Immaturité affective

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
camomille30
Messages : 47
Enregistré le : 06 mars 2017, 19:48

Immaturité affective

Message par camomille30 » 08 avr. 2017, 22:58

Bonjour j'aimerais parler dimmaturite. Y a til Des gens parmi vous qui avez ce problème d'immaturité affective? J'ai ce problème surtout dans mon couple et j'aimerais m'en sortir et avoir vos truc. J'ai l'impression d'être tellement lache!!!! Je n'en peut plus d'être immature et chaque fois que je me dis go je suis capable, ca ne dure pas et je recommence: je veut plaire, je veux me faire rassurer, je trouve des défaite quand j'ai tord, je me justifie tout le temps et si on se fâche ou me reproche qqch je me met à pleurer.... pourtant dans le reste de ma vie je ne suis pas si immature, je sais gérer mes compte, j'ai un emploi...je n'en peux plus....

manica
Messages : 13
Enregistré le : 16 nov. 2016, 22:07

Re: Immaturité affective

Message par manica » 09 avr. 2017, 09:19

Bonjour

As-tu des exemples de situation qui pourraient aider à comprendre?

merci
Passes une belle journée

evol
Messages : 117
Enregistré le : 29 nov. 2016, 10:39

Re: Immaturité affective

Message par evol » 10 avr. 2017, 07:33

Salut camomille,

Je pense qu'il faut faire la distinction entre maturité émotionnelle ou affective et maturité dans le sens d'avoir des responsabilités et de bien les gérer. Avoir un emploi, payer ses facture, être en appartement ou avoir une maison n'égale pas nécessairement maturité de notre côté affectif.

J'ai connu des gens dans ma vie (moi inclus parfois) qui agisse comme des adolescents face à certaine situation mais qui ont des vies complètement "normales" vue de l'extérieur.

J'ai aussi ce défaut où j'ai tendance à garder les gens à une certaine distance ou même à utiliser certaine défense narcissique dans un but d'évitement. Mais au fin fond je veux être aimer des gens.

Pour ma part il y a un grand fond d'évitement qui se cache derrière mes actions. Puisque je ne veux pas être blesser à court ou long terme je met des barrières entre moi et les personnes qui m'entourent (au travail ou dans ma vie sociale). Et avec les gens j'agis parfois de façon passive-agressive lorsque je subit une agression (reproche, chicane etc.). Pour certaines personne ça peut être un déni de responsabilité, une crise de larme etc...Tout ça dans le but de préservé notre idéal narcissique. On le fait souvent inconsciemment.

Je travail beaucoup là dessus avec ma psychologue en ce moment. Laisser les gens entré plus dans ma vie. Accepter mes fautes sans chercher à éviter. Lâcher prise sur certaine situation. Ne plus m'attendre à ce que tout le monde m'aime et vienne à moi mais plutôt aller vers l'autre. Même s'il y a un risque de blessure, je dois être prêt à l'accepter. Ça fait partie de notre stratégie pour que j'arrête cette évitement. Que je baisse ma garde et mes défenses. Je dois dire que ça fonctionne bien pour moi. Et c'est plus facile de jour en jour. Je gagne une confiance tranquillement en subissant quelques blessures ou en vivant certaines défaites. À long terme ça va m'aider à maturer sur le côté affectif et sociale.

Bonne journée (ou soirée :P)

Steca
Messages : 130
Enregistré le : 31 déc. 2016, 12:25

Re: Immaturité affective

Message par Steca » 10 avr. 2017, 09:02

Tu les gères comment tes blessures Evol au lieu de retomber dans l'évitement?
Si tu as le gout de répondre bien sure..

evol
Messages : 117
Enregistré le : 29 nov. 2016, 10:39

Re: Immaturité affective

Message par evol » 10 avr. 2017, 11:10

Salut Steca,

Je suis chanceux d'être quelqu'un d'être assez résilient. Je ne déprime pas facilement. Par contre je suis quelqu'un d'extrêmement anxieux.

