Aide / espoir

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
cynthiad
Messages : 3
Enregistré le : 01 juil. 2016, 17:12

Aide / espoir

Message par cynthiad » 01 juil. 2016, 17:26

Bonjour,

Je ne sais pas où commencer, alors je me lance.

J'ai été diagnostiquée TAG à 15 ans suite à de fortes crises de pleurs / idées suicidaires après avoir eu mes règles pour la première fois. Refus de vieillir, de devenir une femme. Bref, refus de grandir. C'était trop pour moi. On m'a dit que je faisais de l'anxiété de séparation et que j'avais un trouble de personnalité dépendante. Après essai de médication, multiples rencontres avec psychologue et psychiatres, j'allais mieux. À travers tout cela, j'ai toujours été méga hypochondriaque. Et j'ai eu beaucoup d'idées intrusives.

À travers tout cela, j'ai fait 2 bacc, déménagé 1 an à Toronto et fait un échange étudiant en Suisse. J'ai déménagé à Québec pour faire mon bacc. Je pensais m'être débarrassé de cette ''anxiété de séparation'' et avoir fait beaucoup de progrès (j'en ai fait fait!).

On avance dans le temps: là, j'ai 24 ans. Depuis septembre dernier (dès que la fin du bacc s'annonçait et la vraie vie, la vie d'adulte), j'ai des symptômes cognitifs majeurs qui se sont présentés: dépersonnalisation, troubles de mémoire, distraction, désorientation et confusion, je ne sais plus quel jour de la journée ou quel mois nous sommes. J'ai l'impression de perdre mon vocabulaire. Mon anxiété et mon hypochondrie ont explosé à des proportions inimaginables. Je suis convaincue d'avoir une maladie grave, malgré TOUS les tests possibles passés (MRI du cerveau + EEG)!! Mais je ne peux pas taire cette voix dans ma tête qui me dit que quelque chose cloche. J'ai recommencé à voir ma psychiatre toutes les semaines et on essaie de la médication, mais je ne trouve pas que ca fonctionne. Je suis sur du cipralex 20 mg depuis l'âge de 15 ans. Nous avons essayé des antipsychotiques avec de mauvais résultats. Et comble de tout, à la dernière rencontre avec elle, elle a dit que je commençais à la mépriser, car je ne lui faisait plus confiance. Je crois qu'elle va se tanner de moi. Comme tous mes amis d'ailleurs... Je ne sais plus quoi faire. J'essaie la méditation, la relaxation etc. J'avais un emploi étudiant extraordinaire et je suis en arrêt de travail. J'ai l'impression de tout abandonner. Ça va TELLEMENT mal. Et à travers tout cela, tout le monde veut m'aider. On dirait que la seule personne qui ne veut pas m'aider, c'est moi même. Et je sais pourquoi... parce que aller mieux pour moi veux dire affronter mes peurs et la vraie vie, ce qui me terrifie (même si je ne sais pas pourquoi).

J'ai l'impression de devenir légume, folle et démente. Je ne sais plus quoi faire, je suis au bout du rouleau. L'anxiété, à la limite, je pourrais apprendre à vivre avec et la contrôler. Mais que ca attaque mon cerveau, ça je ne peux pas le prendre. On dirait que je n'arrives simplement pas à accepter mon anxiété. Est-ce que l'anxiété/dépression/épuisement peut vraiment affecter un cerveau au point d'être désorientée????

Je n'ai plus d'espoir. Je regardes les autres et me dis constamment: ils ont l'air tellement heureux... pourquoi pas moi... Je n'arrive pas à accepter mon trouble anxieux, je crois.

Help :(

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Aide / espoir

Message par Nath2727 » 02 juil. 2016, 14:50

Salut Cynthia,

bienvenue sur le forum!

