congédiement pour bipolarité !

(maniaco-dépression)
étincelle
Messages : 417
Enregistré le : 31 janv. 2012, 19:20

congédiement pour bipolarité !

Message par étincelle » 17 juil. 2013, 11:17

Chers amis,

ça fait un bout que je ne suis pas venue et je constate que le forum reste très actif :) ...j'aimerais vous lire un par un depuis ma dernière lecture...j'essaierai de vous lire un peu...

Mais en attendant j'ai énormément de lecture syndicale à faire ! Je vis une telle injustice que cela vous choquerais...noir !

Mais même si je suis incognito sur le forum il reste que le monde est petit et que si vous tapper quelques mots clés (que je nommerai pas) sur google...et bien ça pourrait aussi bien mener mon employeur à mon présent message...bref, je reste sur mes gardes sans devenir parano ;)

Je vais quand même essayer de vous paraphraser ma situation litigieuse.

Je travaille depuis 5 ans pour un employeur : un hôpital ! J'ai une profession où il n'en pleut pas ! J'ai un poste...une permanence de poste ! Je paye ...tenez-vous bien : 1500$ de syndicat par année obligatoire !

Mais j'ai ma chère bipolarité qui a été longue a diagnostiquer...et toute aussi longue à stabiliser. Ce qui explique les rechutes et arrêts de travail pendant lesquels je travaillais assiduement sur moi, à comprendre ma maladie, à changer mon mode de vie pour le plus sain, à me créer plein de coussins de protection en vue d'aller mieux, pour moi oui, mais dans l'objectif bien entendu de réintégréer mon travail et d'y rester stable.

Ceci étant fait...être stable ! 3 médecins psychiatres me déclarent APTE à reprendre mes fonctions. Je suis alors convoquée à une réunion avec l'employeur dans le but - on me dit - de discuter de mon retour et de possibilités de tâches allégées...Le croyez-vous ? Moi j'y croyais, j'ai confiance en mon employeur ! je me présente donc le sourire scotché dans face toute prête à travailler ! Et vlan ! On m'annonce sans aucune transparence en me jetant toutes les belles fleurs avant de me lancer le pot par là tête : oui oui bravo madame l'Étincelle, notre médecin nous dit que vous allez toute bien, tout est beau tout est parfait...seulement vous avez manqué beaucoup de travail et vos chances de rechutes sont évaluées (par notre médecin qu'on paye pour vous chercher des poux) ...à 80 et 90 % !

!!!!! Ah oui!?! Pardon !!!! ...oui Madame l'Étincelle, alors en date d'aujourd'hui-même, vous n'avez plus de travail, vous ne pouvez plus travailler chez-nous (vous nous coutez benk trop cher en congé et en assurance !!!) alors nous vous coupons aussi vos assurances-salaire drelà !!! ainsi que vos assurances-médicament ...car nous n'avons aucune reconnaissance pour vous...contrairement à ce qu'on laisse paraître...on ne prend pas soin de nos employés...et nos babines ne suivent surtout pas notre discours ! Voilà...merci bonsoir ...votre médecin vous dis aller mieux...alors gérez cette nouvelle-choc et démerdez-vous ! (pied de nez !)

Question #1 : une rechute...c'est quoi ? ...une fluctuation de l'humeur ? Un réajustement médical ? un congé d'une semaine...de un an...une dépression...une psychose ????? Ça aurait été le fun de le savoir...surtout que mon médecin psychiatre à moi en est complètement outrée !

Question #2 : 80-90% de rechute??...pffff !!! ça sort de où ces stat là M.Médecin de l'employeur qui ne m'a donné aucune info ? d'une vieille feuille transparente dx'un rétro-projecteur projetée sur un tableau vert lors de la première année de bacc en psychologie de votre formation ??? On ne parle plus de pourcentage de rémission...on ne parle plus de quantitatif on parle de qualitatif ...on considère la qualité du réseau de la personne, de la qualité de son engagement dans son rétablissement, de la qualité de tous les facteurs de protections...etc ! Merci de me condamner de cette façon M.L'employeur-Hôpital qui se dit HUMAIN et HUMANISTE.

Question #3 : apte à court terme...mais pas à moyen et long terme (pronostic défavorable) ?? Peut-on au moins avoir le professionnalisme de me dire à quoi rime moyen et long terme... ? à court terme ...des jours des semaines des mois...2 ans ? à moyen terme : des mois...deux ans ...5 ans 10 ans ??? Long terme ? 1 an... 5 ans ? 10 ans ? 25 ans ?

