AUTOMUTILATION..sujet houleux

(maniaco-dépression)
Répondre
SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 17 oct. 2019, 09:57

salut groupe..

j'ai décidé de vous parler de l'automutilation.. et je parle au JE.. Chaque personne le vie différemment.

il m'arrive de m'infliger cette douleur car je souffre tellement dans ma tête et c'est la meilleure façon de ''changer le mal de place''

vous allez dire que c'est tordu comme agissement.. mais que veux tu c'est comme ça pour moi..

dernièrement.. depuis quelque mois, je me vois partir vers le bas..je vais voir mon psy le 22 et pour ceux qui on lu dans le poste Café.. vont comprendre que ma boss voulait que je changes mon rendez vous pour qu'elle aille se faire tattouer.. ok bon, j'ai été claire avec elle que j'avais vrmt besoin de voir mon psy... bref

j'ai remarqué que dernièrement je n'ai plus contrôle, sur ma vie autant amoureuse, social qu'au travail.. je ne suis pas capable de gérer tout ça. je voudrais juste me terrer.. DONC

en m'infligeant une petite coupure superficielle, j'avais contrôle.. j'avais le contrôle de si je le faisait ou non... personne m'a contrainte de le faire ni de ne pas le faire... je l'ai fait de mon plein gré.. c'est moi qui a pris la décision, donc pris le contrôle.

ce qui est inquiétant la dedans, c'est que quand que je le faisait pour changer le mal de place, je me sentait coupable.. honteuse.. mais dans ce cas-ci je l'ai fait pour le contrôle et je me sens, comment dire.. en contrôle...

ça fait beaucoup de contrôle dans mon texte mais bon j'ai de la difficulté à trouver le mots juste..

bonne journée... ce soir mon pound fit.. je vais me défouler

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par 3.14R » 17 oct. 2019, 10:59

Salut Sacha,

vraiment une bonne idée de sujet ça.


L'automutilation on pense de suite aux coupures, aux brûlures, aux coups que quelqu'un se donne en se frappant etc.

Tu parles de contrôle et je n,avais jamais pensé à ça. Garder le contrôle face à une situation qui nous échappe.

Diriger volontairement le mal à un endroit de notre choix. C'est d'une logique qui fait peur. Mais le sujet m'intéresse car je connais des gens qui la pratique et je ne sais pas ce qui se passe pour eux.

Moi je pratique l'automutilation psychologique. Haha, tu vas dire que je charrie mais c'est vrai. Je m'empêche de vivre des choses pour avoir un semblant de contrôle sur la situation. Je change le mal de place volontairement et je choisi moi aussi l'endroit de ma futur douleur, en me privant de quelque chose. Mais je fais des efforts pour m'en sortir. C'est pas physique mais c'est le même principe que je vois. Première fois que je fais le lien.

En te lisant les choses sont devenues claires pour moi mais un-e spécialiste pourrait voir si j'exagère. (parce que j'exagère souvent.. haha)

Il y a dans ce que tu dis une logique qui fait un peu peur, comme quoi le contrôle sur la douleur peut passer par la souffrance volontaire. Une souffrance physique peut arriver à balancer une souffrance psychologique.

C'est délicat à saisir les motivations des gens qui s'infligent des douleurs physiques volontairement. Ton témoignage est super éclairant à ce sujet.

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 17 oct. 2019, 11:40

Bonjour Pierre

il a une logique dans ce que tu dis.. ça me fait penser que moi aussi je me automutile en pensée aussi.. ex: quand j'ai vécu une situation difficile, je me le remémore encore et encore.. en passant que je vais passé par dessus.. mais souvent, ça me crée une plus grosse détresse..

l'automutilation peut être sous différente forme... j'ai lu que la sur-alimentation, le tatouage excessif, l'alcoolisme etc peut être une forme d'automutilation.. car tu t'infliges une douleur quand tu vas pas super bien.. ma nièce a découvert que quand elle va vrmt pas bien. au lieu de se couper les avants bras, elle va se faire tatouer..

j'espère que d'autre vont nous parler de leurs expériences pas pour les reproduire mais pour en apprendre..

bonne fin de semaine

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 18 oct. 2019, 07:43

bon, hier c'était une idée de m'automutiler pour avoir controle sur quelque chose

j'ai pas honte du tout.. mais je suis consciente que c'est pas une solution..

hier mon mari a remarqué ma coupure sur le bras, il me dit : c'est quoi ça... je lui ai dit.. je me suis coupé.. il a réagit.. et je me suis repris en disant que je me suis accrocher.. mais il n'est pas dupe.. la ligne est trop droite et précise..

je dois me controler car je sais que mon mari a de la difficulté.. je lui soupçonne une dépression et il va consulter mardi.. et si il sait que je me fais mal, ça va l'inquiété d'avantage.. et il va me surveiller tout le temps.

je sais que c'est pas correct la mutilation..surtout physique.. ça laisse des marques..

et Pierre m'a fait réalisé que je m'automutilais déjà dans ma tête en me faisant des histoires, des scénarios..

c'est dûre avoir le contrôle..

Ouena
Messages : 1885
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par Ouena » 18 oct. 2019, 12:09

Je trouve ça drôle que vous parliez d'automutilation mentale car c'est exactement ce que je fait depuis très longtemps. Je ressasse de vieux souvenirs et je me convainc que je suis une personne médiocre en interprétant ces souvenirs etc... c'est dur à expliquer. Je me suis mutilée les poignets une fois à 16 ans alors que j'avais vécu de la violence psychologique de mon chum de l'époque... ça parait encore... je suis gênée :oops:
C'est un sujet tabou, c'est une bonne chose d'en parler car ça lui enlève du pouvoir je crois à l'automutilation. Je ne vais pas juger, juste essayer de comprendre. Merci de m'avoir permis de partager cela. Pour ce qui est de l'automuliation mentale, la méditation m'aide beaucoup, j'essaie de me ramener, de laisser passer mes pensées comme des nuages comme Sacha a déjà dit sur un autre post. Sacha, je comprend que tu t'inquiète pour ton conjoint mais pense à toi aussi dans tout ça. Continuons la réflexion.

