D'où ça vient ?????

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

D'où ça vient ?????

Message par scotch38 » 04 oct. 2019, 12:19

Sur cette rubrique, nous sommes tous des anxieux, diagnostiqués ou pas, Trouble d'anxiété Généralisée.
Crise d'angoisse, attaques de panique, mal-être, pensées intrusives, .. sont notre lot quotidien !

Comme moi, vous avez dû chercher d'où ça pouvait venir (enfance, choc(s) traumatique(s), cycle lunaire, plat de pâtes ??!!)
Vous allez me dire que ça ne sert à rien de savoir pourquoi c'est en nous, mais ça m’intéresse quand même.
Si j'avais le courage, j'aimerais bien écrire un bouquin avec des histoires de vies.

Pour votre cas personnel, comment vous expliquez la cause ?

- Pour moi :
- père alcoolique, mère passive, ambiance familiale dans les cris et la peur constante, durant la petite enfance, l'enfance et l'adolescence).
- Parents anxieux et surprotecteurs (ne traverse pas, tu vas te faire écraser !)
- Niveau social (ouvrier, au foyer)
- Frère qui avait les mains trop baladeuses
- Chocs émotionnels à répétitions

C'est sur que ça part bancal ... Des fois, quand je raconte des passages de ma vie, les gens ont du mal à me croire. Une vraie Cosette !

- Mon frère a été délinquant, il s'est récupéré heureusement car il est très intelligent et très cultivé.
- Ma sœur est devenue alcoolique vers 40 ans et a perdu bcp de choses dans sa vie.

SACHA
Messages : 2655
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: D'où ça vient ?????

Message par SACHA » 04 oct. 2019, 13:08

tout un sujet ça... quoi dire
scotch38 a écrit :
04 oct. 2019, 12:19
Trouble d'anxiété Généralisée.
Crise d'angoisse, attaques de panique, mal-être, pensées intrusives,
J'ai tout ça en plus d'être bipolaire type 2

-enfance heureuse, fait du sport etc
-père aimant mais surprotecteur (fait attention à toi, soit prudente...), alcoolique mais jamais rien manqué de matériel
-mère aimante mais j'ai manqué d'attention ex:. quand j'étais malade, elle me disait couche toi sur le sofa et écoute la télé.. jamais collé et dire que tout va bien allé.
-coté paternelle, mélodrame.. grand-mère et oncle anxieux, agoraphobie, crise panique, dépression, crise de colère name it... soupçonne bipolarité pour ma grand-mère et trouble personnalité limite pour mon oncle.. non diagnostiquée

ma mère décédée quand j'avais 28 ans dans la période où j'avais plus besoin d'elle

avec du recul, j'ai toujours eu un tempérament anxieuse, pessimiste à mes heures ...j'ai remarqué que vers l'age de 9 ans, j'étais beaucoup anxieuse (peur de la mort)...

je pense que c'est inné en moi.. je suis d'un tempérament anxieuse et j'ai décidé que ça sert à rien d'essayer de trouver le comment du pourquoi... j'ai donné longtemps sur cette question..

je penses que plein de raison peut expliquer notre état d'âme..ca peut être amplifier par certaine expérience..

Coco69
Messages : 22
Enregistré le : 29 avr. 2019, 04:45

Re: D'où ça vient ?????

Message par Coco69 » 04 oct. 2019, 13:38

Coucou, je vous rejoint dans le club des parents alcooliques...apparemment, c'est une donnée à ne pas négliger.
Alors:
- petite enfance heureuse (en apparence), surprotègé par mes 2 frères et ma mère d'un père Alcoolique et psychotique.
- 10 ans : séparation brusque et sans explication de ma mere avec mon père, déménagement de ma grande maison à un petit hlm en ZUP.
- 11 ans: agression physique sur ma personne en sortant de l'école. Ma mere à rien fait.
- 13 ans: sentiment d'abandon et d'insécurité et de culpabilité après avoir demandé à ma mere d'aller en pension.
- 17 ans: décès de mon père, pas d'explication sur sa mort...
- 19 ans: décès de ma grand mere
- 20 ans: mon autre grand mere fait une tentative de suicide en se jetant d'un pont

En bref entre un père complètement ravagé par l'alcool et une mere complètement angoissée, je me suis replié sur moi même vers mes 10 ans. Je dessinais beaucoup, des têtes de mort, des bd, vers 18 ans j'ai commencé à fumé des joints assez souvent, je mitonnais beaucoup aussi. Pas confiance en moi, pas d'estime, pas de motivation, pas de perspective de vie. J'attendais un somme la prochaine merde qui allait me tomber dessus.
Après je pense on a tous des casseroles, parfois même des marmites pour certains, mais on réagit pas tous pareil. Moi j'ai deux grands frères qui sont pas anxieu, mais il y en a un qui s'est enfermé dans le boulot, et l'autre qui a complètement verrouillé le passé...Est ce que c'est mieux?

