Mon témoignage avec l'anxiété... TAG/Hypocondrie

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Ylio97
Messages : 14
Enregistré le : 30 mars 2020, 08:38

Mon témoignage avec l'anxiété... TAG/Hypocondrie

Message par Ylio97 »

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez tous bien en cette période particulière. Je profite un peu du temps libre pour prendre le temps d'échanger sur l'anxiété, avec qui je vis depuis un bout de temps maintenant avec des hauts et des bas. J'ai décidé de m'inscrire sur ce forum pour apprendre des autres et pour apporter quelques conseils ou tips afin de vivre correctement et dans de bonnes conditions malgré l'anxiété.

Je me présente, je suis un jeune étudiant de 20 ans. J'ai eu une enfance particulièrement tranquille, avec une situation familiale et financière plutôt favorisé, je n'ai manqué de rien, et pourtant, j'ai senti l'anxiété s'installer petit à petit dans ma vie. Cela a commencé dès la maternelle et primaire, où j'ai ressenti une anxiété de séparation dès que je devais quitter mes parents pour aller à l'école, en centre de loisirs, ou en colonie de vacances. J'ai toujours pensé que le monde extérieur était un monde hostile, dans lequel je devais toujours être vigilant et me méfier de tout. Je ne me sentais jamais totalement à l'aise, et pourtant j'ai toujours été un élève bien intégré, joyeux et content de jouer avec ses camarades et rigoler de tout et de rien. Je ne sais pas vraiment d'où mon inconfort peut venir même si j'ai une petite idée... Je suis né très malentendant, quasi sourd, ce qui a causé un retard et une légère mise à l'écart en petite section de maternelle à 2/3 ans... Je ne m'en souviens pas mais mon inconscient doit s'en souvenir lui. Car j'ai eu beaucoup de mal à m'intégrer à ma classe, selon mes parents, car je ne comprenais pas ce qu'il fallait faire, le monde qui m'entourait... Mon éducation a dû être fortement impacté par ce manque d'audition qui m'a coûté de nombreuses incompréhensions. Cependant, je ne sais pas comment faire la paix avec toute cette partie de ma vie. Si vous avez des conseils, n'hésitez pas à m'en faire part.

Mon anxiété a commencé à se renforcer à partir du collège, où je suis devenu peu à peu émétophobe, à tel point que je refusais d'aller au collège, par peur d'être malade. J'ai consulté un psychologue à cette époque qui m'a aidé à me relaxer, je suis ensuite retourné au collège et ma scolarité s'est à peu près déroulé sans encombres.

Puis j'ai développé peu à peu une phobie du malaise, de m'évanouir qui s'est installé peu à peu sur plusieurs années jusqu'à l'année dernière ou j'ai eu mes premieres crises d'angoisses avec tachycardie, etourdissement, sensation de malaise imminent, tremblements, sueurs... à tel point que je n'osais plus sortir, par peur de faire des crises et ne pas pouvoir m'en sortir et finir aux urgences... J'ai appris par la suite à gérer mes pics d'angoisses en acceptant tout simplement le fais que j'angoisse et en essayant de les comprendre et de les accepter plutôt que les contrôler. Le fait d'accepter ses angoisses permettent de les soulager puisqu'elles ne sont plus nourris par nos pensées. Je n'ai plus ressenti de crises d'angoisses depuis un an grâce à cette technique particulièrement efficace :
1) Repérer l'angoisse arriver, les symptômes que vous ressentez
2) L'accepter, ne pas chercher à la repousser
3) Lui demander encore plus d'angoisse (oui cela peut paraitre fou, mais en faisant cela, on berne notre cerveau). Le niveau d'adrénaline va se calmer automatiquement puisqu'on ne cherche plus à contrôler ou à fuir, mais à vivre dans le moment présent avec.
4) Observer ses symptômes diminuer :)

C'est un soulagement pour moi de ne plus ressentir de crises d'angoisses. Car cela m'empêchait clairement de sortir... J'ai décidé en même temps de commencer une TCC que je n'ai pas pu suivre jusqu'au bout par manque de moyens financiers. Cependant j'ai repris la TCC il y a une semaine et je compte bien aller jusqu'au bout car cela m'a fait beaucoup de bien. Je conseille la Thérapie Cognitive et Comportementale pour tout ceux qui souffrent de troubles anxieux car c'est le seul travail de fond qui aidera à reprendre un schéma comportemental et de pensées normal afin de prendre goût aux activités qui nous font parfois peur.

Je précise que je n'ai jamais prit un seul médicament, je suis persuadé que ceux-ci sont inutiles dans mon cas et que je préfère travailler sur le fond plutôt que sur la forme.

J'ai repris la TCC récemment, car mon anxiété de faire un malaise ou de vomir reprend peu à peu du terrain dans ma vie, accompagné d'une déréalisation particulièrement importante depuis quelques semaines. Je pense que cette anxiété m'accompagnera toute ma vie si je n'arrive pas à faire la paix avec ce qui a pu causer ca dans ma petite enfance. J'aimerai bien vos avis la dessus, ça peut être intéressant d'en parler.

En attendant, j'essaie de vivre avec et d'accepter même si c'est pas facile tous les jours. Je commence à méditer en pleine conscience 15min par jour afin de mieux vivre dans le moment présent et d'arrêter de tout anticiper. Si vous avez d'autres conseils, d'autres méthodes, des conseils de lecture ou d'autres tips je suis preneur :)
Ou si vous souhaitez tout simplement discuter de votre situation, aussi ;)

Bon confinement à tous et prenez soin de vous,

Julien
Répondre