Ca va pas

(maniaco-dépression)
Suegag
Messages : 185
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Ca va pas

Message par Suegag » 22 oct. 2018, 16:03

Et puis mélaniecoeur, est-que ça va mieux? Tu as ton rendez-vous après-demain avec ton psychiatre, tu donneras des nouvelles si tu veux!

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 22 oct. 2018, 20:02

Allô suegag, ça va? Moi ça va pas pire. Je vais aller dans les groupes, ça va m'aider. J'ai hâte de voir a mon RV, ce que l'on va faire avec ma médication et stabilisateur mon AD ? C'est sur que je vais venir en parler de ce qui a été convenu. Merci

Revivre
Administrateur
Messages : 273
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Ca va pas

Message par Revivre » 23 oct. 2018, 16:10

Bonjour Mélaniecoeur,

Je lis bien la détresse à travers tes messages. La période que tu traverses sembles très difficile. Je ne peux qu'imaginer que tu aies vécu beaucoup de bouleversement dans les dernières semaines avec ce nouveau diagnostic de bipolarité, une humeur dépressive et des pensées suicidaires. Je trouve positif que tu saches si bien t'observer et d'aussi près. En effet, il n'y a personne de mieux placer que toi pour comprendre ton degré de souffrance et le risque par rapport à ta sécurité. Tu as en plus déjà nommé plusieurs pistes que tu considères pour t'assurer de passer à travers tout ça. Mélaniecoeur, si tu as des pensées suicidaires et que tu as peur de passer à l'acte, je t'encourage en effet à te rendre à l'urgence pour recevoir de l'aide. Au moins là-bas tu ne frapperas pas à une porte fermée et ils pourront t'aider à stabiliser tes médicaments tel que tu en ressens le besoin. Il est important de suivre l'avis d'un médecin pour tes médicaments, car on ne sait pas l'effet qu'une dose élevée de Paxil pourrait avoir dans ton état actuel. Ce n'est vraiment pas un risque à prendre chère Mélaniecoeur. De plus, malheureusement, ça ne te permettrait pas de stabiliser le problème à plus long terme.

Ce que tu décris Mélaniecoeur en ce moment, c'est un choc que plusieurs personnes nouvellement diagnostiquées avec un trouble bipolaire ont malheureusement dû traverser. C'est un diagnostique extrêmement difficile à recevoir, car comme tu le dis, ça sous entend des moments de high et de down, et il s'agit d'un diagnostic à vie. Cependant, je pense que ton idée d'éventuellement te rendre à un groupe de soutien est une bonne idée. J'attendrais peut-être d'être un tout petit peu plus stable afin que les témoignages difficiles pouvant être partagés ne t'accablent pas. C'est vrai que la bipolarité implique des états de manie et des états dépressifs, et en effet, c'est possible que tes états de manies soient immédiatement suivis par un état dépressif. Toutefois, il est tout aussi vrai qu'une personne atteinte de bipolarité peut passer des mois, voir des années à être stable et à ne pas ressentir de ''montagnes russes'' une fois la médication bien ajustée. Il y a aussi des stratégies pour prendre soin de toi que tu peux mettre en place pour réduire ton mal être. La question de départ est souvent: ''qu'est-ce qui t'a aidé à passer à travers tes états dépressifs dans le passé?''. C'est une bonne piste pour commencer à mettre en place des stratégies déjà prouvées efficaces pour toi et accessibles. La partie ou l'on doit se mettre en action malgré la présence de symptômes dépressifs est sans doute la plus difficile! Mais c'est aussi la plus efficace. Par exemple, ce forum est un outil très intéressant pour briser l'isolement, mais de toute évidence, il ne saura répondre seul à ton besoin de réconfort et de réponses. De plus, le fait d'attendre de recevoir des réponses du forum plusieurs fois par jour semble te plonger dans un état d'impatience plutôt que de te permettre de ressentir un pouvoir d'action sur ta situation.

