Anxiété au quotidien...

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Anxiété au quotidien...

Message par feemystere »

Cardamine, effectivement je fais moi aussi de longs messages hehe. Je comprends mieux ce que tu voulais dire, merci pour les explications et anecdotes. Ça me permet de faire des liens. Je me suis attardée à un détail, qui toutefois fait peut-être une différence. Tu parlais de douleur au diaphragme. Je ne sais pas trop ce qu'on peut ressentir par là, j'essaie de me situer... Je suis aller voir une photo google et je comprends que c'est lié à la respiration. Donc tu avais du mal à respirer, tu sentais un poids, un poing? Peux-tu me décrire ce que tu ressentais? Confondais-tu cette sensation parfois par le vide ou le «rien ressentir»? Ou tu l'attribuais spontanément à l'anxiété?

Sinon je suis d'accord avec toi, on peut être prédisposé à être anxieux. Peut-être même que le phénomène se reproduit également pour la dépression (et d'autres troubles). Moi je ne dirais pas que j'étais anxieuse durant l'enfance (pas sans raison/déclencheur) mais j'étais timide, pas confiance en moi, je me faisais toute petite... Je crois que les facteurs de risque influencent le développement de l'anxiété. Les situations qui nous rendent vulnérables et nous blessent tout jeunes, ça oui ça joue un rôle: le rejet, l'intimidation, les échecs, difficultés relationnelles etc. Sur ces points, là je peux comprends et faire des liens avec qui je suis aujourd'hui. Mais jusqu'à quel point les événements vécus à l'enfance déterminent la vie adulte?

Bref, maintenant ça va mieux coté médication? Tu prends un médicament si j'ai bien compris, sans effet secondaire?

** Juju, je te comprends pour ce qui est de la multiplication des crises, la déprime, la peur/anticipation, désespoir... J'ai ressenti pleinement cela l'an passé et l'autre année d'avant aussi. Possiblement que j'étais en dépression, allons savoir. Toi es-tu sujet aux dépressions? Est-ce que ça se passe tout de même mieux avec l'ajustement des médicaments? Quels sont tes trucs pour faire descendre l'anxiété, pas juste en temps de crise, mais les pensées déformées/fausses et les craintes?!

Pour l'alimentation, moi aussi je ne mange pas beaucoup et le sommeil, j'ai des épisodes/périodes d'insomnie mais j'ai aussi tendance à dormir beaucoup tellement je suis épuisée. C'est de la fuite aussi il faut dire... L'important, c'est d'être bien suivie, d'en parler aux professionnels et aux proches et de travailler sur soi malgré les difficultés. Tu vas passer un beau voyage, c'est certain. Et ne pars pas avec des attentes trop élevées, que ce soit «je ne ferai pas de crise» ou «je vais juste focuser sur le beau, ce qui va bien etc». Parce que rien n'est parfait et même un beau voyage dans un hotel 5 étoiles. Ça risque d'être merveilleux mais étant donné les semaines très éprouvantes, les symptômes ne disparaitront pas. Ils vont diminuer petit à petit, néanmoins ce n'est pas une raison pour ne pas profiter du voyage ou tout mettre dans le même bateau (entre tout et rien). Il y aura des moments un peu plus moches, cela se peut, mais tu vas vivre aussi des moments mémorables et inouis. Ça va équilibrer le tout. Emmène toi de quoi écrire (déconstruire les schémas, te parler, inscrire les faits et émotions etc) mais aussi des choses pour te changer les idées/te faire plaisir/te détendre.

Quand pars-tu en voyage?

Sur ce, à bientôt et prenez soin de vous =-)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
Cardamine
Messages : 161
Enregistré le : 29 oct. 2012, 10:51

Re: Anxiété au quotidien...

Message par Cardamine »

Rebonjour !

Fee : pour répondre à tes questions

:arrow: Douleur au niveau du diaphragme : ça commence par un point, après quelques jours ça prend plus de place, ça devient plutôt une barre... mais c'est une douleur pas une sensation de vide... c'est comme une courbature mais de plus en plus douloureuse à chaque jour. La 1ère fois j'ai pensé que c'était un problème cardiaque.. je viens d'avoir une image pour te décrire ça, imagines que tu as une ceinture sous les seins et tu serres fort, la douleur va jusque dans le dos... des points. Oui je crois bien que c'est relié à la respiration, j'ai cherché sur le net, mais je trouve pas d'explication claire... j'avais pensé à "spasmophilie" mais je ne suis pas certaine... Ça me lâche pas de la journée seulement la nuit que j'ai un break, mais dès le réveil le matin ça recommence. Le "rien ressentir" je ne connais pas... ça m'est jamais arrivé de me sentir coupé au niveau émotions ou physiquement ou mentalement... comme certains disent que les AD les rendent comme insensibles, moi j'ai jamais connu ça.

