Vide

Adolescent(e)s atteint(e)s de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
Silence
Messages : 1
Enregistré le : 12 oct. 2016, 19:23

Vide

Message par Silence » 13 oct. 2016, 18:04

Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum et j'ai 14 ans. Je pense que je suis peut être en dépression (cela va faire environ 1 ans 1/2 que je me sens comme ça) mais je ne sais pas vraiment car je suis plutôt nulle en ce sujet et c'est pour cela que j'ai décider d'écrire sur ce forum.

Bon, par ou commencer ? Ces temps-ci j'ai beaucoup d'idées noires. Je penses beaucoup au fait de mourir, de disparaître, j'ai envie que l'on oublie mon existence. Je me déteste profondément. J'ai l'impression d'irriter les personnes autours de moi avec mes pensées négatives. D'ailleurs je n'ai vraiment plus beaucoup d'amis. L'affaires c'est que je ne garde pas mes amis longtemps. Au finale ils sont comme tannés de moi et partent sans rien me dire. Quand j'étais jeune (en maternelle, 1ere année et 2ieme année) j'étais hyper sociale et j'avais plein d'amis. J'avais envie de faire plaisir à tout le monde, d'être amis avec tout le monde et de m'amusés. Maintenant c'est carrément le contraire , j'ai envie de voir personne et de rester seule dans ma bulle. Aussi je me déteste tellement que je n'arrête pas de m'excuser à chaque deux secondes, et cela agace beaucoup mes amis. Je suis comme désolé d'exister. A presque chaque parole ou geste que je fais je le regrette après et je me dit ''Omg, pourquoi j'ai fais ça ? Je suis tellement conne!''.

Je me déteste tellement ! Je suis tellement laide, inutile, méchante, stupide, et bien d'autre chose. Je n'arrive pas a avoir confiance en moi. Et j'ai l'impression d'être vide et de ne pas avoir de personnalité... Quand j'étais en 3ieme année j'ai commencer a ''changer de personnalité''. Je voulais plaire a tout le monde, alors je changeais de personnalité afin que la personne m’apprécie plus. Encore aujourd'hui, je ne sais pas qui je suis. Et ça me déprime beaucoup. Parfois au début de l'année, certains profs nous remettent des feuilles sur laquelle il y a des question qui parlent de nous et on doit y répondre pour que l'enseignant en apprenne plus sur nous et la plus part du temps je répondais ,''Je ne sais pas'', aux questions.

Aussi je stress beaucoup. Juste dire le mot ''stress'' me fait stresser... :? Je stresse pour n'importe quoi, même pour la plus petite chose. J'ai 14 ans, alors mon stress augmente c'est temps-ci car je vais bientôt devoir penser a ce que je veux faire plus tard et j'en ai aucune idée! Aussi a force d'avoir des pensées noirs mes notes baissent beaucoup, je réussi bien a l'école en générale mais la j'ai l'impression que tout va de moins en moins bien. J'ai aussi une impression de irréaliste. J'ai l'impression d'être dans un rêve et que tout ce qui ce passe ici dans ce monde n'existe pas. J'ai l'impression d'être un personnage secondaire de cette vie. (Oulala je dit beaucoup de ''J'ai l'impression...'' , désolé). Je ne ressent plus le moment présent.

J'ai tellement faites d'erreurs dans ma vie en ce moment que je me dit à quoi bon de continuer a vivre ? Il y aurait tellement de choses a reconstruire mais c'est comme impossible de tout recommencer a neuf. Je sais que l'erreurs est humaine, mais moi j'en ai tellement faite que je me demande si c'est normale. Je penses souvent a mes erreurs de mon passé et dans une journée je me répète souvent que je veux mourir.

Bon je ne vais pas vous raconter toute ma vie alors je crois que je vais m'arrêter là. Je me demandais juste si quelqu'un aurait déjà vécu quelque chose de similaire a moi ou si quelqu'un aurait des trucs à me suggérer afin que cela cesse. Désolé si mon texte n'est pas clair, mais je suis vraiment nulle pour écrire des textes...

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Vide

Message par Nath2727 » 15 oct. 2016, 04:04

Salut Silence,

il y a beaucoup de détresse dans ton texte et aussi beaucoup de déception. La déception de ne pas être aussi bonne que tu le voudrais, pas aussi intéressante ou sociale.

Pourquoi toutes ces attentes envers toi? Pourquoi te faire autant de mal? Tu es comme tu es, et probablement bien moins terrible que tu ne le dis, tout le monde a le droit de vivre dans ce monde, il y a de la place pour tous, même les méchants ou les stupides et je suis certaine que tu n'es ni l'un ni l'autre.

Mais tu exiges tellement de toi, tellement de perfection que tu penses être normale chez quelqu'un de normal, alors ne pas rencontrer toutes ces attentes te fait croire le contraire. Mais c'est une illusion.

