Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

(maniaco-dépression)
Shafali
Messages : 76
Enregistré le : 03 avr. 2014, 23:49

Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par Shafali » 03 avr. 2014, 23:58

Désoler pour le roman! :)

Bonjour à vous, et merci de prendre de votre temps pour me lire. Je souffre depuis des années d’un mal que moi et les médecins n’arrivons pas à identifier clairement. Je nage entre différents diagnostiques qui vont de trouble de panique à bipolarité type 2 à trouble d’adaptation anxio-dépressif... J’ai décidé de vous en faire part afin de savoir si quelqu’un peut bien se reconnaître dans ce que je vis car je me sens très seule et angoissée devant cela tout cela.

D’abord, j’ai toujours su que quelque chose n’allait pas chez moi, depuis le début de l’adolescence, j’ai des humeurs instables, j’éprouve des problèmes de fatigue ( je peux difficilement passer au travers de mes journées sans faire une sieste, et j’ai commencé à faire des attaques de paniques vers l’âge de 13 ans.
À 18 ans j’ai consulté en psychologie et on m’a référée à une psychiatre qui m’a expliqué que ma fatigue était du à mon anxiété (puisque cette émotion génère beaucoup d’énergie). On m’a prescrit un antidépresseur (celexa) à 20mg. Du coup, l’angoisse à énormément diminué. Par contre, la fatigue a persisté et des sentiments dépressif on commencé à apparaître à l’automne. Du coup, ma psy part à la retraite et aucun suivi ne m’est proposé. Résulta, je me retrouve aux urgences et les médecins augmentent mes AD pour contrer mes déprimes années après années jusqu’à ce que l’on ne puisse plus les augmenter.

Comme je suis toujours fatiguée, angoissée par moment et avec une humeur de yoyo (je peux avoir l’énergie d’une bombe le matin et fatigué comme c’est pas possible 4-5 heures plus tard, je décide d’aller consulter mon médecin de famille (car je découvre que j’en ai finalement un ahahah) persuadé d’avoir des problèmes de thyroïde car je trouvais que j’avais tous les symptômes de l’hyper et de l’hypothyroïdie. Après 3-4 analyses de sang non concluantes ( je suis orgueilleuse!!!) je désespère et pleure dans son bureau! Mais qu’est-ce que j’ai docteur? La réponse me frappe comme un coup de poing : selon elle il s’agirait d’une bipolarité de type 2. Je ne veux pas le croire c’est le déni. Je pleure. Je demande à ma mère de m’organiser un rendez-vous avec un autre médecin afin qu’il confirme ou infirme ce diagnostique qui me parait irréel. Finalement, le second docteur abonde dans le même sens, c’est-à-dire une bipolarité type 2. Je finis par m’y faire, après tout, mon grand-père et 2 de mes oncles sont bipolaire, j’ai surement hérité de ça.

Finalement mon médecin de prescrit de l’Abilify 2mg à prendre avec mon AD à dose maximale. Je constate une hausse marquée de mon énergie qui va durer 2 semaine tout au plus, je me sens hyper bien (peut-être hypomanie?), j’accomplis plein de truc, mais les effets s’estompent rapidement et l’automne arrive… AHHHHhh l’automne, la saison de la déprime et des angoisses, à chaque automne je sombre. Je me retrouve dans une clinique x car mon médecin est en voyage et je me sens atrocement mal, angoisses, idées noires, tensions, idées suicidaires… Le médecin augmente mon abilify à 5 mg. Mais rien… la dépression s’installe et l’idée de me jeter devant le métro semble le seul moyen pour me délivrer de ma souffrance… Je n’en peux plus!

Je demande à mon conjoint de m’amener à l’hôpital, j’y serai interné pendant 3 semaines et demie. La psychiatre me met sous lamictal, mais rien ne change, je suis encore zombie et suicidaire. Après une semaine, elle décide de réorienter le traitement et de simplement changer mon AD et d’éliminer le reste. Son constat : Un trouble d’adaptation avec humeur anxio-dépressive.
Je sors de l’hôpital et je me retrouve en hôpital de jour. Je semble bien réagir à l’AD, mais j’ai encore des crises d’angoisses suicidaires, on augmente encore les AD et on rajoute les calmants… Bref, la je suis à 150mg d’Effexor et je me sens encore déprimée, bien que je ne fais plus de crises d’anxiété.