Oui M.L'employeur ...de par ma maladie je suis à risque de rechute...comme un diabétique, comme quelqu'un qui a une blessure récurrente physique...Et savez-vous combien vous avez de bipolaires sous votre toit ? Allez-vous tous les congédier ou suis-je la seule victime de cette situation litigieuse portant atteinte à ma personne ?? Si j'ai effectivement une rechute à moyen terme...dans 10 ans ! Ne puis-je tu pas offrir mon expertise à des clients qui ont besoin de ma profession pendant ce 10 ans...??? Je suis partante ! Pourquoi ? Parce que je vais bien ! Pour combien de temps ? Le plus longtemps possible ? Pourquoi ? Parce que je tiens à moi et que je prends soin de moi et que j'ai cheminer et que je connais ma maladie je me connais moi...et que je reste moi même si je suis bipolaire !

Mais je suis congédiée...alors je me bats ! Pourquoi je réagis aussi bien...vraiment mieux que ce que M.L'employeur le pensait ? Parce que je suis apte ! et que je vais mieux ! Je me tiendrai debout et me batterai contre cette injustice pour tous les bipolaires et pour toutes les personnes faibles et vulnérables qui se sont faites congédiées et n'ont pas pu se battre devant cette machine capitaliste qui se dit humaniste !!!

Voilà !!! Ce sera un marathon et non un sprint, mais je vais courir la chance de réintégrer mon poste ! Même si cela prend un an...en attendant...? Chômage ? Aide-sociale qu'on me propose ...! Je vous rassure des prestations d'assurance-salaire sont assurables pour la comptabilisation d'heures pour le chômage ! ...Semble-t-il ...Tout reste à voir !

Bravo l'Hôpital qui congédie de façon sournoise et hypocrite...qui envoie tout droit un professionel de la santé dans une situation financière précaire et dans l'isolement ! Tout ce qu'ils ne prônent pas...C'est du nimporte quoi ! Mais moi je suis intègre, c'est à dire que j'agis au mieux de mes valeurs ! Et je garde confiance qu'au delà de mon diagnostic, la personne que je suis saura trouver ou se créer une place bien à elle où je me ferai respecter et me ferai valoir !

L'étincelle qui fait des flamèches en ce moment ! ;)

Nathalie
Messages : 986
Enregistré le : 28 juin 2011, 07:57

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Nathalie » 17 juil. 2013, 11:45

Bonjour Étincelle, je suis très contente pour toi que tu aie choisi de te battre, je suis de tout coeur avec toi, donnes-nous des nouvelles...

Edgar
Messages : 956
Enregistré le : 18 nov. 2011, 19:52
Localisation : Lévis
Contact :

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Edgar » 17 juil. 2013, 11:57

C'est une situation inacceptable, je n'en reviens pas! Je suis heureuse que tu aies le courage et la force de te battre Étincelle et mes meilleures pensées sont avec toi! :)

Tiens-nous au courant si tu le souhaite! xxx
« You have to die a few times before you can really live. »
- Charles Bukowski

Persévérante
Messages : 233
Enregistré le : 18 sept. 2012, 21:51

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Persévérante » 17 juil. 2013, 13:19

Superbe attitude face à un paquet de sans coeurs ignorants (j'aurais d'autres qualificatifs pour eux, mais je surveille mon language :evil: ) !

Encore une fois victime des préjugés, et ce dans le milieu hospitalier c'est dur à avaler :shock: :o

J'appuie tes récriminations et je te comprends parfaitement d'être outrée. La bataille en vaut la peine !

Fais attention à toi, il ne faudrait pas te laisser consumer par la haine et l'amertume.

Si tu as besoin d'appui pour ton combat, je suis certaine que nous tous y serons !

ViewSonic
Messages : 85
Enregistré le : 26 mars 2013, 13:57
Localisation : Rive Nord

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par ViewSonic » 17 juil. 2013, 17:50

ouff..Je suis de tout coeur avec toi. Je te trouve très courageuse et te souhaite bonne chance. J'espère que ton syndicat est derrière toi et que les représentant syndicaux sont fort. Apprend ta convention collective par coeur. Demande tout tes communication par écrit du côté de la parti patronal et syndical, ne dépasse pas tes délais pour contester. Si tu as été embauché alors que tu n'était pas encore diagnostiqué...tu as des chances...si tu as caché a ton employeur des problèmes de santé mental..y'a des risques..Y'a des articles de grief a ce sujet qui dit que s'ils avait su qu'il n'aurait pas embauché...c'est arrivé a un préposé au bénéficiaire...