:arrow: Je prends effexor depuis 2004, je suis rendu à 225mg.

:arrow: voici des exemples d'anxiété que je ressentais enfant (très jeune, je parle depuis genre 5 ans et plus)

j'avais peur qu'on m'abandonne, peur de perdre mes parents, peur que ma mère ne m'aime pas. J'étais pas le genre d'enfant qui fait de crise là, mais ça se vivait plutôt intérieurement et ça se manifestait en douceur, enfin de ce que je peux comprendre, car mes parents n'ont jamais pris vraiment ça au sérieux, ne trouvaient pas que ça méritait de consulter, mais ils se souviennent que j'étais fragile plus que mon frère et ma soeur. Plus intelligente aussi :lol: (joke)

1er jour à la maternelle, peur d,arriver en retard à la rencontre avec les autres amis et les parents et le professeur. Déjà j'étais perfectionniste et je voulais être parfaite... on avait colorié une pomme, et moi j'ai été la coller sur la porte d'une armoire... tous les parents ont rit (suremetn qu'ils me trouvaient mignonne d'agir comme une grande) mais moi je l'ai pris comme is javais commis une erreur.

Travaux scolaire : durant les vacances de noel je faisais toujours des devoirs, même en 1ère année primaire, j,avais été disputée par la prof car j'avais passé à travers mon cahier d'activité. Toute fière de montrer ça à ma prof, mais j'ai été grossièrement chicané, ridiculisée et punie !

Après je voulais à tout pris plaire à mes profs... donc je devais être parfaite.

Le soir je m'endormais difficilement, je pensais trop. je pouvais me réveiller en pleine nuit parce que j'avais oublié un devoir, et là rien ne pouvait me raisonner, jusqu'à sortir dehors à 1h00 du matin ramasser des branches d'arbres (hiver) pour faire mon bricolage.

J'ai fait bcp de somnembulisme jeune.

Des fois j'anticipais et je ne voulais pas particier à certaines activités, au point d'en faire une migraine.

Je détestais dormir ailleurs.

À 12 ans : on installait une piscine hors terre chez nous, et je voulais participer pour faire sure que ça soit bien fait loll. Un soir il ventait tellement fort que mon père a commencé à se facher la tôle levait dans le vent et ça devenait presque impossible à faire le soir même (on avait des oncles et voisins pour aider) mais moi je voulais tout superviser, et quand le vent à pogné dans ça, j'ai capoté un peu dans ma tête c'était rendu trop compliqué j'ai été me coucher car j'en pouvais plus !! :lol: j'en rit aujourd'hui

Avec le secondaire le stress des examens de fin d'années (sec. 4-5), la dépression approchait mais elle ne s'installait pas.

Enfant je voulu mourir, je priais pour que Dieu vienne me chercher durant mon sommeil. Je n'aimais pas les évènements de la vie tel que : puberté, 1ères menstruations je me sentais dépressives... mon humeur en prenait un coup...

J'étais fataliste : enfant (7 ans et plus) si j,étais contrarié je devenais dramatique (pas heureuse = vouloir mourir) je dessinais des trucs morbides, des cercueils, des couteaux ensanglantés, et je voulais disparaitre...

La vie était plus belle de 17 ans à 21 ans, j'ai eu beaucoup de plaisir, je devenais "Cardamine" : autonome, indépendante, la vie amoureuse, les relations les vrais dans le sens que je partais de loin et c'était comme une page blanche, c moi qui décidait de ma vie, les amies etc....