SACHA
Messages : 2655
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: D'où ça vient ?????

Message par SACHA » 04 oct. 2019, 13:57

depuis que j'ai énuméré mon enfance.. même si j'avais un père alcoolique, j'ai jamais manqué de rien, comme j'ai mentionné, j'ai fait du sport, j'ai toujours mangé à ma faim, j'étais bien habillé mais pas de grande marque et surtout, je n'ai jamais été abusé ni battu

la seule chose que je peux reprocher à ma parent est le manque de tendresse, de chaleur.. je veux dire même que si mon père me disait de faire attention, ni lui ni ma mère me disait je t'aime.. ni de caresse..je me souvient d'avoir été bercé par ma mère jeune mais rien de plus.. c'est peut-être dans leurs génération..

mais c'est pas tout de blâmer nos parents ou notre jeunesse.. je penses que tout est relié à nos expériences, nos choix, qu'on fait tout le long de notre vie..

scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

Re: D'où ça vient ?????

Message par scotch38 » 06 oct. 2019, 04:44

Points communs :
Alcoolisme d'un parent
Manque de tendresse (ou plutôt, pas de démonstrations)
Abus sexuels pour certain(e)s

Effectivement, ça ne sert à rien d'accuser nos parents. Mais ça peut expliquer pourquoi on est comme ça ..

Coco69
Messages : 22
Enregistré le : 29 avr. 2019, 04:45

Re: D'où ça vient ?????

Message par Coco69 » 06 oct. 2019, 13:16

Oui, ça peut...mais ça nous avance pas tellement...ces casseroles on les aura toute notre vie. On a pas le choix d'accepter et d'avancer.
J'ai vu ça sur un site sur les enfants issus de parents alcooliques c'est tres intéréssant et personnellement ça me parle beaucoup.


Voici les passages qui sont le plus parlant:

"Une enfance dans la peur et le silence: «Les enfants n’ont rien remarqué» Combien de parents pensent, à tort, que cacher le problème évite à l’enfant d’en souffrir.
Car l’enfant ne souffre pas seulement de l’alcoolisme du parent consommateur mais aussi de l’ambiance qui règne à la maison. Même très jeune, il sent les tensions et en souffre sans comprendre ce qui se passe.
L’enfant est souvent livré à lui-même et doit effectuer certaines tâches qui ne sont pas de son âge: s’occuper de ses frères et sœurs, assumer des responsabilités à la place de ses parents, prendre le rôle d’un parent. Il s’investit parfois d’une mission de surveillance du parent malade ou est parfois chargé, par l’autre parent, de le contrôler.
L’enfant est témoin, parfois victime, de scènes de violence verbale et/ou physique. Il vit dans la crainte des conflits, mais aussi la peur de ne pas être aimé, l’appréhension de perdre son parent malade ou d’être abandonné par l’autre parent.
A la maison, tout se vit dans l’insécurité, l’instabilité, au jour le jour et souvent dans l’urgence. Les promesses sont rarement tenues, les avis changent, les limites uctuent. Tout s’organise autour des consommations ou des non-consommations. On ne peut rien pré- voir et, ne sachant jamais ce qui se passe à la maison, l’enfant n’ose pas inviter des camarades, ni faire des projets avec eux.
Il vit dans la honte et la culpabilité et essaie de cacher tout cela par loyauté vis-à-vis de sa famille."