Ce que je trouve le plus bizarre, c’est que je ne me reconnais pas dans le nouveau diagnostique de trouble d’adaptation avec humeur anxio-dépressive. Oui je suis anxio-dépressive, mais je n’ai aucune difficulté à m’adapter. (Avant de sombrer à l’automne, j’ai déménagé et changer de conjoint, mais rien de cela ne peux expliquer ma dépression, car cela était réfléchit). Bref, au centre de jour, les thérapeutes tentent de me faire réfléchir sur les causes de ma dépression, mais je n’en trouve aucune… En plus, je déprime à chaque année… je ne me comprends pas… il y a des journées où je vais bien, d’autres ou je voudrais en finir, mais pour les thérapeutes il y aurait une cause à cela…

J’en suis venue à me demander si je n’étais pas cyclothymique BP 2 car mes humeurs changent vite et mon énergie aussi. Pour l’instant, je suis déprimée et je passe mes journées à écouter la télé, incapable de faire autre chose. Je suis irritable comme c’est pas possible et j’ai juste envie de dormir...

J’ai besoin d’aide, la maladie me pourrie la vie et j’ai peur pour mon couple, j’ai peur pour mon travail. J’ai peur de ne pas être capable de mener une vie normale… J’ai fais des démarches pour rencontrer une nouvelle psychiatre, mais cela ne vas pas avant le mois de mai…
Y a-t-il quelqu’un ici qui me comprenne ou bien qui ait connu des symptômes semblables, je sais que vous n’êtes pas médecin, mais j’ai besoin de l’avis de personnes qui vivent des choses semblables.

Merci j'ai hâte de vous lire.

nanahari
Messages : 45
Enregistré le : 27 mars 2014, 07:32
Localisation : POURCIEUX

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par nanahari » 04 avr. 2014, 08:41

Bonjour, je viens en vitesse t'écrire.j'ai lu ton long message et je me reconnais .
moi aussi, j'ai fait la démarche de m'inscrire dans ce forum pour pouvoir comme toi discuter avec des personnes qui vivent un peu les mêmes choses que moi.
Je me sens très seule avec mon trouble;mon doudou(12 ans qu'on est ensemble;il en a bavé grave..)commence à peine à me comprendre.J'ai du d'abord m'acceptée en tant que bipolaire, et là comme par magie, je pouvais expliquer à mon doudou , en essayant d'être la plus calme possible , ma Maladie, et Seulement, lorsque j'ai acceptée celle ci.
Aujourd'hui, je suis en phase dépressive ; je n'arrive à rien; même pas regarder la télé.tout m'énerve...c 'est très dur...
c'est pour cela que je ne vais pas rester longtemps en ligne, d'abord cela me fatigue(tu connais), j'ai super mal au dos , et aussi, je n'arrive pas à me concentrer logtemps.j'ai souvent les larmes au bord des yeux...
tu m'as touchée(je me permets de te tutoyer), comme certaines et certains ici.
pense à toi , ne te laisse pas aller....et reviens écrire tout ce que tu as envie entre personnes de confiance(nest ce pas????)
j'espère te relire à nouveau, et te dis à bientôt.... :ugeek:
bonjour, amies et amis, je ne sais pas trop ce que veut dire ici "signature", donc pour le moment ce sera,
"RIROZEKLA"
celle qui marche le Mieux!!!

mélaniecoeur
Messages : 880
Enregistré le : 17 avr. 2012, 13:41

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par mélaniecoeur » 04 avr. 2014, 17:09

Allo Shafali,

Je vais prend le temps de te lire ca moi aussi, jai besoin de me sentir comprise en ce moment. Je suis en high. Cest merveilleux. Mais comme je vois, toi, ca va pas fort. Je comprend ton mal, moi aussi, j'en souffre beaucoup. Dépressions a répétitions. Des highs. J'ai un trouble anxio dépressif moi aussi. Et on n'a déja écrit un trouble d'adaptation aussi. Moi, je peux me reconnaitre dans ce que tu vie. Moi aussi, je me demande si je serai bipolaire type 2??? Je vois mon psychiatre le 7 mai. IL m'a vu l'autre jour en high en mars. Je comprend tes humeurs instables. J'ai toujours eu cela moi aussi. Des sautes d'humeurs, chialeuse, mauvais caractère, je sais que moi aussi, je sais que quelque chose cloche chez moi et je n'ai pas encore de diagnostic. Alors, je suis dans l'incertitude.

