Pente descendante

(maniaco-dépression)
Angie_450
Messages : 774
Enregistré le : 18 févr. 2016, 17:49
Localisation : Longueuil

Re: Pente descendante

Message par Angie_450 » 17 mai 2016, 11:52

Allez ouste!!!

Vas manger petit hamster
Si tu cherches l'approbation des autres, tu deviens leur prisonnier

isa456
Messages : 1653
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Pente descendante

Message par isa456 » 17 mai 2016, 12:31

Vous avez de la jasette aujourd'hui :)

Je ne connais pas la plupart des livres ou séries dont vous parlez. On est pas dans la même tale on dirait.

Ici ce n'est pas une bonne journée pour moi. J'ai passé trop de temps au lit, j'ai eu une attaque de larmes, je me sens bonne à rien.

Ma mère habite en région et m'offre d'aller passer quelques jours, je vais y aller demain. Mon conjoint est d'accord, je vais m'ennuyer de lui et des enfants mais j'aime mieux m'isoler quand je me sens comme ça. Mon conjoint qui me trouve de mauvaise mine m'a même demandé si l'hospitalisation serait une bonne option, je pense pas que je sois rendue là...

Angie_450
Messages : 774
Enregistré le : 18 févr. 2016, 17:49
Localisation : Longueuil

Re: Pente descendante

Message par Angie_450 » 17 mai 2016, 12:36

Oula il est compréhensif le chéri! Ca fait du bien de voir que tu est bien épauler :) pour l'ennuie, c'est normal ! c'est la routine avec un chéri comme ca et des enfants de s'ennuyer deux une fois partie mais de plus vouloir les voirs quand il sont la :P

Prend du temps pour avoir du temps pour toi !
Si tu cherches l'approbation des autres, tu deviens leur prisonnier

isa456
Messages : 1653
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Pente descendante

Message par isa456 » 17 mai 2016, 15:48

Merci Angie,

Oui, j'ai un bon conjoint mais j'ai peur qu'il se tanne, en 12 ans avec moi il m'a vue dans tous les états : manie, dépression, psychose... Il est bien silencieux et c'est dur de connaître le fond de sa pensée.

J'espère que le séjour chez ma mère me fera du bien, je ne sais pas pour combien de temps j'y vais

Jocarlie
Messages : 721
Enregistré le : 11 nov. 2015, 13:51

Re: Pente descendante

Message par Jocarlie » 17 mai 2016, 17:56

Bon repos chez ta maman, Isa... J'aimerais bien que la mienne soit encore vivante, car je ferais pareil... Ça fait tellement de bien de se faire dorloter comme lorsqu'on était toute petite...
Profite bien de ta maman, Isa, laisse-toi réconforter... ;)

Bon... Aujourd'hui, j'ai rien foutu de ma journée... :? Que du iPad... :shock:
Je me sens plus fatiguée et j'ai plus mal dans le bas du dos... J'ai mal dormi cette nuit... Pas longtemps non plus... :oops:

Je suis l'ermite pitonneuse avec le hamster qui déraille un peu...

Bon... Je dois déconnecter pour souper... :shock: :?

isa456
Messages : 1653
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Pente descendante

Message par isa456 » 17 mai 2016, 18:10

Merci Jocarlie.

Bon souper

isa456
Messages : 1653
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Pente descendante

Message par isa456 » 18 mai 2016, 10:37

On dirait que je ne remonte pas la pente mais que je descends davantage. Mon corps je le sens plus reposée mais mon moral périclite.

Est ce le fait d'être à la maison sans trop d'activités qui me fait ça ou bien est ce parce que le dépression est plus sévère que je ne veux me l'admettre ?

Je pars quelques jours et j'aimerais avoir un horaire plus sain là bas. Il y a de beaux endroits pour aller marcher, je vais en profiter.

Jocarlie, il y a longtemps que ta mère est décédée ? Tu avais une belle relation avec elle ?

Jocarlie
Messages : 721
Enregistré le : 11 nov. 2015, 13:51

Re: Pente descendante

Message par Jocarlie » 18 mai 2016, 17:24

Bonjour Isa,

Je ne sais pas si tu es arrivée chez ta maman et si tu peux nous lire chez elle et nous écrire... ;)

Oui, pour ta question sur ma relation avec ma mère... J'étais la meilleure amie de ma mère... Sa confidente... En thérapie avec ma psychologue, j'ai dû refaire un come back sur les neuf mois que j'ai passés avec elle, de l'annonce de son deuxième cancer à l'accompagnement vers la fin... Ce fut d'ailleurs le début de mon burn out...voilà 20ans cette année... Ayoye... :shock:

Mon syndrôme du sauveur acquis très très tôt (quand ma mère a eu sa première sorte de cancer, j'avais deux ans et demi) et le genre de symbiose que je pouvais avoir avec elle pour tenter de l'aider au maximum, ne m'ont pas aidée, disons... Et disons, que je suis trop empathique, une éponge à émotions avec les gens que j'aime...