Il ne suffit pas de devenir adulte pour oublier les sentiments qui nous ont marqués durant notre enfance et/ou notre adolescence. La personne adulte qui a vécu avec un parent alcoolique a souvent une image négative d’elle-même et une faible estime de soi. Inté- rieurement elle ne se sent jamais à la hauteur et est très critique et exigeante vis-à-vis d’elle-même. Elle doute souvent de son propre jugement, a de la peine à exprimer son opinion ou à prendre une décision. Il lui faut en faire beaucoup plus pour en faire assez.
Elle développe un fort besoin de contrôle: tout prévoir, tout an- ticiper pour se sécuriser et se rassurer. Il lui est difficile de faire confiance, et elle se sent mal adaptée dans ses relations aux autres, incapable de nouer et de maintenir des relations solides. Après avoir pris soin de ses parents durant son enfance et/ou son adolescence, la personne adulte continue souvent de porter secours aux autres.
On constate que ces personnes ont un risque important de dévelloper des maladies psychiques telles que dépression ou angoisses ainsi qu’un risque plus élevé de souffrir de problèmes d’abus d’alcool ou de dépendance. Mais grandir dans une famille alcoolique peut aussi laisser un héritage positif. Beaucoup d’adultes ayant grandi dans une telle famille ont, par exemple, une grande sensibilité pour les rapports humains. Certains montrent une volonté particulière, une combativité, de l’empathie, du courage et de l’optimisme ainsi qu’une grande inventivité pour faire face aux situations les plus diverses.

Source: https://www.addictionsuisse.ch/fileadmi ... nfants.pdf

scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

Re: D'où ça vient ?????

Message par scotch38 » 06 oct. 2019, 14:55

Merci de ce partage. Oui, on a ses casseroles (j'appelle ça des valises) qu'on trimbalera toute notre vie, mais j'ai aussi besoin de savoir, de comprendre.

Je ne me reconnais que peu dans le texte que tu livres.
J'étais en peur panique tout le temps, parce que ça gueulait en permanence chez moi.
La violence était psychologique, et quelle violence ...
Par contre, ils nous aimaient, à leurs façons, et nous sommes toujours passés prioritaires. Il n'etait pas question de promesses non tenues etc. mais oui, l'insécurité était bien présente...

Coco69
Messages : 22
Enregistré le : 29 avr. 2019, 04:45

Re: D'où ça vient ?????

Message par Coco69 » 07 oct. 2019, 09:04

Moi aussi il m'aimait...et dans ces moments de lucidité il regrettai. Il disait meme à ma mère de partir. Mais voilà le mal est fait...le fait est qu'il a capitulé et qu'il a choisi la bouteille à sa femme et sa famille...d'où ce sentiment d'abandon et de manque affectif paternel. j'ai encore du mal à comprendre ça. Comment on peut choisir la bouteille à sa famille? Est ce que d'être malade alcoolique justifie d'abandonner son enfant.. moi ma conception c'est de se battre pour que nos enfants soient équilibrés, après je sais bien pour l'avoir vécu que des fois on ne voit pas de porte de sorties, on se sent démoralisé, désemparé, épuisé...on nous rabâche de s"accrocher, de vivre le moment présent, de "lâcher prise". Ca me paraît intouchable...

scotch38
Messages : 331
Enregistré le : 14 mai 2018, 05:12
Localisation : Grenoble, France

Re: D'où ça vient ?????

Message par scotch38 » 07 oct. 2019, 14:16

tellement d'accord avec toi..
Tu sais, ma sœur, qui a subit cet alcoolisme paternel, l'a pourtant reproduit.
Elle qui était la plus sage, la moins terrible, qui faisait tout bien comme il faut ... (comparé à moi !) ; elle a perdu son mariage, son mari, sa maison, son boulot, ses enfants.
Comment (re) faire subir ça à ses enfants ?
Est-ce héréditaire ? Culturel ?

Il m'a fallu des années pour accepter que mon père n'était pas le "vilain" mais qu'il souffrait bien d'une maladie. Pourquoi ? Pourquoi lui et pas ses 2 frères ? Qu'est-ce qu'il c'est passé pour qu'il tombe dans la bouteille ?? Qu'aurait-il fallu faire pour l'aider (et qui ?) ?
Il faisait des cures de désintoxication tout seul, il devait souffrir atrocement).
Bref, je pense maintenant qu'il avait lui aussi ses casseroles et qu'au vu de l'époque et du milieu, c'était socialement "normal", qu'il soit alcoolo.
C'est sur que ce serait absolument totalement différent de nos jours.

Coco69
Messages : 22
Enregistré le : 29 avr. 2019, 04:45

Re: D'où ça vient ?????

Message par Coco69 » 08 oct. 2019, 06:39

"Il m'a fallu des années pour accepter que mon père n'était pas le "vilain" mais qu'il souffrait bien d'une maladie"

Oui...moi je crois que j'ai encore du mal à accepter...à cause de cette maladie tout le monde à souffert. Il est mort en amenant avec lui la sécurité, l'éducation, la confiance, la transmission des valeurs, la présence qu'un père doit à son enfant...et maintenant je me retrouve démuni de tout ça.

Répondre