dépression majeure et effets sur la famille

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
ombre2015
Messages : 3
Enregistré le : 10 août 2015, 12:32
Localisation : monteregie

dépression majeure et effets sur la famille

Message par ombre2015 »

Bonjour!
J'ai 65 ans et je suis mariée depuis 38 ans. À 48 ans j'ai fait une dépression majeure qui a durée 10 ans. Nous avons 3 filles qui, à l'époque, étaient ados .Il y a eu plusieurs hospitalisations, traitements d' ECT, etc, je n'ai jamais pu retravailler. Même si je travaillais à temps plein, j'ai toujours eu une bonne relation avec mes filles et je les cajolais, je leur disais que je les aimais. En fait, une petite famille remplie d'amour. Nous faisions pleins d'activités avec elles. En 2009 je fus opérée pour un cancer du sein avec radiothérapie ,après tumorectomie. C'est à ce moment que moi et mon mari nous sommes rendus compte du grand manque d'empathie de nos 3 filles, face à ce que nous vivions. Après discussions avec elles nous avons réalisé que les liens étaient très détériorés entre nous. Et, depuis nous voyons bien qu'elles ne viennent presque plus à la maison, elles appellent environ 1 fois par 1à 2 semaines et que c' est assez par obligation et lors de nos conversations, on sent bien qu' elles ne s'intéressent à rien de ce qu'on leur parle ou fait. Si nous avons des r-v avec un médecin, elles y sont indifférentes.
Et, depuis environ 2 ans , notre fille ainée a coupé les liens avec nous, pour une futilité quelconque. Mon mari en est blessé mais il vit bien avec ca; mais moi , j'ai de plus en plus de difficulté avec ca. Nous les adorons mais elles restent froides face à nos rares discussions sur ce sujet. Comme nous ne sommes pas très en forme, moi et mon mari, et que nous ne voyons presque plus personne dans notre entourage, nous nous isolons de plus en plus. Je suis toujours suivie par mon psychiatre aux 2 à 3 mois mais ca ne règle pas notre relation brisée avec nos filles. Nous nous demandons s'il existe des groupes de soutiens pour nous 2, pour éviter qu'on se dirige , lentement mais sûrement, vers un repli total sur nous. Nous aimerions un groupe dans, ou près de st-hyacinthe, même si nous n'habitons pas dans cette ville. Nous avons vraiment besoin de pouvoir en discuter avec d'autres . Merci de prendre le temps de me lire!

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: dépression majeure et effets sur la famille

Message par PasAki »

Bonjour ombre2015,

Est ce que je me trompe en disant que vous vivez comme un renoncement, un deuil ?
Certes vos filles vivent encore, mais vous ne les voyez pour ainsi dire jamais ou si peu.
Donc est ce la raison principale de votre dépression actuelle ?

Bien que je puisse saisir que les interventions médicales peuvent causés également des dépressions, êtres vous encore sous l'impact négatif de ces interventions ?

Oui je pourrais vous aider à trouver des groupes de support ou de mieux-êtres.
Dans Ste-Hyacinthe ou en banlieu....
Si je saisi bien, vous avez encore votre propre maison ?
Et un véhicule pour circuler....

Quel genre de groupe vous recherchez ? Loisir, entraide morale, atelier de mieux-être, relaxation, café rencontre, jeux de société ?

ombre2015
Messages : 3
Enregistré le : 10 août 2015, 12:32
Localisation : monteregie

Re: dépression majeure et effets sur la famille

Message par ombre2015 »

Ma dépression est reliée à mon travail, il y a longtemps. Le problème avec mes filles ne nous est apparu que lors de mon cancer du sein. Avant, je pense que nous étions trop au cœur de ma dépression pour nous rendre compte de ce qui se passait vraiment. Durant ces années mon seul combat était de rester en vie. J'ai réussi mais, à quel prix. Heureusement, ca n'arrive pas dans tous les cas de dépression.
Nous aimerions pouvoir discuter du problème que l'on vit avec nos filles avec des gens sur qui la dépression a eu un effet semblable. Un groupe avec qui nous pourrions échanger afin de trouver des trucs pour avoir moins mal, car, nous sommes conscients que nous ne pourrons réécrire notre passé familial , mais, au moins , en parler avec des gens ayant de l'écoute et de l'empathie nous ferait le plus grand bien.
Nous avons eu maintes discussions avec nos filles mais nous sentons qu'elles restent froides devant nos questionnements et notre peine. Ah!,Elles nous appellent au téléphone mais les conversations ne tournent qu'autour de leur vécu et jamais du nôtre. Nous avons beau nous occuper l'esprit avec différents passe-temps, mais ca ne remplace pas nos enfants.

PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: dépression majeure et effets sur la famille

Message par PasAki »

Je met des noms d'organisme en vrac :

Société canadienne du cancer Richelieu-Yamaska
446, avenue Saint-Joseph
Saint-Hyacinthe, QC J2S 8K5

Téléphone sans frais : 877 222-1665
Téléphone : 450 773-1003
Téléc. : 450 773-2220
Courriel : sgagne@quebec.cancer.ca
Suzie Gagné
Heures d'ouverture: Lundi au vendredi, de 8 h 30 à midi et de 13 h à 16 h 30


Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe inc. (Le)
Aide à la famille. Aide aux personnes seules. Maintien à domicile. Bénévoles.
450 773-4966
http://www.cbsh.ca
Dites leur que vous voulez de l'aide par des bénévoles le cas échéant. Et de l'aide ...


Centre de femmes « L’Autonomie en soiE »
http://www.autonomieensoie.org
450 252-0010


Collectif de défense des droits de la Montérégie
aide et accompagnement pour les personnes vivant ou ayant vécu une problématique en santé mentale.
450 771-1164
David-Alexandre Grisé
http://www.cddm.qc.ca
Dites votre diagnostic en santé mentale et votre âge...
Demandez leur si ils ne peuvent pas vous aider directement, de vous trouver des organismes près de chez vous.


Pour parler la nuit, le soir ou le jour ou pour pleurer ou dires vos émotions appeler au :
Contact Richelieu-Yamaska, Centre d’intervention de crise
450 774-6952 (ligne de crise)
http://www.contactry.qc.ca
il peuvent aussi vous aider à trouver de l'aide et fournir d'autres organismes.
Si vous êtes anxieuse ou craintives d'appeler car vous croyez que votre cas n'est pas ''GRAVE'' , moi je vous dis qu'il faut pas attendre que ce soit grave justement pour appeler.
Donc ce soir, cette nuit appeler , ils sont là pour ça.... essayer vous verrez...

Donnez moi des news de vos démarches.... enfin je l'apprécierais bien.
Bonne fin de soirée, bonne nuit.

ombre2015
Messages : 3
Enregistré le : 10 août 2015, 12:32
Localisation : monteregie

Re: dépression majeure et effets sur la famille

Message par ombre2015 »

Merci pour les références et votre écoute! Je vous donne des nouvelles dès que possible.

Répondre