Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Adolescent(e)s atteint(e)s de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
Tiphaine
Messages : 2
Enregistré le : 28 janv. 2018, 15:00

Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Tiphaine » 29 janv. 2018, 14:11

Bonjour ou bonsoir...
Alors voilà, je vais surement étaler ma vie mais c'est pour que vous puissiez vraiment m'aider...
Quand j'étais enfant, j'étais une petite fille très heureuse ! J'avais des amies et notamment une meilleure amie. Je m'amusais super bien et je me sentais hyper heureuse. Arrivé en secondaire (donc debut de mon adolescence), j'ai commencé a aimer les garçons et je voulais faire comme tout les filles cool, avoir un copain. Malheureusement pour moi, aucun ne m'aimait. J'ai également, après 10 ans d'amitié, perdue ma meilleure amie. Elle s'est rapproché d'une fille et elles sont devenue proche. Je me suis donc retrouvé seule. Enfin je trainais avec une autre fille mais je ne m'entendais pas très bien avec (pas les même délires). Pendant cette période aussi, mon père m'engeulais souvent et pendant un repas, il a avoué qu'il voulait un garçon. Je le vivais très mal. Pendant mes années de secondaires, je me faisais des amies et je les perdais à chaque fois. Je n'avais pas d'explication et l'amie se rapprochait d'une autre et me laissait tomber. Pendant 1 an, un garçon s'amusait a me critiqué et m'envoyé des messages. Il me traitait de grosses vaches, que je n'étais pas une fille, il m'envoyait des messages sexuels (attends moi chez toi, nue bien sur. Je vais te faire des choses), il me frappait,... J'en ai parler a personnes et j'en souffrais énormément. Un jour j'ai pété un cable ! J'en avais marre d'être seule et d'être martyrisé. Alors, je me suis mutilé. J'avoue au moment même ça me faisais du bien mais après, j'ai eu honte de moi... Les années continuaient a passé, les amies venaient et disparaissaient. Il y a deux ans, je me suis fait une meilleure amie et une bande de pote. Elle me disait des choses magnifiques ! Elle m'aimait énormément et je l'aimais énormément aussi ! Je m'amusais avec tout le monde ! La bande et moi sortions ensemble et on s'amusaient toujours ! j'étais enfin heureuse ! Je me sentais bien ! Je me disais même "si je perds ma meilleure amie, je suis plus rien". 1 an après... catastrophe... Ma meilleure amie et donc du coup la bande de potes m'ont laissé tomber... Sans raison.. comme toujours... En face elle me disait non il y a rien mais elle se rapprochait d'une autre et me laissait comme une merde... Mon meilleur ami m'a également dit que si je n'existait pas il serait heureux avec une autre fille (on est sortit ensemble mais je n'arrivais pas a m'attacher en temps que petit copain donc je l'ai quitter). Maintenant, quand il me croise, il me traite carrément de pute... J'ai été voir un psy mais elle m'a rien fait du tout. Sauf pour mon père... Un jour, je ne savais pas venir a une séance (a cause d'un examen) et elle m'a quand même dit que je devais payer comme ci j'étais venu. J'ai éprouver une haine sur elle, je ne voulais plus rien lui dire. Depuis tout ça, je vis un enfer... Avec mon copain, je suis d'une jalousie extrême ! A t'elle point que si il parle a une fille, je rentre dans une rage noir, je me braque et j'ai hyper peur de le perdre... Mon copain m'a dit un jour qu'il ne m'aimait pas autant comme il le disait. Je me suis sentie abandonner et j'ai fait revenir tout le mal que j'ai vécue et j'ai essayer de me suicider... J'ai pas réussi parce que je me suis dit que je voulais pas mourrir, je voulais que tout ça s'arrête. Mon copain m'a ensuite avouer qu'il avait péter un cable et qu'il ne pensait pas ce qu'il avait dit. Bref, maintenant je vis un enfer...Je suis très stressé, j'ai pas confiance en moi, je m'énerve vite, j'arrive plus a gérer mes émotions, j'ai une peur de l'abandon qui me bouffe complètement ! J'ai honte de moi, je me déteste, j'ai confiance en personne... Quand je suis heureuse, bah enfaite je le suis pas complètement car je sens un vide constamment... Je démarre au quart de tours que ce soit pour la colère ou la tristesse. Je déprime beaucoup. J'ai même cru que j'était en dépression... J'ai donc regardé des vidéos et je suis tomber sur une vidéo qui parlait des borderline et je me suis reconnue ! Je l'ai montrer à mon copain et il m'a reconnu lui aussi ! Mais, comment je suis sur d'avoir ce trouble ? Comment le savoir ? Il faut aller voir un psy ou aller à l'hôpital ? Je vis une vie amoureuse très belle, mon copain m'aime très fort et je l'aime aussi très fort, je suis heureuse avec et il essaye de m'aider mais comment peut il vraiment et bien m'aider ? Comment le dire à mes parents qui ne sont pas au courant et qui ne savent plus me gérer ?
Désolé pour tout mon blabla... J'espere que ça ne vous dérange pas. S'il vous plait aider moi car je pense souvent au suicide et je veux aller mieux... Je veux arrêter de souffrir et de faire souffrir mes proches. Bref, maintenant j'ai 18 ans et je souffre.Merci

