnes qui se croient à l'abris de tout.

Catnips
A first visit to a madhouse is always a shock. -Anna Freud

Ian Pelletier
Messages : 88
Enregistré le : 26 janv. 2012, 08:48

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Ian Pelletier » 10 mars 2012, 22:28

J'ébauche je vais éditer plus tard

On ne me manifeste pas que je suis fragile mais je ne suis pas d 'une nature agréable dans mes relations je suis sec et impulsif.....alors bon peut-être qu'ils attendent de me voir tomber....

Chose étrange je suis bipolaire et quand j'en croise (un ou une bipolaire) on facebook oui je les prend à l'abord comme fragiles je demande sois franc dors tu que prend tu.....pourquoi je sais ce qu'es d'être malheureux ,la dépression est une longue mort , et je n'aime pas voir les gens mourir,,,,alors oui j'insiste sur le dors 8 heures fait ce qu'il faut pour.

Est ce que je me considère comme fragile,,,,oui, chaque jour j'ai l'impression de mener dix vies différentes tant je switch de mind state,,,j'accepte c'est tout j'en suis à 33 jours clean et aucun de mes pas n'est une perte.

Ian Pelletier

Kays.

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Kays. » 10 mars 2012, 23:03

Waldgänger a écrit :Bonjour Kays,

Suis-je fragile parce que je suis bipolaire ou suis-je bipolaire parce que je suis fragile? Je ne suis pas agacé si une personne pense que je suis fragile ou lorqu'elle sait que je suis bipolaire car je ne suis pas que bipolaire et fragile. Il m'arrive de regarder des drames historiques sur les guerres et regarder des hommes se faire déchiqueter par des balles ne m'inspire guère de fragilité mais voir un personnage dans un film être violent envers un animal, je vais m'exclamer de pitié pour la pauvre bête! Pour moi la fragilité est une lentille dans le téléscope de la solidité émotionnel (un télécospe à plusieurs lentilles) et elle est nécessaire pour mieux voir la réalité de ce que nous sommes et de ce qui nous entoures.

Puis-je me permettre d'autres nuits blanches sans tombés en hypomanie certes mais l'habitude ou l'abus me ferait tombé en manie voilà une facette de ma fragilité. Puis-je travailler 7 jours sur 7 pendant 28 jours consécutifs certes mais l'overtime finirait par me briser et me faire retomber en manie, une autre facette de ma fragilité. Puis-je me permettre d'être amère envers le passé et de ressasser celui-ci à longueur de journée certes mais je finirais par retomber en dépression encore une autre facette de ma fragilité. Puis-je cesser ma médication...juste y penser et j'en frémis devant cette fragilité biologique qui est mienne maintenant et ce pour toujours mais suis-je condamner qu'à être fragile ou de cette fragilité, je peux en faire une force et pour paraphraser mon image de téléscope en faire un foyer image qui grandi la vue de ce qui est au loin pour mieux me prémunir...bref la fragilité à ses bon côté et pour faire plaisir à Bibine je citerai un de ses compagnons de lecture:

« Dureté et rigidité sont compagnons de la mort. Fragilité et souplesse sont compagnons de la vie. » de Lao-Tseu

Alors oui le bipolaire que je suis est fragile mais il est normal pour les mortels d'avoir des bouc émissaire pour ne pas reconnaître en eux leurs propres fragilité car à notre époque ce n'est pas "in" d'être fragile et qui voudrait ne pas paraître "in" si ce n'est ceux qui sont justement peut-être plus fragile sans être bipolaire!

Bonne journée Kays,

Wald

Tu as tout à fait raison Catnip, personne n'est à l'abri de rien...

Moi j'avais une copine qui disait toujours qu'elle avait un contrôle absolu sur son mental et je pense que c'était une aberration de dire une chose de la sorte parce que c'est faux, tout le monde peut basculer un jour ou l'autre ,personne n'est à l'abri de rien...