J'ai vécu ca aussi, la fatigue en automne, hiver a chaque année depuis 2003. Des dépressions répétives. Et des highs le printemps et l,été. Cest sûr que si tu en a dans ta famille des bipolaires, ca augmente les chances. Moi, je ne sais pas si j'en ai. Peut être ma mère. Mais personne n'est diagnostiqué dans ma famille. Ils sont tellement vieux jeux et orgeuilleux. Moi aussi a chaque autonmes je sombre. Je te comprend. Cest pas facile de se promener entre plusieurs diagnostics comme ca. Cest jamais clairs. Moi, on n'a déja écrit dans un rappot M.A.B. ??? pour maladie affective bipolaire. Alors,? Moi, je prend du Paxil a 40 mg. Le psychiatre en mars, voulait le baiser a 30 mg et j'ai refsué a cause que j'ai peur de tomber en dépression. La, je suis en high. Je prend du Séroquel au souper et au coucher. Une chance que j'ai cela pour dormir. Autrement, je ne dormirai pas du tout. Je suis bien trop énervée, agitée, de bonne humeur. Tout le contraire de ce que j'ai a l'automne et l,hiver. J'ai souvent moi aussi, des idées suicidaires en phase dépressive. Je me sens en high le quart du temps environ. Le reste, le 3 quart du temps, cest la dépression. Je file pas.

Moi aussi, en automne, je filais juste pour regarder la TV, rester en jaquette, je ne sortais plus. Je n'allais plus a mes activités au centre de jour. Je pleurais tout le temps. Pas envie de parler a personne. Je m'isolais de plus en plus. Je jouais la comédie a mon père. Je fais acroire que j'allais bien pour ne pas avoir de jugements, de commentaires. C'était très pénible. Je me cachais. J'avais honte de ma condition. J'ai aussi, ca de l'irritabilité. Cest pas évident de s'endurer soi même, hein! J'ai plus de copain, il m'a laissé l'été passé pendant que j'étais en high et hospitalisée. Ca été assez ruff. J'ai passé l'été a l'hopital en dépressions et tentative de suicide avec des médicaments. Je te comprend que tu peux avoir peur pour ton couple. J'ai fait mon possible pour sauver le mien. Mais sans succèes. Mon chum n'était plus capable de mes troubles de santé mentale. Je souhaite que toi, tu va y arriver et que tu vas bien aller. Tu sais, le mois de mai va vite arriver, lâches pas! Tu va avoir une nouvelle psychiatre. Cest peut être une bonne chose. Tu vas y arriver. Tu sais, tu n'est pas la seule de même. Je te comprend et j'ai vécu les mêmes symptomes que toi. Mais moi, je ne suis pas encore diagnostiquée, je me sens très seule moi aussi. Cest pas évident de se sentir déprimée le 3 quart de l'année. Je comprend. Nous avons besoin d'aide. Même en high, ma TS dit que je suis souffrante. Car je peux tomber en dépression ou faire des conneries. Je vais la voir le 11 avril, vendredi prochain. J'ai hâte de la revoir. Je vais tout lui expliquer mon état et elle va peut être communiquer avec mon psychiatre. Mais en ce moment, je flie comme au 7e ciel, jai envie de danser, faire le party, plus dormir. Bouger, danser. Je suis en high et je file super! Mais en même temps, la dépression peut me gêter y parraitrais. Après un high, on peut tomber!

Lâches pas ma belle, tu est pas la seule a te sentir comme cela.

Melaniecoeur

Sahuri
Messages : 155
Enregistré le : 20 févr. 2014, 19:31

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par Sahuri » 04 avr. 2014, 17:35

Bonjour!

Je suis comme toi; j'ai toujours su que qqchose n'allait pas avec moi, que j'étais différente des autres. Je faisais comme toi des attaques de panique pendant mon adolescence. J'ai été diagnostiquée Bipolaire type 1 il y a un an. J'ai commencé une psychanalyse de ma vie. Je me rends compte que la relation que j'avais avec ma mère y est pour beaucoup. Elle m'a généré beaucoup d'interdits et j'étais angoissée de les transgresser. Quand j'ai compris ça, mes angoisses, mes paniques sont disparues. Je suis encore bipolaire, mais je me sens tellement mieux.

Une psychanalyse, c'est long, mais ça vaut le coup.

Bonne chance!

Shafali
Messages : 76
Enregistré le : 03 avr. 2014, 23:49

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par Shafali » 04 avr. 2014, 17:55

Wow bonjour tout le monde, ça fait plaisir de se faire répondre et surtout de se sentir comprise! Je ne m'attendais vraiment pas à autant de compassion, ça fait chaud au coeur.

Nanahari: Merci pour ton message, mais dis-moi, tu es en phase dépressive, est-ce que ton traitement t'aide à traverser ses phases? Comment fais-tu pour passer au travers? Peux-tu travailler et mener une vie normale par moment?