Mais chaque rupture était pénible... mais ca je pense que c'Était dans la norme des choses... mais une relation qui a été très intense m'a fait vivre des choses assez pénibles... angoisse, ou anxiété là je sais pas trop... mais des crises d'angoisses à me mettre ne boule à terre et pleurer ma vie, car j'arrivais à l'appartement et je trouvais pas mon chum, il était avec ses amis, il consommait de la drogue et moi je n'approuvais pas, il était souvent chez ses amis après ses cours alors que moi je rentrais avec l'envie de me retrouver avec lui, une tite vie de couple tsé... alors quand j'arrivais à l'appartement, je regardais s'il y avait d la lumière, j'anticipais toujours, soit il est là : je suis contente s'il est pas là, je vais déprimer toute la soirée... et quand j'ouvrais la porte pour constater qu'il était pas là, plus ça allait et plus je capotais... j'avais pas le controle sur ca !

j'ai fait un genre de dépression dans cette année là... j'ai perdu 20 livres en 2 semaines sans m'en rendre compte... même avec 20 livres en moins je m'en rendais pas compte dans mes vêtements, je ne mangeais pas beaucoup et je me souvenais pas d'avoir eu faim justement du fait que je mangeais peu... c,était le moindre de mes soucis. J'étais pas toute là... j'avais 2 choses en tête, ma relation affecive, amoureuse qui allait mal, et mes cours que je ne devais pas flopper à cause de ca...

ca été difficile a remonter, mais j'y suis arrivée... c'était une 1ère vrai dépression, mais qui a pas durée trop longtemps (je crois) et dont je n'étais pas consciente... je me disais que j'étais pas normale, dépendante affective etc....

bref le reste c'est à raconter plus tard, sinon je vais tout dévoiler de moi hihihi faire une auto biographie hihi

donc c'est ca.. j'ai toujours été anxieuse à ma connaissance...
Ce qui est plus fort que l'anxiété : l'action et l'humour !

p.s. mon avatar = un élèphant affolé par une petite souris loll c'est bien ça l'anxiété non ? :)
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Anxiété au quotidien...

Message par feemystere »

Salut Cardamine, j'ai trouvé super intéressant de te lire (parce que c'est toi lol). Franchement, ça me parle beaucoup. Ta descrition de la douleur que tu ressens, que tu crois liée à la respiration, ne semble pas être la même que je vis. Sans doute similaire, difficile à dire mais on se comprend tout de même: lié au souffle.

Tu as une mémoire impressionnante, on dirait que tu as photographié des moments de vie durant ta jeunesse... Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de mon enfance (peut-être mauvais signe lol), et ceux que j'ai ne sont pas aussi clairs et précis que les tiens. As-tu beaucoup de photos qui t'aident à te souvenir de tout? Ou as-tu tenu un journal? Est-ce que certains de tes souvenirs sont «cités» par ta famille?

Moi aussi, vers le secondaire 4 et 5, j'ai commencé à avoir des symptômes dépressifs. Lors de ta grosse rupture qui a causé une perte de poids considérable, ta dépression a été diagnostiqué ou pas?

Au plaisir de lire la suite, s'il y en a une. En tout cas ça m'intéresse sincèrement. Prend soin de toi et à bientôt =-) xxx
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
MariePier
Messages : 8
Enregistré le : 17 févr. 2013, 23:04

Re: Anxiété au quotidien...

Message par MariePier »

feemystere a écrit :Bonjour! Ce sujet n'est pas pour moi en particulier mais à tous. J'aimerais savoir jusqu'où va votre anxiété, comment elle se manifeste, jusqu'a quel point elle vous nuit. Avec la famille, les amis, au travail, dans les loisirs, les choses les plus «simples», les vacances... Vraiment, je suis ouverte à tout. Symptômes ressentis, vos pensées ou émotions, réactions de l'entourage etc. Avez-vous des exemples concrets, des situations qui se présentent souvent. Que ce soit dans le passé ou d'actualité. :?: :idea:

Je pourrais débuter avec un partage mais je préfère vous lire, faites-vous votre place, exprimez-vous si vous le voulez. Vous pouvez ajouter des nuances au sujet.

Au plaisir de vous lire :!: ;)

