Tout est vain...

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
personne
Messages : 4
Enregistré le : 16 juil. 2018, 08:18

Tout est vain...

Message par personne » 21 juil. 2018, 13:03

J'ai encore passé une journée à me réveiller à 13h, à écouter de la musique, à penser à mon petit ami, encore la même journée, à faire les mêmes choses, à avoir les mêmes réflexes, à me demander à quoi je sers, pourquoi je vis. Toujours la même journée, toujours la même personne, toujours le même entourage, toujours les mêmes envies, toujours la même vie. Je me demande comment sortir de cette routine, comment faire mes propres choix, comment choisir qui je suis, comment changer, comment vivre pleinement ma vie, comment exister, que ce soit à mes yeux ou à ceux des autres. Et puis, après tout, pour quoi faire ? Pourquoi exister ? La mort est-elle plus simple, plus paisible ? Dans le fond, qu'est ce que la vie apporte ? La joie, le bonheur, tout ça n'est qu'éphémère. La vie prend plus qu'elle ne donne et, le jour où l'on s'en rend compte, on commence à déprimer. Petit à petit, on s'enfonce, on a beau relever la tête et battre des jambes, si on ne sait pas nager, cela ne sert à rien, à part à avoir l'illusion que quelqu'un va nous sauver. Alors on crie, on hurle, on se démène, jusqu'au moment où on ne peut plus, et on coule. Il arrive que quelqu'un nous aide, tende sa main. Avec le temps, il a appris à nager. Il essaye de nous ramener à la rive, de toutes ses forces, en regardant les autres autour de lui qui, inconscients, font la planche. Il peine, il y met tout son cœur, toute sa rage, mais nous sommes trop lourds. Finalement, nous sommes deux à couler.

3.14R
Messages : 887
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Tout est vain...

Message par 3.14R » 21 juil. 2018, 14:36

Bonjour,
ton texte est comme un poème, tu écris bien. Malheureusement il est sombre et il fait l'éloge de la mort. Cette réalité a son propre rythme, pourquoi précipiter les choses?

Je t'invite à faire des listes. Ce que tu aimes ou a aimé faire de par le passé. Une autre liste sur ce que tu aimerais vivre ou faire dans le futur. Connaitre la paix peut faire parti de tes listes.

Vivre n'est pas un bonbon qu'on savoure mais une quête qu'on réalise pour soi même. On ne vit pas pour l'autre. On apprends à vivre un peu mieux à chaque jour. Une quête.

Ne laisse pas la vision du nageur qui se noie prendre le dessus sur toi. Je sens bien ta détresse mais tu peux apprendre à vivre de façon plus valorisante. Changer les automatismes de base est tout à fait possible, et bienvenu. Mais si les forces te manquent, tu aurais peut être avantage à consulter pour un soutien auprès de gens qui se sont spécialiser dans l'aide aux personnes en difficulté comme tu sembles l'être.

Accepter une médication peut aussi t'être salutaire mais d'après ce que tu as partagé, une thérapie de travail sur toi pourrait grandement t'aider. Rapproches toi de gens en démarche. Rapproches toi de personnes qui luttent pour préserver la vie plutôt que l'inverse. Vivre ce n'est pas nager dans le bonheur ou le malheur. C'est plutôt expérimenter des sensations de toutes sortes et de toutes natures sans paniquer. Ne pas avoir peur de son ombre.

Je sais que des intervenants du forum sont disponibles pour t'écouter et t'aider dans ce moment déprimant et difficile que tu traverses.
Laisses toi pas faire par cette déprime passagère.
Au plaisir de te lire

Revivre
Administrateur
Messages : 259
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Tout est vain...

Message par Revivre » 31 juil. 2018, 15:48

Bonjour personne,

3.14R a raison, nous sommes disponibles pour t'écouter, te soutenir et t'offrir l'espace pour te déverser et recevoir la présence et l'empathie que tu mérites. Nous t'avons déjà répondu par message privé et par courriel, nous nous demandions s'il y avait un problème technique de ce côté, en l'absence de tes nouvelles.

Je te propose de nous contacter directement au: revivre@revivre.org ou sur notre ligne de soutien 1866 REVIVRE.

Les idées noires ne sont que le reflet de ta souffrance, c'est un symptôme, alarmant et souffrant soit, mais il est possible de le tempérer, de le prévenir, de l'encadrer, comme les autres symptômes également.

Mais la chose à ne pas faire c'est de rester seule avec ces idées qui t'amènent à concevoir ta mort comme une délivrance alors que c'est une vision altérée de la réalité, il s'agit d'une fin triste, tragique et irréversible, aux conséquences désastreuses.

Je t'appelle à la prudence en t'invitant à contacter les lignes de soutien pour ces idées ou en nous communiquant directement. Il y a de l'Espoir personne, te lire sur ce forum en est la preuve, tu cultives cet espoir en tapant tes états d'âme sur ton clavier.

1877 APPELLE


Au plaisir,

Vicky, Intervenante

Répondre