Tu l'as très bien décris: tu n'acceptes pas ton anxiété et de là vient une partie des troubles que tu ressens. Mais pour accepter, il faut faire un cheminement, ça ne se fait que rarement tout seul. Et ce cheminement, un psychologue peut t'aider à le faire, mais c'est long et ardu. Tu as déjà des pistes, tu dis que tu as peur de devenir adulte et d'affronter la vie. Tu peux vraiment bien travailler sur cette peur, mais avec l'aide d'un professionnel. Je ne comprends pas vraiment ta psychiatre qui s'en va dire à sa patiente qu'elle la méprise. Les psychiatres savent très bien gérer ce genre de sentiment d'habitude, c'est leur métier. Je crois qu'il ne faut pas que tu t'arrêtes à ce genre de commentaire, c'est un peu insignifiant.

Pour répondre à ta question: oui oui et oui, la dépression peut affecter ton cerveau au point que tu ressentes de la dépersonnalisation (comme j'ai ressenti aussi en dépression), des troubles cognitifs comme la confusion que tu décris, l'impossibilité parfois de prendre des décisions ou de se projeter dans le futur. La dépression modifie la chimie du cerveau et celui-ci peut alors nous jouer de mauvais tours.

Je ne crois pas que tu n'as pas le goût de t'aider, je crois que tu es fatiguée et que tu te culpabilises de ne pas avoir la force ni le courage de t'aider à aller mieux. Ça n'a rien à voir avec la volonté. Je pense qu'une fois que tu vas avoir trouver la bonne médication, tu vas bénéficier d'un suivi psychologique et que tu seras prête pour un beau gros travail sur toi-même, sur tes peurs et sur ton anxiété.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Surlaroute
Messages : 336
Enregistré le : 28 mai 2010, 14:57

Re: Aide / espoir

Message par Surlaroute » 03 juil. 2016, 12:01

Si tu es à Montréal, tu peux aller dans le groupe de soutien de Revivre.

cynthiad
Messages : 3
Enregistré le : 01 juil. 2016, 17:12

Re: Aide / espoir

Message par cynthiad » 04 juil. 2016, 08:44

@Nath...

Est-ce que mon cerveau va revenir comme avant?

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Aide / espoir

Message par Nath2727 » 04 juil. 2016, 18:53

Oui, ton cerveau va redevenir comme avant mais il faudra être patiente, ça peut prendre longtemps mais ça revient. Les dépressions qui entraînent des symptômes résiduels sont souvent associées à des maladies psychiatriques comme la schyzophrénie. Parfois, on met longtemps à se débarrasser d'un symptôme, mais on finit par en venir à bout. Depuis combien de temps as-tu des symptômes cognitifs?
La dépression modifie la chimie du cerveau mais la médication régularise le tout la plupart du temps et le cerveau possède ses propres armes pour retrouver son équilibre.
Ne t'inquiètes pas mais sois patiente, ça va revenir.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Revivre
Administrateur
Messages : 258
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Aide / espoir

Message par Revivre » 05 juil. 2016, 10:06

Bonjour Cynthia,

Je renchérit la réponse de Nath, avec les soins et les professionnels appropriés, il est en effet très probable que ton cerveau « redevienne comme avant» pour reprendre tes mots. Patience est en effet le mot d'ordre toutefois.

D'ailleurs, permets-moi de souligner le fait que tu as déjà une bonne part du chemin d'accompli: tu reconnais avoir un trouble anxieux et même que tu comprends tes réactions face à celui-ci. Tu sembles déjà bien analyser la situation et donc je crois que tu sais comment t'y prendre pour aller mieux.

Toutefois, peut-être as-tu besoin d'un coup de pouce pour faire ce second pas?

Les usagers du forum de Revivre sont d'ailleurs des personnes toutes indiquées pour répondre à tes questions et inquiétudes en ce sens.

