Mon trouble à moi - mon journal à moi

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Ouena
Messages : 1786
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Ouena » 19 août 2016, 08:21

Repose-toi bien Virgule, prends soin de toi! Je t'envoie toutes mes pensées positives!

isa456
Messages : 1450
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par isa456 » 19 août 2016, 09:34

Repose toi et ne culpabilise pas pour ton absence

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Nath2727 » 19 août 2016, 13:16

L'idée d'un journal est une excellente chose et un bon remède contre l'anxiété. En écrivant, on relativise, on prend du recul et parfois on se rend compte de l'inutilité de ces sentiments d'angoisse qui nous étreignent. Je t'encourage très fortement à continuer, je vais le lire de façon assidue, et être témoin comme ça de ce changement en toi. Merci de nous faire partager cette belle tranche de vie.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Virgule
Messages : 261
Enregistré le : 14 août 2016, 11:40

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Virgule » 19 août 2016, 17:47

Merci à tous et à toutes pour vos pensées.
Journée pas si mal. La matinée s'est bien déroulée, sans anxiété. De prendre un café sur mon balcon à l'ombre en semaine était un plaisir oublié. Nous sommes allés nous balader dans un parc, sur le bord de l'eau à Montréal. Après peut-être 30 minutes, j'avais l'impression de devoir pousser un bloc de pierre devant moi pour avancer, mais j'ai continué tout de même. C'était agréable malgré tout. Petite crise intérieure en voyant une toile d'araignée. Complètement absurde: la toile m'a fait pensé aux jolies araignées qui vivaient dans la cours l'an passé, et de penser à ma cours m'a fait pensé à des travaux que je dois planifier, et hop! Le stress des travaux qui se feront dans un an!! Come on! C'est fou comment l'esprit fonctionne! À partir de la vue d'une toile!
Pour la médication, ça va toujours, goût métallique assez intense après avoir pris une bière. Si ça se trouve, ça coupera ma consommation d'alcool (qui était pas mal à la baisse déjà depuis plusieurs mois). Des copains viennent chez moi ce soir. Petit stress de les recevoir (!! bordel, je les vois toutes les semaines!), mais je crois que c'est mieux que d'aller dans un bar, ou il fait trop chaud avec trop de monde.

À la relecture de mon post, je confirme que je suis un peu fâché contre moi-même envers ces crises d'anxiété. Hmm. J'ai beaucoup travaillé pour les autres dans le passé, de part mon métier. Il faut que je travaille pour (sur) moi-même maintenant.... Nath a raison, il y a probablement un côté thérapeutique à écrire ici...

Ouena
Messages : 1786
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Ouena » 20 août 2016, 06:14

Oui continue de nous écrire Virgule, ça nous intéresse et essaie de travailler le contrôle de tes pensées je sais que c'est pas évident mais quand on se rend compte que certaines pensées ne nous apportent que de l'anxiété on s'efforce de les stopper et de les remplacer par des pensées positives. Tu peux lire également sur le net sur la pensée positive et la méditation... bon weekend!

Virgule
Messages : 261
Enregistré le : 14 août 2016, 11:40

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Virgule » 21 août 2016, 09:35

Les périodes d'inactivité (ou de ralentissement d'activités) sont les pires. Le soir après le travail, au coucher et (surtout!!) sous la douche, où l'on se retrouve vraiment seul, avec nos pensées. Le milieu clos de la douche? L'eau chaude qui active le système?
La prise d'alcool, si minime soit-elle, semble avoir un effet le lendemain, en plus du goût métallique désagréable qui s'en suit. Je débute ma 3e semaine au Cipralex demain.
Je suis toujours en congé demain, reprise mardi. Je sens que j'ai encore pris une mauvaise décision sur la gestion de mes congés. Je dois prendre plus, mais je veux préparer un plan avec mon employeur. On voit que mon détachement est difficile.
J'ai fait du camping la nuit passée. Merveilleux de dormir avec les grillons. Malheureusement besoin tout de même du zopiclone pour partir le sommeil. Ça me fait peur un peu. Mais la nuit a été bonne, avec des huards, des grenouilles et du vent. J'espère y retourner cette nuit mais il pleut beaucoup...
Je vais parler avec mon médecin ou mon psy pour une thérapie. Ça me rebute un peu, j'ai des idées préconçues, je ne veux pas que ce soit ésotérique ou un truc pour entrer en communion avec le cosmos. Je sais que ça fonctionne très bien pour certains et tant mieux, mais ça ne passera pas avec moi. Pensée trop cartésienne je suppose.

