Page 1 sur 3

Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 08:33
par Steca
Bonjour,

Ça fait longtemps que j'hésite à venir faire part de ce qui m'arrive depuis plusieurs mois. Je trouve cela un peu gênant.

Voilà, je fais de l'anxiété généralisé depuis très longtemps et il a pris un nouveau visage je crois, qui me fait un peu peur, je l'avoue.

J'ai un peu de difficulté à l'expliquer, mais je vais faire de mon mieux.
Ça commencé tout en douceur. Un jour, lorsque je regardais par la fenêtre, j'ai eu une drôle de pensé; C'est le dernier jour de ta vie.
J'ai trouvé ça assez spéciale, mais je savais que mes pensés me jouaient des tours. Dans l'après midi, il m'est venu une autre pensé , style un mot que je n'utilise jamais, qui m'est venu en tête.

Étant donné les cas de schizophrénie dans ma famille, ça m'a sonné une petite cloche, malgré la peur qui me hante depuis mon enfance ,d'avoir cette maladie. Et ma mère, qui a fait une schizophrénie tardive vers la fin cinquantaine aussi, n'aidant pas dans ma crainte.

Je continue... Un laps de temps a passé sans trop peu d'incident de ce genre. Si il y en avait je pouvais les compter. Et un jour, il y a quelques mois, il m'arrivait en pensé, des mots n'ayant aucun sens avec ce que je faisais à l'instant. Des mots anodins venant de nul part on aurait dit. Comme si toute la banque de mots accumulées dans ma vie laissaient échapper quelques-un au hasard . Au début, ça m'a même faite rire , tellement c'en était ridicule. Mais en même temps je trouvais ça pas normal et j'ai commencé à me dire qu'il y avait un problème tout de même, que ce n'est pas normale. Quand j'avais un mot en pensé je le mentionnait à mon conjoint et je lui donnais de l'importance.

Mon degré de stress a augmenté et les mots aussi. De sorte que quotidiennement j'en avais très souvent. Jusqu'au jour où j'ai trouvé ça pas mal envahissant et que ça m'inquiétait de plus en plus, vu les cas de schizophrénie dans ma famille.

Je ne suis pas le genre de personne qui va chercher de l'aide facilement. J'ai toujours essayé de régler mes problèmes par moi-même . Demander de l'aide est un effort énorme. Mais il n'y a pas longtemps, j'ai fait ce pas, en appelant la ligne Revivre. Je n'en pouvais plus , c'était des mots un à la suite de l'autre sans aucunes logiques , comme je vous ai déjà mentionné. C'était très envahissant.

Je me suis senti rassuré par l'intervenante qui m'a donné quelques conseils, dont d’accueillir mes mots sans stress, que mon cerveau fonctionnait comme ça pour le moment.
J'ai fait l'exercice de les noter mais j'aurais passé ma vie à les écrire, ça n'aurais eu aucun sens.
Donc j'ai arrêté de le faire et j'ai plutôt décidé de les ignorer et juste me dire que mon cerveau fonctionnait comme ça pour le moment.
Je vous dirais que je sens moins de stress depuis ce temps, et que même certaines journées je sens que j'en ai presque pas eu. (des mots)
J'ai remarqué que si je suis plus fatigué, et en ce moment je le suis d'avantage étant dans ma péri-ménopause, il peut y en avoir plus certaines journées . Mais je les laisse doucement passer.

Ma question est la suivante: Avez vous déjà vécu ce que je vis en ce moment et est-ce que ça finit par passer ?
Parfois je me demande si ce c'est pas mon cerveau qui est tellement pleins qu'il déborde n'importe comment mais j'imagine que le cerveau est pourtant capable d'en prendre.

Et j'ai encore la crainte de développer une schizophrénie tardive comme ma mère.


Merci de m'avoir lu, juste de prendre le temps de l'écrire me fait du bien.

Re: Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 13:21
par Ouena
Bonjour Steca, tu es très courageuse d'avoir demandé de l'aide, à ce que je vois ça t'a aidé et de venir écrire ici aussi. Je n'ai jamais vécu ce que tu vis, j'espère que tu auras réponse à tes questions. Juste te dire que je t'ai lue et je t'envoie plein d'énergie.

Re: Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 14:11
par scotch38
Je pense que ça m'arrive aussi, des mots comme ça, qui surgisse de nulle part, sans aucun rapport avec rien.
C'est le stress, l'anxiété, qui à mon avis, déclenche ça.
Le pire, c'est de ne pas être effrayée. Pas facile..

Par contre, la schizophrénie, pour moi ça ne se déclenche qu'à l'adolescence ou en tant que jeune adultes, mais pas plus tard ?