Depuis septembre 2011, lorsque mon frère est décédé, c'est là que les crises de panique ont commencé et depuis ce temps-là je fais une dépression majeure. J'ai été chez Jean Lapointe pour faire un sevrage de benzos, ensuite lorsque je suis revenue chez moi SEULE avec ma dépression j'ai encore voulu me suicider et mon psy m'a envoyé en psychiatrie à Joliette, j'y ai été 7 semaines et mon psy m'a dit être découragé parce que les 2 médicaments qu'il m'avait fait essayer ne fonctionnaient pas et qu'il ne voulait plus être mon psy, qu'il fallait que j'en cherche un autre, ça fait dur de se faire dire cela et j'ai été obligée de quitter la psychiatrie et revenir chez moi SEULE avec mes crises de panique, ma santé, ma déprsession, 15 jours après être revenue, un ami m'a dit de prendre un certain médicament parce que je voulais me suicider et ce médicament a fonctionné pour faire baisser mon angoisse et mes crises de panique donc j'ai été bien pendant 2 mois seulement et tout a recommencé en octobre et depuis ce temps-là je régresse de plus en plus. J'en ai fais des choses pour que cela fonctionne bien pour moi mais je ne sais plus quoi faire après mes 8 tentatives de suicide, je suis si malheureuse, je me couche toute la journée et je ne dors pas, ma santé m'empêche souvent de ne pas pouvoir faire des choses le matin et pour moi le matin c'st l'horreur parce que la journée commence. Je ne vois plus le bout et j'ai très peur de moi. Merci de vos conseils et de me lire.
Cardamine
Messages : 161
Enregistré le : 29 oct. 2012, 10:51

Re: Anxiété au quotidien...

Message par Cardamine »

Pour marie pier : faut aller dans une urgence comme a louis h lafontaine tu as bedoin dassistance et traitement ils sont mieux place ke nous pour taider mais ne reste pas seule ok. Bisous courage xxxx

Fee : je ne sais pas si c normal mais je me souviens de tellement de choses c comme une casette et je reculle au moment que je veux ... Moi japprecie car je me souviens de pleins de belles choses aussi mais des fois ca me fache unpeu genre quand mon chum lui ne souvient pas de tout lol xxx jecrirai plus un autre jour car pour ce soir jai pas autre chose a raconter lol tu as passe une belle fin de semaine toi. ?
Ce qui est plus fort que l'anxiété : l'action et l'humour !

p.s. mon avatar = un élèphant affolé par une petite souris loll c'est bien ça l'anxiété non ? :)
Cardamine
Messages : 161
Enregistré le : 29 oct. 2012, 10:51

Re: Anxiété au quotidien...

Message par Cardamine »

Pour répondre à ta question : Lors de ta grosse rupture qui a causé une perte de poids considérable, ta dépression a été diagnostiqué ou pas?

Non ! J'ai pas eu d'aide non plus, je le cachais peut-être trop bien que mes amies au cégep s'en rendait pas compte. Mais tu vois, dans cette période là j'ai pas de souvenir du cégep loll juste souvenir de ce qui se passait en dehors du cégep... focussée sur ma vie personnelle... Je me souviens même pas si je mangeais 3 repas par jour... mais je me souviens d'une journée oui, je crois que j'avais décidé d'en parler devant ma gang... on attendait le prof pour que le cours commence, mais on était dans un genre de salon pour étudiant... on a attendu longtemps me semble... et une fille m'a demandé pourquoi j'étais si muette... et j'ai parlé de ce qui se passait dans ma relation... je me souviens d'avoir ventilé un peu, mais bon, j'ai mis surement bcp d'humour en même temps car après j'ai pas eu plus d'aide.

J'appelais chez mes parents pour parler mais je cachais la vérité... je disais que j'étais triste, découragée de mon chum, mais je ne disais pas tout, dans ces moments là j'ai besoin de parler beaucoup, mais je vais pas vers n'importe qui. Je n'en aurais pas parlé à mon frere ou ma soeur, juste à mes parents. Et je me souviens un soir d'avoir eu besoin de parler très tard, il devait etre passé minuit, donc pour épargner mes parents j'avais appelé tel jeune lolll j'avais pas été émerveillée pas le soutien offert... j'avais l'impression de déranger plus qu'autre chose, j'ai pas jasé longtemps... pas fort en tout cas la personne qui m'a répond!

à ce moment là je n'avais pas été consulter, je me disais que ce ne pouvait pas etre une dépression, dans ma tête une dépression c'était autre chose... fallait surtout pas que ça soit ça héé !

mais souvent dans ces moments là je me disais : fait longtemps que je suis dû pour une pause, mais je ne peux pas me le permettre...

non la 1ère fois où j'ai accepté que ça se pourrait que je sois en dépression c'Est en 2004.

