L’agoraphobie. Vos témoignages.

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Vc1234
Messages : 510
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

L’agoraphobie. Vos témoignages.

Message par Vc1234 » 17 août 2019, 11:01

Bonjour à vous,

Aujourd’hui je débute un nouveau sujet dans un but bien précis : expliquer l’agoraphobie aux gens qui ne comprennent pas ce que ça implique.

Je m’explique : j’ai un trouble panique avec agoraphobie. Après avoir discuté avec des gens atteint de ce trouble anxieux, je me suis rendue compte que tout comme mon entourage, le leur comprenait ce qu’est l’anxiété, ce qu’est une attaque de panique, toutefois l’agoraphobie c’est souvent flou. Et ça laisse souvent place à une série de commentaires maladroits/désagréables.

J’aimerais donc recueillir vos témoignages. Comment vivez-vous l’agoraphobie? Comment ça se manifeste pour vous? À quoi comparez-vous ça? Pouvez-vous me donner un exemple d’une fois où vous avez été agoraphobe.

Je crois qu’une des façons pour enlever le stigma autour de la maladie mentale c’est de faire lire des témoignages à nos proches alors si vous pouvez vous servir des témoignages ici pour expliquer tout ça à vos proches, pourquoi pas? :)

Alors je commence :

Pour moi l’agoraphobie c’est une grosse boule dans mon estomac. Je la surnomme Agora (oui, oui, elle est tellement prenante qu’elle mérite un nom). Elle est là et elle attend que je fasse un plan pour un week-end, pour une soirée entre amis. Ensuite, elle me mets des idées en tête, les fameux « et si? » : et si je ne me sentais pas bien pendant cette sortie? Et si je n’avais pas moyen de quitter rapidement cette soirée?

Elle m’empêche de faire des plans sur le moyen/long terme. Partir en voyage? Pffff impossible! Déménager dans une autre ville? Jamais de la vie! Elle est là, avec moi 24/24H, je crois qu’elle m’aime bien.

Une fois une sortie organisée, un souper au restaurant, une soirée entre amis, elle m’accompagne! « Tu crois vraiment que tu vas être capable d’y aller? » Tout le long de mon trajet en voiture je me remets en question. « Je ne me sens pas bien. Pourquoi j’ai fait des plans? » j’arrive au restaurant, yesss j’y suis! Une fois devant la porte d’entrée, blocage total, impossible d’y entrer. J’ai la nausée, j’ai chaud, mon coeur bat la chamade, je tremble, je suis engourdis de partout, c’est sûre que je vais perdre connaissance, non, je vais mourir, ça y’est! Je quitte donc pour retourner chez moi et je pleure, je ne sens faible, nul. Qui est incapable d’aller au restaurant, voyons?

Mes amis comprennent de moins en moins pourquoi j’annule toujours dernière minute. Ils arrêtent de m’inviter. Agora, elle de son côté est bien contente, elle m’a pour elle seule. Alors je commence à m’isoler, à me trouver des excuses pour ne plus sortir. « Sortir? Pffff pas besoin de ça, j’suis bien chez moi! ». Jusqu’à temps que même chez moi, je ne sois plus bien, prisonnière de mes pensées, esclave de mon cerveau désillusionné.

J’ai mes patterns : mes souliers et ma sacoches toujours près de la porte d’entrée tout d’un coup de je devrais quitter rapidement, la porte débarrée parce que s’il m’arrivait quelque chose, il faut qu’on puisse me porter secours rapidement, pas le temps de défoncer une porte! Toujours demander la facture au resto en même temps que mon plat, et bien évidemment, m’asseoir près de la sortie!

Et là agora me mets une nouvelle idée dans la tête : « t’es sûre que t’es bien, seule chez toi? Imagine il t’arrive quelque chose. Regarde autour de toi, t’es complètement seule » et là, je panique encore plus. Incapable de sortir, mais tout aussi impossible de demeurer seule plusieurs heures sans faire une attaque de panique.

Ça va pas, ça va pas du tout même. Je ne suis plus bien d’aucune façon. Je me sens tellllement seule. Alors je pleure, je pleure tellement que j’aurais pu remplir un bain avec mes larmes. Je me sens faible, nul, inutile. Je suis une bonne à rien.

Et c’est là qu’il faut mettre un stop à tout ça et qu’il faut aller chercher de l’aide. Moi je l’ai fait et maintenant ca va beaucoup mieux. Mais c’est la réalité de beaucoup trop de gens. Avec l’automne à nos portes, c’est d’autant plus vrai.

J’aimerais avoir vos témoignages, à votre tour :)

Sereine2017
Messages : 27
Enregistré le : 22 févr. 2017, 22:14

Re: L’agoraphobie. Vos témoignages.

