J'ai le moral à terre!

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Ouena
Messages : 1869
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: J'ai le moral à terre!

Message par Ouena » 21 mai 2019, 11:13

Merci 3.14R, c'est une très belle méthode, je vais m'en inspirer. Le problème c'est que mes intérêts sont limités en raison de ma personnalité dépressive, mais je vais quand même écrire le peu de choses qui m'intéressent, je vais commencer par cela... C'est le retour au travail aujourd'hui, ça fait du bien. Bonne journée.

Ouena
Messages : 1869
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: J'ai le moral à terre!

Message par Ouena » 24 mai 2019, 07:53

Bonjour, aujourd'hui, je viens ici pour réfléchir. Ce matin j'ai eu comme un flash que c'est clair que je suis écoeurée de ma relation avec mon chum et que je veux le laisser. Je me préparais à lui dire ce soir et tout. Mais il y avait quoi dans ça? De la colère, un besoin de contrer mon sentiment d'impuissance, de la vengeance du désir de le réveiller de lui donner un choc.... En tant qu'adulte, je ne devrais pas prendre cette décision à la légère, surtout qu'il n'y a pas si longtemps je ne me croyais pas capable de vivre seule, j'étais sûre que j'allais tomber dans un gouffre. Maintenant, je crois juste que j'aurais une période de dépression et que je remonterais après. Le fait est que notre relation était nettement insatisfaisante avant qu'il entre à l'hôpital. Il cuvait sa bière et je bouffais de mon côté. Notre seule activité de couple, c'était l'épicerie et les menus de la semaine....

L'élément déclencheur: Depuis 12 ans je lui parle de sa consommation d'alcool, autant parler à un mur. À l'hôpital il a eu un sevrage forcé. Au retour il avait de la misère à boire une bière. J'étais très contente, je rêvais à du renouveau. Mais là il à recommencé à planifier sa consommation avec tout le discours qui minimise qui va avec. Encore une fois, je lui ai parlé dans le casque! Il a même un peu pleuré, mais comme d'habitude il a changé de sujet en disant qu'il avait compris... puis hier il m'a parlé de sa consommation avec le sourire avec une attitude qui disait vraiment qu'il retombait dans son pattern. C'est comme la goutte qui fait déborder le vase, ça me tente plus d'être en couple avec un alcoolique et toute l'apathie qui vient avec!!!!! J'aimerais ça voyager moi! C'est pas avec lui que ça va arriver, il n'a pas les moyens (entre autre a cause de sa consommation). J'aime ça le changement moi! Lui il en a une peur bleue.

Je me suis comme moulée à lui pendant 12 ans, là on dirait que trop c'est trop. Et lui parler, c'est comme parler à une canne de binnes!!! Je vous en parle parce que souvent j'oublie et je tombe dans le déni bien souvent, je le crois même dans ses explications farfelues!!! GRRR misère. Désolée pour le roman mais là ça me tente pu le déni... et lui parler je n'y crois plus...

Je vais mariner tout ça... à suivre.

Ouena
Messages : 1869
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: J'ai le moral à terre!

Message par Ouena » 24 mai 2019, 08:22

Mon Dieu que je me répète... je comprend plus ton message au début du post 3.14R en lien avec le fait qu'il ne m'écoutait pas depuis longtemps...
déni quand tu nous tiens!

isa456
Messages : 1534
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: J'ai le moral à terre!

Message par isa456 » 24 mai 2019, 09:05

Bonjour Ouena,

C’est une grosse décision à prendre et toi seule a la réponse.

Je comprends qu’une rélexion s’impose, peut être une bonne discussion avec lui aussi même si tu dis que c’est dur de lui parler, ou avec ton psy pour bien peser les pour et les contre.

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: J'ai le moral à terre!

Message par 3.14R » 24 mai 2019, 10:22

Bonjour Ouena,

Parlais tu de ce message ci?
_______
3.14R a écrit :
03 mai 2019, 20:48
Ouena a écrit :
03 mai 2019, 20:24
il n'a pas l'air de se rendre compte du tout de ce que je vis,..
Il ne semblait pas s'en rendre compte avant d'aller à l'hôpital alors je crois pas que c'est maintenant qu'il va allumer. J'imagine que tu vas devoir traverser l'épreuve de son hospitalisation toute seule, sans soutien et sans compréhension de sa part. Il focus sur lui pour l'instant. Les souliers pouvaient pas attendre?? J'comprends pas..

C'est redondant de dire ça mais : Prend soin de toi, prend soin de toi, personne ne va le faire à ta place. Je sais, c'est plate comme ça.