Les idées suicidaires arrivaient dans ces moments là, mais je me disais que j'Avais mon côté drama donc je ne me prenais même pas au sérieux. MAis cétait clair que je vivais de l'insécurité et de la détresse...
Ce qui est plus fort que l'anxiété : l'action et l'humour !

p.s. mon avatar = un élèphant affolé par une petite souris loll c'est bien ça l'anxiété non ? :)
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Anxiété au quotidien...

Message par feemystere »

Message écrit avant la lecture de ton dernier message, Cardamine: C'est fou comment la mémoire est impressionnante et peut nous surprendre! Je n'en reviens pas quand je te lis! Dans le fond, ça a des cotés positifs et négatifs, mais ce n'est pas différent de toutes ces autres choses. Il y a du bon et du mauvais en tout, il faut voir les deux cotés de la médaille! Je crois que ta mémoire sera un atout dans bien des domaines, c'est quasiment un don! D'autant plus que de nos jours, la mémoire est moins utilisée depuis que Madame Technologie existe! :roll: :lol:

Ma fin de semaine a été agréable dans son ensemble. Ce qui m'angoissait n'avait pas lieu d'être (activité hivernale) parce qu'en fin de compte, on a juste fait une «randonnée». Une marche courte mais agréable durant laquelle j'ai pris quelques photos, relaxé et respiré. Mais je n'étais pas du tout bien en m'en allant là-bas. Quoi qu'il en soit, c'est derrière moi et je suis contente. Merci de t'en être informée, au plaisir de te lire sur le sujet de ton choix. Bisous xx

EDIT: merci pour la réponse à mes questions, ton dernier message me parle beaucoup. Je me reconnais dans plusieurs phrases, ça me rejoignait. Réécris quand tu veux ;)
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
Gentleman
Messages : 2290
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Anxiété au quotidien...

Message par Gentleman »

Allo Cardamine

tu me surprends dans ce que tu écrit avec l'avatar que tu a mis ,je croyait que tu avait une mémoires d'éléphants :lol: :lol: .En parlant de ton éléphants c'est bien que tu aille écrit ce qui représentait en bas de tes textes,j,avais même pas vu la sourie au bout de sa trompe,pour moi je voyait un éléphants en train de forcer pour faire ses besoin mais qui semble constiper . :lol:

Ces derniers temps ,je me suis remis a vivre beaucoup d'anxiété moi aussi,on m' a retranféré au département de peinture a ma job et ça m'a rendu très confus,au début quand je suis rentrer dans cette compagnie,je voulais absoluments qu'on m'engage comme peintre,un jour ils avaient besoin de peintre remplacant alors ils sont venu me voir et me dire qu'il me donnerais ma chance malgré que j,ai pas tous les prérequis et l'expérience qu'ils voulaient,j'était super heureux mais j,ai vite désenchanter quand j,ai vu que le climats était vraiment différents que dans les autres département,peu de personne se montrait intéresser de m'apprendre les choses,on me disait fait ci fait ça,puis ensuite je devais m'arranger avec mes troubles,je fesait tous les ptite job platte que les autres voulais pas faire,il semblait aussi avoir une ptit clic que si tu en fesait pas partie personne s'intéressait a toi,malgré que je suis rester la presque 6 mois ,j'ai presque rien appris de plus,j'en suis rester vraiment déçu et je me suis dit que en fin de compte même si je suis payer moins cher ,je suis mieux sur la ligne d'assemblage.Mais la manque de personnelle,on ,a renvoyer encore la pour remplacer des peintre,beaucoups de personne sont partie(retraite,démissionner,maladie)l,ambiance est un peu meilleur mais malgré tous j'ai pas envie rester la et j'en ai faite part au coordonnateur que j'aimerais qui se trouve quelqu'un d'autre ,une semaine a passé avant qui vienne me voir et qui voit que j'était tres sérieux et est venu me dire qu'est ce qu'il pourrait faire pour que je veulent rester ,il avait vraiment changer de ton ,encore plus il me payait un café :lol: :lol: .Je lui est expliquer mes pourquoi et mes raisons mais a force de parler j'avais presque le gout de changer d'idée et rester mais j,ai dit non que je voulais retourner en ligne d'assemblage ou j,apprends plus de choses.Malgré tous je reste tous confus dans ma tête,j'essaie de me faire une raison ,a réfléchir si mon choix est bon et pas laisser le 4$ de l'heure de plus influencer mon choix

Je fait aussi beaucoup d'anxiété parce que aussi samedi prochain j,ai inviter ma famille a diner chez moi pour aller visiter mon usine ou je travaille mais inviter ma famille est une cause de grosse anxiété,j'ai bien la misère a rester a moi même,ou a pas me choquer , les voir eux ,surtout ma soeur et mon père,ça me tire tellement d'énergie que c'est pire qu'une journée de travail.Je le fait parce qu'ils ont souvent insister qui voulais visiter mon usine ou je travaille mais en même temps je me sens tellement bien quand je suis pas obliger de les voir.Il a juste mon ex-belle soeur avec sa ptite famille(mon neveu et mes nièces) que eux je me sens bien et eux il ne peuvent pas venir samedi prochain.

