Le journal de suegag

(maniaco-dépression)
Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

Cette fin de semaine, expériences de déréalisation. Ça me rend très angoissée d’autant plus que le père de mes enfants est là. Et j’ai hâte qu’il parte parce qu’il m’embrouille. Je ne sais plus quoi penser, je suis mal peu importe le contexte, j’ai l’impression de jouer le rôle de moi-même.
C’est donc une évidence pour moi que je déréalise. Pas un bon moment pour décider, concentrer, exister, désirer. C’est de l’angoisse, un sentiment d’une perte de moi.
Il faut que je limite davantage les contacts. Aujourd’hui, il me parlait à quel point ça l’aiderait à se mettre en forme... Et ça m’a embrouillé.
Mais c’est parce que je t’ai soutenu les dix dernières années de ma vie bordel, alors va chez énergie cardio!

Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

J’ai décidé de prendre un seroquel.
J’espère que ça va m’aider à me stoner pour arrêter de sentir ça.... combien de temps ça prendra, on verra! Pour l’instant, écrire dans le moment présent aide à rester dans le présent... d’écrire dans ma chambre, assise dans mon lit, dans cette ambiance heu... non, ouais, y’a des trucs angoissant dans le présent. Je vais faire de la respiration diaphragmatique.

Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

Douce sédation induite....
Pas le choix, faut que j’me couche.
Lui, qu’il s’occupe des enfants.
Il part demain. C’est comme si je l’avais en garde partagée. Il ne comprend pas qu’il y a 1 mois, quand il est parti mourrir, et bien moi, j’ai encaissé le choc de ma vie. J’ai l’impression d’avoir un fantôme qui me tourne autour. Il voudrait bien revenir ici. Mais quand je suis près de lui, et même si c’est positif, je déconnecte et je repars dans mon rôle de moi-même.
Ça va mieux l’angoisse.
Il part demain...

SACHA
Messages : 2999
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Le journal de suegag

Message par SACHA »

Suegag a écrit :
08 févr. 2020, 14:17
C’est donc une évidence pour moi que je déréalise. Pas un bon moment pour décider, concentrer, exister, désirer. C’est de l’angoisse, un sentiment d’une perte de moi.
tu viens de mettre la définition de ce que je vivais hier..

est-ce que le père de tes enfants est encore en centre de crise... il veut revenir chez toi.. mais si tu es pas prête.. dit non..

et quand il va chez toi pour passer du temps avec les enfants.. tu aurais pas un endroit où te réfugier.. ami, parent..

tu as bien fait de prendre un seroquel... moi hier, j'ai pris un ativan..je me suis réveillé (après un dodo d'après midi) en crise panique.. j'étais tellement perdu, incapable de bouger, de rationaliser..

j'ai hâte de commencer mon lithium... J'aurais jamais cru que je dirais ça :shock: .. faut être à bout non!

Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

À bout du bout.
Il est revenu pour la fin de semaine. Même sentiment. Impression d’être perdue, déchirée, angoissée... tu as raison Sacha, la prochaine fois, je vais déguerpir.
Je veux le laisser mais il ne me laisse pas. Il est envahissant, contrôlant et fusionnel. Il me colle après comme j’étais son centre de l’univers.
Depuis 1 mois, je jette des sacs de poubelles pour le bazar, les sert pu à rien, les poubelles, le recyclage. Une quarantaine de sacs. Il accumulait les choses. Moi et les enfants, on n’avait plus de place... c’est plate à dire mais je ne peux pas l’aider dans sa réhabilitation. Il doit s’arranger de son côté. Moi je ne peux plus donner dans cette relation. Je me suis perdue dans une dynamique de couple toxique. Osti de mauvais match.
J’ai mes choses à comprendre dans tout ça, y’a quand même un fil conducteur. Celui de vivre ma vie et pas celle des autres.
Je vois la psychiatre demain. Je ne me sens pas capable de reprendre le travail même à 2 jours. Je suis encore sous le choc je pense. Mes expériences de dissociation m’indiquent que je gère un peu trop d’angoisse alors j’utilise ce que j’ai à ma disposition pour me calmer. Je m’active pour arrêter de penser mais ça ne marche pas. Je me sens fébrile et fragile. Ça me donne l’impression d’être poche. Je voudrais bien lui dire que ça va mieux et que je remonte bien la pente... ce n’est pas le cas. Je suis complètement désorganisée. J’oublie tout, je perd tout, je manque des rendez-vous. j’ai comme perdu mes repères. Je suis perdue, je ne sais pas où je vais. Je pense à ce qui est arrivé tout le temps. J’ai peur. Ça m’a shaké en tbnk.
Maudit qu’j’avais pas besoin de ça.
J’ai du mal avec le temps présent. En fait, je n’y arrive tout simplement pas. Je ne sais pas comment être rationnelle demain pour exprimer au dr comment ça va. J’ai peur d’un nouveau diagnostic du genre choc post-traumatique sur bipolarité épisode dépressif et que je doive entrer dans une masquarade de changement de médication.
Bref...