La conscience des problématiques du couple est entre tes mains. Tu vas devoir l,amener lentement à te considérer plus que ce qu'il fait présentement. Il devrait être capable de voir la charge supplémentaire qui pèse sur toi à cause de son hospitalisation. Mais non. Pas cette fois. Tu vas devoir parler avec. Il ne lit pas dans ta tête.

J'aimerais t'aider mais c'est compliqué, juste de savoir qu'on est là avec toi, solidaire dans ton épreuve. Votre.. épreuve!
x
_______
Ouena a écrit :
24 mai 2019, 08:22
je comprend plus ton message au début du post 3.14R en lien avec le fait qu'il ne m'écoutait pas depuis longtemps...
Et plus spécifiquement de cette phrase ci?

Il ne semblait pas s'en rendre compte avant d'aller à l'hôpital alors je crois pas que c'est maintenant qu'il va allumer.

_______
_______

Tu sais, ce n'est pas la première fois que tu chicanes un peu ton chum sur le forum. Je dis ça en toute amitié. Tu t'es plainte plus d'une fois de sa consommation et de son manque de sympathie à ton égard. Alors dans le message plus haut je soulignais ce fait ET vu qu'il était malade, que ce n'était pas dans une telle condition qu'il serait "sensible" envers toi.

Je ne t'encourage pas à le quitter mais je dis que le célibat n'est pas une maladie et que vivre seul a des avantages. Vivre en couple aussi. C'est pas meilleur l'un que l'autre (sauf en regard de certaines circonstances) mais c'est différent. Différent.

Il est trop tard pour reculer, tu es rendue à te questionner sur la pertinence de demeurer en couple ou pas. Tes réflexions seront enrichies si tu fais comme le suggère Isa, parles en à ton psy et j'ajoute: autour de toi à des personnes de confiance. Ce n'est qu'une réflexion. Ca fait pas de mal y penser à l'occasion (remettre son couple en question) car soit tu passes à l'acte et tu quittes ton conjoint OU soit tu renforces ton couple. Tu as tout à gagner. D'autres compromis existent aussi, genre vous pourriez vivre chacun dans votre logement, être responsable de vos propres finances et devenir des amants occasionnels. Ça s'est vu... ;)

Quoi qu'il en soit, je sais que tu agiras au mieux pour ta santé à toi et non pour la sienne. Je pense que nous sommes responsable de nous et par la suite, on partage avec un autre dans une terre commune. On garde notre identité propre. Je ne crois pas à la "fusion" des êtres. Haha :D

Si je me suis trompé de message dis moi lequel tu parles et je vais tenter de clarifier la chose...
Pierre

Ouena
Messages : 1869
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: J'ai le moral à terre!

Message par Ouena » 24 mai 2019, 10:55

3.14R a écrit :
24 mai 2019, 10:22
ce n'est pas la première fois que tu chicanes un peu ton chum sur le forum. Je dis ça en toute amitié
Je viens d'en prendre conscience... donc prise de conscience du déni et de l'ambivalence... je me rends bien compte que je tourne en rond et ce depuis un bon bout de temps. Merci pour le soutien... c'est vrai que j'ai les ressources pour faire face à tout ça, plus besoin de déni, merci d'alimenter ma réflexion.

Je lui ai envoyé un courriel un peu cinglant tout à l'heure et je ne regrette pas pour 2 cennes... pas question de faire semblant de rien ce soir...

je vous en redonne des nouvelles.

Ouena
Messages : 1869
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: J'ai le moral à terre!

Message par Ouena » 27 mai 2019, 09:46

Finalement le courriel, je me l'ai envoyé à moi par erreur, c'est une bonne chose, ce n'est pas bon de faire les choses par impulsions. Finalement je lui ai fait ma crise vendredi soir, j'ai été trop loin et méchante comme d'habitude pour me rendre compte que c'est mon pattern à moi de faire ça et que la petite Ouena pense que s'il arrête de boire tous mes problèmes seront réglés, c'est de la pensée magique, de la co-dépendance. Je ne peux changer que moi. Et en plus c'est vrai qu'il a diminué pas mal sa consommation même si j'ai peur qu'il réaugmente, ne pas anticiper. J'étais bien crinquée et vous m'avez fait prendre conscience de mes propres bibittes. Il n'est pas parfait, mais il a de belles qualités et notre complicité n'a pas cessé d'augmenté depuis qu'il habite chez avec moi (3 ans). Il a arrêté de fumer, ce que je suis bien contente, car ça m'a aidé à arrêter pour de bon. Samedi, nous avons passé une super belle journée, nous avons planté des fleurs, car ça m'a fait du bien malgré tout de me vider le cœur vendredi. Ouin, je suis en montagnes russes, ben oui je suis schizo affective.

Bref la convalescence de mon chum est autant mentale que physique pour nous deux.

Merci de me lire et pour le soutien 3.14R et Isa et tous les autres.

Répondre