SACHA
Messages : 2520
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par SACHA » 29 janv. 2018, 15:19

salut.

en premier lieu.. bienvenue sur le forum..

tu as vécu une période difficile.. ce que je te suggère est d'aller voir un médecin (généraliste) et demander à voir un psychiatre.. lui seule pourrait te diagnostiquer boderline..

c'est difficile ce que tu vis mais sache que tu n'es pas seule..

courage

Tiphaine
Messages : 2
Enregistré le : 28 janv. 2018, 15:00

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Tiphaine » 30 janv. 2018, 14:43

Bonsoir, merci pour votre réponse ! C’est ce que je vais faire, j’espere trouver un bon...

Revivre
Administrateur
Messages : 261
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Revivre » 01 févr. 2018, 13:23

Bonjour Tiphaine,

Merci beaucoup à toi pour le partage de ton histoire touchante. Je tiens à souligner le courage dont tu fais preuve en te confiant sur le forum de Revivre. Je lis bien la souffrance qui t’habite en ce moment et ta volonté de la surmonter. Ce que tu décris comme épreuves et défis dans tes relations avec ta famille, en amitié et en amour, trouve sans doute écho chez plusieurs autres personnes.

Je profite de l’occasion pour te souhaiter la bienvenue dans notre belle communauté. J’espère que tu pourras y trouver les réponses à tes questionnements autant qu’une présence accueillante, respectueuse et fraternelle. En cherchant un peu sur notre forum, tu sauras trouver d’autres témoignages reliés au trouble de personnalité limite pouvant donner d’autres pistes de réflexion et d’aide.

Mais effectivement, pour répondre à ta question, la meilleure façon de savoir si un diagnostic de trouble de personnalité limite s’applique à ce que tu vis passe par une évaluation rigoureuse avec un.e médecin-spécialiste en santé mentale (psychiatrie). Cette consultation est habituellement demandée par les médecins de famille qui sont pour la plupart réceptifs à ce type de situation.

En même temps, s’il est vrai les manifestations que tu identifies chez toi peuvent être associés à ce diagnostic, il est bon pour toi de savoir qu’à un jeune âge adulte comme 18 ans, la couleur de notre personnalité et ce qui fait de nous un être unique est toujours en plein développement et en définition. Si je peux comprendre que tu te reconnaisses dans le portrait donné par ce diagnostic et au-delà des déceptions passées que tu évoques, sache que tu as toujours le pouvoir et la liberté de choisir ce qui est important pour toi dans tes valeurs personnelles, les forces intérieures que tu veux développer, les relations que tu veux investir, des projets de vie à bâtir, etc.

En ce sens, sache que notre équipe d’intervention à Revivre est disponible pour toi, pour poursuivre cette belle et inspirante démarche introspective qui est la tienne, continuer aussi ta recherche d’information et de soutien dont tu juges avoir besoin. Notre ligne de soutien générale est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 17h au 1 866 REVIVRE (738-4873). Il nous fera plaisir de prendre le temps de t’écouter et le faire point avec toi, n’hésite surtout pas. Sinon, je me permets de t’informer de la présence de lignes de crise telles que 1866 APPELLE si les idées noires devenaient trop envahissantes, il est toujours utile de se rappeler qu’une personne est disponible pour aborder le sujet à tout moment 24h/7j.

L’important pour toi est de savoir qu’il existe de nombreux moyens pour mieux composer au quotidien avec les difficultés et les défis associés à ce trouble. Que ce soit pour mieux prévenir et gérer des stresseurs, développer des stratégies pour réguler les vives émotions, composer avec ces idées noires, s’approprier des outils de communication, chercher des relations interpersonnelles plus satisfaisantes, etc., il y a plusieurs voies et ressources qui s’offrent à toi pour apprendre à mieux gérer ces réactions au quotidien, retrouver espoir et confiance en toi. C’était une excellente idée d’explorer la démarche de psychothérapie mais il existe d’autres voies possibles comme par exemple les services d’accompagnement ponctuels et les activités de groupe (ateliers et groupe d'entraide) que nous offrons chez Revivre pour les personnes aux prises avec de l'anxiété, dépression et bipolarité.

