Le Café

(maniaco-dépression)
uhwt
Messages : 39
Enregistré le : 09 oct. 2017, 23:55

Re: Café

Message par uhwt » 01 janv. 2018, 23:12

3.14R a écrit :
31 déc. 2017, 16:50
Tu as beaucoup de réflexions intéressantes uhwt.
Par exemple, j'aimerais vraiment t'entendre sur ce sujet, une question pas banal mais très intéressante:
Pensez-vous que la maladie est positive dans votre vie?
Quel rapport as-tu avec ta maladie?
Comment en es-tu arrivé là?
Comment gères tu les côtés sombres de ta maladie?
Quel est ton diagnostic, de quoi souffres tu?
Depuis combien de temps en souffres tu?


Je commence à répondre à quelques unes de ces questions en disant que moi, je suis diagnostiqué bipo en 2006. Ensuite il y a six ans d'enfer. Pas d'effet positif chez moi. Que des ténèbres. La quête d'une médication stabilisante.

Et plusieurs thérapies en parallèle. Je voulais "m'en sortir".
2012 les médocs sont ok, je commence à vraiment profiter des enseignements appris lors de mes thérapies.

Je peux dire, sous l'effet de ta question, qu'un certain effet positif à ma maladie se fait sentir depuis ce temps là. La maladie m'a forcée à changer. En mieux je crois. Le changement donc. Différentes remises en questions me permettent d'acquérir une plus grande sensibilité au vivant, à l'être humain en général.

J'ai aussi appris à mieux me connaître.
Pour ce qui est de mon diagnostic, c'est Bipolarité type 1.

Par contre, je ne suis pas certain de comprendre quand tu dis quel rapport ai-je avec ma maladie? Mais pour les autres questions, si tu parlais de comment j'en suis arrivé à être diagnostiqué, c'est suite à une psychose magnaco-dépressive provoquée par le stress de l'entrée au cégep que disaient les médecins. Personnellement, je pense que ça pourrait avoir un fort lien avec la marijuana puisque j'en prenais une fois de temps en temps dans ce temps-là. Bien sûr j'ai arrêté ça mais je crois fort bien que c'est la cause.

Comment je gère les côtés sombres de ma maladie... honnêtement, je dirais que j'ai plutôt de la difficulté à les gérer. J'ai une famille qui est très proche de moi et un très bon psychiatre, je crois que c'est la clé. C'est bien triste à dire mais sans ce support je ne suis pas certain que j'aurais réussi à passer à travers ces étapes. D'ailleurs, je lève mon chapeau à tout ceux et celles qui réussissent à le faire, c'est pas toujours quelquechose de facile!

Pour depuis quand j'en souffre, j'ai 21 ans et depuis mon entrée au cégep donc disons il y a 4 ans environ. C'est encore difficile pour moi de me connaître là-dedans, ça fait déjà 4 ans mais pourtant j'ai toujours l'impression que cette maladie est beaucoup plus complexe que ce qu'elle paraît et qu'il y en a beaucoup à apprendre. C'est pas nécessairement mauvais pour l'introspection... je ne dirais pas que j'en souffre depuis 4 ans, mais j'ai passé à travers 2 années très difficiles. Avec la médication, je vois plutôt cette maladie comme un trait de + à ma personnalité... pas d'alcool etc.

D'ailleurs, en relisant ce que tu as écris, c'est très intéressant. C'est vrai que cette maladie nous force à changer et pour le mieux, j'en suis totalement d'accord.

skyhight43
Messages : 415
Enregistré le : 20 oct. 2017, 12:54

Re: Café

Message par skyhight43 » 02 janv. 2018, 02:23

]'ai fait pas mal d'insomnie durant les Fêtes. La nuit dernière, je me suis forcé à ne pas aller sur l'ordi pour ne pas être trop up.oi ton insomnie, elle était liée au Fêtes? Ou c'est une insomnie plus générale? Est-ce que tu fais beaucoup de siestes?
Òui je fais de l'insomnie depuis 9 ans alors je commence à être habitué et toi sa fais longtemps?Moi je fais pas de sieste pas contre
Le voyage est un retour vers l'essentiel.
Proverbe tibétain

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Café

Message par SACHA » 02 janv. 2018, 07:33

Salut tout le monde

je penses à ce que tu as écrit 3.14R.. au sujet de froisser les gens .. être inadéquat et tout ...je penses que j'ai vécu ça au réveillon du 31

je suis habituellement une personne assez facile pour ce mêler au gens et tout mais depuis que j'ai fait mon hypomanie 1 semaine avant Noel, je me sens ... je sais pas... ''sauvage'' ''anti-social''.. bref j'ai pas super le gout de voir plein de monde.

