Impuissance face à la maladie

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
1stephaniebn
Messages : 3
Enregistré le : 25 juil. 2018, 16:06

Impuissance face à la maladie

Message par 1stephaniebn » 28 mai 2019, 18:56

Salut,
je ne sais pas si vous avez des trucs pour gérer l'impuissance face à la maladie.
Cela prends beaucoup de place dans ma vie et les symptômes sont constants.
Ca m'affecte beaucoup dans la vie de tous les jours et ca limite ce que je peux faire.
Cela me démoralise beaucoup, j'ai même du mal à voir l'avenir sous un angle positif.
Je me concentre sur un jour à la fois, mais souvent même les journées prises une à la fois ne sont pas très positives....
Je suis épuisée d'endurer cela.
J'aimerais ne plus rien avoir à gérer. Juste être là sans problèmes physiques.
J'aimerais tellement avoir une pause de mon corps ne serait-ce que quelques heures....
Parfois je me dis que si je ne serai plus là, je n'aurai plus rien à endurer de tout cela.
Je sais que ce n'est pas une solution et je ne suis pas en danger, c'est simplement une façon de me dire que sur ca j'aurai du contrôle....
Avez vous des trucs pour moi? Merci

Revivre
Administrateur
Messages : 258
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Impuissance face à la maladie

Message par Revivre » 29 mai 2019, 13:54

Bonjour 1stephaniebn,

Tu as bien fait d'écrire sur ce forum... tu n'es pas la seule à vivre une grande impuissance vis à vis la maladie physique. À te lire, je peux ressentir que la douleur physique prend une grande place pour toi à chaque jour, tes mots démontrent ta fatigue; ce que tu vis n'est pas facile, c'est prenant. Tu n'es pas seule à sentir que la motivation diminue, de te sentir sans ressources et à voir des symptômes de la dépression percer tranquillement ton quotidien. Si je nomme cela, c'est que le lien entre la douleur physique et la dépression existe. Sache qu'ici tu as un espace pour être lue. De plus, d'autres alternatives s'offrent à toi, tel que les groupes d'entraide.

Connaissant la souffrance que la douleur peut amener, certains groupes ont aussi vu le jour au Québec spécifiquement pour les personnes ayant besoin de se retrouver et parler de stratégies. Ces groupes sont offerts à différents endroits au Québec

Voici le lien:
Association de la douleur chronique
1-855-230-4198
aqdc@douleurchronique.org
https://douleurchronique.org/ressources/ge/

En te lisant, je vois aussi une grande ouverture à chercher de nouvelles solutions pour aller mieux, et des éléments sur lequel tu peux avoir du contrôle. C'est effectivement une piste reliée directement à l'autogestion de la santé mentale; quelles activités, quels aspects de ma vie suis-je en mesure de choisir? Une fois qu'une ou deux de ces éléments sont identifiés, comment leur laisser plus de place. Ventiler, par exemple en est une...

Il arrive que l'impuissance prenne une place assez importante pour t'amener à vouloir mettre fin à tes jours. C'est important de ne pas rester seule dans ces moments. Les idées noires sont un signe de souffrance, mais aussi aussi un levier pour faire une nouvelle action pour aller mieux. Parfois, cette action commence par un appel auprès d'intervenant-es qui sont là pour t'écouter.

Ligne de prévention du suicide
1-866-APPELLE

Ligne de soutien de Revivre
1-866-REVIVRE

N'hésite pas à cogner à notre porte, une équipe d'intervention est aussi disponible pour toi. C'est si important d'être entendue...

Un pas à la fois,

Christine
Intervenante
christine.sauve@revivre.org

Darkash
Messages : 77
Enregistré le : 15 oct. 2018, 16:20

Re: Impuissance face à la maladie

Message par Darkash » 04 juin 2019, 18:28

Bonjour,

J'ai au des troubles nerveux assez merdique a cause d'un problème de santé. Sa finissait plus. Je savais jamais quand la prochaine pancréatite viendrais. Ça fait mal ça! Par contre, un jour, je savais que j'allais être opéré et que mon calvaire finirait. Si j'aurais eu ça pour le restant de mes jours je sais pas ce que j'aurais fais. Par contre j'ai une douleur chronique au dos depuis des années. Arthrose postural. Rien a faire. Je m'y suis habitué a celle-ci. J'ai aussi un trouble de vessi. Si je prend pas de medoc je vais au toilette 15 fois par jour.

Quand il y a rien a faire et bien il faut accepter. Il y a des gens qui perde un membre ou qui deviennent aveugle etc... Oui bon des fois je me roule littéralement en bas de mon lit le matin parce que je peux pas plier mon dos...mais bref. Je me dis que ça va sûrement être pire quand j'aurai 80. Au pire, je prend quelques verres de vin et j'y pense plus au moins pour quelques heures...ça donne un break.
On a tous des bobos. Parfois on les endure, parfois ça nous dépasse. Mais l'humain est tellement mal faite qu'on a pas le choix.
Les antidépresseurs mon aidé a calmer mes nerfs le temps que j'endure mon corps. Ne t'empêche pas de t'aider avec tous ce que tu peux! Lâche pas!!!
Kicking butts :lol:

Répondre