Mon minou est mort..une journée..ouff

(maniaco-dépression)
ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: Mon minou est mort..une journée..ouff

Message par ViewSonic » 21 juil. 2013, 19:11

Merci Edgar. c'est gentil. Bien mon autre petit chat son petit frère semble allé bien dans tout cette histoire. Je trouve qu'il mange pas beaucoup mais on lui donne beaucoup d'attention et il se colle a notre chien. Moi pour Sammy ça va mieux.

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Mon minou est mort..une journée..ouff

Message par Cabotine » 25 juil. 2013, 23:01

Awww.. désolée pour ton chat, c'est pas des humains mais on a un deuil à faire quand même. J'espère que tu vas bien.

Un diagnostique de ce que tu voudras, c'est jamais facile. Un diagnostique de maladie bipolaire non plus: on perd confiance en soi-même et on a peur de l'avenir. Peur des pilules et de leurs effets à court et long terme, peur de repartir en manie ou en dépression, on angoisse pas mal et, en même temps, on veut tout savoir sur la maladie. Enfin, c'est comme ça que je l'ai vécu... j'avais peur de perdre le contrôle, de perdre l'esprit, de devenir débile avec le temps et, surtout, j'avais peur de voir toute ma vie être gâchée par les hauts et les bas. Je me disais, si j'étais pas malade, j'aurais pu réussir ça, faire mieux ceci, je n'aurais pas pris telle ou telle décision, je n'aurais pas été dans tel ou tel caca, etc...

La vérité c'est que, bipolaire ou non, on peut toujours perdre l'esprit et prendre de mauvaises décisions, devenir gaga avec le temps, développer d'autres maladies, gâcher sa vie d'une autre façon, perdre des amis, des proches...

Parce que, au fond, être bipolaire ce n'est pas une tare, ni un handicap: c'est une façon bien spécifique d'aborder la vie, c'est un rythme qu'il faut apprendre à respecter. C'est une aventure, pour le meilleur et pour le pire et, avec une peu de chance, d'autodérision et un minimum de self control, des choses merveilleuses peuvent en sortir. Sérieusement.

Être bipolaire, c'est apprendre à se respecter: respecter ses limites, ses états d'âme, son rythme. Si je suis sur un down, je relativise en me disant que c'est la chimie dans mon cerveau qui bogue. Ni plus, ni moins. Je ne remets pas ma vie en question pour ça: apprendre à se faire du bien, à se bichonner, à se soigner et, à se respecter, voilà ce que les downs m'ont appris. Je reste couchée au fond de mon lit jusqu'à ce que ça passe, j'écoute de la musique douce, je prends des bains moussants, je médite, je dors, bref, la grosse vie sale 8-)

Contrôler les montées, c'est tout un défi, je te l'accorde, mais c'est possible! Et puis, si jamais je pars sur une balloune, ben au moins j'aurai vécu une expérience de plus et puis, en autant que je load pas mes cartes de crédit, ben je finis par rire de moi-même une fois redescendue. Point barre. Le truc, c'est qu'il faut être bien entouré: tes proches te le diront si tu est trop ''hyper'' comme le dit si bien ma chère maman.

Bref, ça peut très bien se vivre, faut simplement trouver un équilibre là-dedans et ça, ça prend du temps! (et une bonne psychoéducation!)

J'espère que ça t'aide un peu ce que je te dis là.. en tout cas, bonne chance!
No human

ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: Mon minou est mort..une journée..ouff

Message par ViewSonic » 26 juil. 2013, 08:57

Merci Cabotine. Tu as tout a fait raison dans tes propos. Quelques soit le diagnostique j'ai peur a l'avenir..c'est si bien dit. Tu as le tour d'expliquer comment tu passe au travers de tout cela. J'ai bien hâte d'arrivé au chose merveilleuse qui peuvent en sortir.

Pour l'instant je suis en période d'ajustement de médicament, je suis déprimé par le fait que je dois surmonté une épreuve qui me semble une immense montagne et je me demande bien comment je vais faire pour y parvenir. En attendant je prend ca au jour le jour, je reste tranquille à la maison j'essaie de faire des petite chose pour me sentir mieux...mais au fond de moi...je sais que je devrais affronter mon problème celui de réussir a me trouvé un emploi après une très longue absence sur le marché du travail..après un retour aux études qui au lieu de m'ouvrir des portes me fait vivre un sentiment de discrimination.

Une chance je suis bien entouré mais en même temps je ne veux pas abusé de la bonté de mes proche, je veux redevenir autonome, regagné la fierté de pouvoir dire que je travail, que je fais quelques chose de productif, d'utile..que je gagne ma vie.

Kays.

Re: Mon minou est mort..une journée..ouff

Message par Kays. » 26 juil. 2013, 22:31

Cabotine a tout à fait raison, j'ai pour ma part réussi à atteindre un équilibre depuis plusieurs années malgré ma maladie. Ce n'est donc pas impossible. Je vis très bien avec la maladie et je l'accepte.

ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: Mon minou est mort..une journée..ouff

Message par ViewSonic » 28 juil. 2013, 09:20

Bonjour,

Je vais mieux aujourd'hui..du moins je sens que j'ai retrouvé mes facultés depuis l'ajout du cipralex, l'arrêt du topomax et la diminution du séroquel xr. Ca m'allait pas du tout.

Coté stabilité des humeur c'est beaucoup mieux. Mais je reste encore perplex avec un problème qui me tourmente...celui de trouvé de l'emploi, n'importe qui serait décourager maladie ou non. Mon avenir me fait peur..j'ai aucune idée encore comment je vais faire pour surmonter l'épreuve de trouvé du travail avec un si grand trou..un formation qui me donne rien..et une autre que je ne peu utilisé compte tenue ma fragilité.

Répondre