J'ai une autre ex-amie que j'ai appris de source sure se croit plus forte que moi à cause de la dépression que j'ai traversé dans ma dernière année du secondaire et dont elle a été témoin, je trouve sa vision des choses vraiment simpliste...Et pourtant, elle a déjà eu des comportements qui frisaient la dépression et l'anorexie il y a quelques années, elle me racontait tout et elle ose me regarder de haut aujourd'hui, et bien moi, j'affirme avec certitude que je suis forte sinon plus forte qu'elle, le jour ou elle sera confrontée à la dépression encore une fois, elle réalisera que ce n'est ni une question de force ou de faiblesse mais c'est la manière dont on s'en sort qui détermine notre force et notre courage...

Ian Pelletier
Messages : 88
Enregistré le : 26 janv. 2012, 08:48

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Ian Pelletier » 11 mars 2012, 03:07

Bonjour Kays

Être méconsidéré n'a rien d'agréable.

On ne me "fragilise" pas dans mon entourage mais au combien de fois j 'ai entendue "yé maniaco mé yé bent correct"
Je dis rien mais je le sens ,je les sens,,, eux ya ceux qui sont pas ignare ya les sympathiques et oui il ya des intolérant qui paniquerait si j'échappe mon stylo.

Écoute c'est vrai que c'es pas agréable c'est pas cool c'est injuste.

Vas tu bâtir ta vie pour eux?

Dans le
Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche
Il y a un passage ou l'homme se fait demander
"tu n'a pas peur d'être dérobé à dormir au pied des murs de la cité"

celui ci répond

"si je devait prévenir à toutes pertes je perdrait plus de ma vie à nourrir ces préoccupations que la valeur de ce qu'on peut me dérober"

bon j'ai cité de mémoire mais le sens y es.

Kays je ne cherche pas à faire dans le non sens ,,,je ne sais pas m'exprimer autrement.
Écoute tu te charges de considérations qui vont te blesser longtemps devient rationnelle au final outre que ca fait mal ca enlève quoi à ta vie ce qu'on pense de toi.
Les médisants ne changeront pas! Entoure toi de gens simples et qui t'aime te respecte.
Car tout individu mérite respect et amour.

Encore une fois désolé si je semble te conseiller ou te dire quoi faire,mais je ne sais pas comment te le dire autrement.

Ian Pelletier

Kays.

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Kays. » 11 mars 2012, 13:50

J'ai dit que ce sont des remarques qui m'agacaient sans plus...pas qu'elles ne détruisaient ou me blessaient profondément...

étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par étincelle » 11 mars 2012, 14:08

Pour ma part ça m'agace parfois, surtout venant de ma mère !! haha...mais d'autrefois, je me sens moi-même fragile, alors ça me fait du bien d'être comprise, pas être prise en pitié, mais c'est plus une constatation, une empathie...alors que d'autres fois ça m'énerve, j'ai l'impression que certaines personnes m'épargne, me ménage sans me le dire, en se disant que je suis fragile...je passe à côté de bonnes choses de cette façon. Bref, ça m'irrite selon comment je me sens...et je me sens jamais de la même façon parce que je suis bipolaire!

Le mieux est de dire comment on se sent par rapport à notre fragilité à ceux en qui on a confiance...et d'identifier nos vulnérabilités, comme l'a fait Wald je crois...Bon exercice ! Et de voir aussi comment on définit cette fragilité.

Kays, je pense que au delà de ta bipolarité, la question d'une force émotionnelle se pose pour devenir T.S. J'en ai une idée, mais tu peux peut-être demander à des profs ou des T.S qui pratiquent...il faut savoir garder son sang-froid, être pro-active...le transfert peut-être facile très facile par contre...et là c'est moi qui te le dis...Moi je me sens fragile en ce sens, trop fragile pour intervenir auprès de famille qui vivent des situations difficiles, d'autant plus lorsque ces situations se rapprochent des miennes...ça j'en suis pas capable...quand je suis dans une certaines vagues...je l'ai déjà été par contre, alors ça peut revenir, mais pour l'instant, ce n'est pas le cas. Je ne peux pas contrôler ma labilité (labile = être hyper émotive...émue pour rien, rire aux larmes, hypersensible aux critiques...)

Je dois y aller ! Comment tu vois tout ça ?