Chose certaine, tu montres une belle détermination et persévérance à mieux comprendre ce que tu vis et parvenir à un mieux-être avec tes proches et toi-même, cela t’aidera sans aucun doute pour la suite des choses. Tant mieux donc si tu peux bénéficier de tout le soutien et l’amour de ton copain, c’est déjà beaucoup et tellement précieux. Pour lui comme pour tes parents, savoir que tu prends les moyens pour aller chercher une aide extérieure pour mieux gérer ce trop-plein émotif peut aussi les aider à montrer une attitude plus empathique et ouverte face à ce que tu vis, t’appuyer dans tes efforts. Sinon, il y a la ressource AQPAMM au 514-524-7131 dédiée uniquement aux proches de personnes souffrantes psychologiquement cherchant des moyens pour préciser une zone de confort dans le soutien et le réconfort qu’ils peuvent t’apporter.

Voilà, je te souhaite bonne chance pour la suite et t’encourage à poursuivre ta fréquentation de notre forum, à échanger avec les autres, donner de tes nouvelles.

Cordialement

Simon, intervenant
514 529-5209

Maileen3
Messages : 26
Enregistré le : 20 mai 2017, 17:18

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Maileen3 » 31 mars 2018, 11:14

Je suis en période de crise en ce moment. J'ai tjrs eu une peur intense d'être bipolaire. (Ma psy du moment m'a confirmé que je ne l'étais pas et.on travaillé sur autre chose, un TAG entre autres...)
Depuis quelques mois j'étudie en education specialisee et j'ai appris les.symptômes de la bipolarité et même si je faisais confiance à ma.psy, je sais maintenant fermement que je ne suis pas bipolaire puisqu'il faut avoir vécu un épisode psychotique, par contre, je sais que je ne suis pas à l'abri puisque ma mère l'est.

J'avais tellement.peur d'etre bipolaire que j'ai développé une peur de diagnostic. Il y a quelques annees, ca n'allait pas du tout j'ai donc consulté une psychologue de l'Université de Montréal au lieu de mon médecin de famille, car j'avais peur qu'il associe mes symptômes avec ceux de ma mere automatiquement. De plus, à l'adolescence je voyais un psychiatre que je n'aimais pas vraiment, j'ai fini par arreter de le voir et depuis j'ai consulté plusieurs psychologue pour m'aider dans mes impasses.

Désolée si je passe un peu du coq à l'âne, mais en période de crise cest un peu plus difficile d'être structuré.

Bref, jai finalement trouvé il y a quelques années une bonne psy qui m a fait cheminé.pendant 2 ans, même les gens de mon entourage on remarqué la difference.

Par contre, dernierement, je suis retourné aux etudes et financierement c'est difficile, alors je peux seulement la voir 1 fois par mois et en ce moment j'aurais vraiment besoin d'un suivi plus serré.

Bref, aujourd'hui je pleure pcq je me trouve nulle d avoir un medecin de famille (bien gentil en plus) et de ne pas en profiter.
J'ai un rdv avec lui le 11 avril et javais l'intention de lui demander de l'info sur la.medication pour mon trouble anxieux. J'ai 34 ans et jai jamais voulu rien savoir de la medication. Recemment, j'ai pris des minis doses de rivotril, car jai eu des attaques de panique nocturne il y a un an et depuis j'en prend au besoin pour dormir quand je suis plus stressée.

Mon copain est un roc, il m'aime, il me soutien enormement etc. mais parfois il comprend donc rien à tout ça. C'est pour ça que je suis venue essayer de lire des gens qui me comprennent surement un peu mieux et j'en profite pour sortir le trop plein pendant que je me calme...

La raison pourquoi j'ai choisi de livrer mon message ici cest que je me suis reconnue un peu dans le message de Thipaine et j'avais besoin d'évacuer un peu aussi...

Maileen3
Messages : 26
Enregistré le : 20 mai 2017, 17:18

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Maileen3 » 31 mars 2018, 12:52

Je viens de.voir que j'étais dans la.section jeunesse, désolée.
J'ai fait une recherche sur le tpl et ça m'a amené ici.

J'espère que j'aurais des messages quand même!
Bonne fds de Pâques!