Une chose est certaine Mélaniecoeur, tu as réussis à passer à travers deux dépressions dans le passé, et donc, tu réussiras encore! Et à chaque fois, tu en apprends davantage sur toi, sur tes signes de détresse, sur le bon moment de chercher de l'aide et sur ce qui te fait du bien.

Bonne chance dans la suite de tes démarches et n'hésite pas à réécrire à Revivre en message privé si tu le juges pertinent.
Sincèrement,
Julia Brito-Denis, intervenante à Revivre.

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 24 oct. 2018, 08:52

Allô Julia, merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre. Ca m'a aidé de lire ton message, je me sens prise au sérieux et crue, ca fait du bien et ca vaut de l'or pour moi.

Je vais essayer d'aller aux groupe d'entraide et j'aimerai éventuellement m'inscrire aux ateliers de gestion de la bipolarité. Je suis sur l'aide sociale et recois une rente d'invalidité. J'aurai droit au prix réduit.

Je suis anxieuse de ce moment, je vais voir mon psychiatre a 12h30. Il a devancé mon RV, au lieu de 1h. Mon pharmacien lui a envoyé un fax comme quoi, je tombais vers un down et que j'avais crainte de sombrer plus bas.

Pour les idées noires et l'urgence, jai peur car ils ne me crois pas que je suis bipolaire. Je me fais traiter comme une TPL. Mais moi, je trouve que jai plus de symptôme de bipolarité. Les idées noires sont la, depuis environ 2 semaines. Cest pas tout le temps, comme on voit dans le TPL. Je vais en parler a mon psy lors de mon RV.

Mais on dirait que personne semble prendre ca au sérieux que jai des idées noires. Quand je vais a l,urgence, on me demande: Que peut on faire pour vous? Je leur répond: Je veux être protégée contre moi même, être en sécurité! Avoir un ajustement de médication! Mais ils me répondent: Bien a l,urgence, on ne touche pas a la médication et on peut pas vous garder! Alors, je fais quoi? Je suis quasiment obligé de répéter que je me sens en danger et jai peur pour ma sécurité! Cest très fâchant. Mais cest sûr que je vais m'y rendre si jai trop d'idées noires, je vais leur expliquer que jai eu une phase high et la, je me sens down.

De plus, jai fait 2 TS, dont la dernière en 2016, intubée aux soins intensifs. J''ai fait une grosse dépression en 2015 qui a duré près de 2 ans. Sans compter les 2 autres après ma phase high.

Mon psychiatre ne pourra pas augmenter mon paxil, vu que jai fait une hypomanie. IL veux le cesser éventuellement. Mais en même temps, jai peur. Je ne veux pas qu'il l'enlève. J'ai aimé être high, cest une phase tellement agréable. A part mon irritabilité.

Merci beaucoup de m'offrir de vous écrire si j'en juge pertinent. Ca me fait du bien de lire ca. J'ai juste besoin qu'ons me comprennent et jai vu que cétait le cas dans ton beau message.

Bonne journée!

Mélanie

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 24 oct. 2018, 15:17

Allô

J'ai été voir mon psychiatre. Il m'a réaugmenté mon paxil de 20 mg a 30 mg pour 2 semaines.

Il va me revoir dans 2 semaines, entre 2 patients, voir mon état, sil faut quil ajoute une autre médication. Je lui ai exprimé ma peur de tomber en dépression et que je feelais mal depuis 2 semaines, super fatiguée, pleure, démotivée.

Je suis dans une phase down. Cest plate, comme phase. J'aime tellement mieux le high, ca prend beaucoup d'énergie et après on devient dépressif. Cest ce que mon psy m'a expliqué. Et le fait que mon paxil était trop fort, 40 mg. Cest ca qui a causé mon high. Pas évident, pour mon psy, jouer dans ma médic, il faut pas trop high, ni trop down.

Cest peut être pour ca quil me voie dans 2 semaines? Je vais me reposer, j'en ai besoin et en même temps, je ne veux pas rester tout le temps dans maison.