Nous sommes allé chez des amis pour le réveillon du 31 et on était une méchante gang.. mon mari a constamment demandé.. est-tu correct?.. tu es tranquille!..j'étais calme..habituellement, je suis plutot extravertis, je parle beaucoup etc... pourtant je me suis amuser .. et le Bye Bye cette année m'a fait beaucoup rire..

donc je me pose la question.. est-ce que j'ai froissé quelqu'un avec ma froideur!...

si c'est le cas... qu'est-ce qu'on peu faire?... rien.. on peut pas revenir en arrière..

bonne et heureuse année

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 02 janv. 2018, 11:30

Merci pour ton partage uhwt, j'aime te lire.
uhwt a écrit :
01 janv. 2018, 23:12
Avec la médication, je vois plutôt cette maladie comme un trait de + à ma personnalité...
Dans cette phrase que tu écris il y a une belle image, qui me donne une belle sensation.
Ma maladie a été la cause d'une modification de ma personnalité, en fait c'est vraiment ce qui m'est arrivé mais ta phrase courte résume bien la situation. Je l'adopte. ;)

Je posais en quelque part la question
Quel rapport as-tu avec ta maladie?

Je me demandais si tu étais en réaction de colère contre elle, de déni, de frustration, d'acceptation ou autre...
À te lire, tu sembles bien dealer avec elle, tu sembles en contrôle et en acceptation. Je peux me tromper.

Tu fais des études en quoi? As tu un objectif précis pour tes études?

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 02 janv. 2018, 11:56

skyhight43

J'espère que tu vas bien,
Ouaa, c'est long 9 ans d'insomnie. Tu me racontes juste si tu veux, mais quelle intensité d'insomnie vis-tu? Genre, tu dors combien d'heures environ dans une journée de 24? Tu dis que tu ne fais pas de sieste, je ne serais plus capable de fonctionner sans sieste. Quelques fois je fais une sieste indéterminée (une heure ou plus, mais je n'aime pas trop, ça bouscule mon horaire de nuit), mais la plupart du temps je mets une alarme pour dormir ou me relaxer juste une heure. Souvent, après 15 minutes je me sens prêt à continuer.

L'insomnie que je vis n'est pas grave. Dérangeante, mais pas grave. C'est souvent sans raison apparente, je ne m'endors pas même si mon corps est brûlé. Je me couche, je tente de m'apaiser, mais il n'y a rien à faire, je dois me relever. Comme si j'étais en manie. Mais je ne le suis pas du tout. C'est juste de l'insomnie. Alors je prends un somnifère. Ça fonctionne pas toujours. Ça a commencé après mes dépressions. Donc c'est de l'insomnie occasionnelle depuis environ 2012. Une ou deux nuits par semaine. Rarement plus. Je sais que ça fait cliché, mais les soirs de pleine lune je fais presque toujours de l'insomnie. Je peux faire des trois quatre jours consécutifs d'insomnie à ces moments-là. Comme ces jours-ci. On traverse une pleine lune présentement. haha

Il m'arrive aussi de faire de l'insomnie à cause que je suis anxieux. Je trouve ça plus problématique l'insomnie avec anxiété que sans. Toi tu fais aussi de l'anxiété? Est-ce que tu as une médication?

Au plaisir de te lire,

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 02 janv. 2018, 12:22

SACHA a écrit :
02 janv. 2018, 07:33
donc je me pose la question.. est-ce que j'ai froissé quelqu'un avec ma froideur!...

si c'est le cas... qu'est-ce qu'on peu faire?... rien.. on peut pas revenir en arrière..
Allo SACHA,

Ouin, on peut rien faire pour changer ça. Rien pantoute. Moi ça me reste en travers de la gorge de longues journées (je suis seul, je ne travaille plus j'ai le temps de ruminer haha).