Re: Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 17:52
par Steca
Ouena a écrit :
09 juin 2019, 13:21
Bonjour Steca, tu es très courageuse d'avoir demandé de l'aide, à ce que je vois ça t'a aidé et de venir écrire ici aussi. Je n'ai jamais vécu ce que tu vis, j'espère que tu auras réponse à tes questions. Juste te dire que je t'ai lue et je t'envoie plein d'énergie.
Merci Ouena de ta compassion, c'est gentil. Moi aussi j'espère avoir une réponse à mes questions car c'est dans ma personalité de comprendre le pourquoi des choses, pas seulement me faire dire que ça va passer. En ayant le témoignage de quelqu'un qui aurait aussi vécu ça, peut être je me sentirai un peu moins seule dans cette drôle d'expérience. Mais d'ici là je vais continuer de faire ce que Revivre m'a suggéré et aussi les rappeler pour essayer autre chose si ça ne fonctionne pas. Pour moi ce sera un défi car j'ai toujours eu peur de déranger les gens.
Encore merci ! :)

Re: Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 17:55
par MyriamM
Salut,
Moi non plus ça ne m'arrive pas, mais c'est courageux à toi de faire le pas d'en parler. Je suis de tout coeur avec toi. Je te souhaite de trouver des réponses.
Bonne chance!

Re: Curieux mots

Posté : 09 juin 2019, 18:03
par Steca
scotch38 a écrit :
09 juin 2019, 14:11
Je pense que ça m'arrive aussi, des mots comme ça, qui surgisse de nulle part, sans aucun rapport avec rien.
C'est le stress, l'anxiété, qui à mon avis, déclenche ça.
Le pire, c'est de ne pas être effrayée. Pas facile..

Par contre, la schizophrénie, pour moi ça ne se déclenche qu'à l'adolescence ou en tant que jeune adultes, mais pas plus tard ?
Merci pour ton message scotch,
Je me demandais si toi ça te dérange quand ça t'arrive ou pas vraiment?
Est-ce un phénomène qui peut arriver à plus de gens que je pense mais que c'est ma phobie d'avoir la schizophrénie qui a amplifié tout ça. Le pire c'est que quand je lis sur cette maladie je ne m'y retrouve pas vraiment même si en cherchant un peu des poux , je peux trouver UN PEU quelques similitudes, dont mes difficultés sociales. Habituellement les gens schizophrènes ne se posent pas la question, sils le sont.
Mais oui, ma mère a vraiment reçu un diagnostic de schizophrénie tardive après l age de 50 ans.
Je veux préciser aussi que mes mots ne sont pas dit par une autre voix. C est ma propre pensée.
Merci Scotch :)

Re: Curieux mots

Posté : 10 juin 2019, 03:22
par scotch38
Oui ça me dérange, oui ça me fait flipper, oui ça maintient mon stress élevé.
Comment ça serait le contraire ? c'est flippant que sa propre pensée génère ces images ou ces mots !
Mais je sais que c’est dû à une forte anxiété et qu'il faut le prendre comme tel (facile à dire, hein ?)

Qu'en dit ton médecin ?

Re: Curieux mots

Posté : 10 juin 2019, 11:54
par Steca
scotch38 a écrit :
10 juin 2019, 03:22
Oui ça me dérange, oui ça me fait flipper, oui ça maintient mon stress élevé.
Comment ça serait le contraire ? c'est flippant que sa propre pensée génère ces images ou ces mots !
Mais je sais que c’est dû à une forte anxiété et qu'il faut le prendre comme tel (facile à dire, hein ?)

Qu'en dit ton médecin ?
Je n'ai pas encore eu l'occasion de lui en parler mais j'ai un rendez-vous en juin. Je crois que je vais lui en parler même si ça me gène assez. Dire à ton médecin que tu as la grippe ou dire qu'il te vient des mots dans la tête, c'est assez différent pour moi. Avoir peur de ne pas être capable de bien lui expliquer. Mon médecin n'est qu'un généraliste mais parfois certains troubles sont reliés à des maladies physiques aussi.
En ce moment mes hormones sont tout chamboulés, y aurait-il un rapport? Peut-être bien.
Mais comme tu dis , probablement dû à une forte anxiété. J'ai un TAG tout de même.

Tu as trouvé de petits trucs toi, pour qu'il y ait moins d'images, de mots?

De les ignorer et ne pas en faire trop cas, c'est ce qui fonctionne le plus dans mon cas. Je me parle fort.
Mais j'aimerais tant savoir pourquoi j'ai ça et comprendre.
Merci Scotch :)

Re: Curieux mots

Posté : 10 juin 2019, 14:03
par scotch38
Tu as trouvé de petits trucs toi, pour qu'il y ait moins d'images, de mots?
Se détendre, se détendre, se détendre. Encore et toujours. Sophrologie, méditation.
Anti dépresseurs (ça ne marche plus en ce moment argh)
Pleurer un bon coup, parfois ça libère la pression.
De les ignorer et ne pas en faire trop cas
Dans l'idéal, ce serait la solution. Mais pas facile...

Mais j'aimerais tant savoir pourquoi j'ai ça et comprendre.
Alors là : moi aussi ! J'ai besoin de savoir, de comprendre. Que celui qui a une réponse nous explique !

Re: Curieux mots

Posté : 12 juin 2019, 05:21
par Steca
Prise de sang aujourd'hui pour voire si ce pourrait être d'origine biologique la cause. On ne sait jamais. Ces deux derniers jours j'en ai eu plusieurs mots en tête, surtout le matin. Lundi, je vais aussi voire mon médecin. J'espère avoir le courage d'en parler.
Je prends du effexor depuis un bon bout de temps. Celà pourrait-il en être la cause?
Je ne sais pas.
Avec le temps je verrai bien.
Bonne journée à ceux qui me liront :D