Mélaniecoeur: Merci pour ton témoignage, je me reconnais aussi dans ce que tu vie. Je vois que comme moi tu es sur AD, est-ce que tu crois que cela t'aide? J'ai lu à plusieurs endroits que les AD devaient être combiné à un thymorégulateur pour être efficace pour traiter les troubles bipolaires. Tiens-moi au courant de ton état, j'espère que ton médecin va enfin te poser un bon diagnostique!!!

Sahuri: Je n'ai jamais essayé la psychanalyse, c'est drôle à expliquer, mais j'ai l'impression que ce changement d'humeur est complètement hors de mon contrôle. Peut-être pour l'anxiété cela pourrait aidé, je suis très préoccuper pas le jugement des autres et j'ai des attentes très irréalistes envers moi-même. Quand je vais bien, j'arrive à surmonter tout ça, mais quand je suis déprimée, c'est l'enfer...

Bref, j'aimerais ça savoir si vous connaissez des gens qui ont des cycles ultra-rapides (genre personnalité cyclothymique) et qui ont également fait des dépressions majeures!

mélaniecoeur
Messages : 880
Enregistré le : 17 avr. 2012, 13:41

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par mélaniecoeur » 04 avr. 2014, 20:04

Bonsoir Shafali,

Ca me fait plaisir de te répondre. Je me sens comprise ici. Je me sens moins seule. Je suis contente que tu te reconnaisse dans ce que j'ai écrit. Et oui, je suis sur les AD. Ca m'aide beaucoup. Je me sens super en forme, énergique, sociable et très forte. J'ai le goût de me faire faire un piercing et un petit taouage. J'aimerai avoir les cheveux mauves ou fushia. J'avais un Épival combiné, mais je passais mon temps a vomir et ne plus manger. Cest pas normal et cest très déplaisant. J'ai la phobie de vomir en plus. J'ai été marquée jeune par ca. J'ai l'impression que si je vomi, je vais mourir. Cest sûr que je vais te tenir au courant de mes avancements. Merci de t'intéresser a mon parcours, je suis très touchée! Cest sûr que j'aimerai bien que mon psychiatre fasse un diagnostic, une fois pour toutes. J'ai 37 ans. J'en ai assez de souffrir aussi en silence et faire des dépressions a répétitions et mohn irritabilité énorme. Tout me tape sur les nerfs. Je me prend pour une invincible.. J'ai téléphoné au centre de crise et l'intervenante a vu mon hypomanies, mes projtets. Elle me recommande de prendre mon Séroquel 100 mg en PRN. Elle voyait que j'étais incapable de me contenir seule. Elle m'a prise au sérieux elle au moins. Je vois mon psychiatre seulement le 7 mai, cest loin en maudit. En tout cas. Je vais essayer de tenir le coup. Merci encore de m'avoir répondu et de m'avoir lu.
Bonne soirée!

blondebleue
Messages : 1761
Enregistré le : 03 janv. 2014, 11:26
Localisation : Québec

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par blondebleue » 05 avr. 2014, 13:30

Bonjour Shafali et bienvenue. Les diagnostics qui changent avec le temps c'est pas rares dans le bipolaire 2. C'est pas facile à vivre surtout si la médication qu'on te propose n'aide pas. Les changements d'énergie et d'humeur nous donnent l'impression qu'on ne contrôle rien et dans une certaine mesure ce n'est pas faux. Mais tu pourras trouver ici beaucoup de conseils sur le rôle qu'une hygiène de vie stable peut jouer pour diminuer les désagréments des variations. Dormir régulièrement, bouger régulièrement et manger régulièrement, même s'il faut se faire violence un peu. Mais bon, je sais qu'en déprime c'est plus facile à dire qu'à faire.

Je suis curieuse, tu as essayé longtemps le lamictal? Je sais que le cocktail idéal diffère beaucoup d'une personne à une autre mais dans mon cas, le lamictal me sauve la vie. Il a toutefois fallu 6 semaines à augmenter le dosage avant que je sente un effet. Et il a fallu 20 ans avant que j'en arrive là. Tiens bon, ton nouveau psychiatre aura peut-être d'autres solutions à te proposer!

Prends soin de toi!

Et toi aussi mélaniecoeur,ton humeur exaltée est inquiétante même si tu te sens bien. Tu sais que ça peut descendre vite...

gs35
Messages : 20
Enregistré le : 12 mars 2014, 12:54

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par gs35 » 05 avr. 2014, 14:49

Personnellement, je n'ai jamais pris d'AD, mais j'ai entendu dire que ça pouvait nuire aux bipolaires s'il est pris seul (sans autre médicament en complément) en augmentant le nombre de cycles.

Aussi, certains médecins soupçonnent un trouble sous-jacent si plusieurs traitements conventionnels pour bipolaires échouent. (ce qui pourrait peut-être expliquer le diagnostic de trouble d'adaptation?)