Donc les coups que je prends à l'égo et à ma personne peuvent faire mal mais je suis capable de les absorber. Je te dirais qu'au début quand j'ai commencé je trouvais ça difficile et je retombais dans mes défenses narcissiques assez rapidement. Mais à force de le faire et de réaliser à quel point ça me rendait anxieux, je vois les bienfaits de mes gestes pour moi et c'est donc plus facile à chaque fois.

Honnêtement, je n'ai pas de truc ou de méthode. Je vois ma psy 1 fois par semaine et on en reparle un peu, donc ça reste frais dans ma mémoire et je continue de baisser ma garde un peu. J'en vois les bénéfice aussi donc c'est plus facile de continuer que de retomber dans l'évitement.

Un exemple par rapport à ce que camomille a écrit. Au travail quand je me fais reprocher certaines décisions ou actions...au lieu de me justifier, d'essayer de m'inventer des défaites, même de mentir pour ne pas avoir à avouer mon erreur...si j'ai vraiment fait un erreur je l'accepte et je me corrige. Même chose dans mes rapports affectifs avec mon conjoint ou mes amis. Si je dis ou je fait quelque chose je m'excuse et passe à autre chose. Ça semble simple comme ça. Mais pour moi ce n'était pas la façon naturel dont j'agissais.

Avant c'était difficile de toujours faire le serpent et me tortiller dans toutes les sphères de ma vie pour ne jamais avoir tort et ne jamais subir de reproche. Donc je me rend compte que quand je baisse mes défenses et que je laisse les autres me "rentrer dedans" un peu. Ça fait pas si mal que ça, ça me permet de m'améliorer et ça m'enlève un stress de sur les épaules.

Bref, j'espère avoir un peu répondu à ta question. J'applique ce procssus de "laisser les gens entrer" dans d'autres sphères de ma vie comme sociale ou affective aussi...

Bonne journée

camomille30
Messages : 47
Enregistré le : 06 mars 2017, 19:48

Re: Immaturité affective

Message par camomille30 » 10 avr. 2017, 16:05

En fait, j’ai plusieurs comportements qu’on me reproche :
Je ne réfléchis pas avant d’agir ou de dire qqch, je réalise mon erreur après.
Quand on me reproche quelque chose je me met sur la défensive et argumente pour donner des bonnes raisons de pourquoi j’ai fait ça. Sur le coup, je me crois vraiment et ensuite quand j’y repense c’est vrai que ce sont des mensonges ou pas la bonne raison….. Je me sens constamment oubligé de me justifier comme pour dire désolé je l’ai pas fait exprès et je me donne une raison comme pour que la personne comprenne et m’aime encore (j’ai la peur qu’on ne m’aime plus).

Et maintenant j’aimerai arrêté mais on dirait (et avec raison car j’ai toujours agis ainis) que dans mon conjoint ne me crois plus et dès que je tombe sur la défensive se fâche. Et moi dès qu’il me fait un reproche je l’imagine fâché et me dire qu’il va me quitter (comme toutes les fois que c’est arrivé). J’aimerais oublié mes erreurs du passé (face à ce comportement) mais j’ai de la difficulté….

Aussi, j’ai essayé de dire : tu as raison j’ai eu tord de me justifié mais ca arrive tellement souvent qU’il est tanné….. Je veux changé mais je pense que je suis lâche car ca fait 2 ans que j’essaie et je n’y arrive pas ;(

Un autre comportement bébé que j’ai est que je pleure parfois quand il est faché ou que j’ai fait une erreur….

Steca
Messages : 130
Enregistré le : 31 déc. 2016, 12:25

Re: Immaturité affective

Message par Steca » 12 avr. 2017, 09:43

Merci Evol pour ta réponse. Ça y réponds très bien merci et m'apportera une réflexion constructive. :)

Répondre