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 21 oct. 2019, 07:09

automutilation mental... c'est ce que je fais depuis hier soir.. j'appréhende la réaction de ma boss pour mon rendez vous de demain.. pour ceux qui ne le sait pas, quand je lui ai rappeler mon rendez vous chez le psy demain après midi, elle m'a dit d'avoir elle même un rendez vous chez le tattoueur..et qu'elle ne peut pas le remettre car ça fait 3 fois qu'elle le remet depuis janvier..

je lui ai dit que je ne peux pas remettre mon rendez vous chez le psy.. j'en ai vraiment besoin..et ça tomber mort.. elle n'a pas repliquer et j'ai pas tenter de me justifier d'avantage..

depuis hier, je me fait des scénarios de ce qui ''pourrait être dit, fait etc.'' je me prépare au pire pour ne pas être prise au dépourvu.. si il le faut, je vais lui montrer ma coupure sur le bras de la semaine passé.. mais pourquoi je dois me justifier.. j'ai même imaginé, préparer mon discours au cas où elle me metterait à la porte à cause que je vais à mon rendez vous...

automutilation mental intense... je vais pas bien.. je vis sur le pilote automatique..tellement que je suis à me foutre de ce que les autres penses.. et c'est pas moi ça..

bonne semaine.

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par 3.14R » 21 oct. 2019, 11:35

Salut Gang,

Je veux revenir la dessus pour clarifier ce que je dis.
Pour moi en premier et pour pousser les réflexions plus en avant si possible.

Mettons qu'on appelle ça de l'automutilation mentale. Mettons.

Pour ce que j'en sais, pour la pratiquer régulièrement, je dirais de ce que je fais qu'il s'agit d'un mécanisme de transfert de la souffrance.

Quand je souffre et que je ne sais pas gérer la douleur pour différentes raisons, soit que je ne sais pas la cause soit c'est trop intense, je choisis de changer le mal de place en me privant volontairement de quelque chose qui me fait du bien. Ça donne une illusion de contrôle et je me sens moins la victime. Étant donné que la souffrance est de ma faute, je ne peux plus blâmer ni rien ni personne. Dans ce sens là, je me sens plus en contrôle et ça fait que je ne peux plus vraiment me plaindre. C'est moi qui l'ai choisi.

Le problème avec ça c'est que la nouvelle souffrance que je m'inflige s'additionne aux autres douleurs qui m'habitent déjà et viens un temps où mon système est à boute. C'est loin d'être optimale, je sais que c'est une illusion. J'ai un sentiment de contrôle mais il est faux.

Un exemple c'est que je me prive de rencontrer des gens de façon systématique parce que je souffre d'isolement alors je me dis d'la marde, je ne laisserai plus personne entrer dans ma bulle. Le temps que je pense ça ça me fait du bien mais dans la réalité, je m'enfonce davantage.

Je me dis qu'au moins, J'ai un certain pouvoir. Et c'est vrai. J'ai du pouvoir de me faire souffrir davantage mais si je changeais ma façon de penser, je pourrais avoir un pouvoir bénéfique, sans m'automutiler mentalement.
Ça fais tu du sens?

En tout cas, c'est par là que ça se passe pour moi.
Me priver de bien manger, me priver de sortir, me priver de vêtements neufs, me priver de différentes activités, c'est souvent par la privation que je me blesse.

Aussi, je ne dis pas que l'automutilation mentale existe, je pense que je fais un parallèle avec la vraie automutilation. Je n'ai peut être pas le droit d'aller jusque là? Peut être que oui.

Je ne sais pas non plus si ce que je dis ca aide en quelque part

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 22 oct. 2019, 07:28

Salut PIerre..

tout ce que tu dis a du sens..
3.14R a écrit :
21 oct. 2019, 11:35
Le problème avec ça c'est que la nouvelle souffrance que je m'inflige s'additionne aux autres douleurs qui m'habitent déjà et viens un temps où mon système est à boute. C'est loin d'être optimale, je sais que c'est une illusion. J'ai un sentiment de contrôle mais il est faux.
même chose pour moi... je m'inflige cette douleur à repenser, à faire et refaire des scénarios.. possible ou pour me préparer à.. ex: après une situation.. je m'invente des situations possible, ce que je pourrais répondre au cas où je devrait répondre si la situation revient sur la table.... pour finir par me rendre compte que j'ai tout fait ça pour rien et m'a causé plus de mal.. mais dans le moment où je fais tout ces scénarios ça me calme et m'angoisse en même temps :shock: .. d'où vient mon terme de l'automutilation mentale. c'est très fatiguant.

très fatiguant.. et j'arrive à un état où ma tête fait un ''shut down'' ...

je penses que sincèrement l'automutillation est une situation où tu es confronté à une douleur..peut import laquelle..

scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par scotch38 » 02 nov. 2019, 16:09

Très intéressant, ce sujet.

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: AUTOMUTILATION..sujet houleux

Message par SACHA » 09 déc. 2019, 13:32

j'ai pas contrôle aujourd'hui.... mais je résistes... à prendre contrôle en m'automutilant

mon désir n'est pas de contrôler autrui mais contrôler mes émotions, mes désirs, mes peurs, mes inquiétudes, mes pensées, avoir le contrôle sur moi par moi et non que personne ne me contrôle

et la seule choses que je peux contrôler complètement, c'est les gestes que je décides de faire.

Répondre