Pourquoi, une simple journée, tu ne décides pas de ne plus te soucier de ce que tu es ou n'es pas, juste pour la journée, pour voir ce qui se passera? Tu te rendras compte que personne ne te lance de tomates, personne ne chuchote dans ton dos. Pourquoi ne pas faire l'essai de t'accepter telle que tu es, juste une fois? Tu verras toute la pression que tu te mets, toutes les attentes irréalistes que tu essaies de rencontrer et toute l'énergie que tu dépenses alors que tu pourrais t'en servir pour avoir des loisirs, faire du sport et avoir du plaisir.

Donne-toi une chance, je suis certaine que tu as de belles qualités que tu camoufles, apprends à être plus douce avec toi, tu seras plus douce aussi avec les autres et ils verront un magnifique changement s'opérer chez toi. Tu vas enfin prendre le contrôle de ta vie et de ton avenir. Ta vie doit être ce qui compte le plus pour toi, penser à y mettre fin pour des raisons aussi légères que vouloir à tout pris faire plaisir aux autres ne devrait même pas t'effleurer l'esprit alors laisse ces vilaines idées dans un coin et ta tête ou débarrasse-t'en une bonne fois pour toute, mais ne les laisse pas prendre toute la place et gâcher ta vie, celle-ci a besoin d'espace pour s'épanouir.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Revivre
Administrateur
Messages : 263
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Vide

Message par Revivre » 17 oct. 2016, 16:38

Bonjour Silence,

Avant tout, il m'apparait important de souligner le fait d'être venue partager ton vécu et ta souffrance sur ce forum, c'est une preuve que tu espères toujours t'en sortir et souhaites le mieux pour toi-même. C'est que tu souhaites encore croire en la possibilité d'aller mieux et c'est la mission de Revivre: vous aider à reprendre pouvoir sur votre vie, votre santé, car oui c'est possible. Il suffit d'avoir les bons outils en mains et de persévérer.

Je perçois bien la détresse et le désespoir dans ton texte. Tu sembles cependant t'en mettre beaucoup sur les épaules et cette culpabilité qui te pèse en est le résultat malheureusement. À 14 ans et à n'importe quel âge, on ne peut porter le poids de plaire à tout le monde et de ne jamais se permettre de faire de fautes. Tu peux te donner le droit d'être simplement toi-même, comme le dit Nath2727.

Personne ne nous demande de changer pour plaire à autrui, et c'est parce que chacun a le potentiel de plaire et déplaire à quelqu'un. Chacun possède ses caractéristiques, sa personnalité et celles-ci fonctionneront avec certaines personnes et avec d'autres pas, c'est la nature. Peut-être exiges-tu beaucoup de toi-même? Je te propose d'y réfléchir et d'évaluer comment tu pourrais t'en demander un peu moins et accepter d'être simplement toi.

Les pensées suicidaires dont tu parles, tout comme les tentatives, sont en fait un symptôme de la dépression. C'est le désir de cesser de souffrir plutôt que celui de mourir réellement[/b]. Il peut y avoir un moment où ces pensées sont plus présentes et plus difficiles à gérer mais il est toujours possible d'y travailler, de les diminuer et reprendre du contrôle sur ton bien-être.

Il peut y avoir une fin à cette phase, à cette déprime. Il te suffira d'aller chercher les ressources nécessaires tel qu'en parler à un médecin, généraliste par exemple. Celui-ci, si tu n'en a pas, peut être accessible via une clinique sans rendez-vous. Toutefois, il serait important d'en parler à tes parents s'ils sont présents et ne sont pas au courant, sinon peut-être quelqu'un en qui tu as confiance qui pourrait t'accompagner dans ces démarches? Tu pourrais vouloir bénéficier de leur soutien, de leur présence, afin de ne pas traverser cette période seule.


Les pensées suicidaires ne doivent surtout pas être tues ou minimisées. Elles sont le signal à considérer afin d'éviter de descendre plus bas, c'est le moment de faire appel aux ressources pouvant t'aider, tel que Revivre: 1866-738-4873 et la ligne de soutien pour les jeunes Tel-jeunes, proposée par Soshin d'ailleurs: 1-800-263-2266 ou par courriel: http://teljeunes.com/questions/poser


En terminant, tu mentionnes que cet état dépressif a débuté il y a environ 1 an et demi. Y a-t-il eu un événement qui aurait pu t'affecter à cette période de ta vie? Une perte, un deuil, événement difficile par exemple. Connaitre les facteurs déclencheurs d'un état émotionnel difficile peut aider à trouver les stratégies qui pourront nous aider à remonter la pente.

Dans tous les cas, Silence, n'oublies pas que tu n'es pas seule, que Revivre est présent, les utilisateurs du forum aussi, pour t'écouter et te soutenir, tu en as déjà la preuve d'ailleurs.

N'hésites donc pas à communiquer avec toutes ces ressources et à continuer d'écrire sur le forum. L'important est de mettre l'accent sur ce qui te fait du bien, sur ce qui te donne un peu de répit et de ne pas oublier qu'il y a de l'espoir et que cela se cultive.

D'ailleurs, si tu souhaites continuer au téléphone, tu peux contacter notre ligne de soutien dont je t'ai donné le numéro plus haut.

Je te souhaite une belle fin de soirée Silence, à bientôt,

Vicky Chicoine, Intervenante
514-529-3081 poste 230
vicky.chicoine@revivre.org

Répondre