Par contre, les professionnels en la matière, dont l'équipe de Revivre, ne sont pas à négliger non plus et je t'invite à les consulter sans hésitation, tu n'es pas obligée de supporter ce poids toute seule, nous pouvons t'apporter du soutien, ne serait-ce au moins que pour t'aider à avancer. Le psychiatre est un médecin très efficace mais ce n'est ni un thérapeute ni un intervenant, tu pourrais donc bénéficier de ces autres ressources si celles-ci t'interpellent.

Ce serait en effet de bonnes façons d'amorcer un cheminement pour apprivoiser et gérer ton anxiété, un pas à la fois.

Voici nos coordonnées, les intervenantes sont disponibles si tu souhaites nous contacter, du lundi au vendredi de 9h à 17h: 514-738-4873.

Je te souhaite une belle journée ensoleillée là-dessus Cynthiad,

Vicky, Intervenante

cynthiad
Messages : 3
Enregistré le : 01 juil. 2016, 17:12

Re: Aide / espoir

Message par cynthiad » 05 juil. 2016, 16:43

@Nath

Merci beaucoup. Je n'ai jamais eu beaucoup de patience... J'ai tellement peur que mon cerveau reste comme cela. Ça me terrifie, car ça voudrais dire que tout mes beaux plans pour mon futur que j'avais en tête s'évaporent (carrière, mari, enfants...)

Je ne crois pas faire une dépression et si oui, ce ne serait qu'une ''mini dépression'' selon ma psychiatre. C'est pourquoi je ne comprends pas les symptômes.

Mes symptômes ont commencés en septembre dernier quand la fin du bacc s'annonçait. Mais depuis janvier, ils sont pires. J'avais aussi, pour la première fois de ma vie, un chum (que j'ai laissé il y a qqes mois). Aussi, en août prochain, techniquement, je suis supposée commencer l'école du barreau afin de devenir avocate. Et ce stress là était constant à travers la dernière année, car tout arrivait trop vite. Et puis, il y avait la job cet été dans un cabinet d'avocat, à québec. Que j'ai du arrêter. Ainsi, en ce moment, je suis en arrêt de travail et je m'ennuie à mort. Je ne fais que pleurer et dormir. Et en plus, je n'arrête pas d'anticiper que je vais abandonner le barreau, car impossible pour mon cerveau d'étudier 4 heures par jour pendant 4 mois! Et là, une nouvelle peur s'est développée, celle de ''sortir de chez moi'' et la ''peur d'oublier'' et de me ''perdre dans la rue''. Je me sens comme un aînée ayant l'alzheimer. C'est vraiment pas drôle à 24 ans. Aussi, l'hypochondriaque en moi a mal compris ton commentaire sur la skyzophrénie... crois-tu que je suis skyzophrène :(

@Vicky

Merci beaucoup de votre message. Je vais appeler demain, mais je n'arrive jamais à rejoindre personne...Je suis allée à une rencontre d'entraide et je dois vous avouer que je ne me sentais tellement pas à ma place et j'ai paniqué.


Merci

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Aide / espoir

Message par Nath2727 » 06 juil. 2016, 04:25

Salut Cynthia,

Tu n'es peut être pas vraiment en dépression mais les symptômes que tu ressens sont réellement dépressifs par contre. Mais ils peuvent aussi être dus à de l'anxiété qui est en train de se généraliser car mal traitée.

Pour ce qui est de ton cerveau, dis-toi bien que tu n'as pas toujours été comme ça alors il n'y a aucune raison pour que tu le restes... Laisse-toi du temps.

Effectivement, ta vie a l'air d'être bien remplie mais aussi de déborder un peu. Il va falloir que tu fasses certains choix: ta santé mentale contre quelques uns de tes rêve de cheminement scolaire parfait. L'École du barreau sera encore là pour quelques temps, il n'est peut-être pas si grave de prendre un petit break de pression et de laisser le temps filer tranquillement en attendant que tes symptômes disparaissent. Mais je ne sais pas à quel point ça compte dans ta vie.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Répondre