Message par Sereine2017 » 17 août 2019, 12:38

Bonjour à vous

Pour ma part j'ai déjà fait de l agoraphobie et attaque de panique il y a de ça 30 ans. Cela a commencé sournoisement un jour je suis allé dans une foire il fessait chaud et humide et j'avais faim et ca fesait longtemps que l'on attendait pour ce fichu manège j'avais à ce moment la 18 ans. Et bang tout d'un coup je me suis senti faiblit et mes jambes molle, j'avais chaud, très chaud, étourdi, vision embrouillé et ma belle soeur et tchum m'ont pris par les bras pour me sortir de là et j'ai été me rafraîchir et boire un peu. C'est suite à ça, que j'ai commencé à faire des crise de panique. Jusqu'à l'âge de 23 ans. J'ai commencé à éviter d'aller ici et là de peut de ressentir un malaise, comme mevanouir. J'ai rencontré un psychologue magnifique je vous le dis un ange à passer dans ma vie le jour où je l'ai rencontré. Il avait 78 ans et oui il était vieux mais il fessait ça chez lui du bureau à temps partiel pour rendre service à la société qu'il disait. M. Victor Maheu était son nom. Il a enseigné à plusieurs universités de Montréal et ailleurs la gestion du stress. Donc il s'y connaissait vraiment en ce domaine. Je lui fesait entièrement confiance. Il a commencé par me montrer comment mesurer mon état de stress sur une échelle de de 1 à 10. 10 étant la crise de panique majeure. J'écrivais sur une feuille avec tableau avant la relaxation comment j'étais de 1 à 10 et après la détente même chose. Je devais faire ça chez moi au moins trois fois par jour religieusement comme il ne disait. Il m'avait fait des cassette dans ce temps là hihi... Avec des relaxation actives et passive de la méthode Jacobson. Cela m'a beaucoup aidé, j'ai appris à me détendre avec ces cassette là croyez moi. Ah c'était pas toujours facile non mais j'ai persévérer. Quand je suis devenu habile à me détendre et aussi à M'auto évaluer sur 1 à 10. Et bien là nous avons commencé la désensibilisation dans les lieux et endroits où la peut et le stress augmentait considérablement pour moi. Il m'avait demandé une liste des endroits où lieux que j évitait et qui était anxiogene. Exemple : autoroute, traffic, centre d achat, restauration, banque, métro ascenseur.... Voilà nous les avons fait ensemble lui et moi pas toute la même journée bien sûr mais une à la fois. J'allais avec lui exemple au carrefour Laval on stationnait. Je prenais le temps de me demander à combien je suis de 0 à 10? Et par la suite je fesait ma relaxation dans l'auto à côté de lui il me l'a dictait à ce moment là. Et après je me redemandait à combien j'étais de 0 à 10 et la plupart du temps ça avait baisser. Suite à ça nous allions rentré au centre d achat, doucement en marchant lentement. Tout en marchant je mevaluait avec son aide. Et si je sentais qqe symptômes apparaître et bien nous nous asseyons pour me détendre à nouveau le but n'était pas de sortir et chercher la porte de sortie vous comprendrez bien sur. Et par la suite nous continuons notre chemin. Et c'est en fessant ça pour chaque place et lieux que j'ai réussi à vaincre ses peurs irraisonnée.

Je sais mon texte est long mais je vous ai raconté ajd une portion très importante de ma vie. M. Maheux est décédé qqe mois après que ma thérapie soit fini cela a durer 1 an et demi à peut près pour faire ça.

Je ne regrette rien du tout er j'espère que cela peut aider qqn. Si vous avez des questions hésite pas il me fera plaisir de vous aider.

Merci

Marie xxx

Vc1234
Messages : 510
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: L’agoraphobie. Vos témoignages.

Message par Vc1234 » 17 août 2019, 13:43

Wow Marie, merci pour ton témoignage! C’est exactement ce que je recherche : de longs témoignages aillant des exemples de situations.

Merci d’avoir partagé et bien contente de savoir qu’aujourd’hui ça va mieux :) en effet, un ange a été de passage dans ta vie, ça semble avoir été un excellent psychologue!!!

Merci encore :)

scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

Re: L’agoraphobie. Vos témoignages.

Message par scotch38 » 19 août 2019, 04:28

Trouver un thérapeute comme celui que tu as rencontré est inestimable !
Quelle chance tu as eue.

Mikhoul te dira que tu as fait de la TCC, thérapie Cognitivo comportementale et que c'est la seule qui peut nous aider.

Vic1234, je reviens apporter mon témoignage.

Vc1234
Messages : 510
Enregistré le : 20 janv. 2015, 14:53
Localisation : Laval

Re: L’agoraphobie. Vos témoignages.

Message par Vc1234 » 09 sept. 2019, 01:15

Super Scotch, merci tellement :D

Répondre