Par exemple, de mon côté, j'ai vécu des fluctuations d'humeur intenses et très rapides, on m'a déjà diagnostiquée bipolaire II à cycles rapides (puis, avec une trouble de personnalité de limite parce que le traitement initial ne fonctionnait pas), pour finalement me diagnostiquer seulement avec une trouble bipolaire de type II (lorsque le bon traitement a été trouvé et que les médecins ont vu qu'il n'y avait pas de symptôme résiduels, ce qui aurait été le cas si j'avais eu un autre trouble à la fois).


Je comprends tout à fait comment c'est dur vivre des cycles ultra-rapides, ça gruge littéralement toute l'énergie. Mais pour l'instant, tout ce que je pourrais te donner comme conseil, c'est (comme les autres l'ont souligné) de maintenir une bonne hygiène de vie ainsi que de persister d'essayer de trouver un traitement qui fonctionne pour toi.

J'espère que mon témoignage t'auras été un peu utile si tu as d'autres questions, n'hésite pas!

Shafali
Messages : 76
Enregistré le : 03 avr. 2014, 23:49

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par Shafali » 05 avr. 2014, 21:18

Allo vous autres,

Blondebleu: Je n'ai pas essayé le lamictal longtemps, seulement une semaine et demi lorsque j'étais hospitalisée. Ainsi, je n'ai pas vraiment pu en ressentir les effets... La psy s'est réorienté et a changé mon AD... Seulement, je n'en ressent toujours pas les effets... Je vous tiens au courant de ma prochaine rencontre avec une nouvelle psychiatre, j'espère qu'elle saura cerner ce que j'ai.

Pour ce qui est de l'hygiène de vie, j'essaie de me maintenir, mais vous savez... quand on déprime, tout est plus dur. Mais bon, quand le soleil se pointe le nez j'essaie d'aller marcher. Je mange bien, je n'ai pas à me plaindre je suis retournée vivre chez mes parents donc j'ai pas besoin de me faire à manger ( une chance! sinon je mangerais toujours des toast! :lol: )

J'ai aussi lu que les AD devaient être jumelé à un thymorégulateur sinon pas efficace pour les bipo. Ça expliquerai pourquoi mon AD fait rien et que je suis toujours déprimée...

Merci pour ton témoignage gs35, j'espère que comme toi, on va trouver quelque chose pour me stabiliser. Pour l'instant j'endure, mais je vous jure que par moment c'est dur. Je m'isole, et je ne veux pas que les gens me voient ainsi. Je suis tellement irritable! Je vie avec un sentiment constant de déprime, de vide, d'angoisse et de tension, c insuportable...

petitepirate
Messages : 140
Enregistré le : 05 nov. 2012, 22:28

Re: Besoin d'aide, diagnostique difficile!!!!!

Message par petitepirate » 08 avr. 2014, 15:23

Bonjour Shafali,

Pas évident le diagnostic... Ça été difficile à admettre mais moi aussi je souffre de maladies mentales depuis longtemps... Je n'ai pas eu une enfance de rêve et j'ai essayé de me guérir via des thérapies... L'anxiété, la déprime...les idées suicidaires... Si j'avais consulté un médecin avant, je ne sais pas trop ce qu'on m'aurait dit, mais je suis certaine que je n'aurais pas eu un diagnostic franc... Après avoir cheminé avec différents psychologues et avoir entrepris une psychanalyse de 2 ans et demi... surprise j'ai fait une psychose et j'ai reçu le diagnostic de bipolaire.

Recevoir un diagnostic peut être rassurant pour certains, inquiétant et difficile pour d'autres... Pour moi, ça été un cauchemar... je ne faisais que m'analyser constamment pour démontrer que j'étais ou n'étais pas bipolaire... Puis, est venue une dépression assez sévère... quand j'étais au bord du gouffre, j'ai appelé mon médecin et on a changé de médication. J'ai vu une différence en quelques jours, puis ça continué de s'améliorer dans les semaines et les mois suivant. La bonne médication, ça change une vie...

Ma psychiatre me disait que ma maladie était le symptôme de quelque chose et que si je traitais ce symptôme autrement, ma maladie n'allait plus avoir à revenir... c'est dans ce sens là je crois que les psychothérapies combinées à la médication (et l’hygiène de vie) sont la meilleure avenue... Chose certaine, se stabiliser, avoir une vie satisfaisante ce n'est pas de tout repos... ça prend du temps et beaucoup de persévérance... bref, je t'encourage +++ dans ta démarche... faut être fait fort ;)

Au plaisir de vous relire,
Petite pirate x

Répondre