Un parcours douloureux

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Hikaru1288
Messages : 2
Enregistré le : 19 janv. 2021, 10:04

Un parcours douloureux

Message par Hikaru1288 »

Bonjour,
Je me présente, Seb j'ai 32ans. J'ai longtemps regardé vos témoignages sur le forum, et aujourd'hui je me décide à participé.
J'ai vécu en 2017 une séparation difficile, avec deux enfants. Pour faire court Mme ne voulait pas que je les ai, elle n'a pas digérée la séparation.
J'ai vécu du coup plusieurs années compliquées, mais je me suis accroché. J'ai rencontré quelqu'un et j'ai refait ma vie en 2018. Cependant en décembre 2018, je reçois la convocation pour le tribunal, très positif pour moi car je savais qu'en février j'allais enfin obtenir la garde partagé.
Cependant c'est à ce moment que j'ai sombré, j'ai commencé par une grosse crise qui m'a fait finir aux urgences. Je ne savais pas ce qu'était l'anxiété et les crises d'angoisses. Je n'avais jamais vécu ça.
Tout c'est enchaîné rapidement, j'avais peur d'avoir une maladie grave, on m'a fait plein de test et tout vas bien.
Du coup on m'a diagnostiqué une anxiété généralisé et donné des antidépresseurs et antianxiolitiques ! J'ai fait un séjour à l'hôpital...
Depuis j'ai vécu pour moi un enfer. Toute l'année 2020 a été compliqué. Je souffre de troubles anxieux avec hypocondrie. Chaque jour était un combat pour survivre.
J'ai arrêté mon antidépresseur en janvier 2021, le pire mois de ma vie je crois ! 😂 Attention à ceux qui prennent du Venlafaxine, le sevrage doit être vraiment très progressif ! Mon psychiatre n'a pas considéré qu'il fallait prendre le temps de diminuer...
Au jour d'aujourd'hui j'alterne des périodes de biens où je ne m'inquiète pas, je ne penses pas aux maladies, je ne focalise pas sur mes ressenties. Et des périodes violentes d'angoisse spontanée qui me font replonger dans le stress quotidien d'avoir une maladie. J'arrive parfois à me résonner, mais pas toujours. Je me retrouve en période de crise alors que je vous écris ces lignes...
Depuis quelques jours je suis très fatigué, de gros maux de tête, l'impression d'être à la limite de m'évanouir (déjà vécu...). Je focalise et je vie dans l'anticipation constante de ce qui peut arriver dans la journée.
Je ne sais plus quoi faire, j'ai un psychiatre, une psychologue, j'ai essayé la sophrologie. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi j'ai de bonne période où je revis, et soudainement des périodes de pas bien du tout. La dépression qui reviens ? Où est ce juste des restes de ma dépression qui traînent encore ?
Je ne sais pas, je ne sais plus. J'ai besoin d'aide et j'espère que vous pourrez me conseiller, que d'autre ont vécu la même chose... Je me sent seul, les proches ne comprennent pas forcément ce que je vie...
Merci de m'avoir lu.
Répondre