En résumé j'essais de relaxer de calmer cette foutue anxiété mais le succès est mitigé.

isa456
Messages : 1450
Enregistré le : 19 janv. 2016, 10:05

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par isa456 » 21 août 2016, 09:42

Peut être pourrais tu essayer de ne plus prendre d'alcool pour un bout, ça ne fait pas bon ménage avec la dépression et la médication.

Pour la thérapie, ce n'est pas ésotérique, ça peut être très concret et terre à terre.

Pour le travail, un arrêt complet serait à envisager pour vraiment reprendre du mieux et pouvoir te reposer.

Ton camping semble agréable avec ces bruits de la nature.

Virgule
Messages : 261
Enregistré le : 14 août 2016, 11:40

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Virgule » 21 août 2016, 10:20

L'alcool ne sera pas un problème, surtout avec ce changement au goût :?
Le travail. La coupure est dure, pourtant je suis loin d'être le plus performant, le plus organisé ou celui avec le meilleur leadership. Mes livrables sont très rarement parfaits et demandent souvent du retravail. Et ce n'est pas ce que j'aime le plus faire au monde. Alors pourquoi je ne peux pas lâcher, laisser tomber, ne pas s'en soucier ou d'arrêter d'en prendre trop sur moi?
(J'ai l'impression que je rebrasse continuellement les mêmes trucs, désolé chers lecteurs)
Allez hop on vient de se trouver une pile de jeux de société pour passer cette journée pluvieuse!
Bon dimanche!

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Nath2727 » 21 août 2016, 12:43

Salut Virgule,

il est bien certain que si tu pars avec l'idée que la thérapie ne marchera pas avec toi, ce sera difficile de lui trouver des avantages... Laisse au moins la chance au coureur comme on dit ici, et aborde-la avec un esprit d'enfant qui s'émerveille et qui croit tout simplement parce qu'on lui a dit que ça marchait. J'ai aussi un esprit très cartésien et la TCC m'a appris plein de trucs et fait faire des choses que je ne me croyais pas capable de faire.
Je crois que tu t'es attaché avec ton travail au fil du temps sans forcément t'en rendre compte mais si tu l'as fait, c'est parce que tu en as retiré des bénéfices sans quoi tu ne l'aurais pas fait. À toi maintenant de démêler ce qui te sert de ce qui t'empoisonne la vie.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Virgule
Messages : 261
Enregistré le : 14 août 2016, 11:40

Re: Mon TAG à moi - tentative d'un journal

Message par Virgule » 23 août 2016, 09:36

Somme toute un bon congé prolongé, mais nettement insuffisant. Lundi s'est bien déroulé sans passe d'anxiété, en me retenant de voir mes courriels. Après lecture de plusieurs articles, je crois être en situation de burnout ou en instance de le devenir. J'ai besoin d'aide pour m'outiller, la médication n'est pas une solution suffisante.
Je travaille de soir cette semaine, ça me permettra de me reposer le matin. Courriel surprise ce matin, j'ai une lettre des RH, datant d'avant du moment ou j''ai décidé que c'en était trop, confirmant le changement de description de poste que je demandais depuis 2 ans. Mais ça, au moment où je casse entre leurs mains. J'ai peur d'accepter, ils vont m'en demander plus, mais je viens de frapper un mur. Surtout que je considère plus sérieusement un arrêt temporaire.
J'ai réussi à avoir un rdv avec mon psy avant d'aller travailler.
Sinon c'était vraiment bien de dormir sous la tente, hyper relaxant d'écouter la pluie tomber et le vent souffler.
Modifié en dernier par Virgule le 23 août 2016, 10:56, modifié 1 fois.

Répondre