Merci

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 24 oct. 2018, 20:30

Allô

Je me demande quel est vôtre traitement pour votre bipolarité? J'ai 650 mg de seroquel par jour, je suis dans une dans la plus forte dose pour mon troubles bipolaire.

Je trouve illogique que mon psychiatre me reaugmente mon paxil de 20 a 30 mg ,?

C'est paxil qui a causé mon high. Puis il dit que c'est le fait d'avoir baisser le paxil que je fais une depression aigue?? Suite a mon hypomanie ??? Ça m'inquiète, on ne peut pas jouer tout le temps comme ça avec le paxil qui est mon AD. Dire qu'il voulait l'enlever. Je souhaite bien qu'il va tenter qqch, je vais pas bien ? Je veux revenir stable. Ça fait d oui la mi août, que je suis dans les montagnes russes. Merci

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 25 oct. 2018, 13:08

Allô, je trouve ca plate ici, car il y a pas grand monde qui répond a mes messages.

J'ai besoin aide en ce moment. Besoin de jaser, de voir que je ne suis pas la seule atteinte de cette maladie difficile.

Je passerai mon temps a dormir. Il fait tout le temps nuageux, froid, humide, ca aide pas. La semaine prochaine, je vais aller faire des prise de sang pour ma glande thyroide. Elle est trop base. Cest une bonne chose quils ai pu détecter cela a l,Hopital. Il était temps, vla 6 semaines.

Je m'en veux de feeler comme ca. De ne pas me sentir assez en forme pour aller a mes activités. Déja de faire mes repas, me lever, me laver, me demande un effort énorme. Je vie seule, je ne peux pas compter sur personne que moi même. Vu que mon paxil est revenu a 30 mg, je vais peut être aller mieux. Mon psychiatre on dirait quil a peur de me donner un stabilisateur, genre Lamictal, a cause des problèmes de peau. Je lui ai dit hier, que je préfèrais avoir des problèmes de peau que d'aller mal dans ma tête. Une chance quil me revois dans 2 semaines pour surveiller justement pour ne pas retomber en manie. Je ne veux pas tomber dans une grosse dépression.

D'une personne désespérée! Merci!

SACHA
Messages : 2882
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Ca va pas

Message par SACHA » 25 oct. 2018, 14:05

Salut

ouin je vois que tu te sens seule!.. mais rassure toi, tu n'es pas seule

.. tu sais il a pas juste lamictal... moi contrairement à toi, mon psy me l'a déjà proposé et j'ai refusé.. j'ai une peau trop sensible et réactionnelle.. et la réaction dermato peut être grave avec le lamictal

moi mon stabilisateur est le seroquel xr.. en plus il a aussi un effets anti-dépresseur


moi je prends seroquel xr 150 mg avec zoloft 100mg et ativan au besoin..

allez ne soit pas trop dure avec toi, repose toi et essaie de sortir prendre une petite marche à tout les jours

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 25 oct. 2018, 17:03

Allô, oui, je me sens très seule. J'ai pas de soutien de ma famille et mon amie d'enfance reste a 1h de chez moi et a pas auto. Merci de me rassurer! J'ai déja essayé l'ÉPival et je vomissais tout le temps avec ca, ca abimais mon foie, cétait pas mieux, je vomissais a chaque semaine, j'ai lâché ca. Mon psy l'a noté, il me revois dans 2 semaines.. Mon psychiatre ne veut pas me donner de Lithium. Alors, il reste quoi? Je prend déja une bonne dose de Séroquel, 650 mg par jour et ca suffit pas a stabiliser mon humeur et m'aider pour la dépression, suite au high. Pourtant le lamictal, on le vois partout dans les médics pour l'humeur. Tu prend pas gros Séroquel? Moi, je suis a une dose très forte, 650 mg par jour. Il ne peut pas le monter. J'ai mon Ativan aussi a 1 mg en PRN. Je dois me reposer, oui, je me demande combien de temps va durer ma dépression? Il faut une convalescence après le high. La pharmacienne me dit qu'il faut aller lentement, mais sûrement. Peut être pour ca que mon psychiatre doit être prudent? Il ne doit pas me donner n'importe quoi. Il a ma santé entre ses mains. Mais il faut quil prescrive quand même qqch, car je ne veux pa rester en dépression tout le temps, sans ca, je vais commencer a avoir des idées noires. J'essaie de prendre l'air tous les jours. Demain, je vois mon intervenante a 11h, je vais parler de mon état et mon RV d'hier. Je dois me reposer aussi. Merci de ta réponse.