SACHA
Messages : 2999
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Le journal de suegag

Message par SACHA »

pauvre toi Suegag

premièrement, tu dois penser à toi..si tu écrivais ce que tu ressens..moi j'ai commencé un journal et j'avoue que ça fait du bien de mettre sur papier ce qui perdure dans ma tête.. remarque que c'est pas miracle mais ça vaudrait le coup d'essayer.

pour le père de tes enfants.. il semble pas comprendre que tu as besoin d'espaces.. lui as tu dis directement sans détour..j'imagine... écrit lui un mot..pas trop long car tu risques de le perdre..

tu fais bien de vouloir rester encore en congé si non un retour au travail progressif quand tu seras prête serais tu envisageable?

pourquoi as tu peur du diagnostique de stress post traumatique..souvent ça dure pas longtemps..et rarement tu as besoin d'un changement de médication.. souvent les AD sont prescrit quand le choc est trop gros... j'ai eu un stress post traumatique quand ma chienne s'est fait attaqué par un gros chien.. et ça passé..ok... mon exemple est vraiment pas bonne.. mais juste pour dire que c'est pas grave.. ce diagnostique.

pour ton rendez vous de demain...écrire (oui encore écrire :P ) écrit ce que tu penses, comment tu te sens pour pas oublier.. et mon opinion dit que tu dois pas omettre de dire des choses à ton psy.. je l'ai fait trop souvent et j'en ai payé le prix.. il est là pour t'aider..

en attendant.. prends des petits moments pour te faire du bien

sacha xx

Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

Merci tellement d’avoir pris le temps de m’écrire! Je vais me servir de tout ça et mettre de la lavande à l’intérieur de mon poignet 😉
❤️❤️❤️❤️🤗

johey
Messages : 58
Enregistré le : 30 janv. 2020, 21:48

Re: Le journal de suegag

Message par johey »

Comment vas tu Suegag?

Suegag
Messages : 188
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Le journal de suegag

Message par Suegag »

Ça fait un bout sur ce forum...
Je crois qu’on était rendus à « chéri a survécu « mais moi j’en peux plus.

Suite à ça... choc, régression, arrêt de travail, up, down, up (dernier épisode qui m’a presque ruiné).

Côté médical, gros sevrage d’antidépresseurs évidemment, non pas sans heurts. Ne me reste que lamotrigine et cipralex.

J’ai cessé le buproprion et comme lors des tentatives précédentes, les effets secondaires du retrait ont fait surface hier, soit 1 semaine après le retrait. Pour faire bref, je me sens comme si j’avais une grippe musculaire.

Ça vous est arrivé? Combien de temps ça dure? Des trucs pour passer au travers?

Merci!

SACHA
Messages : 2999
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Le journal de suegag

Message par SACHA »

malheureusement ça fait parti des effets de sevrage, le mal musculaire.. il faut juste être patient et essayer de limiter l'anxiété que ça génère..

pour moi le pire effets que j'ai eu est quand j'ai cessé de Cymbalta.. de gros choc dans le cerveau.. affeux..mais avec la patience et la persévérance j'ai réussi à me débarrasser de cette cochonnerie

à part patienter il a rien à faire.. peut-être demander à ton pharmacien.. il aurait sûrement des conseils

en attendant, repose toi bien

Répondre