Voilà 20 ans, je suis allée en thérapie pour m'aider à vivre ce deuil, à m'aider à recharger les piles, trouver des trucs pour moi... Mais je n'ai rien voulu savoir des anti-dépresseurs que les médecins voulaient me prescrire... Ils me disaient que j'avais beaucoup de préjugés sur ce sujet... Et je changeais de médecin... Car j'avais plein de malaises physiques et je cherchais à savoir pourquoi... J'étais devenue très hypocondriaque à propos du cancer... Disons, qu'il y en a plusieurs qui ont eu cette maladie des deux côtés de ma famille... Mais ma mère a été celle qui en a eu de deux sortes différentes à 30 ans d'intervalle... :cry:

Et mon médecin qui me suivait pendant l'arrêt de travail pour être à côté de ma mère, elle m'a dit que parce que j'avais été très près pour faire tous les suivis médicaux, que je vivrais probablement beaucoup d'anxiété à propos d'avoir un cancer... Ce médecin était très compréhensive sur la situation et elle m'a fait faire un gros Check up pour me rassurer pour que je puisse retourner chez moi, recommencer à travailler, à reprendre ma vie que j'avais trop laisser de côté pour prendre soin de ma mère... Elle m'avait dit d'ailleurs qu'elle s'inquiétait plus pour moi que pour mon père...Et c'était le médecin de mon père (le président international du club des anxieux)... Et moi, j'aime mieux prendre ce titre en riant car ma psychologue m'a dit que j'étais peut-être la vice-présidente... :roll:

Wow... même le hamster, bousillé à terre dans sa roulette, peut écrire encore pas mal, même si c'est beaucoup moins rapide... au moins là, je me reconnais... ;) Et ça fait du bien aujourd'hui... ;)

Bon... Isa, tu ne devais pas penser que ta question te donnerait autant à lire... Désolée...

J'espère que ton séjour chez ta maman, va te permettre d'avoir du repos et de la compagnie dans le jour...
Tu as aussi parlé de promenades dans le bois, je crois... :)

Laisse-toi gâter, Isa... Je te gage que ça fera aussi du bien à ta maman de te voir et de prendre soin de sa fille... ;)

Et toi, comment est ta relation avec ta maman, Isa?

Bon séjour! :)

isa456
Messages : 1653
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Pente descendante

Message par isa456 » 18 mai 2016, 17:43

Bonjour,

Merci pour ta réponse Jocarlie, pas trop longue n'ait crainte, j'ai tout lu avec intérêt. Donc tu as perdu ta mère jeune, c'est triste et sûrement difficile à surmonter. Tu as fait un burn out il y a 20 ans, est ce que ça a pris du temps à t'en remettre ?

Pour répondre à ta question, j'ai une bonne relation avec ma mère. Mes parents se sont séparés il y a plus de 30 ans, je leur en si voulu un bout car je trouvais difficile la garde partagée et m'habituer aux nouveaux conjoints et à leurs enfants. Je suis enfant unique, je ne trouvais plus ma place. Je suis partie étudier à Montréal à 19 ans, j'avais hâte d'avoir mon indépendance. Après j'ai habité dans un autre pays 2 ans et revenue d'urgence à 23 ans en psychose, mes parents m'ont beaucoup soutenue et aidée à traverser les moments difficiles de la maladie. De 23 ans à 30 ans, j'ai été stable mais après ma 2 e grossesse, dépression post partum, puis en 2011 autre psychose... Enfin, je m'éloigne du sujet...

J'ai une bonne relation, on s'écrit souvent, on ne se voit pas si souvent car elle habite à 3 h de chez moi et a une retraite très active et moi avec les enfants et le quotidien je suis prise pas mal aussi. On se voit aux 2-3 mois peut être.

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Pente descendante

Message par Nath2727 » 18 mai 2016, 17:54

Dis-moi t'as tout un parcours Isa! Quand tu dis psychose, ça veut dire quoi exactement si c'est pas trop indiscret. Moi, je n'ai jamais été psychotique alors je n'arrive pas à comprendre ce que c'est exactement. J'avais des éléments psychotiques lors de ma dépression, comme la dépersonnalisation ou la déréalisation mais ça a arrêté là. J'aimerais vraiment comprendre ce que c'est que la psychose parce que beaucoup de personnes en parlent mais je n'arrive pas à saisir vraiment. Quelqu'un peut m'éclairer?
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Répondre