melaniecoeur
Messages : 601
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Ca va pas

Message par melaniecoeur » 26 oct. 2018, 15:53

Allô, jai été voir mon intervenante aujoudh'ui. Je me suis levée tôt. Ca été dûr. Je lui ai mentionné ma fatigue, tristesse, perte de motivation et de plaisir.

Je leur ai dit que j'avais une grosse fatigue de vivre. Je me demande combien de temps ca durer le down?

Je vais chercher sur internet un moyen de trouver des repas tout fait, je suis fatiguée pour cuisiner. Je fais que les choses de base. J,ai pas la chance d'avoir une mère, une soeur, une amie qui peut venir passer quelques jours chez moi et faire des plats, ménage, lavage.

Cest la que je vois que je suis une merde, un boulet, que je sers plus a rien. Que je serai mieux morte. Je souffre trop, que je veux aller rejoindre ma marraine au ciel. J'ai beau le dire a mon psychiatre, intervenantes, ils ne voient pas ma souffrance. Ils voient que la pointe de L'iceberg. ILs ne me conseille pas d'aller a l'hôpital, en cas idées noires, ils disent quils me font confiance, que ca sert a rien, que cest pas jojo d'aller a l'hopital. ILs dévient la conversation et ne prennent pas les moyens, genre de s'inquiéter pour moi. ILs ne font pas le 911. Le pharmacien, lui oui, il me dit d'appeler 1866 APPELLE ou urgence.

Alors, je n'ose pas y aller, jai peur. J'ai du mal a prendre soin de moi. De me lever, me laver, m,habiller, manger, sortir. Je souhaite pas, mais si je me ramasse toujours couchée, plus me laver, ni a peine manger, je ne sais pas, ce que je ferai. Je souhaite pas arriver la, mais jai déja fait ca en 2015, lors d'une grave dépression. Mais mon intervenante et psychiatre, ne voient rien, la pointe de l,iceberg?? ILs attendent tu que je tente de me tuer??? Ils voient que je me débrouille, mais pas ma détresse et ma souffrance en dedans et que jai du mal a prendre soin de moi. Que je suis seule? Comment faire? J'ai déja fait 2 TS, dont la dernière, presque fatale, mais pour eux, ca change rien. Ils aiment mieux trouver des moyens d'aller mieux. Je leur ai dit que je ne trouvais pas quils me prenais au sérieux. Ca change rien. Je suis dans un down, je suis bipolaire. Cest pas comme si j'avais toujours envie de mourir, chronique, comme le TPL.

Par contre, mon intervenante, va me voir la semaine prochaine au lieu de dans 2 semaines. Mon psychiatre, me voie dans 2 semaines au lieu de dans 2-3 mois. Je suis instable. Que feriez vous? J'ai aussi peur d'aller a l'hopital et me faire traiter de lâche et de me faire dire: Quest ce que l,on peut faire pour vous ici aujourdhui? Qu'attendez vous de nous, ici? Après, ils me disent: On peut rien faire a l'urgence, vous êtes mieux a la maison! On peut pas jouer dans vos médicaments! Cest les psychiatres qui disent ca! Alors, j'attend que ca passe, mais j'en arrache au bout! Je suis a terre complètement!

Merci!

Répondre