Je me suis mis aussi a faire de l,anxiété face a ce coté vedge qui me prends quand je suis en congé,ou je ne sait quoi faire du tous de mon temps a part fureter sur internet,l'ennuie me pogne un peu trop,je me mets a faire de l,anxiété face a ma vie de célibat qui dure tousjours qui fini jamais, finir ma vie comme ça.Une vie gaspiller et rater je trouve.

Je me remets beaucoup en question et ça ,ces questionnement la ,me cause tousjours de l'anxiété :(
feemystere
Messages : 3873
Enregistré le : 31 oct. 2011, 22:50
Localisation : Montréal

Re: Anxiété au quotidien...

Message par feemystere »

Je te comprends beaucoup Gentleman, tout plein de déclencheurs, de stress qui engendrent de l'anxiété. Peut-être que pour ta famille, tu peux reporter, question de les recevoir quand tu vas aller un peu mieux? À moins que tu accueilles moins de monde chez toi, que tu choisisses qui vient ? Genre pas ta soeur et ton père en même temps, est-ce réalisable? Peux-tu inviter une ou deux personnes supplémentaires qui viendraient égayer un peu ta journée? Un autre membre de la famille que tu aurais oublié ou qui finalement peut se joindre à vous? À moins que tu invites un ami proche?

Pour ce qui est de célibat, c'est vrai que c'est moche, surtout quand ça fait très très longtemps que tu n'as pas vécu de relation de couple. Pourquoi ne pas t'inscrire sur un site de rencontre, ils ne sont pas tous mauvais? J'ai eu une très bonne expérience sur Jasez.ca. En te créant un bon profil, tu attireras à toi les gens qui ont les mêmes valeurs et intérêts que toi. Certes, il y aura toujours des gens imbéciles ou louches, mais tu peux les ignorer, tu ne seras pas dérangé ou envahi. C'est une suggestion, en tout cas pour moi c'était un essai et ça a porté fruit. Je me suit fait 4 amis, dont deux sont presque des meilleurs amis aujourd'hui. Ça vaut la peine d'essayer^^

Et la déprime, le procrastinage, l'ennui et la surconsommation d'internet, je connais. Je peux juste te suggérer de repenser ton horaire, ta routine. Essaie d'imaginer la voix de Bibine dans ta tête: que te suggérerait-elle? Tu peux mélanger loisir et détente, suffit de trouver un juste équilibre entre travail, internet et autres activités qui te permettront de te tenir dans l'action sans dépérir. Pense-y et moi je crois que tu as les réponses et outils à l'intérieur de toi, ils sont juste cachés et oubliés. Fouille en toi et tu trouveras =)

Pour ton emploi, là je suis un peu impuissante. Écoute ton instinct, ton coeur! :idea: Fais le pour et le contre sur papier. Qu'est-ce que ça donne?

C'est bien de se poser des questions, se remettre en question surtout. Mais il ne faut pas en faire trop, après tout on a beau penser, on ne peut pas se projetter dans l'avenir et modifier les choses. Mieux vaut vivre l'instant présent et calmer le hamster qui va vite! Prend soin de toi d'abord et avant tout, à bientôt!!
«Une VRAIE RÉUSSITE inclut aussi la santé, l’énergie, l’amour de la vie, l’harmonie des relations, la liberté de créer, la stabilité émotionnelle et psychologique, le bien-être et la paix de l’esprit.»
MissMew
Messages : 110
Enregistré le : 07 avr. 2011, 16:02

Re: Anxiété au quotidien...

Message par MissMew »

Allo gentleman,

Je comprends ton anxiété face à ta famille et tout moi aussi je fais de l'anxiété pas mal je comprends aussi pour ton travail. Pour ta vie amoureuse as tu essaye les sites de rencontres?
Répondre