Je sais qu'il existe un organisme qui défend le droit des personnes syndiqué qui ont des problème de santé mental et je crois que c'est gratuit en plus.

Je te souhaite la meilleur des chances...rend toi pas malade avec cela...et surtout en attendant surtout si tu est en pleine santé et en pleine forme..cherche dans le réseau privé..sort du réseau de la santé et trouve un emploi au ps...

floralie
Messages : 544
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par floralie » 17 juil. 2013, 19:12

Je compatis sincèrement avec toi Étincelle et je trouve ton congédiement carrément injuste et arbitraire ! Je travaille moi aussi dans un hôpital et j'ai observé dans mon milieu que les dirigeants ne mettent pas toujours en pratique les belles valeurs énoncées dans le code d'éthique de l'établissement: tolérance, respect, etc. J'ai également appris, malheureusement, que lorsque la direction souhaite qu'un employé quitte, elle va tout faire pour atteindre son but, quitte à trouver des raisons qui ne sont pas fondées. C'est facile de trouver des bibites à n'importe quel employé lorsqu'on s'y met. Parfois, la direction veut «tasser» un employé devenu indésirable à leurs yeux pour en «placer» un autre qu'elle protège et qui n'est pas nécessairement compétent.

Plusieurs bipolaires travaillent pourtant dans le réseau de la santé ! Je t'incite à poursuivre tes démarches auprès de ton syndicat même si c'est parfois long avant d'obtenir le règlement d'un grief.
Bon courage !

Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Gentleman » 17 juil. 2013, 20:02

Je compatise aussi avec toi et j'admire ta force de pas te laisser abattre mais plutot te battre pour te défendre.J'aurais même pas eu cette force puis j,aurat été choquer toute ma vie et jaurais retourner cette colère vers moi comme d'habitude.Bravo encore

Kays.

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Kays. » 17 juil. 2013, 21:02

C'est une aberration! Tu as tout mon soutien, moi aussi je me battrais si j'étais à ta place, c'est révoltant!

Kays.

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Kays. » 17 juil. 2013, 21:05

Je te conseille de contacter l'organisme Action Autonomie qui est spécialisé en défense de droits en matière de santé mentale, notamment dans le milieu du travail.

http://www.actionautonomie.qc.ca/

Je leur ai déjà demandé des conseils concernant la révélation de mon trouble et les possibles milieux de travail futurs.

Kays.

Re: congédiement pour bipolarité !

Message par Kays. » 17 juil. 2013, 21:07

floralie a écrit :Je compatis sincèrement avec toi Étincelle et je trouve ton congédiement carrément injuste et arbitraire ! Je travaille moi aussi dans un hôpital et j'ai observé dans mon milieu que les dirigeants ne mettent pas toujours en pratique les belles valeurs énoncées dans le code d'éthique de l'établissement: tolérance, respect, etc. J'ai également appris, malheureusement, que lorsque la direction souhaite qu'un employé quitte, elle va tout faire pour atteindre son but, quitte à trouver des raisons qui ne sont pas fondées. C'est facile de trouver des bibites à n'importe quel employé lorsqu'on s'y met. Parfois, la direction veut «tasser» un employé devenu indésirable à leurs yeux pour en «placer» un autre qu'elle protège et qui n'est pas nécessairement compétent.

Plusieurs bipolaires travaillent pourtant dans le réseau de la santé ! Je t'incite à poursuivre tes démarches auprès de ton syndicat même si c'est parfois long avant d'obtenir le règlement d'un grief.
Bon courage !

Je prévois aussi travailler dans le milieu de la santé et j'ai l'impression que c'est souvent comme ça dans les milieux institutionnels versus les milieux communautaires, on peut moins parler de ce genre de choses...

Peut-être qu'Étincelle obtiendra gain de cause (et je lui souhaite) mais ça peut être une opportunité également pour changer de milieu de travail et en trouver un beaucoup plus "humain"

J'ai posté deux autres messages à la page précédente (à la fin de la page)

Répondre