Mais comme tout dans la vie j'essaye d'en tirer des leçons. Perso, quand ça m'arrive, comme le 30 décembre lors de mon souper familial, il y a un moment de lâche prise, qui me permet de me dire que la prochaine fois je ferai mieux.
J'observe que souvent, ces moments arrivent parce que je ne me suis pas révélé, je suis resté secret, je ne me suis pas fait confiance au niveau de ma capacité à entrer en relation avec les autres. Alors forcément, j'imagine que certaines personnes sentent chez moi une réticence, un blocage et cela les rend mal à l'aise. D'où les mal-être. J'en suis rendu là dans mes réflexions concernant ma dernière expérience du genre.

Je me dis aussi qu'on peut pas plaire à tout le monde. Alors comme des milliers d'autres avant moi je dis coudonc, tant pis pour eux autres. Ils peuvent me juger, parler entre eux contre moi, me rabaisser et me traiter de ceci ou cela, je sais qui je suis et je sais qui je deviens. Je travaille fort pour ça. C'est pas évident de vivre toujours en transformation. Notre maladie nous force à constamment nous dépasser. Ça fait de nous des êtres à part. C'est évident. Et ce qui est à part est souvent pointé du doigt. Et après? Moi je continue. Au prochain réveillon des Fêtes j'aurai encore changé. Maladie oblige. Eux auront suivi la route tranquille de leurs conditions et peut-être qu'on se rejoindra plus facilement à ce moment-là qu'en 2017. Qui sait.
Ça fait tu du sens ce que je dis?

Avec les jours qui passent, le malaise s'estompe. Toi Sacha, est-ce que ton mari t'a fait des reproches sur ta conduite? Est-ce qu'il n'est pas plutôt ton confident et ton soutien?

Si les questions que je pose sont trop personnelles y'a pas de soucis, on passe à un autre sujet et il n'y aura pas de malaise. Pas entre nous. :D

SACHA
Messages : 2656
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Café

Message par SACHA » 02 janv. 2018, 12:36

3.14R a écrit :
02 janv. 2018, 12:22
Sacha, est-ce que ton mari t'a fait des reproches sur ta conduite? Est-ce qu'il n'est pas plutôt ton confident et ton soutien?
en fait, il n'a fait aucun reporche.. et je l'ai pas pris comme ca.. il voulait seulement s'assurer que j'étais bien et non en crise panique ou qqchose du genre... c'est pas toujours facile pour lui mais il est mon soutien..

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 02 janv. 2018, 14:07

C'est cool ça Sacha, c'est précieux ta relation amoureuse. Je suis content que tu sois bien entourée.

Prends bien soin de toi.

soleille123
Messages : 21
Enregistré le : 27 juin 2016, 15:21

Re: Café

Message par soleille123 » 02 janv. 2018, 14:14

Moi aussi je me sens souvent inconfortable après des rencontres sociales. Je sais plus si les autres m'ont vraiment peut être jugés ou si c'est moi qui me juge trop sévèrement, c'est pas clair. Je crois aussi que je me sens jugée souvent trop vite, je confonds peut-être les questionnements des autres aux jugements. Car moi aussi je me questionne sur les gens sans nécessairement les juger.

Je trouve ça lourd parfois car quand je suis trop énergique et extravertie, je me sens coupable car j'ai peur d'avoir l'air trop intense. Alors que quand je suis plus renfermée et tranquille, j'ai peur d'avoir l'air bizarre et froide. Ce qui me dérange, c'est que peut importe comment j'agis, je me sens mal car j'ai l'impression que je suis pas stable dans ma manière d'être. Ce clash me semble évident dans la possible perception des gens. J'aimerais ça être le plus souvent dans le même mood. Arrêtez de me poser des questions dans mes relations sociales et être plus naturelle...

À travailler 😉

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Café

Message par 3.14R » 02 janv. 2018, 15:10

soleille123 a écrit :
02 janv. 2018, 14:14
Je trouve ça lourd parfois car quand je suis trop énergique et extravertie, je me sens coupable car j'ai peur d'avoir l'air trop intense. Alors que quand je suis plus renfermée et tranquille, j'ai peur d'avoir l'air bizarre et froide. Ce qui me dérange, c'est que peut importe comment j'agis, je me sens mal car j'ai l'impression que je suis pas stable dans ma manière d'être. Ce clash me semble évident dans la possible perception des gens. J'aimerais ça être le plus souvent dans le même mood. Arrêtez de me poser des questions dans mes relations sociales et être plus naturelle...
Tu décris parfaitement des états que j'ai vécus.
Et tu rejoins aussi mon approche
soleille123 a écrit :
02 janv. 2018, 14:14
À travailler ;)
à bientôt soleille123

Répondre