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Gentleman » 11 mars 2012, 17:24

Allo Kays

Puis je te répondre même si je suis pas bipolaire?Fragile ou pas fragile,en faite je croit que tous le monde l'est quelque part.Tous le monde ont leur talon d'achille.Beaucoups compare fragile et sensibilité aussi .On peut être sensible sans nécessairement être fragile.Sensible a notre environnement,notre entourage,face a la violence ,l'injustice,la malhonneté mais être fort pour les affronter et les combattre.Ce qui fait que notre sensibilé devient une force chez nous,puisqu'elle nous fait comprendre des choses que les autres ne voit pas ou s'en fout.Nous rends sensible a la beauté de la nature ,de l'espèce humaine,a l'infinement grand et a l'infinement petit, a l'entraide.le problème c'est que le monde qu'a créer l'humain d'aujourd'hui n'est pas fait pour les êtres sensible.le monde des affaires marche plutot pour les gens froids et arrogant,pas tous le temps mais souvent,on s'attarde plus a la personne ce qui compte c'est l'argents et la production.Le temps c'est de l'argent même dans les hospices ,les hopitaux et les écoles.Pour beaucoups les sensibles sont des freins au bon déroulement des affaires.

Alors notre force reste de conserver cette sensibilité même si ça fait pas leur affaires a certain. ;)


Gentleman

Kays.

Re: Vous considerez-vous comme fragile?

Message par Kays. » 11 mars 2012, 20:23

Étincelle a écrit :Pour ma part ça m'agace parfois, surtout venant de ma mère !! haha...mais d'autrefois, je me sens moi-même fragile, alors ça me fait du bien d'être comprise, pas être prise en pitié, mais c'est plus une constatation, une empathie...alors que d'autres fois ça m'énerve, j'ai l'impression que certaines personnes m'épargne, me ménage sans me le dire, en se disant que je suis fragile...je passe à côté de bonnes choses de cette façon. Bref, ça m'irrite selon comment je me sens...et je me sens jamais de la même façon parce que je suis bipolaire!

Le mieux est de dire comment on se sent par rapport à notre fragilité à ceux en qui on a confiance...et d'identifier nos vulnérabilités, comme l'a fait Wald je crois...Bon exercice ! Et de voir aussi comment on définit cette fragilité.

Kays, je pense que au delà de ta bipolarité, la question d'une force émotionnelle se pose pour devenir T.S. J'en ai une idée, mais tu peux peut-être demander à des profs ou des T.S qui pratiquent...il faut savoir garder son sang-froid, être pro-active...le transfert peut-être facile très facile par contre...et là c'est moi qui te le dis...Moi je me sens fragile en ce sens, trop fragile pour intervenir auprès de famille qui vivent des situations difficiles, d'autant plus lorsque ces situations se rapprochent des miennes...ça j'en suis pas capable...quand je suis dans une certaines vagues...je l'ai déjà été par contre, alors ça peut revenir, mais pour l'instant, ce n'est pas le cas. Je ne peux pas contrôler ma labilité (labile = être hyper émotive...émue pour rien, rire aux larmes, hypersensible aux critiques...)

Je dois y aller ! Comment tu vois tout ça ?

J'ai déjà énormément discuté avec des travailleurs sociaux qui sont actifs dans le domaine pour en apprendre plus sur le milieu, et même sur la conciliation d'un boulot de ce type avec un problème de santé mentale et je pense que je vais être capable de m'en sortir, je connais mes capacités et je n'ai pas tendance à me sur-estimer, mes parents eux ne sont pas inquiets pour moi et pensent que je vais arriver à m'en sortir et les intervenants avec qui j'ai parlé aussi disent que j'ai une tête sur les épaules. J'ai quelques insécurités quand à ma capacité à intervenir car je ne suis pas encore sur le terrain mais jusqu'à présent, je ne regrette pas du tout mon choix de carrière et ce en quoi j'étudie me passionne, donc je pense qu'avec quelques années de formation de plus (je prévois faire un BAC en travail social après ma technique), je vais gagner en solidité, maturité et expérience et ça devrait aller puisque je possède déjà la base nécessaire pour faire ce type de boulot si je me fie à ce que les gens autour de moi me disent...

J'ai accepté et tourné la page sur la majorité des choses négatives qu'il m'est arrivé dans ma vie, je ne ressens plus de fortes émotions en n'y repensant, donc je vois mal comment je pourrais faire du transfert...;)

Répondre