ZigZag900
Messages : 156
Enregistré le : 15 nov. 2015, 23:07

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par ZigZag900 » 04 avr. 2018, 15:30

Salut Maileen3,
J'imagine que tu vois ta psychologue au privé si tu dis que tu n'a pas les moyens de la voir plus souvent. Je te comprends tout à fait de vouloir un suivi plus serré. Quand on ne va pas bien, on ressent souvent le besoin de vider notre sac. C'est vrai qu'une fois par mois ce n'est pas beaucoup, mais il y a aussi le CLSC qui offre des services. Je sais que l'attente peut être longue pour avoir un suivi de plusieurs rencontres. Par contre, si tu te sens en crise, il y a aussi une intervenante en gestion de crise que tu peux rencontrer au CLSC. Tu n'a qu'à te présenter et dire que t''aimerais voir une intervenant psychosocial. Des fois, voir une autre personne en attendant de voir ta psy, ça peut aider à garder le cap.

Tu parle de bipolarité en mentionnant que tu n'a pas ce trouble. Comment te sens tu ? Peut-être qu'il y a un autre trouble qui se cache derrière ton état. La seule personne qui peut vraiment t'aider est ton médecin. Si en plus tu le trouve gentil, ne sois pas gêné de lui expliquer comment tu te sens.

Bref, si jamais tu veux m'écrire en privé, tu es libre de le faire. Ça va me faire plaisir !!

Ne lâche surtout pas.

Donne moi de tes nouvelles

Maileen3
Messages : 26
Enregistré le : 20 mai 2017, 17:18

Re: Trouble de la personnalité limite ? Aidez moi

Message par Maileen3 » 04 avr. 2018, 23:01

Malheureusement, j'ai eu trop de mauvaises experiences avec les CLSC... je trouve les services pas assez.personnalisés... Quand ça ne va vraiment pas j'appelle au Centre de crise, mais je trouve ça presque inutile...
De plus, j'étudie en éducation spécialisée, alors je suis très critique vis a vis les techniques qu'on utilise avec moi.

J'ai été diagnostiqué il y a quelques temps avec un tag léger, j'ai souffert de trouble panique nocturne à cause d'une thyroidite, mais avec mon tag, le trouble panique s'est étiré, mais depuis quelques mois je n'ai pas eu d'autres attaques. J'ai déjà eu un trouble alimentaire et je soupconne dernierement des symptomes qui ressemble au tpl et ca me déchire le coeur.
Malgré tous les efforts que je fais dans ma vie pour aller mieux, on dirait que les problemes cours après moi et je suis vraiment à bout de nerfs...

Depuis mon retour aux études en septembre, je ne me gère plus. La premiere session c'est plutot bien passé, mais cette session avec le stage, constamment evaluer etc j'étouffe.

A mon âge je me connaîs plutot bien et jai pris la.peine de prendre le minimum de cours pour avoir du temps pour respirer, mais non... avec ma journée de travail le dimanche, je ne trouve pas ça assez équilibré à mon goût, mais il faut bien que je subvienne a mes besoins... alors je continue. Depuis quelques jours, je me retiens fort pour pas.tout lacher, car c est tjrs ca que jai fait avant et je veux briser le patteurn, mais me battre comme ca commence a jouer bcp sur mon humeur

Bref... J'ai tjrs été contre les pilules, mais là je commence à être fatiguée de me battre avec moi-même...
Avant, le yoga, la méditation, le sport, etc fonctionnaient pour gérer mon stress, mais avec mon stage, mes travaux, etc je trouve moins le temps... alors je rencontre mon medecin dans quelques semaines pour lui demander mes options et ca ben ca m'ajoute un autre stress, car ca vient jouer dans mes valeurs et croyances profondes. Je lui demanderai peut etre un suivi psychiatrique aussi, mais encore une fois à 17 ans jai eu une mauvaise experience et je refuse de me retrouver avec n'importe qui...
Je vais essayer de me faire.confiance et de me dire qu a l'age que je suia rendu je suis plus capable de m'affirmer et de dire si qqch n'est pas à mon goût. :roll:

Je pourrais continuer encore longtemps comme ça, mais je vais m'arrêter là pour ajd...

Franktaimb
Messages : 1
Enregistré le : 28 mars 2019, 18:12
Localisation : Bulgaria
Contact :

Trouble de la personnalite limite Aidez moi

Message par Franktaimb » 06 avr. 2019, 19:28

ben je sais pas moi... pourquoi tu ne ferait pas une histoire sur une petite fille qui joue aux ricochets . et qui frappe la tete dun poisson dans son elan.. et la tu pars en couillecomme on dit chez nous Jen ris aux eclats
non serieusement tu veux quoi comme type dhistoire? du serieux du drole?

Répondre